Pays de la Loire revue de presse du patrimoine

Article pouvant être lu en 24 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

PATRIMOINE HISTORIQUE

Mediascan 2009 :

Mai : La Baule Mission « Thésée » – Laval Une toile sur la façade de l’église Saint-MartinLe Mans Le « Carré Plantagenêt » fait le plein de trésors
Avril : À l’assaut du château à Sainte-Suzanne – Nantes L’histoire sous la mer au château – Nantes Quand l’histoire ressurgit
Mars : Loire-Atlantique L’État vend son patrimoine – Chantiers des Monuments Historiques: sur les traces de la Vendée romane – À Barbechat, le muscadet survit – Angers s’offre à tous quel que soit son handicap – Le diocèse de Nantes refuse de vendre ses églises aux dissidents – Nantes Une église condamnée
Février : Marie-Hélène Joly, nouvelle directrice du château des ducs de Bretagne – Angers De là-haut, saint Jean veille à nouveau sur la ville – Château d’Ardelay : des travaux sur le pont-levis – Le château de la Chauvinière, le plus beau des bijoux de famille – Deux ans de succès pour le château des Ducs
Janvier 2009 : Le musée d’art naïf de Laval sera rénové au printemps – Angers – Patrimoine – Des œuvres méconnues – L’État au chevet du château d’Angers – Une toiture du château d’Angers part en fumée: pas de blessé – Le Logis royal du château d’Angers en feu – La ministre de la Culture au château d’Angers : « On va réparer au plus vite » – Diaporama Incendie au château d’Angers – Le château d’Angers en feu… Un Choletais nous raconte – Le crâne de Descartes restera au Musée de l’Homme – La cathédrale Saint-Pierre brille enfin de mille feux – François Fillon veut transférer le crâne de Descartes – La Flèche Le crâne de Descartes bientôt au Prytanée ?

Juin

Maine-et-Loire
Le Festival d’Anjou fête ses 60 ans France2.fr 12 juin 2009
La 60e édition du Festival de théâtre d’Anjou se déroule du 12 juin au 4 juillet sur plusieurs sites historiques
En ouverture au château du Plessis-Macé, le public découvrira une création de La Nuit des Rois, de Shakespeare, mise en scène par son directeur artistique, Nicolas Briançon…

Maine-et-Loire
Quand les Choletais se mobilisent pour leurs églises Ouest france 11 juin 2009
Il y a 50 ans, les habitants du Chiron ont construit eux-mêmes leur chapelle. Le 14 juin, la paroisse clôturera une année de commémoration.
On raconte que pour sa nomination, en septembre 1956, dans le quartier du Breloquet (qui ne s’appelait pas encore le Chiron), alors 4e paroisse de Cholet « sans église et sans presbytère », il y est allé « en vélo, dans une cotte bleue et avec une truelle à la main ». On dit encore que sans le père André Bouin, l’église Saint-Louis-Grignion-de-Montfort n’aurait jamais vu le jour. Car, sous le préau de l’école du Breloquet, l’espace était devenu trop petit pour contenir la foule grandissante des fidèles.
De cet abbé dynamique, il a beaucoup été question depuis septembre dernier. Car la paroisse, à l’occasion de plusieurs temps forts, s’est souvenue qu’elle avait 50 ans. Une commémoration qui s’achèvera en beauté, le 14 juin prochain, par un rassemblement à Saint-Laurent-sur-Sèvre…

Loire-Atlantique
Non aux loups des douves du château de Nantes comme oeuvre d’art ! ferus.org 11 juin 2009
FERUS soutient et relaie cette initiative de l’association Noa France
Du 5 juin jusqu’à fin Août, dans le cadre d’ “Estuaire 2009″ la ville de Nantes exposera au public un groupe de 6 loups dans les douves du château.
Il s’agit, selon les communiqués et la communication faite autour de cet évènement et après vérification auprès des organisateurs, de loups bien réels et non pas de statues.
Cette exhibition d’animaux vivants est qualifiée d’oeuvre d’art.
Nous avons beaucoup de mal à comprendre et encore moins à accepter cette démarche et cette conception. Une oeuvre d’art naît de l’esprit et des mains de l’artiste concepteur, qu’elle prenne une apparence matérielle, figurative ou abstraite. Certainement pas de l’utilisation du vivant !!! Et encore moins lorsque celui-ci fait l’objet d’une protection par les conventions internationales.
De surcroît, à la lecture des communiqués publiés ici et là, l’exhibition de ces loups s’accompagne d’un message évocateur de l’animal symbole d’une peur ancestrale. Cette vision risque fort de compromettre les efforts menés par de nombreux organismes qui travaillent sur la problématique du retour du loup et de son intégration dans l’environnement contemporain…

