Actualité du patrimoine du 1er au 30 septembre

Article pouvant être lu en 40 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Nouveau :

Le conseil de Saint-Omer se penche sur son patrimoine – La Voix du Nord 28 septembre

Pas-de-Calais
Le conseil de Saint-Omer se penche sur son patrimoine – La Voix du Nord 28 septembre 2009
Le conseil municipal de Saint-Omer se tient ce soir, à l’hôtel des services, à 18 h 30. Une trentaine de points sont à l’ordre du jour, notamment pour subventionner des travaux d’urgence à la cathédrale et à l’église du Saint-Sépulcre.
Saint-Omer se penche de nouveau ce soir sur son patrimoine : à la cathédrale Notre-Dame, des éléments chutent au niveau du transept sud et un arc boutant est instable. Lionel Dubois, l’architecte en chef des monuments historiques, évalue la restauration à 50 000 euros. La ville espère que l’Etat l’aidera largement. Même problématique à l’église du Saint-Sépulcre, où le clocher souffre. Il en va de sommes plus importantes pour participer à sa réhabilitation : 116 600 euros pour les travaux, 13 455 euros de frais de missions. Là encore, la ville attend l’aide financière de l’Etat.
Patrimoine toujours, Saint-Omer souhaite créer un secteur sauvegardé, dans le cadre de la loi Mal-raux, qui permet aux centre-villes justifiant d’un caractère historique de justifier leur restauration, conservation ou mise en valeur. La ville va lancer des études pour y parvenir….

Paris – Archéologie
INRAP : Mitterrand « reconsidère » la délocalisation – Libération.fr 28 septembre 2009
Vendredi, Frédéric Mitterrand visite un grand chantier de l’INRAP. Aujourd’hui, la CGT-culture annonce que le ministre de la culture aurait déclaré « reconsidérer » la menace de délocalisation qui pèse sur son siège depuis un an, lors d’une réunion du Comité technique paritaire ministériel.

Vosges
château de Saulxures-sur-Moselotte Une pétition est lancée – Vosges matin 27 septembre 2009
De M. Alain Berthelot pour les Amis du château  » Le château de Saulxures-sur-Moselotte, œ chef d’œuvre mérite mieux que le triste sort auquel il est relégué depuis les années 70. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien s’il a été inscrit à l’iventaire des Monuments historiques en 1984. A cette époque, il faut savoir que le propriétaire avait proposé à la mairie de Saulxures-sur-Moselotte de le racheter pour la somme de 20 millions de francs. Mais la municipalité saulxuronne a rejeté l’offre…

Dordogne
La vie de château – Sud-Ouest 26 septembre 2006
Manoirs, châteaux ou maisons fortes séduisent une clientèle sélecte venue parfois de loin
(…) Compte tenu des prix de vente, qui s’étirent tout de même de 800 000 à plus de 5 millions d’euros pour un domaine sans défaut en pleine campagne, on comprend l’exigence de la clientèle.
« Pour l’essentiel, explique le responsable, il s’agit d’industriels ou de professions libérales qui, vers 50 ou 60 ans, cherchent à réaliser un vieux rêve en achetant un bien qui symbolise leur réussite. »
Dans cet univers très fermé des riches investisseurs, les Anglais ont longtemps formé la clientèle numéro un. Mais le marché évolue. « Les Anglais n’ont certes pas disparu, explique le responsable, mais ils sont moins nombreux. Il faut bien comprendre que, du fait de la conjoncture économique et de la parité livre/euro, ils sont deux fois moins riches qu’il y a deux ans. »
Australiens et Sud-Africains
Du coup, d’autres nationalités prennent la relève. Comme les Belges, les Suisses, les Néerlandais et les Allemands. Mais, parfois, Thierry de Langsdorff reçoit des coups de fil bien plus lointains. « Il n’est pas rare d’être contacté par des Australiens ou des Sud-Africains. Ces derniers, qui représentent près de 10 % de nos clients, sont confrontés à une insécurité qui les amène à diversifier leurs biens. En France, ils trouvent la tranquillité et un climat beaucoup plus agréable qu’en Angleterre. »
Les Français, longtemps exclus du marché en raison des prix, rejoignent désormais le rang des acheteurs. Depuis deux ans, la désaffection des Anglais et la crise ont en effet fortement tiré les prix vers le bas. De l’ordre de 20 à 30 %. « Cette baisse n’est pas un mal, les prix étaient sans doute montés trop haut. Ils sont désormais plus raisonnables. » Plus raisonnables ? Peut-être. Mais, contrairement aux étrangers, les Français négocient sec pour obtenir le meilleur prix…..

