Les Européens, les Français et le patrimoine

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

arton1799.jpg
Selon un sondage effectué par Ipsos pour le Ministère de la Culture et de la Communication, du 16 au 24 février 2007, en Finlande, en Allemagne, en Hongrie, en Italie et en France, et rendu public en début de semaine, 60% des personnes interrogées ont  » le sentiment que le fait de disposer d’un patrimoine culturel commun pourrait renforcer le sentiment d’appartenance à l’Europe ».
26% d’entre eux considèrent que c’est déjà la cas.

Pour près d’un Européen sondé sur deux, ce patrimoine commun est surtout le résultat l’addition des patrimoines nationaux des pays Européens.

Concernant ces patrimoines nationaux, ils sont d’abord coposés l’architecture et des monuments historiques (49%).
Puis viennent L’histoire, les traditions, les modes de vie (42%), la littérature (23%), la musique (21%), la peinture (12%), l’archéologie (10%), le cinéma (8%), la philosophie, les grands courants d’idées (7%).

Parmi ces monuments qui constituent un patrimoine commun viennent en premier : Les églises, les édifices religieux (62%), les musées (62%), les palais, les châteaux, les places fortes (55%), les bâtiments contemporains (55%), les sites industriels (49%), les maisons d’habitation, les immeubles (45%).

Et les Français, ils pensent quoi ?


63% des Français pensent que le patrimoine national est d’abord formé de monuments historiques;
86% pensent que le patrimoine français fait partie du patrimoine européen;

67% pensent que les églises et édifices religieux font partie du patrimoine commun eurépéen
73% que les musées en font partie;
65% que les châteaux en font partie;
58% que les bâtiments contemprorains en font partie;
49% que les sites industriels en font partie;
40 % les maisons d’habitations en font aussi partie.

76% pensent que disposer d’un patrimoine culturel commun pourrait renforcer leur sentiment d’appartenance à l’Europe.
Mais 43% seulement s’intéressent au patrimoine des autres pays européens.

Pour connaître l’intégralité du sondage, cliquez ici.

Lisez également le sondage BVA-Fondation du Patrimoine, septembre 2006 : « 71% des Français estiment « urgent de s’occuper du patrimoine de proximité »





(27 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de