Rêves de reconstruction…

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Un colloque organisé, mardi 23 septembre, autour de l’idée d’une reconstruction du château des Tuileries, à Paris, et le désir similaire d’une reconstruction du château de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), tel que le présente Le Parisien du 20 septembre 2008, posent la question des reconstitutions et des restitutions…
Un débat ancien qui agitait déjà le monde le l’architecture et patrimoine au regard des réalisations d’Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc.

reconstruire%20saint%20cloud%20vid%C3%A9o.bmp
visionnez le reportage » vidéo réalisé par le parisien.frr

Faut-il reconstruire les tuileries ?

Telle est la question directement abordée par le Comité National pour la reconstruction des Tuileries, présidé par Alain Boumier, lors d’un débat qui se tiendra en Sorbonne le mardi 23 septembre.
Ce débat s’appuiera notamment sur l’exemple allemand de la reconstruction du palais royal de Berlin.

En Sorbonne mardi 23 septembre 2008 à 18h15 Amphithéâtre Descartes, 17 rue de la Sorbonne, Paris 5ème

Ils veulent reconstruire le château de Saint-Cloud

Lu dans Le Parisien du 20 septembre 2008 sous la plume de Marion Souzeau
Une imposante rangée d’ifs en «U» surplombant le parc et, au-delà, la Seine… Voilà ce qui reste au visiteur du domaine national de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) pour se figurer l’espace occupé jadis par le château incendié lors du conflit franco-prussien en 1870. Construit à la fin du XVIIe siècle par le duc d’Anjou, frère de Louis XIV, le château royal de Saint-Cloud était un véritable « petit Versailles »

Extrait :
« D’un point de vue scientifique, personne ne peut s’opposer à la reconstruction », assure l’expert. Un avis partagé par Laurent Bouvet qui a créé en 2006 l’association Reconstruisons Saint-Cloud ! « Cela n’a rien d’un projet farfelu, se défend ce Parisien passionné d’histoire. D’autres pays européens, notamment à l’est, ont franchi le pas en reconstruisant de magnifiques monuments. » C’est le cas en Allemagne, avec la résurrection récente de la Frauenkirche de Dresde et du château des rois de Prusse à Berlin, du château de Varsovie ou encore de l’abbaye du Mont- Cassin en Italie. En France, si le projet aboutissait, il s’agirait de la reconstruction la plus « imposante ». Pour l’heure, le projet est à l’état embryonnaire, mais Laurent Bouvet a déjà une idée très précise de son financement – ou plutôt de son « autofinancement », rectifie-t-il. « Les travaux seraient entièrement financés par les entrées payantes des visiteurs comme cela se fait depuis quelques années pour la construction du château fort de Guédelon, dans l’Yonne. Le public pourrait ainsi découvrir les métiers et les savoir-faire de l’époque, suivre l’avancée du chantier, à quelques kilomètres seulement de la capitale », s’emporte Laurent Bouvet. »
Lire l’intégralité de l’article

En savoir plus sur l’Association Reconstruisons Saint-Cloud

(36 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de