Yvelines
Le désert de Retz retrouve son public – Le Monde 25 septembre 2009
II aura fallu presque soixante-dix ans, depuis sa protection au titre des Monuments historiques en 1941, pour que le sort du désert de Retz, ce jardin anglo-chinois, folie du XVIIIe siècle construite par François Racine de Monville, en lisière de la forêt de Marly (Yvelines), soit enfin réglé. Grâce à son rachat par la mairie de Chambourcy, pour 1 euro symbolique, fin 2007, la restauration et l’entretien des 20 hectares du lieu vont pouvoir être menés à bien.
En attendant, le public va pouvoir redécouvrir ce lieu magique après des années de fermeture. Le ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, a officialisé cette ouverture jeudi 24 septembre. Les visites, sur réservation, restent limitées pour des questions de sécurité….
Lot-et-Garonne
Villeneuve-sur-Lot L’orgue de St-Etienne, monument historique – La Dépêche du Midi 25 septembre 2009
Le classement a été décidé au mois de mars dernier.
Orgues. La Commission nationale des Monuments historiques a décidé le 12 mars dernier de classer, en totalité, l’orgue de l’église Saint-Etienne au titre des Monuments historiques. La ville devait, hier soir, accepter ce classement. Commandées à l’atelier Magen père et fils, facteurs d’orgues à Agen, les orgues de St-Etienne ont la particularité de n’avoir suivi, depuis, aucune restauration ni transformation. Leur état d’origine en fait aujourd’hui leur rareté. Ce classement permet à la ville d’envisager la restauration des orgues dans de meilleures conditions financières en comptant sur les aides de l’Etat, du conseil général et du conseil régional. Démontées il y a deux ans pour permettre la restauration du clocher et de la tribune de l’église, ces orgues ont été stockées dans la chapelle Anatole-France. Leur réinstallation marquera la fin du programme des travaux sur un bâtiment cultuel élément majeur du patrimoine historique municipal. Et la remise en service des orgues permettra la valorisation de ce patrimoine instrumental par une programmation musicale adaptée et, le cas échéant, la mise en place de programmes de formations en lien avec l’école de musique….

Haute-Garonne
Restauration du Château de Bonrepos-Riquet, quand le virtuel apporte sa pierre à l’édifice… – emd-net.com 24 septembre 2009
Le Château de Bonrepos-Riquet à vendre virtuellement pour mieux renaître concrètement ! Pour financer les travaux de rénovation du château de Pierre Paul Riquet, créateur du Canal du Midi, la municipalité de Bonrepos Riquet (240 habitants) a eu une idée géniale : vendre sur Internet les pixels de la photo du château. Cette opération de mécénat est aussi une opération de défiscalisation.
Le château de Bonrepos-Riquet, jadis propriété et demeure du célèbre inventeur et concepteur du Canal du Midi, Pierre Paul Riquet, a été récemment acquis par la commune et vient d’être classé Monument Historique. 200 000 pixels, opération à l’initiative de la municipalité de Bonrepos-Riquet se distingue par son originalité, son innovation et sa technologie mises en oeuvre pour la restauration du château et de son vaste domaine afin d’y développer des activités culturelles, touristiques et économiques….

Ain
Le château de Saint-Exupéry sera vendu jeudi – mlyon.fr 24 septembre 2009
La Ville de Lyon procèdera à la vente de cette bâtisse jeudi soir en mairie.
Saint-Maurice-de-Rémens, la commune où est située le château, en est l’acquéreur pour 950 000 euros. Antoine de Saint-Exupéry venait dans cette commune de l’Ain pour passer ses vacances.
Le lieu sera transformé en musée mais de gros travaux sont nécessaires. La commune acheteuse a effectué un emprunt sur 30 ans pour couvrir les frais.
Cela faisait 15 ans que le dossier de la vente du château de Saint-Exupéry rebondissait devant différents tribunaux…

Ile-de-France
La Maison de l’histoire de France franchit un pas – Nouvel Obs.com 23 septembre 2009
Frédéric Mitterrand a chargé Jean-François Hebert, ancien directeur de cabinet de Christine Albanel, de mener à bien le projet de musée de l’histoire de France annoncé par Nicolas Sarkozy en janvier dernier.
Frédéric Mitterrand a chargé Jean-François Hebert, ancien directeur de cabinet de Christine Albanel, de mener à bien le projet culturel présidentiel, la création de la « maison de l´histoire de France », a-t-on appris mercredi 23 septembre. Cette nomination marque une étape décisive pour ce projet dont il reste tout à faire, du choix du site, au parti pris pédagogique, en passant par la mise en place d’un calendrier et la définition d’un budget….

