Lourdes Un plateau liturgique en vermeil volé après la messe du pape

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

vole%20lourdes.bmp Lu sur La Dépêche du Midi du 26 septembre 2008,

Un objet liturgique en vermeil dérobé lors d’une célébration de Benoît XVI

«C’est une pièce historique et unique », explique l’évêque de Tarbes et Lourdes, Monseigneur Perrier, « qui a été dérobée alors que les services d’ordre et de surveillance étaient vigilants ».


Extrait
Pour la célébration de lundi, d’autres vaisselles (terme utilisé) ont été prêtées provenant de la collection des pères de Garaison. « Étant donné qu’on célébrait l’onction des malades et qu’on voulait en même temps rendre hommage à Monseigneur Laurence qui avait reconnu les Apparitions, on avait demandé aux pères de Garaison de nous prêter ce qu’on appelle « la chapelle de Monseigneur Laurence » », explique Pierre Adias, directeur de la communication.
« C’est l’ensemble des pièces liturgiques contenant un calice, une patène, un ciboire, les burettes et le plateau en vermeil ».
Il semblerait que le vol se soit produit en fin de messe. Mgr Perrier rapporte qu’à cet instant, « les sacristains sont entrés dans la basilique, au moment d’en ressortir, ils ont été bloqués par la sécurité ».
Pour Pierre Adias, « les gens volent davantage pour la valeur historique du bien, pour le souvenir du moment et pas nécessairement pour la valeur financière ».

Lire l’intégralité de l’article
Lire aussi : Lourdes. Mystère autour du vol de l’objet sacré (La Dépêche du Midi, 27 septembre 2008)

Commentaires via facebook
(27 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de