Actualité du patrimoine du 13 au 19 juillet

Pocket
Article pouvant être lu en 21 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE – REVUE DE PRESSE-=

kiosque21.jpgOn y parle, entre autres… :

800 000 € de travaux en cours sur la cathédrale de Saint-Brieuc
– de l’avenir d’une nécropole juive médiévale découverte sous un terrain constructible
– du coût très élevé du pavillon de Souzy-la-Biche (91), jamais utilisé depuis la fin du mandat du président Mitterrand, selon la Cour des Comptes
– du patrimoine de Le Corbusier cau classement de l’Unesco : copie à revoir
– du péril qui menace l’église Notre-Dame à Louviers (27)
– d’une épave romaine découverte au large de la Corse
– de la fouille interdite sur le site probable de Gergovie (63)
– d’une ancienne église rasée prochainement à Grand-Quevilly (76)
– de la rénovation du muséum national d’Histoire naturelle (75)
– de Philippe Prost chargé de transformer la Monnaie de Paris (75)
– de deux nouveaux parcs naturels en préparation en Provence Côte d’Azur
– d’un mystérieux vestige au fond de l’Aude
– et d’autres faits et gestes patrimoniaux…
Régions et Départements cités dans cette revue de presse : Alpes maritimes – Aude – Aveyron – Bouches-du-Rhône – Cote-d’Armor – Corrèze – Corse – Essonne – Eure – Finistère – Loire-Atlantique – Maine-et-Loire – Meurthe-et-Moselle – Morbihan –  Nièvre – Paris – Puy-de-Dôme – Haut-Rhin – Seine maritime- Var – Vosges
Revue de presse régulièrement actualisée


19 juillet

Finistère
PLABENNEC La chapelle de Locmaria revit Le télégramme 19 juillet 2009
Vendredi soir à la chapelle de Locmaria a été lancé la quatrième édition de «Arz er Chapeliou Bro Leon», l’art dans les chapelles du Léon. Créée à l’instigation de l’Agence de développement du Pays des Abers-Côte des légendes, cette manifestation a pour but de contribuer à faire vivre les chapelles. Ce faisant elle favorise ainsi l’animation culturelle, le développement touristique sans oublier l’emploi saisonnier des jeunes. Si en 2006, huit chapelles ont ouvert leurs portes à 7.500 visiteurs, cette année quinze chapelles sont sur la liste du circuit….
Contact Robert Salaün au 02.98.83.31.77 et Jean-Yves Guillerm au 06.30.74.90.36, site Internet: acbl.cahieraspirales.net. …

Cote-d’Armor
800 000 € de travaux en cours sur la cathédrale de Saint-Brieuc Ouest-France 19 juillet 2009
Les travaux de restauration du chevet ont débuté sur la cathédrale Saint-Etienne de Saint-Brieuc. La fin du chantier est prévue pour novembre 2010. C’est le chevet, partie est de l’édifice située juste derrière le cœur, qui fait l’objet d’une vaste restauration. …
18 juillet

Pas-de-Calais
NOEUX LES MINES L’église Sainte-Barbe monument historique ? Nord Eclair 18 juillet 2009
L’église Sainte-Barbe figure parmi les édifices noeuxois susceptibles d’être classés Monuments historiques. Depuis un mois, la commission régionale du patrimoine et des sites a donné son accord pour que 70 sites miniers de la région soient classés aux Monuments historiques…