Loire-Atlantique
Nantes : cinq équipes en lice pour rénover le musée Dobrée Le Moniteur 9 juin 2009
Le département de Loire-Atlantique réunira le 15 juin à Nantes les cinq équipes internationales de maîtrise d’œuvre admises à concourir pour la rénovation complète du musée Dobrée, dont l’investissement s’élève à 35 millions d’euros…

Vendée
Tiffauges le château de Gilles de Rais – le film en 3D the web consulting 5 juin 2009
Propriété du Conseil Général de la Vendée, le château de Gilles de Rais, situé sur la commune de Tiffauges, constitue un exemple de médiation culturelle avec plus de 850 000 visiteurs accueillis depuis 1990.
Fort du succès des multiples pôles d’animation proposés au sein du château, le Conseil Général a souhaité étendre son offre culturelle en choisissant de valoriser de manière inédite, les travaux de recherches réalisés sur le site, dans un film en 3D relief. Il s’agit d’une démarche qui renouvelle totalement la connaissance du site. Ce film, en haute définition, et 3D relief est une immersion dans le XVe siècle reconstitué, une nouvelle fenêtre sur le XVe siècle qui transporte le visiteur pour une rencontre spectaculaire avec Gilles de Rais, présenté pour la première fois dans sa dimension de concepteur du château de Tiffauges, où se révèlent ses goûts pour le faste et sa paranoïa sécuritaire à travers son retranchement au coeur d’un inquiétant donjon fortifié.
Le film que l’on peut admirer aujourd’hui est l’aboutissement d’une longue démarche scientifique et d’une confrontation d’idées et de techniques de valorisation très différentes, néanmoins complémentaires, qui font du film réalisé, un outil tout-à-fait unique….

Loire Atlantique
NANTES Polémique en sous-sol Presse océan 3 juin 2009
ARCHÉOLOGIE. Les affaires culturelles vont contrôler le chantier
Les travaux menés en sous-sol de la chapelle de l’Immaculée : une nouvelle affaire qui inquiète les spécialistes du patrimoine et de l’archéologie.
Les travaux dans le sous-sol de la chapelle de l’Immaculée, menés sans fouilles archéologiques, posent question.
C’est un nouvel épisode du peu de cas fait de l’archéologie à Nantes. S’agit-il cette fois de maladresse, oubli, ou volonté délibérée ? Quoi qu’il en soit, les travaux engagés dans la chapelle de l’Immaculée de l’ancien couvent des Minimes, fondé en 1469 par le duc François II, père d’Anne de Bretagne, provoquent interrogations voire indignations d’un bon nombre de spécialistes du patrimoine.
Nichée dans la tranquille rue Malherbe, à deux pas du cours Saint-Pierre, cette chapelle, propriété du diocèse, constitue l’un des rares vestiges de l’architecture religieuse gothique à Nantes. Elle est inscrite à l’inventaire des Monuments historiques par un arrêté du 28 octobre 1991….

Maine-et-Loire
Cholet Restaurer une église, c’est pas toujours un calvaire Ouest France 2 juin 2009
A Nuaillé, la commune lance une souscription pour financer les travaux. Un appel à la population pour l’impliquer dans la sauvegarde du patrimoine.
« Ce qu’on économise, on peut le mettre ailleurs », calcule Marc Mauppin, le maire de Nuaillé. Pour restaurer les façades de l’église, la commune va faire appel au mécénat. Aux dons des habitants comme des entreprises.
Cette démarche originale, la municipalité la porte avec la Fondation du patrimoine. Le principe ? Si la souscription couvre 5 % du montant des travaux, l’association complète alors le financement à hauteur de 15 %. « Un coup de pouce » dont ont bénéficié 45 projets publics de restauration du patrimoine.
« Pour la moitié d’entre eux, il s’agit de patrimoine religieux, explique Laure Queulvée, chargée de mission à la Fondation du patrimoine. C’est ce qui coûte le plus cher. » A Nuaillé, la réfection des enduits des façades s’élève à 75 000 € hors taxes. C’est 10 % du budget d’investissement de la commune….