Gers
Condom La cathédrale entame sa rénovation à l’Ouest – Sud Ouest 22 septembre 2009
Le chantier a débuté hier et doit restaurer la façade et les vitraux place Marre
Au lendemain des Journées du patrimoine qui auront à nouveau démontré l’attachement des Condomois pour la cathédrale Saint-Pierre, la vieille église a entamé une cure de jouvence. Un ravalement de façade, pour être exact.
Annoncé pour le 1er septembre, le chantier de rénovation de la façade ouest a en effet débuté hier matin par le retrait de l’imposante porte en bois à deux battants. « Cette porte sera remplacée par une neuve qui sera réalisée par un artisan de Bezolles », confie Régis Sansot, adjoint aux travaux.
Quinze jours seront d’abord nécessaires pour ériger l’échafaudage. Les travaux de restauration ne débuteront donc que le 6 octobre. « L’objectif est d’avoir terminé pour le prochain festival de bandas », confie l’élu qui prévoit huit mois de chantier.
Un chantier qui est une véritable arlésienne. « Cela fait des années qu’il est prévu, mais il fallait les crédits de l’État », explique Régis Sansot. Car l’édifice, qui n’est en fait qu’une église paroissiale, a beau être à la charge de la commune, son rang de monument historique lui confère un statut particulier. C’est ainsi Stéphane Thouin, architecte en chef des Monuments historiques qui assure la maîtrise d’oeuvre du chantier, avec Yves Le Douarin, vérificateur….

Belgique
Nouveaux atours pour la basilique de Koekelberg – Cathobel 23 Septembre 2009
La basilique de Koekelberg se pare d’un nouvel autel et d’un nouvel ambon réalisés par l’artiste Jacques Dieudonné. Le cardinal Danneels consacrera ces nouveaux objets de culte ce dimanche 27 septembre 2009 à 10h.30 en la basilique (entrée 6)
Jacques Dieudonné, né en 1949, est diplômé en Art du métal et orfèvrerie, à l’école d’art de l’abbaye bénédictine de Maredsous. Son art est connu dans notre pays, non seulement par sa contribution à l’exposition de l’Epiphanie en 2000 dans l’abbaye du Parc à Heverlee, mais aussi par l’autel et l’ambon de l’abbaye de Maredsous, le mobilier liturgique du centre pastoral des Jésuites à Drongen, l’ensemble liturgique de l’église paroissiale de l’abbaye de Vlierbeek et celui de la Basilique Saint-Bartholomée de Liège.
Jacques Dieudonné a longuement mûri son art dans l’esprit d’avant-garde vers des formes pures et simples, par de longues études au Canada et en France, mais surtout par son engagement religieux et sa profonde conviction de foi….

Pas-de-Calais
Une nouvelle salle « Mathieu » à découvrir au château-musée – La Voix du Nord 22 septembre 2009
Seize nouvelles oeuvres de l’artiste boulonnais Georges Mathieu font leur entrée au château-musée. De quoi compléter une collection déjà bien fournie.
« Ce qui est rare c’est que l’on a le travail préparatoire de l’artiste (une toile), sa déclinaison en affiche et en timbre », se félicite Anne-Claire Laronde, conservatrice du château-musée….

« La Fabrique du patrimoine », de Nathalie Heinich : plus de « table rase » pour le passé – Le Monde 21 septembre 2009
Arès les Journées du patrimoine, l’ouvrage de Nathalie Heinich, chercheuse au CNRS en sociologie de l’art, vient démonter d’une manière précise et concrète comment celui-ci se « fabrique », comment ce qui fait le sel et la mémoire de la France est protégé pour être sauvegardé. Elle explique par quelles procédures et opérations multiples un édifice ou un objet se trouve intégré à cet ensemble.
La sociologue raconte par le menu les étapes et l’organisation de la chaîne patrimoniale qui conduit à « l’éventuel statut juridique de monument historique »….