Puy-de-Dôme
ENNEZAT Nécropole cherche terrain… d’entente LA Montagne 18 juillet 2009
Va-t-on enfin trouver un terrain d’entente concernant l’avenir du  » Champ des Juifs « , à Ennezat, qui renferme une nécropole juive médiévale ? Le dossier est rouvert.
Le « Champ des Juifs », à Ennezat, a été inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques par le ministère de la Culture. Cette décision, en date du 3 juin, intervient à la demande de Jacques Curé, maire d’Ennezat mais aussi de l’Association cultuelle israélite de Clermont-Ferrand et du Consistoire central juif, qui avaient fait des démarches en ce sens auprès de Christine Albanel (voir nos éditions du 28 novembre 2008 et du 18 février 2009), dans un contexte particulier.
Rappelons que les époux Mosnier, propriétaires malheureux (1) de ce terrain constructible – qui s’est révélé renfermer une nécropole juive datant du Moyen Âge – se heurtent depuis 1992 à des refus de permis de construire et à des promesses d’achat non tenues.
En désespoir de cause, ils ont décidé de le revendre, fin 2008, après l’avoir remblayé sur plus de 1 m 50 pour répondre aux préconisations d’urbanisme. Et ils ont ainsi relancé l’intérêt pour ce site.
L’arrêté préfectoral du 3 juin, portant inscription au titre des Monuments historiques, souligne que « le site du Champ des Juifs abrite une nécropole d’au moins 700 tombes (NDLR : toutes ensevelies) d’âge médiéval, liées probablement à la communauté israélite, dans un excellent état de conservation, et qu’à ce titre il présente du point de vue de l’archéologie, de l’histoire et du patrimoine, un intérêt suffisant pour en rendre désirable la préservation ». Le 22 juin, Jacques Curé, maire d’Ennezat, Laurent Heulot, directeur régional de la Drac, Frédéric Letterlé, directeur départemental, Frédéric Surmely, le conservateur du département archéologie et des membres de l’association juive luxembourgeoise Matanel (2) se sont réunis autour d’une table pour envisager la suite.
« Désormais, le directeur régional de la Drac sera saisi de toute demande de permis de construire. De notre côté, nous allons engager une procédure de modification du plan d’occupation des sols afin de rendre ces parcelles inconstructibles »….

17 juillet

Essone
Ce que coûte vraiment le château du président Le Parisien 17 juillet 2009
Le cadeau était empoisonné. Légué à la présidence de la République en 1978, le domaine de Souzy-la-Briche, près d’Etréchy, a coûté l’an dernier la bagatelle de… 233 749 €. Dont 185 988 € en charges de personnel. C’est cher, vu l’usage que Nicolas Sarkozy en fait : il n’y met jamais les pieds.
Rendus publics hier, ces chiffres sont donnés dans un rapport* de la Cour des comptes, le premier sur l’Elysée. « Le coût du pavillon de Souzy-la-Biche apparaît également très élevé dès lors que cette résidence n’a jamais été utilisée depuis la fin du mandat du président Mitterrand, écrit notamment la cour présidée par Philippe Séguin. La présence de quatre personnes à demeure paraît démesurée. » Dans Souzy (390 habitants), de hauts murs préservent de la curiosité la demeure bourgeoise et son parc de 14 ha. Des champs et des forêts sont attachés au domaine. En fait, la moitié de la commune appartient à l’Etat. Dédaignés par Giscard d’Estaing il s’y rendra une fois , les lieux ont abrité l’un des secrets de François Mitterrand. Sa fille, Mazarine Pingeot, alors inconnue du public, y passait de nombreux week-ends. Des escapades que, devenue écrivain, elle raconte dans son livre « Bouche cousue »**. Jacques Chirac, lui, y logeait des présidents africains de passage.
Mais le lieu n’a pas séduit Nicolas Sarkozy. (…) L’Elysée cherche même à se débarrasser du coûteux domaine essonnien. Le problème ? Dans son legs, l’ancien propriétaire a interdit la vente du domaine. « Des juristes sont au travail pour tenter de casser le testament, explique l’entourage du président. Mais cela semble compliqué. On réfléchit aussi à un moyen de l’utiliser, y faire des congrès ou autre chose… »….

16 juillet

Eure
Louviers Sauvons notre patrimoine local Le blog de Yoann Gontier 16 juillet 2009
«Sauver le patrimoine, c’est l’affaire de tous », résume la plaquette que tous les Lovériens devraient bientôt voir. Le symbole du patrimoine lovérien est l’église Notre-Dame, classée monument historique depuis 1841.
Nul besoin de rappeler aux lecteurs de ce blog l’état de péril dans lequel se trouve aujourd’hui Notre- Dame des flots. L’édifice présente de vrais risques d’effondrement. La base se pince, le haut s’évase….