Mai

Loire-Atlantique
Ouest France 23 mai 2009
En septembre 2008, des archéologues avaient inspecté l’épave du « Héros » coulé à quelques mètres de la jetée du Croisic. Photo Drassm.
250 ans après la Bataille des Cardinaux, des fouilles sont lancées pour retrouver le « Thésée ».
Il n’en reste qu’une. Sur les vaisseaux coulés dans les environs pendant la bataille des Cardinaux qui vit s’affronter les flottes française et anglaise, cinq ont été retrouvés depuis 1981. Leur inventeur (c’est ainsi qu’on appelle celui qui découvre un trésor) est Jean-Michel Eriau. C’est lui qui pilotera les fouilles pour retrouver le Thésée. Pour ce plongeur croisicais, retrouver cette épave conclurait des années de patience et de fouilles. Jean-Michel Eriau a découvert le Soleil Royal en 1981, le Superbe en 83, le Héros en 2004 et les navires anglais Essex et Resolution il y a deux ans. Le Juste quant à lui, coulé dans l’estuaire de la Loire avait été retrouvé en 1962.

Mayenne

Laval Une toile sur la façade de l’église Saint-Martin Ouest France 19 mai 2009
Un coup de projecteur a été donné, lundi soir, au conseil municipal, sur le patrimoine lavallois. La bâche de l’édifice religieux sera remplacée.
La grande toile sérigraphiée va être posée sur la façade ouest de l’église. Sur la droite figure le nom des élèves, en bas celui de l’école : Victor-Hugo. L’ancienne bâche blanche abîmée par les tempêtes va être remplacée par une véritable oeuvre réalisée par 25 enfants de CM1 et CM2 de l’école Victor-Hugo dans un projet d’animation culturelle avec le service patrimoine de la Ville. Chaque élève a réalisé un dessin sur le thème de l’architecture extérieure de l’église et sur les fresques recouvrant les murs intérieurs de l’édifice. Pour accrocher cet ensemble, une structure en bois va être construite sur laquelle seront fixées quatre bâches plus épaisses pour un meilleur maintien. Le but est d’éviter les prises au vent. Les 25 dessins vont donc être reproduits sur la bâche.
Le coût de l’opération est de 6 180 € sachant que la structure en bois sera réalisée par les services municipaux. « Une belle valorisation de l’église », a remarqué le maire tandis que l’opposition a demandé de « penser au devenir du lieu ». « Des travaux d’archéologie préventive vont être réalisés ce qui nous donnera le temps de réfléchir », a répondu Claude Gourvil, adjoint au maire chargé de l’écologie urbaine et rapporteur de ce dossier….

Sarthe
Le Mans Le « Carré Plantagenêt » fait le plein de trésors Ouest-France 5 mai 2009
Une fois le hall d’accueil passé, le public découvrira une sorte de « millefeuille » présentant les strates correspondant aux périodes abordées dans le musée. La visite commencera par les objets préhistoriques. Une fois le hall d’accueil passé, le public découvrira une sorte de « millefeuille » présentant les strates correspondant aux périodes abordées dans le musée. La visite commencera par les objets préhistoriques.
Les aménagements vont bon train au musée d’archéologie qui sera inauguré le jeudi 18 juin. Les vitrines se remplissent d’objets superbement mis en scène.
Ce que le musée d’archéologie va proposer à ses visiteurs, à partir du 18 juin, c’est bien plus qu’une simple déambulation entre des vitrines. C’est un voyage dans le temps, une balade dans l’histoire de la ville et du département, depuis la préhistoire jusqu’au Moyen-Âge. Ce parcours très ludique, est parsemé de « fiches de tables » avec textes et dessins, accessibles à tous, d’objets mis en situation, de maquettes, de panneaux animés…

Avril

Mayenne
À l’assaut du château à Sainte-Suzanne Ouest-France 12 avril 2009
Ce week-end, les chevaliers se lancent à l’assaut du donjon. Portraits croisés de deux assaillants, passionnés du Moyen Âge.
Ces deux Belges-là manient l’épée, parlent wallon quand l’envie leur en prend, sont des spécialistes du Moyen Âge et participent à des reconstitutions historiques qui les mènent ce week-end à Sainte-Suzanne, où le donjon sera pris d’assaut aujourd’hui et demain….