Hauts-de-Seine
Centre de conservation du Patrimoine : Nanterre résignée – Paris Dépêches 21 septembre 2009
Les dés semblent jetés. Dans un communiqué, le maire de Nanterre (92), Patrick Jarry, annonce que sa ville n’a pas été choisie pour accueillir le « futur centre de conservation de recherche et de restauration du patrimoine ». Le ministre de la Culture avait pourtant visité la ville le 20 juillet.
« La candidature du site de Nanterre semble écartée pour accueillir le Centre de conservation, de recherche et de restauration du patrimoine. C’est dommage pour la ville, les habitants, les salariés, les enseignants-chercheurs, les étudiants de l’université »… Patrick Jarry, maire communiste de Nanterre, se résigne. Le 20 juillet, il avait accompagné le tout nouveau ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, pour une visite du lieu qui aurait pu accueillir le centre, « l’île ferroviaire de la Folie » (terrains appartenant à la SNCF). D’après le maire, un autre site aurait donc été choisi pour une ouverture prévue en 2013.
On parle de Cergy-Pontoise (95) et de Neuilly-sur-Marne (93)….

Pas-de-Calais
Des découvertes de l’âge du bronze présentées au public à Maroeuil – La Voix du Nord 21 septembre 2009
Lors de fouilles menées par l’Inrap d’avril à juillet avant l’implantation d’une nouvelle résidence rue Curie, le sous-sol a révélé des vestiges de l’âge du bronze présentés au public samedi soir.
1500 ans avant JC, un hameau et un monument funéraire de forme circulaire occupaient déjà les lieux à deux pas de l’actuelle chaussée Brunehaut. Voila l’étonnante découverte faite par Yann Lorin et son équipe archéologique. Le résultat de ces fouilles a été présenté à un public attentif, samedi soir, à l’église….

Pas-de-Calais
L’église de Warlus grande ouverte avec les élus comme guides – La Voix du Nord 21 septembre 2009
L’église de Warlus a été construite en 1550 et classée monument historique en 1943.
À l’occasion des Journées du patrimoine, les membres du conseil municipal, Chantal Carussi, maire, y compris, ont servi de guides pour la visite de l’église qui jouxte le château….

Dordogne
« Un mois pour sauver le château de Bridoire » – Sud-Ouest 20 septembre 2009
Les défenseurs du château n’ont pu y entrer, hier. « Coup monté » de l’État, disent-ils
La préfète de Dordogne n’a pas baissé le pont-levis. Et Claude Leroy a quand même ouvert la bouche. Interdit d’entrée au château par la préfecture, le président de l’Association de défense de Bridoire a quand même fait une « révélation », comme promis (lire « Sud Ouest » de mercredi) : l’ex-maire de Périgueux, Xavier Darcos, a écrit à son collègue ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, pour le dissuader de vendre le château de Bridoire à un privé. Darcos à la rescousse ? Énième suspense d’une saga trentenaire….

Pas-de-Calais
Journées du patrimoine: en grêve pour protester contre des éoliennes – Ouest France 19 septembre 2009
Les châteaux de Barly et de Grand-Rullecourt, dans le Pas-de-Calais, ont décidé de ne pas ouvrir leurs portes au public pour les Journées du patrimoine, en signe de protestation contre l’implantation prochaine de 26 éoliennes autour de leurs domaines.
« On instaure cette grève des Journées du patrimoine à contrecoeur, mais on ne sait plus quoi faire pour empêcher l’arrivée de ces éoliennes qui vont venir gâcher le paysage », explique Bernard Dragesco, propriétaire du château de Barly, à l’initiative du mouvement. 2009
Les châteaux de Barly et de Grand-Rullecourt, dans le Pas-de-Calais, ont décidé de ne pas ouvrir leurs portes au public pour les Journées du patrimoine, en signe de protestation contre l’implantation prochaine de 26 éoliennes autour de leurs domaines.
« On instaure cette grève des Journées du patrimoine à contrecoeur, mais on ne sait plus quoi faire pour empêcher l’arrivée de ces éoliennes qui vont venir gâcher le paysage », explique Bernard Dragesco, propriétaire du château de Barly, à l’initiative du mouvement. …

