Sic :  » Il est venu le temps d’entretenir notre patrimoine »

Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

MONUMENTS HISTORIQUES NICOLAS SARKOZY

« Il est venu le temps d’entretenir notre patrimoine, c’est aussi une affaire d’identité, de sens, de respect de notre culture. (…) Je ne veux en rien porter atteinte à la laïcité de l’Etat, mais quand on voit ce long chapelet d’églises et de cathédrales, quand on connaît l’histoire de France et les rapports entre l’église et le Roi de France, il me semble que c’est notre devoir d’entretenir ce patrimoine… »

Nicolas Sarkozy à Nîmes 13 janvier 2009

Lire ci-dessous la partie intégrale de son discours consacrée au Patrimoine de la France :


Notre patrimoine ce sont aussi nos monuments, une richesse qui n’est ni suffisamment entretenue ni suffisamment exploitée. On estime à 10 milliards d’euros la somme totale qu’il faudrait investir, dont 5 milliards au titre des monuments protégés en péril, sans compter la nécessaire rénovation des établissements culturels comme le Quadrilatère Richelieu de la BNF, ou la construction de la Cité de Pierreffitte dessinée par Massimiliano Fuksas pour accueillir nos archives nationales. Christine ALBANEL m’a indiqué qu’elle avait besoin de 100 millions d’euros de plus par an à consacrer à la rénovation et à l’entretien de notre patrimoine protégé. J’ai donc décidé d’inscrire 100M€ de plus au budget du ministère de la Culture, ce qui fait que, rien qu’en 2009, le ministère de la Culture consacrera 400M€ à l’entretien de notre patrimoine. Naturellement, chère Christine, cet effort sera maintenu pendant les années suivantes et ne fera l’objet d’aucun gel tant que je serai Président de la République. Il est venu, le temps d’entretenir notre patrimoine, c’est aussi une affaire d’identité, de sens, de respect de notre culture.
La ministre décidera elle-même le choix des sites à rénover, mais je pense qu’il y a trois priorités trop souvent sacrifiées : nos grands monuments emblématiques ; nos cathédrales et nos abbayes – je ne veux en rien porter atteinte à la laïcité de l’Etat, mais quand on voit ce long chapelet d’églises et de cathédrales, quand on connaît l’histoire de France et les rapports entre l’église et le Roi de France, il me semble que c’est notre devoir d’entretenir ce patrimoine – et bien sûr, je pense particulièrement au patrimoine des petites communes rurales, qui sont totalement hors de situation de pouvoir entretenir ce que l’histoire leur aura légué. Je sais que c’est un point qui touchera particulièrement nos amis de la Lozère notamment.

Comme le patrimoine est porteur d’activité et de croissance, je voudrais aussi que soit autorisée sans condition l’application du régime fiscal du mécénat aux apports des citoyens et des entreprises aux restaurations de monuments publics et privés. Il y a un génie français qui veut que, dès que le législateur vote une mesure, l’administration arrive derrière, et encadre cette mesure. Il faut être major de Polytechnique pour comprendre comment on peut utiliser un dispositif fiscal, et même quand on est major, on a très vite compris que, ce que le législateur a voulu, l’administration ne l’a pas voulu, et qu’à l’arrivée, on ne peut rien faire. Moi, je souhaite qu’on puisse faire, et après tout si des gens souhaitent donner leur temps et leur argent pour rénover des bâtiments publics et privés, qu’ils puissent le faire en bénéficiant du mécénat. Cela donne du travail à nos entreprises, cela donne du travail à nos compatriotes, et cela installe la France comme le pays du monde qui reçoit le plus de touristes. Je souhaite également que soit examinée la possibilité de concéder l’exploitation de monuments publics à des entrepreneurs et des collectivités publiques, en veillant à la qualité du projet culturel.

Nicolas Sarkozy à Nïmes 13 janvier 2009

*****************

Retrouvez d’autres citations sur Patrimoine en blog dans le dossierSic : Ils ont dit

Commentaires via facebook
(25 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Bernard MattonchâteauMatton Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Bernard Matton
Invité
Bernard Matton

J’ai visité la basilique et cathédrale(depuis 1966) de Saint-Denis le 11 décembre 2008, après y être allé quelques années auparavant. Son environnement immédiat(sur la gauche en regardant la façade) n’est vraiment pas en rapport avec le passé prestigieux du monument, et il faut le regretter. Dieu merci, cette nécropole royale, œuvre de l’abbé Suger inaugurant l’art gothique en 1144, ancien moine de l’abbaye Saint-Bertin de la ville de St-Omer à 20 km de chez moi, n’a apparemment pas subi de nouveaux dégâts. Notre guide n’en a rien dit, ni parlé de dégradations récentes. Par contre, il me semble avoir entendu… Lire la suite »

château
Invité

Un exemple typique est la basilique de Saint Denis ! la mairie de Saint Denis est plus enclin à donner de l’argent aux diverses communautés , aux sans papiers et autre joyeuseté communiste que de s’occuper de l’église en elle même. Vous devriez voir comment cette mairie à tuée la ville en construisant des HLM à quelques mètres de la basilique, franchement c’est horrible. Je n’ai rien contre les logements sociaux mais encore faudrait il qu’ils soient un minimum correct ( pour les gens qui y vivent et l’environnement ). D’ailleurs la mairie rejete d’ailleurs la faute sur l’état. Quand… Lire la suite »

Matton
Invité
Matton

Le président Sarkosy dit vrai, car il est bon de rassembler les forces existantes, mais dispersées parfois, afin de redonner le coup de pouce nécessaire au plan national. De tout temps et heureusement, nos églises et cathédrales ont fait l’objet d’attention et de soins, plus ou moins bienveillants, selon les régions. Il est tout de même difficile de prouver, sauf à quelques endroits où cela est manifeste, que ces soins prodigués à nos églises sont dispensés plus ou moins selon les clivages politiques des élus locaux. Je veux dire par là que l’on rencontre souvent, et peut-être plus d’ailleurs(mais là… Lire la suite »