L’incroyable histoire de l’Hôtel de Matignon (Archive 2007)

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)
Hotel de matignon en 2007 (c) wikimedia commons

Hotel de matignon en 2007 (c) wikimedia commons

Après s’être intéressé au palais de l’Elysée, à l’occasion de la passation des pouvoirs entre MM jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, je vous propose de découvrir l’Hôtel particulier qui accueillera bientôt le nouveau premier ministre.

Un lieu d’histoire et de pouvoir qui mérite d’être connu.
Bonne visite.

Cette vidéo (un brin moqueuse), réalisée par de jeunes adhérents de l’UMP, n’est pas d’excellente qualité.
Mais elle a le mérite rare de nous proposer un aperçu des lieux.


Depuis 1935, l’hôtel Matignon est la résidence du chef du gouvernement ( lire la suite sur www.vie-publique.fr).

Cet hôtel a été bâti sur l’ordre de Christian-Louis de Montmorency-Luxembourg, prince de Tingry, qui en passa commande à l’architecte Jean Courtonne, en 1722 sur un terrain qu’il avait acheté en 1719. Les travaux s’étant révélés plus coûteux que prévu, le prince de Tringry dut vendre l’hôtel en voie d’achèvement à Jacques de Goyon de Matignon, comte de Thorigny, dès le 23 juillet 1723. d’où son nom. Lire la suite sur wikipedia.org.

Le saviez-vous ? Cet hôtel fut menacé de démolition au XXème siècle ?
Trois ans après la chute de Napoléon III (1870) la duchesse de Galliera offrit au comte de Paris de résider rue de Varenne. Il occupa donc le rez-de-chaussée de l’Hôtel de Matignon.
Le 14 Mai 1886 ce fut le cadre de l’une des plus fastueuses réceptions du siècle. Trois mille invités, toute la noblesse française, le corps diplomatique et nombre de politiques, s’y pressèrent pour célébrer le mariage de la princesse Amélie, fille du comte, avec Carlos, héritier du trône du Portugal. On raconte que ce jour, désireux d’aller au Bois, le président ne put quitter l’Elysée tant Paris était embouteillé. Le lendemain, sans doute effrayé par un tel rassemblement de monarchistes au sein de la capitale, le Président du Conseil, Monsieur de Freycinet, demandait qu’on vote une loi d’exil pour les prétendants au trône de France. Huit jours plus tard, c’était voté!
Déçue, la duchesse de Galliera quitta Paris, abandonnant son Hôtel à l’empereur d’Autriche-Hongrie qui en fit son ambassade en France. Mais la Première Guerre mondiale opposa les deux pays et, mis sous séquestre en 1919, l’Hôtel de Matignon fut classé « bien ennemi ». Après maintes tractations la France en redevint propriétaire le 21 Novembre 1922.
On voulut en faire un musée, on voulut le lotir pour y construire des maisons d’habitation; alerté, Gaston Doumergue fit classer Hôtel et décida d’y installer la présidence du Conseil.
Lire la suite sur www.toutelhistoire.com.

(2 160 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de