Giscard revendique la paternité des «Journées du patrimoine» – 20 Minutes 19 septembre 2009
POLITIQUE – Une idée que Nicolas Sarkozy avait attribué à Jack Lang ce samedi matin…
L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing, qui accueillait samedi les visiteurs dans son château d’Estaing à l’occasion des Journées du patrimoine, a revendiqué la paternité de cette manifestation, accordée le jour-même par Nicolas Sarkozy à Jack Lang.
«Les premières journées du patrimoine, c’est septembre 1980. En septembre 1980, qui était président de la République ? Je vous le laisse deviner», a remarqué l’ancien chef de l’Etat de 1974 à 1981 en répondant à une question sur le fait que l’on dise «à tort» que Jack Lang, l’ancien ministre socialiste de la culture de François Mitterrand, avait eu l’idée de ces journées….

Isère
L’éditeur de Titeuf redonne vie à un couvent du XVIIe siècle – France-Soir 19 septembre 2009
L’éditeur Glénat, numéro un de la BD en France, notamment grâce à sa découverte de Titeuf, ouvre au public son siège social, à Grenoble, dans un couvent du XVIIe siècle réhabilité après cinq ans de travaux titanesques.
En 2004, lorsque Glénat acquiert le couvent Saint-Cécile, fondé en 1624 par des nonnes bernardines, le bâtiment n’est qu’un « incroyable dédale de couloirs et de cloisons en ruine », se souvient le PDG du groupe, Jacques Glénat. Au cours des siècles, l’édifice a servi de caserne avant de devenir un cinéma dans les années 1920, un dancing puis un théâtre, que le ministère de la Culture a déclassé pour autoriser les travaux de restauration. …

Yvelines
Laurent Brunner : « Le château n’est pas figé » – France Soir 19 septembre 2009
Un an après le homard de Jeff Koons, le château de Louis XIV accueille les œuvres du plasticien français Veilhan.
Le directeur de la filiale Spectacles du château de Versailles assume ses choix.
FRANCE-SOIR. Pourquoi associer l’art contemporain au château de Versailles qui se suffit à lui-même ?….

Pays Basque
Maison de famille et monument historique – Sud Ouest 19 septembre 2009
MAISON LOUIS XIV. Des visites sont organisées aujourd’hui et demain. Le monument historique subira bientôt de nouveaux travaux de rénovation
On l’appelle aussi Lohobiague- Enea, du nom de son architecte, riche armateur luzien. Depuis 1643, la maison Louis XIV appartient à la même famille. « Il s’agit d’une maison, pas d’un musée », aime à souligner Henry Leremboure, l’actuel propriétaire des lieux.
La demeure a souvent été transmise par des femmes, jusqu’à ce qu’un Leremboure (l’ancêtre de l’actuel propriétaire) épouse une jeune demoiselle de Saint-Martin au début du XIXe siècle. L’édifice porte le nom du roi Soleil pour l’avoir accueilli en 1660 pendant 40 jours, lorsqu’il est venu épouser à Saint-Jean-de-Luz l’infante d’Espagne Marie-Thérèse….

Faut-il abattre les clochers ? La Vie 18 septembre 2009
PATRIMOINE. À l’occasion des Journées du patrimoine, zoom sur l’entretien et la réhabilitation des églises. Un épineux problème pour les communes.

Loire-Atlantique

Un moulin transformé en éolienne – Le Moniteur 18 septembre 2009
Suivant l’exemple d’un premier prototype breton, à Nantes, les pépinières du Val d’Erdre ont décidé de réhabiliter un moulin datant du 18ième siècle en aérogénérateur.
Exploité par un meunier jusqu’en 1948, à l’époque, avec le vent comme force motrice, ce moulin pouvait moudre 2000 kg de blé chaque jour. Demain, il devrait produire 70 000 kWh d‘électricité chaque année. Pour transformer cet ancien moulin à moudre en une éolienne, des ailes en sapin de lamellé-collé de 19 mètres de diamètre ont été installées.
Sa charpente est en chêne, sa volige en peuplier et sa coiffe est couverte en bardeaux de châtaignier. Equipé d’un papillon d’orientation automatique, les ailes sont toujours orientées dans le sens du vent.
Evidemment ce moulin aérogénérateur est largement moins performant qu’une grande éolienne. A titre de comparaison, un éolienne d’une puissance de 2MW peut injecter dans le réseau jusqu’à 2 000 000 kWh/an, soit près de 30 fois plus. Mais le nombre fait la force.
En 1850, 15 000 moulins à vent étaient en fonctionnement. Si on estime que 1/3 peuvent être réhabilités en aérogénérateurs, on pourrait atteindre une production de 350 000 000 kWh/an, l’équivalent de la production d’un champ d’éoliennes de plus de 150 unités équipées de rotor de 80 m de diamètre….

