Le château « présidentiel » de Souzy-la-Briche se sent délaissé(Archive 2008)

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Souzy%20la%20briche.bmp
Lu dans le Parisien, le 5 mars 2008, sous la plume de Cécile Chevallier :


« Francis Jard (Le maire, NDLR) se souvient que ce n’est pas la première période creuse du domaine. « Valérie Giscard d’Estaing le trouvait sans intérêt , il n’a dû s’y rendre qu’une seule fois, se rappelle l’édile. Jacques Chirac est venu de façon épisodique, sa femme un peu plus ainsi que sa fille Claude. Et épisodiquement des présidents africains. Rien à voir avec François Mitterrand. Lui a remeublé le château, surélevé les murs d’enceinte… » Une disposition qui n’a pas empêché les journalistes de découvrir dans les années 1990 que la résidence présidentielle abritait régulièrement Mazarine… (…) Quant à la résidence, elle risque de péricliter jusqu’à la fin du mandat de Sarkozy, sans que l’Etat ne puisse s’en débarrasser. « Dans son legs, Jean Simon (NDLR : l’ancien propriétaire) a interdit la vente et la division du domaine », précise une source administrative. »

Lire l’intégralité de l’article sur le Parisien.fr

Lire également mes notes sur les châteaux de la République dans le dossier Patrimoine et politique

(302 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de