Lozère Pour que le Domaine médiéval des Champs ne disparaisse pas

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

jardinmed.jpg (c) Photo Bellavia
Lauréate d’Un Patrimoine pour demain 2004L’association du festival du Gévaudan menait, depuis 1981, une action originale pour valoriser l’histoire locale et les modes de vie médiévale, dans une ferme fortifiée du Villard, à Chanac (Lozère).
Hélas, en septembre 2007, après long un bras de fer avec la commune, propriétaire des lieux, l’association a du fermer les portes du domaine et mettre un terme à ses activités ludo-éducatives, culturelles, festives et touristiques.
Une pétition en ligne est lancée afin que ces vingt années d’efforts professionnels et bénévoles pour l’animation de la région et pour la restauration des bâtiments ne soient pas réduites à néant.


Animée avec passion par Anne Trémolet de Villers, l’association avait su recréer une grande salle de banquets du XVIe siècle, un four à pain, une taverne, une cuisine médiévale, des ateliers, et reconstitué la vie d’une ferme de l’époque, avec ses animaux, son potager. Toute l’année, des reconstitutions historiques avec personnages costumés et diverses initiations, faisait revivre ce quotidien du Gévaudan médiéval auprès d’un public familial.
Signez la pétition en ligne
dommed.gif

Commentaires via facebbok
(116 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Lozère Pour que le Domaine médiéval des Champs ne disparaisse pas"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
j Helias-Péan
Invité

bonjour ,

lors de ma visite à la ferme médiévale de Villar ,j’ai visité l’atelier des moines copistes et
Une i nformation sur un livre qui parlait des plantes médicinales au moyen age etait rédige
Sous la forme d’un Poeme mnemotechnique.

Seriez vous en mesure de m’indiquer le nom de l’auteur de cette ouvrage svp.
J’avais noté le nom de l’auteur ,mais hélas impossible de retrouver cette information!

Cordialement,

Jacques Hélas-Péan