François Icher : « Un patrimoine artisanal en constante évolution » – La Croix 18 septembre 2009
Pour François Icher , les métiers traditionnels véhiculent un savoir-faire à travers le temps. Ce n’est pas un « conservatoire fossilisé de gestes d’antan »…

«Le patrimoine, c’est l’exemple même du développement durable» – Libération 18 septembre 2009
Entretien avec Jean de Lambertye, président de l’association patrimoniale des propriétaires privés, la Demeure Historique….

Seine-Maritime
MOULINEAUX Un château en chantier – Paris-Normandie 18 septembre 2009
Le château de Robert le Diable ouvre à nouveau ses grilles
et accueille des animations médiévales à l’occasion des Journées du patrimoine.
C’est ce week-end que le célèbre château de Robert le Diable se réveillera, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Il accueillera ses premiers visiteurs depuis 2003, après avoir subi un incendie en juin 2007, des dégradations en tout genre et laissé la nature reprendre ses droits. Les plantes grimpantes se sont appropriées les murs de la construction médiévale et il y a encore quelques jours, l’accès au château était impossible, la faute à une végétation trop abondante….

Aisne
LA FÈRE La reconversion du château au menu – L’Aisne Nouvelle 18 septembre 2009
L’Armée consent à céder le site pour l’euro symbolique mais sous condition.
Le Château de La Fère peut-il être transformé en hôtel – musée ? C’est la question à laquelle devra répondre une étude dans laquelle le conseil municipal s’est engagé mardi soir…

«Un monument historique ne disparaîtra pas s’il est aimé» – lefigaro.fr 18 septembre 2009
Ce week-end se déroulent les Journées européennes du Patrimoine. L’occasion pour lefigaro.fr d’interroger l’architecte en chef des monuments historiques, Benjamin Mouton, sur la restauration des bâtiments en péril.
A l’occasion, ce week-end, de la 26e édition des journées européennes du Patrimoine, lefigaro.fr a interrogé l’architecte en chef des monuments historiques, Benjamin Mouton. Il a en charge la restauration de Notre-Dame de Paris, des Invalides ainsi que celle de l’Ecole des Beaux-Arts. C’est dans l’enceinte de cette dernière que Benjamin Mouton nous a expliqué les enjeux de la conservation d’un bâtiment classé monument historique.
Selon lui, «l’objectif d’une bonne restauration est de faire en sorte que l’édifice puisse être conservé mais aussi présenté d’une façon telle qu’on puisse le comprendre [car] s’il est compris, il est aimé. Et s’il est aimé, il sera considéré comme essentiel et ne sera jamais en péril, ne sera jamais menacé de disparaître»….

Bouches-du-Rhône
Marseille : dix monuments historiques secrets dévoilés – La Provence 18 septembre 2009
Des sites classés inconnus, cachés ou tellement visibles qu’on passe devant sans les remarquer
Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, nous avons débusqué, dans la cité phocéenne, des sites classés inconnus, cachés ou tellement visibles qu’on passe devant sans les remarquer. En voici quatre exemples …
« Etre propriétaire d’un monument protégé, c’est avant tout une passion » – Le Figaro Magazine 18 septembre 2009
Jean de Lambertye est le pré sident de La Demeure histo rique (1), association qui représente les monuments his toriques privés (édifices et jardins) classés ou inscrits au titre des monuments historiques ou susceptibles de l’être. (Interview)….