Loire Atlantique
Nantes L’histoire sous la mer au château Presse Océan 3 avril 2209
Le château accueille jusqu’au 27 septembre une exposition consacrée à 20 ans d’archéologie sur les épaves du grand ouest.
Le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm) créé en 1966 a théoriquement la responsabilité sur les 13 millions de km2 de fonds sous-marins dépendants de la France : soit un potentiel de 150 000 épaves. Jusqu’en 1985 aucune épave n’avait été fouillée par le Drassm sur les côtes bretonnes. Depuis l’erreur a été réparée et l’exposition s’appuie essentiellement sur les recherches menées en Bretagne ces vingt dernières années, « évoquant non pas simplement les objets mais la vie des équipages, l’art de la navigation, de la guerre et du commerce », comme l’indique Michel L’Hour, directeur du Drassm et commissaire de l’exposition. L’exposition rassemble, sur 450 m2, une collection de 550 pièces majeures souvent remises en situation issues de plus de 40 épaves (principalement du XVe au XIXe siècle) fouillées depuis 20 ans de la Gironde à la Seine-Maritime : des instruments de navigation aux canons chargés en batterie, d’un flacon de parfum à un trésor monétaire, d’une chaussure en cuir à un jeu de dés…

Loire Atlantique
Nantes Quand l’histoire ressurgit presse Océan 2 avril 2009
Des fouilles sont en cours dans le quartier médiéval de Nantes
Au Bouffay, des vestiges sortent de terre et livrent quelques renseignements sur le passé du quartier.
Le site est exigu, coincé entre deux immeubles dans une petite rue du quartier du Bouffay. Avant une opération de promotion immobilière privée, les archéologues sont à l’oeuvre pour effectuer les sondages qui s’imposent. Après l’épisode malheureux de l’îlot Lambert, la mesure a été prise de l’enjeu des opérations de ce genre dans le centre ancien de la ville où coexistent vestiges gallo-romains et médiévaux.
La toute nouvelle direction du patrimoine et de l’archéologie municipale suit de près le dossier. Même si l’archéologue municipal n’intervient pas sur le chantier confié à l’INRAP (l’Institut national de recherches archéologiques préventives), ce dernier s’est rendu hier après-midi sur place. Le site, dont la surface ne dépasse pas 200 m2, a déjà livré de nombreux éléments. La parcelle est contiguë à l’ancien couvent des Jacobins. Un gros mur de plus de quatre mètres d’épaisseur est apparu dans l’angle sud-ouest. Il pourrait s’agir de la clôture du couvent des Jacobins, à l’angle de la grande salle des États de Bretagne, ancien réfectoire des Mendiants fondé au XIIIe siècle, entre l’enceinte médiévale et l’enceinte gallo-romaine. Une belle voie pavée a été mise au jour ainsi qu’un passage voûté. Des éléments de colonnes qui pourraient être celles du cloître du couvent des Jacobins ont également été exhumés…

mars

Loire-Atlantique
L’État vend son patrimoine Presse Océan 29 mars 2009
Quel point commun entre le stade Marcel Saupin et le phare de Pornic ? Tous deux appartenaient à l’État qui les a vendus.
(…) L’idée est de ne conserver que les immeubles dont l’État a besoin et de rationaliser leur utilisation. En principe la norme d’occupation est de 12 m2 par agent. Tous les biens doivent être estimés. Les cathédrales, comme celle de Nantes, jugées « inestimables » ont toutes été évaluées un euro symbolique. (…) La Ville de Pornic a acheté le phare au-dessus du port il y a quelques mois seulement. (…) Le bâtiment des anciens combattants, 104 rue Gambetta à Nantes acheté par un promoteur est parti à 1,375 M€. Les logements étudiants du Passage Pommeraye pour 2,7 M€. Le terrain de la Drire à Saint-Etienne-de-Montluc à 140 000 € et un terrain quai Wilson à Nantes dépendant du ministère de l’Agriculture à 317 000 €. (…) Des études sont menées pour vendre deux immeubles de la place Mellinet (avec leur parc) où se trouvent la direction des Douanes et les Affaires Maritimes.
Dossier sensible, le quartier militaire Mellinet près de la rue du Général Buat, peut amener à différentes solutions (réutilisation ou vente totale ou partielle). L’avenir du site de la maison d’arrêt de Nantes est également à l’étude….

