La Meuse milite pour le classement Unesco des champs de bataille de 14-18

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

meuse%20unesco.bmp Lu sur le site Ctendance, l’information suivante : La Meuse souhaite l’inscription des champs de bataille de 14-18 au Patrimoine de l’Unesco


Le Conseil général de la Meuse a indiqué, dans un communiqué, qu’il souhaitait voir inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco les champs de bataille européens de la Première Guerre mondiale. Le département a reçu le soutien de l’Iltalie et de la Roumanie. Si la demande est validée, les champs de bataille de Verdun, d’Isonzo (Italie) et de Marasesti (Roumanie) pourraient rejoindre la prestigieuse liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Pour parvenir à leur inscription, la Meuse compte sur deux arguments, sur les dix pris en compte par l’Unesco. Le jury pourrait en effet retenir que ces champs de bataille apportent un témoignage unique, ou du moins exceptionnel, sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante et qu’ils sont des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l’histoire de la Terre.

La Meuse espère parvenir à cette inscription d’ici 2018, pour le centenaire commémorant la fin de la Première guerre mondiale.

Lire le communiqué dans son intégralité

(51 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de