Décès de Mgr Jean Rocacher

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Conservateur des archives historiques de l’archidiocèse de Toulouse et professeur émérite d’archéologie et d’art sacré à l’Institut catholique, Mgr Jean Rocacher, 80 ans est décédé, mercredi dernier, emporté par une vague sur la plage de Sète.
Ses obsèques ont été célébrées ce matin.


Professeur émérite d’archéologie et d’art sacré, Jean Rocacher a enseigné de longues années à l’Institut catholique, jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite à l’âge de 75 ans. Âgé de 80 ans, il était conservateur des archives historiques de l’archidiocèse de Toulouse, toujours très actif dans les milieux religieux et culturels.

Membre de plusieurs sociétés savantes de la Ville rose, ce passionné d’histoire demeurait rue Saint-Anne, non loin de la chapelle éponyme. Écrivain prolixe et précis, il était l’auteur de nombreux livres sur les chefs-d’œuvre de l’art sacré de notre région, Saint-Sernin, les Jacobins, Saint-Bertrand-de-Comminges, Rocamadour, de très nombreux ouvrages sur les églises et chapelles de la Haute-Garonne et d’une somme sur l’art roman, richement illustrée. Il livrait de nombreux articles religieux ou historiques dans l’Auta, la revue des Toulousains de Toulouse, dont il était vice président. Il travaillait encore récemment à un article sur le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge à Lourdes.

Défenseur d’une haute conception de l’art roman, il s’était engagé dans les années quatre-vingt-dix contre la dé restauration de la basilique Saint-Sernin par Yves Boiret.

En savoir plus surLa Dépêche du Midi du 8 septembre l

Commentaires via facebook
(34 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de