Vendée Nouveau !
Chantiers des Monuments Historiques: sur les traces de la Vendée romane Vendée.fr 27 mars 2009
Sallertaine, Maillezais, Benet…, dans quelques mois ces monuments historiques vendéens, dont certains appartiennent au Conseil général, se présenteront au public sous un jour nouveau. Ils sont aujourd’hui entre les mains de spécialistes des monuments historiques.
Des structures à consolider, une façade à rénover, des peintures à restaurer, des statues à protéger… Chaque année, de nombreux monuments historiques de Vendée reçoivent les soins nécessaires pour les aider à affronter le temps et les siècles….

Loire Atlantique
À Barbechat, le muscadet survit Sud Ouest 25 mars 2009
Elle exhume une bouteille du XVIIIe siècle de son jardin. Caché à l’époque des guerres de Vendée, le vin bicentenaire fait aujourd’hui la fierté du château de la Berrière.
La bouteille reposait là. Sous quelques dizaines de centimètres de terre. Coincée entre les racines d’un chêne planté au XIXe siècle, à la lisière du parc du château de la Berrière, à Barbechat.
Elle a refait surface voilà quinze jours. Intacte. Exhumée par Anne de Bascher, la fille du propriétaire. « Quand je l’ai déterrée, à main nue, j’en suis tombée d’émotion. Elle est toujours bouchée et conserve un fond de jus. Vous imaginez, une bouteille enfouie depuis plus de 200 ans… »Car la romancière en est de suite persuadée : sa trouvaille date du XVIIIe siècle. Épaisseur et couleur du verre, taille du culot…, la bouteille possède « toutes les caractéristiques de l’époque ». Hypothèse vite confirmée par la conservatrice du musée d’archéologie de Nantes. L’histoire de ce précieux « trésor du patrimoine », enfoui à 300 m du château familial, ramène aux guerres de Vendée….

Maine-et-Loire
Angers s’offre à tous quel que soit son handicap Ouest France 23 mars 2009
Inauguration officielle du « circuit confort », samedi midi, au pied du château d’Angers, en présence de membres d’associations de handicapés.
Malvoyant, malentendant, handicapé moteur ou en souffrance psychique, on peut tous visiter le coeur historique de la cité. La ville se joue des handicaps. Et est devenue une référence.
« Nos ancêtres les Gaulois ne se sont pas souciés d’accessibilité, plaisante Dominique Dubois, chargée de la valorisation du centre historique, à Angers Loire Tourisme. La ville sur son promontoire, ses rues pavées et en pentes, ses marches à n’en plus finir, tout cela ne facilite pas les choses… »
Quatre ans de travaux, d’aménagements divers, et Angers décroche son label « tourisme et handicap ». Un circuit de deux kilomètres, matérialisé par des clous de bronze, fait le tour de la cité historique. Vaincues les pentes folles, les marches traîtresses, les obstacles les plus divers.
« Tout est accessible en fauteuil roulant, même le château, malgré une pente de 6,5 % alors qu’il faudrait moins de 5 % », signale Jacques Motteau, président d’Angers Loire Tourisme.Le seul handicap du parcours, pour un label complet…

Loire-atlantique
Le diocèse refuse de vendre ses églises aux dissidents 20 Minutes 19 mars 2009
Rue d’Allonville, les sédévacantistes louent un ancien hangar à bois. Au prieuré intégriste de la rue François-Bruneau, c’est une ancienne usine de bobines électriques qui fait office de chapelle. Les catholiques dissidents aimeraient pourtant bien jouir de lieux de culte dignes de ce nom. Mais « à chaque fois qu’une église est en vente, l’évêque impose à l’acheteur une clause de non-retour au culte », affirme l’abbé Patrick de la Rocque, responsable du prieuré Saint-Louis…

Loire Atlantique
Nantes Une église condamnéePresse Océan 13 mars 2009
Un projet de démolition qui suscite émotions et interrogations.
Église de la Madeleine, « une destruction inutile » ? La question est posée et provoque un débat.
La démolition de l’église de la Madeleine suscite de nombreuses réactions parmi les spécialistes de l’architecture et du patrimoine. Ouverte en 1954 bd Gustave-Roch sur l’île de Nantes, sur les plans des architectes nantais Pierre Joëssel et André Guillou, elle appartient au diocèse qui cède le terrain pour une promotion immobilière. Un architecte a été désigné pour une nouvelle église, plus petite un peu plus loin….