Corse
Une épave romaine découverte au large de la Giraglia Corse Matin 16 juillet 2009
La Corse regorge de trésors enfouis sous terre ou sous la mer. Depuis plusieurs années, une équipe de plongeurs affiliés à la fédération française d’études et de sports sous marin parcourt les fonds de la mer Tyrrhénienne dans le Cap Corse à la recherche d’épaves de navires. Cette année, les prospections ont été des plus fructueuses. Les partenaires de Gilles Le Roy de La Briere ont découvert une embarcation romaine datée de 30 après Jésus-Christ.
(…) D’une longueur de 25 m, l’embarcation transportait des Dolium. Les Romains les utilisaient pour entreposer, lors de longs voyages, des quantités importantes de vin. « Ces navires correspondaient à nos portes containers d’aujourd’hui. Nous avons comptabilisé au moins douze dolium sur la zone. C’était un gros chargement pour l’époque. Mais selon nos premiers relevés trois d’entre eux sembleraient intacts. Il faut savoir qu’un dolia (dolium au pluriel) pesait aux alentours de 1200 kg et pouvait contenir près de 3 000 litres de vin. De très nombreux morceaux jonchent le fond de la mer. Nous avons aussi découvert que les hommes de l’époque consolidaient le dolia avec du plomb. Par contre, nous ne connaissons rien sur leur mode de fabrication. »….

Unesco
Le Corbusier au Patrimoine mondial de l’humanité : copie à revoir dans trois ans Le Monde 16 juillet 2009
L’œuvre architecturale et urbaine de Le Corbusier n’a pas décroché en 2009 le label de Patrimoine mondial de l’humanité décerné par l’Unesco. Et ce pour la deuxième année consécutive. Mais loin de s’en désoler, Jean-Pierre Duport, président de la Fondation Le Corbusier, se dit satisfait du simple renvoi de trois ans du dossier, décidé par le comité du Patrimoine mondial le 28 juin.
Reste à améliorer les mesures exigées de gestion et de protection qui doivent assurer la pérennité de chacun des 22 édifices concernés en Allemagne, Argentine, Belgique, Japon, Suisse et France. M. Duport redoutait un avis négatif, exprimé par l’expertise de l’Icomos, chargé d’évaluer à l’Unesco la validité des candidatures. In fine, la valeur universelle de la série retenue n’est pas remise en question…

Vosges
Autrey : souscription pour l’Abbaye Avison autrement 16 juillet 2009
L’Association Abbaye Notre-Dame d’Autrey, maître d’œuvre, ne possédant pas les fonds nécessaires pour la restauration de son patrimoine, a souhaité renouveler son partenariat, en 2009, avec la Fondation du Patrimoine – sa délégation régionale Lorraine représentée par Mme Betka et de son délégué départemental des Vosges M. Fremont, par la signature d’une convention. Cette souscription a pour objectif de recueillir les sommes nécessaires à la restauration de l’abbaye…

Vosges
Une exposition en 2011 pour les fouilles de la villa de Damblain Histoire & Patrimoine Bleurvillois 16 juillet 2209
Une villa antique et un secteur balnéaire d’une incroyable beauté datant des IIe et IIIe siècles après Jésus-Christ ont été découverts sur le site de l’ancienne base aérienne où se crée actuellement la plate-forme logistique de Damblain.
Cinq mois et demi de fouilles en 2008, deux mois et demi cette année. Et une fin toute proche. Ce sera le 17 juillet. Il sera alors temps pour les sept archéologues de l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) de ranger les outils et de plier bagage. C’est non sans un petit pincement au cœur qu’ils quitteront le site de l’ancienne base aérienne de Damblain. « Huit mois de fouilles, ça a été très court. Il aura fallu faire des choix assez drastiques mais c’est le propre de l’archéologie préventive. On est assez conscient du travail qu’on a fait. J’ai eu une très bonne équipe mais il y a encore des petites choses qui auraient mérité d’être approfondies. » Non sans une certaine émotion, Karine Boulanger, responsable d’opération, sait qu’un autre travail va désormais commencer pour elle et son équipe : les analyses des milliers d’objets et clichés rassemblés tout au long de ces deux années passées….

15 juillet

Puy-de-Dôme
Archéologie : fouilles interdites à Corent Le Progrès 15 juillet 2009
Après un premier refus de la Commission interrégionale de la recherche archéologique d’autoriser de nouvelles fouilles archéologiques sur l’oppidum de Corent, la réponse définitive est tombée : c’est non. Les fouilles sont suspendues pour un an sur ce plateau qui domine la vallée de l’Allier, entre Clermont-Ferrand et Issoire. (…) « L’arrêt des opérations de terrain menées par les archéologues, sur un site particulièrement exposé aux pillages et aux travaux agricoles, aura des conséquences irrémédiables sur la protection d’un patrimoine, dont l’importance est reconnue à l’échelle européenne. Il est d’autant plus regrettable qu’il coïncide avec la mise en œuvre d’un important projet de mise en valeur des vestiges et des résultats, prévu pour l’été 2010. » Le brillant universitaire lyonnais travaille sur le site de Corent depuis 2001, et année après année, il a très vraisemblablement mis à jour Nemessos, la capitale des Arvernes. De quoi susciter de solides jalousies, et des découvertes qui font ombrage au site officiel de Gergovie tout proche….

