Fontainebleau La construction d’un cinéma en secteur inscrit contestée

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

_cinema_

PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL –

Le projet ce construction d’un cinéma au cœur du centre inscrit de Fontainebleau (Seine-et-Marne) est contesté par l’association Fontainebleau Patrimoine. Sa construction est jugée incompatible avec la proximité du château et de son parc ( le projet est en vis à vis du Jardin de Diane) et de celle de nombreux bâtiments classés ou inscrits…

Selon Fontainebleau Patrimoine, le projet de construction se situe au cœur du site inscrit, la Place Napoléon, en vis-à–vis du Jardin de Diane, en visibilité de la Cour des Mathurins, parties du Domaine du Château de Fontainebleau inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, dans le rayon des 500 mètres de protection de nombreux bâtiments inscrits ou classés
La place et l’avenue qui la longe ont été créées lors de la cession à la ville d’une partie importante du jardin de Diane par l’empereur Napoléon III en 1862.
Après trois projets inaboutis depuis 2001, le quatrième aujourd’hui à la signature du maire, stupéfie les Bellifontains soucieux du respect du Patrimoine de leur ville qui a déjà connu bien des blessures.
Si la dernière grave atteinte au Patrimoine de notre ville fut la démolition du mur classé, vestige de l’Hôtel de Ferrare, construit par l’architecte Serlio, date de janvier 2001, (suite au « malencontreux dérapage d’une pelleteuse »), les démolitions d’immeubles des an
nées 1970 datent d’une époque que nous pensions révolue.
Il n’en est rien.
Cette semaine, un immeuble du XIXème siècle qui participait au charme de la Place Napoléon, partie d’un petit ensemble architect
dossier-selectural cohérent et agréable le long du passage Ronsin, avec de modestes façades traditionnelles de teinte claire et ses pans coupés symétriques, a été démoli au profit de la construction d’un cube de béton, orné de meurtrières rectangulaires, évocation d’écrans de cinéma…
Cette démolition autorisée en décembre 2004 par l’Architecte des Bâtiments de France soucieuse d’une expression architecturale contemporaine, était valable 5 ans…
Alors que la municipalité a repris en septembre 2008, après une longue interruption, l’étude de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Paysager, signal fort de la volonté des élus de doter la ville des mesures nécessaires au respect de son patrimoine, nous nous interrogeons sur les raisons qui conduiraient le maire à porter un tel coup au cœur même du site inscrit.
Fontainebleau Patrimoine souhaite que la raison l’emporte et que l’intégration dans le site et l’harmonie générale soit privilégiées au « signal architectural » trop souvent médiocre.

Retrouvez sur Patrimoine en blog d’autres notes sur des thèmes voisins dans les rubriques Alerte et Patrimoine de Seine-et-Marne
(114 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: ,

5
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
S.CarolEthicschrisPUJO Bernard Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
S.Carol
Invité
S.Carol

Monsieur B. de SAGAZAN, pouvez-vous mettre à jour le sujet sur le projet de cinéma

à Fontainebleau ? Il a été modifié, montrez-le. Merci pour ceux qui veulent

protéger le Château . Le projet accepté par le Maire se situe dans le périmètre

d’ensemble patrimoine de l’UNESCO et relève de l’achitecture industrielle.

Ethics
Invité
Ethics

Le projet en question n’est pas face au château (Cour des Adieux). Il sera en face du mur totalement aveugle du Jardin de Diane et sur une place qui n’a pas un cachet particulier.

Qui plus est, l’immeuble tronqué qu’il remplacera est assurément moins esthétique que le bâtiment proposé.

C’est par conséquent un mauvais combat.

chris
Invité
chris

Un peu d’architecture moderne dans une ville royale ne fait pas de mal. Peut-etre désirez vous un nouveau cinéma batit entièrement en pierres de taille? Soyons sérieux un moment et revenons à la réalité. Le cinéma à Fontainebleau participe à l’animation du centre ville. Son extension est indispensable face aux multiplexes qui fleurissent dans la région (Montereau, bientot Dammarie), en retardant ce projet soit dit en passant avalisé par le Maire de Fontainebleau, vous prenez le risque de faire fermer définitivement le cinéma déjà existant. Drole de stratégie, il est vrai qu’un Mac Do à la place du cinéma l’Ermitage… Lire la suite »

PUJO Bernard
Invité
PUJO Bernard

Le nouveau cinema de Fontainebleau relève simplement de « l’architecture-caisson » qui a souvent servi d’architecture au fil des milénaires. Ou peut orner les façades avec des fenêtres encadrées voire à fronton, plus quelques colonnes. Ca fait rigoureux, classique, éventuellement élégant. Depuis un siècle, quand on veut faire « moderne », mais que l’inspiration est absente on ajoute des structures incongrues et inutiles, ou, comme ici, on fait quelques bariolages qui épatent le bourgeois. Nouveau, moderne, beau, c’est plus difficile; mais ça s’intègre toujours aux autres époques moyennent un peu de précautions. Il y a toujours eu du véritable moderne et du beau; c’est… Lire la suite »