Février

Loire-Atlantique
Marie-Hélène Joly, nouvelle directrice du château des ducs de BretagneOuest-France 27 février 2009
Marie-Hélène Joly prend la direction du Château des ducs de Bretagne et du musée d’Histoire de Nantes. Diplômée de l’École nationale des Chartes et de l’École du Louvre, Marie-Hélène Joly a effectué la plus grande partie de sa carrière au sein du Ministère de la Culture. Détachée depuis deux ans auprès du Ministère de la Défense, elle est actuellement directrice adjointe de la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives. Elle succède à Marie-Hélène Jouzeau, qui a pris la direction du nouveau service archéologique municipal de Nantes.

Maine-et-Loire
Angers De là-haut, saint Jean veille à nouveau sur la ville Ouest France 23 février 2009
Au coeur de la Doutre, l’église de la Trinité a récupéré ses quatre saints, hier. Leur installation symbolise la fin des travaux du clocher, avant celle de l’édifice tout entier, fin 2009. La statue de Saint-Jean, réinstallée hier matin à l’église de la Trinité aux côtés des statues de Saint-Marc, Saint-Luc et Saint-Matthieu, les trois autres évangélistes.

Vendée
Château d’Ardelay : des travaux sur le pont-levis LesHerbiers.fr 18 février 2009
Par mesure de sécurité, le système de bascule du pont-levis du château d’Ardelay a été enlevé.
Le pont-levis permettant l’accès au château d’Ardelay est équipé à l’extérieur de deux chaînes qui retiennent deux flèches et d’un contrepoids situé côté intérieur de l’enceinte. « L’accroche des chaînes aux flèches semble usée. Par mesure de sécurité, les flèches et le contrepoids ont été déposés ce mardi 17 février par une équipe de trois charpentiers », explique un agent du service Bâtiments de la Ville des Herbiers…

Loire Atlantique
Le château de la Chauvinière, le plus beau des bijoux de famille 20 Minutes 18 février 2009
C’est un must. A Saint-Herblain, à deux pas de l’hôpital Laënnec, le CHU est propriétaire du domaine de la Chauvinière, un manoir de la Renaissance niché au coeur d’un écrin de verdure de 25 hectares. Entièrement retapé dans les années 1980 pour accueillir les universitaires de renom de passage pour un colloque à Nantes, il a finalement dû changer d’affectation. Trop isolé. Aujourd’hui, le manoir est loué à l’association Sésame Autisme, qui y a installé son siège et un centre de ressources sur les troubles psychiatriques. L’accueil est assuré par une secrétaire dans la salle à manger, tandis que le directeur a aménagé son bureau dans une des chambres. Mais pour combien de temps encore ? Le bail arrive à échéance à la fin de l’année, et la section CGT de l’hôpital exige sa résiliation…

Loire-Atlantique
Deux ans de succès pour le château des Ducs 20 Minutes 10 février 2009
Deux ans tout juste après sa réouverture au public, le château des ducs de Bretagne jouit toujours d’un énorme succès. Plus de 1,3 million de personnes ont parcouru en 2008 la partie gratuite de l’édifice (cour, remparts, douves). Sur deux ans, elles sont même plus de 3 millions à avoir visité l’enceinte.

Janvier 2009

Mayenne
Le musée d’art naïf de Laval sera rénové au printemps Ouest-France 20 janvier 2009
Le musée d’art naïf accueille plus de 20 000 visiteurs chaque année. Du 1er mars jusqu’à la mi-juin, le musée du Vieux-Château va fermer ses portes. Histoire de se refaire une beauté dont il avait bien besoin…

Maine-et-Loire
Angers – Patrimoine – Des œuvres méconnues Le Point 15 janvier 2009
Un grand planisphère privé, une vierge courtisée, une miniature oubliée, le Panthéon de David d’Angers… Exploration de joyaux ignorés.