Haut-Rhin
Le sol comme un grand livre DNA 15 juillet 2009
Des surfaces agricoles gallo-romaines jouxtant des zones humides à Horbourg-Wihr, des traces de labours protohistoriques à Gottesheim : l’archéologie préventive couplée à l’étude des sols parvient à reconstituer progressivement l’évolution des paysages et des terroirs depuis plusieurs millénaires
A plus d’un mètre de profondeur, la terre noire qui apparaît sous la truelle ne laisse aucun doute. « Ce sol démontre la présence d’un marécage en marge de l’exploitation agricole », analyse Eric Boës, archéologue à l’Inrap (Institut national de recherches en archéologie préventive). A l’Est de l’ancien vicus (village) gallo-romain qui se trouve sous la commune de Horbourg-Wihr, des sondages pratiqués en mars dernier ont révélé les contours de cette implantation humaine…

Aveyron – Corrèze – Maine-et-Loire – Meurthe-et-Moselle – Nièvre
Quand le patrimoine rénové est récompensé (diaporama) Batiactu 15 juillet 2009
Le jury de la 15ème édition des «Rubans du Patrimoine» – organisée par la FFB, Dexia, l’Association des maires de France et la Fondation du Patrimoine – vient de délivrer ses prix au niveau national. Cinq communes ont été récompensées. Présentation des opérations des lauréats.
Le concours des «Rubans du Patrimoine» récompense des communes et structures intercommunales ayant réalisé, avec des entreprises du Bâtiment, des opérations de rénovation ou de mise en valeur de leur patrimoine bâti.
Sur les 19 dossiers examinés, le jury national, présidé par Michel Gueguan, maire de la Chapelle-Caro, a récompensé 5 communes : La Cavalerie (Aveyron), Avrillé (Maine-et-Loire), Nancy (Meurthe-et-Moselle), Saint-Pantaléon De Lapleau (Corrèze), La Charité-Sur-Loire (Nièvre)…

14 juillet

Seine-Maritime
La messe est dite Paris Normandie 14 juillet 2009
LE GRAND-QUEVILLY.Une ancienne église va être rasée dans les prochains jours. Un aménagement paysager simple est prévu. Pour l’instant seulement.
L’église est plantée là. Au cœur du quartier Eugène-Delacroix au Grand-Quevilly. Un petit panneau discret est apposé sur le mur. « Permis de démolir ». Dans moins de deux semaines, dès le 27 juillet, l’édifice religieux Charles-de-Foucauld deviendra un tas de gravats.
Mais que les amoureux de vieilles pierres se rassurent : il ne s’agit ni d’un édifice historique, ni d’un patrimoine à l’architecture remarquable. Construite dans les années soixante, c’est une église en béton. Et, bien sûr, le bâtiment est désacralisé après avis de la préfecture et accord de l’archevêque. Le dernier office date d’octobre 2008, un samedi soir (lire par ailleurs). Depuis plus rien.
Mais la chapelle Charles-de-Foucauld se trouve sur un terrain appartenant à la Ville. « Pour nous, l’église étant désacralisée, cela n’est plus que du bâti », commente Lionel Rosay, adjoint en charge de l’urbanisme, des travaux, du développement durable et des transports. Des projets sur ce terrain, il n’y en a pas encore…

