Vidéo : L’Hotel de la Monnaie de Paris

Pocket
Article pouvant être lu en 4 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL – DES RACINES ET DES AILES


Reportage : L’hotel de la Monnaie : un palais d’excellence
Paris secret, Paris Insolite
Reportage de Isabelle Thomas, Guy Sabin, Alain Barnault, Alexandra Willot

L’hôtel de la Monnaie n’a pas quitté le quartier historique des monnayeurs : il est situé tout près du Pont au Change, pratiquement face au Louvre. Mais derrière la longue façade qui borde la Seine se trouvent encore des ateliers dont on ne soupçonne même pas l’existence : l’atelier de grand monnayage, aujourd’hui transformé en musée, raconte comment l’homme a frappé pièces d’or et d’argent tout au long des siècles. Catherine Metz nous initie à l’histoire de la monnaie, outil du commerce, mais aussi vecteur de propagande, dès Charlemagne…
Les médailles seront ensuite le support préféré des rois pour immortaliser leur règne. Aujourd’hui, trois siècles après Louis XIV, le marché de la médaille se porte encore bien !
La monnaie suit le même processus de réalisation. Nous assistons ainsi à la naissance d’une pièce de collection : la série limitée de 5 Euros, à l’occasion des 125 ans de Mademoiselle Chanel. De l’esquisse (de Karl Lagerfeld) au poinçon de frappe, nous suivons chaque étape de fabrication. Nous apprenons aussi à distinguer, et à décrypter, les minuscules signes qui certifient les pièces d’euros que nous avons dans nos portes monnaies.
L’hôtel de la Monnaie recèle des trésors insoupçonnés… Il a ainsi sauvé de la refonte un butin de guerre qui dort désormais dans ses coffres. Un trésor jamais encore montré : celui de la dernière cour impériale du Vietnam. Vingt-trois kilos d’or pur, et ciselé : une véritable merveille…
Dans les nombreux ateliers, cachés dans les arrières cours de la Monnaie de Paris, travaillent aussi des joailliers, des émailleurs, et des fondeurs ! Sous une grande verrière, se coulent encore des œuvres que les artistes apportent. Olivier Sévère est un jeune sculpteur. Il est ému, et surpris, de suivre chaque phase de la réalisation de son projet : nul ne soupçonne en effet qu’au cœur de Paris travaillent encore les ciseleurs, patineurs et autres métiers d’art. De grand art…

Reportage : L’hotel de la Monnaie : un palais d’excellence
Paris secret, Paris Insolite
Reportage de Isabelle Thomas, Guy Sabin, Alain Barnault, Alexandra Willot

L’hôtel de la Monnaie n’a pas quitté le quartier historique des monnayeurs : il est situé tout près du Pont au Change, pratiquement face au Louvre. Mais derrière la longue façade qui borde la Seine se trouvent encore des ateliers dont on ne soupçonne même pas l’existence : l’atelier de grand monnayage, aujourd’hui transformé en musée, raconte comment l’homme a frappé pièces d’or et d’argent tout au long des siècles. Catherine Metz nous initie à l’histoire de la monnaie, outil du commerce, mais aussi vecteur de propagande, dès Charlemagne…
Les médailles seront ensuite le support préféré des rois pour immortaliser leur règne. Aujourd’hui, trois siècles après Louis XIV, le marché de la médaille se porte encore bien !
La monnaie suit le même processus de réalisation. Nous assistons ainsi à la naissance d’une pièce de collection : la série limitée de 5 Euros, à l’occasion des 125 ans de Mademoiselle Chanel. De l’esquisse (de Karl Lagerfeld) au poinçon de frappe, nous suivons chaque étape de fabrication. Nous apprenons aussi à distinguer, et à décrypter, les minuscules signes qui certifient les pièces d’euros que nous avons dans nos portes monnaies.
L’hôtel de la Monnaie recèle des trésors insoupçonnés… Il a ainsi sauvé de la refonte un butin de guerre qui dort désormais dans ses coffres. Un trésor jamais encore montré : celui de la dernière cour impériale du Vietnam. Vingt-trois kilos d’or pur, et ciselé : une véritable merveille…
Dans les nombreux ateliers, cachés dans les arrières cours de la Monnaie de Paris, travaillent aussi des joailliers, des émailleurs, et des fondeurs ! Sous une grande verrière, se coulent encore des œuvres que les artistes apportent. Olivier Sévère est un jeune sculpteur. Il est ému, et surpris, de suivre chaque phase de la réalisation de son projet : nul ne soupçonne en effet qu’au cœur de Paris travaillent encore les ciseleurs, patineurs et autres métiers d’art. De grand art…


(105 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de