Le mécénat peut-il sauver les monuments historiques ?

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Lu sur le site de Ouest-France, Jeudi 22 mai 2008

coss%C3%A9%20brissac.bmp

< » Deux cents fenêtres à restaurer, à 10 000 € l’unité. C’est le prix à payer pour ce château du Maine-et-Loire. Le propriétaire sollicite le mécénat.


(…) Charles-André de Cossé-Brissac croit au mécénat. Récemment, sur France 3 , dans l’émission « Des racines et des ailes » , il en a parlé longuement. « Aux Etats-Unis, ça marche très fort. En revanche, en France, ça reste limité. »

Après la diffusion de l’émission, il a reçu quelques coups de fils d’entrepreneurs s’engageant pour des factures plus modestes. Mais pas de mécène à l’horizon. Pour autant, il ne désespère pas. La preuve. « Dans les anciennes écuries, entièrement rénovées, il est prévu d’organiser une exposition photo sur le monde des courses, financée par le PMU. »

Lire l’intégralité de l’article sur le site de Ouest France

Commentaires via facebbok
(21 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des