L’avenir incertain de l’église Notre-Dame de Saint-Chamond (Loire)

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Selon le site internet Zoom 42 , Suite à l’élection du maire socialiste Philippe Kizirian, la nouvelle municipalité de Saint-Chamond souhaite consulter la population sur l’avenir de l’église Notre-Dame. Cette dernière bénéficie de nombreux travaux de restauration, depuis plusieurs années, au frais du contribuable.
st%20chamond.bmp


Voici l’apel du maire Philippe Kizirian aux Saint-Chamonais :
« Je veux consulter les Saint-Chamonais parce que l’église appartient aux Saint-Chamonais. Nos concitoyens doivent se prononcer sur son avenir, en ayant la connaissance des coûts et des hypothèses. J’ai demandé aux services de chiffrer la restructuration totale, la destruction totale et la transformation du lieu. A partir de novembre [2008], des débats publics seront organisés dans le cadre de la démocratie participative. Au terme de ceux-ci, une consultation auprès de l’ensemble de la population nous permettra de connaître le souhait de nos concitoyens et j’appliquerais ce que la majorité des Saint-Chamonais aura décidé. Sur ce dossier, j’émettrais cependant un regret ! C’est que l’ancienne majorité ait engagé les travaux sur la rue du Rivage. Nous ne pouvons plus les arrêter. Par contre, je n’engagerai pas les deux autres tranches de travaux initialement prévues avant que les Saint- Chamonais ne se soient prononcés. »

Lire le dossier Eglises en péril

Commentaires via facebook
(28 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Michel RENARDDIDIERjver Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Michel RENARD
Invité

D’accord avec le commentaire de « jver ».
La municipalité traite la question en termes financiers surtout. Mais l’église Notre-Dame, à Saint-Chamond, c’est une partie de « l’âme » de la ville, c’est le souvenir que se sont constitué de leur propre vie nombre d’habitants pour qui l’église, c’est un (des) baptême(s), un mariage… Tout cela n’a pas de valeur marchande.
Il faut voter « oui » le dimanche 26 avril pour la sauvegarde de l’église Notre-Dame à Saint-Chamond.

Michel Renard
professeur d’histoire

DIDIER
Invité
DIDIER

Il faut sauvegarder à tout prix cette église. Pour d’autres lieux de culte on trouverait de l’argent mais pour le culte
catholique on se pose des questions qui n’ont pas lieu
d’être !

Procédons aux réparations incontournables, les plus urgentes, puis lançons une souscription volontaire à travers toute la France pour soulager les contribuables de Saint-Chamond.
Si, il y a encore des catholiques et c’est vrai qu’on ne les entend pas assez, ni assez souvent mais ils sont là !

jver
Invité
jver

« la restructuration totale, la destruction totale et la transformation du lieu » Est-ce suffisant ? On peut aussi imaginer, la transformation en hard-discounter, en mosquée ou en lupanar. C’est beau la démocratie participative et on se demande pourquoi on n’a pas appliqué cette belle méthode pour la construction de Versailles, Notre Dame, voire la « décoration » des grottes de Lascaux ou du Mont Bégo. Et pourquoi s’arrêter à Saint Chamond ? Pourquoi ne pas appliquer la démarche pour la démolition de Bourges et du Mont saint Michel qui n’ont plus aucune fonction urbaine de la vie moderne. Les vagues se succèdent. Après… Read more »