Réouverture du Musée International de la Parfumerie

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Après quatre ans de travaux, le nouveau Musée International de la Parfumerie rouvrira ses portes à Grasse, le samedi 18 octobre 2008.

Afin de répondre aux exigences du marché et de pérenniser l’art de la parfumerie, la ville de Grasse a entrepris un important chantier de rénovation et d’extension du Musée International de la Parfumerie pour un coût total de 11 millions d’euros.

Créé en 1989, ce musée unique au monde s’inscrit sur le territoire emblématique de la ville de Grasse, berceau de la parfumerie de luxe dont la France a été l’initiatrice.


Le musée double sa surface et offre désormais aux visiteurs une superficie de 3 500 m2 en annexant des bâtiments mitoyens (l’Hôtel Pontevès, l’actuel musée et l’immeuble Pélissier) par une grande nef transparente. L’architecte Frédéric Jung a été chargé du projet architectural qui s’articule autour d’un rempart du XIVe siècle : révélation de la fortification par le biais d’une faille dégageant les plateaux d’exposition et les circulations, création d’une nef vitrée protégeant l’axe de la fortification, reconstruction de l’ancien immeuble Pélissier, aménagements extérieurs avec des jardins et terrasses.

Lire l’intégralité du communiqué

Commentaires via facebook
(31 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de