Fondation du patrimoine : 10 000 projets soutenus

Pocket
Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

fondation_patrimoine PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL

La Fondation du Patrimoine célèbrera le 10.000e projet auquel elle apporte son soutien, vendredi 18 septembre 2009.
Le label porte sur la restauration d’un ancien corps de ferme situé dans le village de Champlay dans l’Yonne.
La propriété est constituée d’un ensemble de bâtiments datant du XVIIe siècle. La ferme et son colombier, acquis par les propriétaires actuels en 2007, sont les seuls restes du domaine seigneurial de Champlay, démoli vers 1822, qui comprenait le château, ses dépendances et ses jardins.

Les bâtiments, organisés autour d’une grande cour carrée en partie pavée, sont construits en moellons de pierre calcaire, enduits à la chaux. Les piliers et entourages sont construits en briques et pierre taillée. La toiture est en petites tuiles de Bourgogne. Le style est caractéristique du Pays d’Othe, c’est-à-dire du nord de l’Yonne. Le corps de ferme a subi des modifications au cours du XXe siècle (linteau en ciment, bouchage d’ouvertures, etc..). Les enduits et les menuiseries sont très détériorés.
Un premier label a été accordé en avril 2009. Il comprend des travaux de maçonnerie, de menuiserie et de ferronnerie sur le bâtiment d’habitation.
Détail des travaux : remplacement des menuiseries de la partie habitable, reprise des appuis de fenêtres, remise en état d’éléments modifiés au cours du temps. Ces travaux sont actuellement en cours de réalisation. Un second dossier de demande de label sera déposé par les propriétaires pour la restauration des enduits de façades. C’est ce dossier qui fera l’objet de l’octroi du 10.0000e label.

A cette occasion, la Fondation du Patrimoine saluera aussi l’engagement exemplaire du département de l’Yonne, à ses côtés depuis l’an 2000.

Si la Fondation du Patrimoine est devenue, en quelques années, un acteur essentiel dans la sauvegarde du patrimoine de proximité, elle le doit avant tout à la passion et à l’énergie qui animent ses 325 délégués bénévoles (régionaux, départementaux et de pays) et à son équipe d’une soixantaine de salariés, ainsi qu’au précieux soutien de ses partenaires publics et privés, tels les architectes des Bâtiments de France, les collectivités territoriales (régions, départements, communes), les entreprises mécènes, les donateurs particuliers.

Aujourd’hui, la sauvegarde du patrimoine est un levier efficace au service de la relance. Grâce à chaque chantier soutenu, des emplois sont créés ou maintenus, des jeunes sont formés, des personnes sans emploi sont réinsérées, des savoir-faire sont perpétués. En outre, le renforcement de l’attractivité des territoires favorise le tourisme et l’accueil de nouvelles populations.

Depuis l’origine, 10.000 projets publics et privés ont été soutenus par la Fondation, pour un montant de travaux correspondant à environ 700 millions d’euros. Chaque année, ce sont en moyenne 2.000 emplois qui sont créés ou maintenus dans le bâtiment (source Insee).

(41 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de