Paris
Musées pour enfants : une rentrée difficile – Le Journal des Arts – n° 309 – 18 septembre 2009
À Paris et à Troyes, la baisse des subventions menace de fermeture deux musées dédiés à l’éveil artistique des enfants. Preuve que ce n’est pas encore une priorité des élus
Structures culturelles dédiées à la jeunesse, le Musée en Herbe, créé en 1975 à Paris, et le Môm’art, inauguré en 2006 à Troyes, risquent tous deux de fermer leurs portes faute de subventions nécessaires. Preuve que, contrairement aux discours officiels, l’éducation artistique n’a pas la faveur des élus…

Politique du patrimoine
Grenelle 2 : modification du code de l’urbanisme en faveur de la construction écologique – le Moniteur 17 septembre 2009
Les sénateurs ont voté, mercredi 16 septembre, l’article 4 du texte de loi dit Grenelle 2 modifiant le code de l’urbanisme et empêchant ainsi de s’opposer à l’installation de production locale d’énergie renouvelable, de matériaux écologiques en façade et de toitures végétalisées.
(…) Mais que les architectes des bâtiments de France (ABF) se rassurent, l’article 4 du Grenelle 2 prévoit des secteurs non concernés par cette « libéralisation » des solutions techniques durables : zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP), périmètre de protection d’un immeuble classé ou inscrit au titre des monuments historiques, parc national.
De plus, autre limitation de taille, les ABF seront invités à délimiter des périmètres qui seront exclus de l’application de ce nouvel article après délibération du conseil municipal ou de l’organe compétent en matière de plan local d’urbanisme.

Paris
La France indemnise une famille juive spoliée en 1939 de trois toiles du Louvre Arclair 17 septembre 2009
Une famille juive obtient réparation pour trois œuvres spoliées et exposées au Musée du Louvre. L’accord porte sur 1,37 millions d’euros d’indemnisation.

Début août, la Direction des Musée de France a aboutit à un accord avec la famille Unger sur trois toiles du musée du Louvre, spoliées en 1939.
L’affaire est complexe. En effet, Friedrich Unger avait fait don à la République Française de trois toiles de grande qualité : Nature morte aux instruments de musique de Pieter Claesz (Pays-Bas, XVIIe), Vanité avec bouquet de fleurs et pipe de Jan II de Heem (Hollande, XVIIe) et La Famille de Darius aux pieds d’Alexandre de Francesco Trevisani (Italie, XVIIIe) – les œuvres de Pieter Claesz et de Jan de Heem II sont les seules possédées par le Louvre. Don accordé en échange d’une naturalisation qui ne viendra jamais, et le réfugié autrichien trouvera finalement asile aux Etats-Unis en 1940….

Paris
L’affaire de l’hôtel Lambert et la fragilité du patrimoine, par Frédéric Edelmann et Florence Evin – Le Monde 12 septembre 2009
Pitoyable à tous égards, l’affaire de l’hôtel Lambert, joyau XVIIe siècle de l’île Saint-Louis à Paris dont les travaux de réhabilitation sont contestés, est révélatrice de la situation de fragilité et de confusion dans laquelle se trouve plus que jamais le patrimoine. Pour appréhender la dimension du problème, il n’est pas inutile de la rapprocher de l’opération conduite avec vénération sur le campus de Jussieu, non classé et condamné par l’amiante, mais sauvé par une piété dont ne bénéficie pas l’oeuvre de l’architecte Louis Le Vau (1612-1670)…

Haut-Rhin
Wittenheim Une double opération archéologique – L’Alsace 11 septembre 2009
Les fouilles archéologiques sur le site du lotissement du Moulin. Photos Laurent Schneider
Sur le site du futur lotissement du Moulin, des fouilles ont mis au jour des sépultures datant de 5300 ans avant Jésus-Christ. Par ailleurs, autour du Rebbergala, une opération de diagnostic archéologique est en cours….

Mitterrand : un portail unique pour le patrimoine sur internet – Challenges 10 septembre 2009
Pour le ministre de la Culture, le patrimoine culturel français doit gagner en visibilité en instituant une « porte d’entrée unique » sur internet…

France
La sauvegarde du patrimoine religieux préoccupe les communes – La Croix 10 septembre 2009
Plusieurs affaires viennent à nouveau d’alerter l’opinion sur le mauvais état de certaines églises. Le débat, complexe, suppose un partenariat étroit entre municipalités et diocèses
«Rénover ou démolir ? » Fin août, le maire de Plounérin (Côtes-d’Armor) décidait de sceller dans les urnes le sort du clocher de ce village de 750 habitants : sa restauration nécessite trois millions d’euros de travaux, dont la moitié à la charge de la commune (lire La Croix du 31 août). Réponse, donc, dans quelques mois.
Le cas est loin d’être isolé… (…) Certaines municipalités rechignent à engloutir une part de leur budget pour des églises qu’elles jugent de moins en moins vivantes….