Maine-et-Loire
L’État au chevet du château d’Angers Le Figaro 12 janvier 2009
Samedi dans l’après-midi, le feu a ravagé une partie de la toiture du château d’Angers bâti au XV e siècle. Christine Albanel a promis d’affecter à sa restauration une partie des 100 millions d’euros débloqués pour la sauvegarde des monuments.

Maine-et-Loire
Une toiture du château d’Angers part en fumée: pas de blessé AFP 10 janvier 2009
La toiture du Logis royal du château d’Angers, datant du Moyen-Age, est partie en fumée samedi après-midi mais ce début d’incendie, dû a priori à un problème électrique, n’a fait aucune victime, a-t-on appris auprès de la préfecture.
(…) L’eau employée pour éteindre l’incendie s’est infiltrée dans le bâtiment, mais les pompiers ont procédé « à temps » au retrait de l’ensemble des tapisseries, datant du XVIIe siècle, des salles inférieures du Logis royal et « mis à part la toiture, aucune oeuvre d’art n’a été détériorée », a précisé M. Le Franc.
La forteresse de schiste et de calcaire, avec ses 17 tours, a été édifiée au XIIIe siècle par Saint Louis et renferme notamment la célèbre tenture de l’Apocalypse, la plus grande tapisserie médiévale (104 mètres), tissée vers 1375.
Le Logis royal renfermait notamment une autre tapisserie célèbre, la tenture de la Passion (XVIIe siècle), ainsi que des tapisseries dites aux « mille-fleurs » des XVe et XVIe siècles.
Sur le même sujet : Le Logis royal du château d’Angers en feu Ouest-France 10 janvier 2009
La ministre de la Culture au château d’Angers : « On va réparer au plus vite » Ouest-France 11 janvier 2009
Diaporama Incendie au château d’Angers Ouest-France 11 janvier
Le château d’Angers en feu… Un Choletais nous raconte (Avec plusieurs vidéos de l’incendie) Cholet-blog 11 janvier 2009

Paris – Sarthe
Le crâne de Descartes restera au Musée de l’Homme AFP 9 janvier 2009
Le crâne du philosophe René Descartes, dont François Fillon avait envisagé le transfert dans la Sarthe, restera finalement au Musée de l’Homme à Paris, a indiqué vendredi le Premier ministre.

Loire Atlantique
La cathédrale Saint-Pierre brille enfin de mille feux 20 minutes 6 janvier 2009
Depuis quinze jours, les Nantais peuvent admirer le tout nouvel éclairage de la cathédrale Saint-Pierre. Cette mise en lumière fait suite à la fin du chantier de rénovation de la façade principale, qui aura duré près de dix ans.

Paris – Sarthe
François Fillon veut transférer le crâne de Descartes La Croix, 6 janvier 2009
La proposition de transférer le crâne de Descartes au Prytanée militaire de La Flèche (Sarthe) s’annonce d’emblée controversée. Elle doit pourtant être examinée à Matignon le 13 janvier, lors d’une réunion interministérielle à la demande de François Fillon, qui avait évoqué ce transfert dans son fief électoral dès 1996, à l’occasion d’un colloque organisé à La Flèche pour le 400e anniversaire de la naissance du philosophe.
Mais pour la conservatrice de la bibliothèque du Prytanée de La Flèche, Sylvie Tisserand, par ailleurs conseillère municipale (PS), cette idée est tout simplement « gothique ». « Je n’en vois pas le sens, ni d’un point de vue archéologique, ni intellectuel », tranche-t-elle.
Sur le même sujet lire également : Sarthe
La Flèche Le crâne de Descartes bientôt au Prytanée ? Ouest-France 31 décembre 2008

***

D’autres revues de presse sur  Patrimoine-en-blog

thématiques : ArchéologieMon église au Canada et ailleursPatrimoine français à l’étrangerPatrimoine religieuxPolitique du patrimoine

régionales : Alsace-LorraineAquitaineAuvergneBourgogneCentreCorseFranche-ComtéIle de FranceLimousinMidi-PyrénéesNormandie,Nord-Pas-de-CalaisPays de la LoirePicardiePoitou-CharenteProvence-Alpes-Côte-d’AzurRhône-Alpes

commentaires via facebbok
Partages
(17 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz