Un maçon met aux enchères un trésor découvert sur un chantier

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Après le fameux trésor de Bazas, découvert en 2004 au cours de travaux dans une maison de cette cité de Gironde, c’est un peu la même histoire qui s’est répétée à Montrichard (Loir-et-Cher) l’an dernier.

L’inventeur du trésor, un maçon, mettra des pièces d’or et d’argent aux enchères le 6 juin :

Lu sur le liste du Moniteur qui cite une dépêche AFP du 3 avril 2008 :

C’est en creusant une tranchée dans une maison datant du XVè siècle et classée « monument historique » que le maçon a trouvé, le 28 mars 2007, un pot en grès renfermant les pièces de monnaie…


Le trésor avait été partagé, conformément à la loi, entre celui qui l’a découvert et la propriétaire de la maison, située à Montrichard, qui a souhaité garder l’anonymat.
Paulo, âgé de 27 ans, marié et récemment père, a touché sa part (104 pièces d’or et 182 pièces d’argent) le 14 février à la Bibliothèque nationale de Paris après une longue expertise confiée au département des Monnaies, des Médailles et Antiques.
Il a ensuite décidé de les mettre aux enchères lors de la célèbre vente qui se déroule tous les ans au château de Cheverny (Loir-et-Cher), le 6 juin.

Lire l’intégralité de l’article sur le site du Moniteur,

Lire aussi Le « trésor de Montrichard » mis aux enchères à Cheverny Le Point du 4 juin 2008

(40 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de