Paris
La quête du « Grahal » au Muséum le Monde 14 juillet 2009
(…) l’Herbier du Muséum national d’histoire naturelle de Paris, le plus important de la planète par le nombre de spécimens répertoriés : 11 millions venus des cinq continents depuis près de quatre siècles – plus important que celui de son équivalent anglais, leRoyal Botanic Garden de Kew, fort de 7 millions d’échantillons.
La place manque. Le bâtiment construit en 1935, à Paris, dans le Jardin des plantes, avec le soutien financier de la Fondation Rockefeller, est plein. Les collections de l’herbier occupent tout l’espace, réparties géographiquement en trois niveaux (France-Europe, Afrique-Méditerranée, Amérique-Asie). Sur 65 mètres de long par étage, les 42 000 casiers métalliques alignés montent à plus de 3 mètres et contiennent 300 tonnes de plantes à fleurs, conservées entre deux feuilles, identifiées, répertoriées – les spécimens vont de l’échantillon prélevé sur un arbre à la lentille d’eau. Et du magnolia, la plus primaire des fleurs, à l’orchidée, la plus complexe, aux 20 000 espèces, dont l’Ophrys apifera, ressemblant à une abeille.
Il resterait à classer quelque 500 000 de ces échantillons volants. Avec l’aval des chercheurs,Bertrand-Pierre Galey, directeur général du Muséum national d’histoire naturelle, a opté pour la mise en place de rayonnages sur chariots mobiles, montés sur rails. Ce système (intitulé Compactus) permettra non seulement de ranger la totalité du stock, mais aussi d’offrir une capacité nouvelle pour les trente ans à venir. Les travaux engagés ne s’arrêtent pas là. Le rangement des collections est l’occasion d’adopter la classification internationale, par familles, et non plus par zones géographiques, comme c’est le cas dans l’Herbier national depuis le XIXesiècle. Le moment aussi de rénover le bâtiment.
Le conseil d’administration a donné son feu vert, mercredi 8 juillet, au budget de 9 millions d’euros, précise Jean-Michel Guiraud, directeur des collections : « 3 millions pour l' »attachage » et 6 millions pour le reconditionnement et la numérisation de l’herbier. » Le coût total des travaux, de 15,2 millions d’euros, qui devraient s’achever en 2012, comprend la restauration, la consolidation des planchers et l’isolation du bâtiment – classé monument historique, comme l’ensemble du Jardin des plantes -, sous la conduite de Gap Studio et Hugues Grudzinski, architecte, assisté de Jean-François Lagneau, architecte en chef des monuments historiques….

Loire-Atlantique
Nantes : château breton ou château de la Loire ? Ouest France 14 juillet 2009
Polémique. Le château des ducs de Bretagne, à Nantes, se retrouve désormais sur la carte des châteaux de la Loire. Des associations bretonnes dénoncent une « réécriture » de l’histoire.

Alpes Maritimes
Menton Lancement sur les routes de la navette du patrimoine Nice Matin 14 juillet 2009
Il n’y a pas que la plage dans la région, il y a l’arrière-pays aussi.
La Communauté d’agglomération de la Riviera Française (CARF) inaugurait hier la navette du patrimoine des villages de la Riviera Française. Élaborée depuis six mois, pour un coût de 18 000 euros sur trois mois, cette nouvelle liaison a pour but de relier les villages de l’arrière-pays aux villes de la côte….

13 juillet

Concours
Palmarès 2009 des « rubans du Patrimoine » Le Moniteur 13 juillet 2009
Ce concours, organisé en partenariat par l’Association des Maires de France, Dexia, la Fédération Française du Bâtiment et la Fondation du Patrimoine, récompense des communes et structures intercommunales ayant réalisé des opérations de rénovation ou de mise en valeur de leur patrimoine bâti. Les Journées Européennes du Patrimoine, qui auront lieu les 19 et 20 septembre prochain, seront l’occasion de découvrir ces lieux chargés d’histoire.
Parmi les 155 dossiers reçus cette année, cinq prix nationaux, quatorze prix régionaux et quarante prix départementaux ont été décernés.
Jacques Pelissard, Président de l’Association des Maires de France, Pascal Poupelle, Directeur Général de Dexia, Charles de Croisset, Président de la Fondation du Patrimoine et Didier Ridoret, Président de la Fédération Française du Bâtiment, remettront les trophées nationaux aux maires des communes primées le 30 septembre 2009 à la FFB.

Paris
Philippe Prost chargé de transformer la Monnaie de Paris Le Moniteur 13 juillet 2009
L’architecte a été sélectionné à l’issue d’un concours pour transformer le site historique de la Monnaie de Paris, situé quai de Conti dans le 6ème arrondissement.
Philippe Prost, qui a notamment restauré la citadelle de Belle-Ile en-Mer, va réorganiser la Monnaie de Paris en l’ouvrant très largement. Il propose de créer un vaste jardin intérieur qui sera ouvert au public. Il montrera également les ateliers d’art de l’entreprise. L’ouverture est prévue courant 2011….

Bouches-du-Rhône – Var
Deux nouveaux parcs naturels en préparation en Provence Côte d’Azur le Moniteur 13 juillet 2009
Le conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de lancer le processus de création d’un parc naturel régional dans le massif de la Sainte-Baume, dont le périmètre d’étude inclut 28 communes des Bouches-du-Rhône et du Var.
Située aux 4/5e dans le Var, le massif de la Sainte-Baume dont la ligne de crête de 13 km culmine à 1.148 mètres, recèle de nombreuses espèces endémiques remarquables. Le périmètre d’étude du parc s’étend sur 108.000 hectares et inclut 171.000 habitants. Un comité de pilotage composé de représentants de la région, de l’Etat, des deux départements ainsi que d’acteurs socio-professionnels et d’associations, a été instauré et un syndicat mixte de préfiguration du parc sera chargé d’en élaborer la charte. La région Paca a parallèlement approuvé le principe de création d’un parc naturel dans le massif des Maures, dont le périmètre pourrait s’étendre, selon une étude de 2007, sur 171.500 hectares incluant 32 communes….

Morbihan
VANNES Inventaire à la loupe du secteur sauvegardé Le Télégramme 13 juillet 2009
L’inventaire de la totalité des bâtiments du secteur sauvegardé a démarré. Au-delà des façades, les éléments remarquables des bâtisses seront relevés.
Dans les secteurs périphériques et suburbains, l’inventaire s’est fait de la rue. Parfois, sur place, nous avons pu rencontrer les propriétaires qui nous aidaient à établir une fiche plus complète. Le travail sur le secteur sauvegardé va être différent car il s’agit d’un patrimoine plus ancien et donc plus difficile à comprendre», explique Claire Lainé, chargée de mission inventaire à la ville depuis 2002. «Il faudra que l’on voit les cheminées, les escaliers et les charpentes à l’intérieur des bâtisses, afin de mieux dater la construction»…

Vosges
Damblain révèle son secret Vosges Matin 13 juillet 2009
Une villa antique et un secteur balnéaire d’une incroyable beauté datant des IIe et IIIe siècles après Jésus-Christ. ont été découverts sur le site de l’ancienne base aérienne où se crée actuellement la plate-forme logistique de Damblain.

Aude
NARBONNE Un mystérieux vestige au fond de l’Aude Midi Libre 2009
Les bénévoles d’Antéas multiplient les chantiers à la recherche du passé de Narbonne Leur passion, c’est l’histoire. Les archéologues amateurs ou professionnels de l’association Antéas exhument depuis des années le passé de Narbonne. Avec la particularité que leurs sites de fouille se trouvent souvent sous l’eau. Et c’est donc revêtus d’un scaphandre autonome qu’ils remontent le temps…C’est encore le cas sur leur dernier chantier, situé dans le lit du fleuve Aude à Sallèles-d’Aude, près de l’écluse et de l’épanchoir de Gaihousty. L’endroit est stratégique avec, dans un même périmètre, la présence du canal de Jonction, de l’Aude, de la Cesse et de la Robine.
Les vestiges d’une importante construction reposent depuis plusieurs siècles dans le fleuve : de gros blocs maçonnés à la chaux et des pieux en bois. Le tout est aligné en travers du cours d’eau. Soit 70 mètres de long d’une berge à l’autre, sur cinq à six mètres de largeur.
Qu’es aco ? A la question, deux réponses sont proposées par Antéas. Jean-Marie Falguera pense qu’il s’agit des restes d’un passage à gué mentionné pour la première fois dans des archives en 1230. En occitan, son nom le « Garabios » veut dire « le gué rageur ». En 1700, le barrage de Moussoulens fait disparaître la voie en relevant le niveau de l’Aude.
La seconde hypothèse est plus séduisante. Pour Éric Delong, cet alignement de pierre et de bois est la « Paissière », une construction bien plus complexe qui servait à la fois de gué et était censée détourner le cours de l’Aude….

***

D’autres revues de presse sur Patrimoine-en-blog

thématiques : Archéologie, Mon église au Canada et ailleurs, Patrimoine français à l’étranger , Patrimoine religieux, Politique du patrimoine

régionales : Alsace-Lorraine, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Centre, Corse, Franche-Comté, Ile de France, Limousin, Midi-Pyrénées, Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire, Picardie, Poitou-Charente, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Rhône-Alpes

(90 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de