Paris
Projet de l’hôtel Lambert : le tribunal dans le flou – Le Monde 9 septembre 2009
Comment implanter la salle de bains dans le cabinet de Lambert ? Vous mettez une pièce d’eau ouverte sous le plafond de bois d’origine (à caissons peints) ? Tout est classé, que dites-vous des éléments que vous supprimez ? Par rapport à l’aspect monument historique, pourquoi n’y a-t-il pas une liste des éléments déposés, conservés, ou réemployés ? Avez-vous des documents techniques qui prouvent la non-fragilisation de la cour (avec l’installation d’un ascenseur à voitures et du parking souterrain) ? », demande Brigitte Vidard, la juge des référés, à Me Eric Ginter, représentant le propriétaire de l’hôtel Lambert, Hamad Ben Khalifa-Al-Thani, frère de l’émir du Qatar.
Au terme de deux heures quarante d’audience, mardi 8 septembre, au tribunal administratif de Paris, restaient nombre d’imprécisions sur les travaux contestés de ce joyau du XVIIe siècle, classé monument historique à la pointe de l’île Saint-Louis, à Paris, lorsque Mme Vidard a clôturé l’instruction et annoncé la date du délibéré, au plus tard, pour le 16 septembre. Cette deuxième audience n’a donc pas suffi à éclaircir les zones d’ombre du projet de réhabilitation d’Alain-Charles Perrot, architecte en chef des Monuments historiques en charge du chantier, et contre lequel l’association Paris historique a déposé deux recours visant à suspendre ou annuler les travaux. Le 10 juin, Christine Albanel, alors ministre de la culture, avait donné son feu vert aux dits travaux, au regard des avancées sur le projet original jugé trop brutal. Mme Albanel avait suivi le vote favorable de la Commission nationale des Monuments historiques, assorti de recommandations à suivre….

Paris
Cluzel nommé président du Grand Palais – Figaro/AFP 9 septembre 2009
Jean-Paul Cluzel, 62 ans, ancien président de Radio France, a été nommé aujourd’hui en Conseil des ministres président de l’établissement public du Grand Palais des Champs Elysées, à Paris….

Seine-et-Marne
Une vitrine du tourisme au château de Fontainebleau – Atom77 9 septembre 2009
Avec 400 000 visiteurs par an, le château de Fontainebleau, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, demeure l’un des sites les plus emblématiques du département. De François Ier à Napoléon III, durant huit siècles, les plus grands souverains de France investissent le château de Fontainebleau offrant désormais un riche panorama de styles architecturaux et décoratifs.
Situé dans le pôle touristique régional Seine-et-Loing, le château de Fontainebleau bénéficie d’une aide de la Région Ile-de-France et du Département de Seine-et-Marne sur trois volets. Après le financement (aux côtés de la Communauté de communes Fontainebleau-Avon) d’une signalisation aux portes de l’établissement, c’est aujourd’hui le deuxième volet qui voit le jour : la mise à disposition d’une salle, située dans le prolongement de la boutique, et étant un passage obligé avant la sortie, pour le Comité Départemental du Tourisme de Seine-et-Marne afin de valoriser l’offre touristique du territoire.
Le troisième volet, une étude définissant la signalisation et la signalétique piétonne et cyclotourisme à mettre en place sera lancée à l’automne.
Un objectif : inciter le visiteur à prolonger son séjour…

Belgique
La Grande Procession de Tournai : plus de neuf siècles d’histoire – Cathobel 9 septembre 2009
Depuis neuf siècles, un étonnant cortège parcourt les rues de Tournai, ce sera encore le cas ce dimanche. On y voit des châsses et des statues, véritables trésors d’art religieux, portées par de nombreux fidèles. Ceux-ci renouvellent, année après année, une procession instituée en 1092 pour remercier Notre-Dame d’avoir délivré la ville de la peste. Sortant de la Cathédrale aux cinq clochers, les pèlerins y reviennent au terme d’une démarche qui révèle, aux yeux de tous, un exceptionnel patrimoine humain et chrétien. La procession sera précédée d’une messe pontificale célébrée à la cathédrale à 10 heures.
La Grande Procession de Tournai, qui se déroule traditionnellement le deuxième week-end de septembre, aura lieu cette année le dimanche 13 septembre prochain. Trois temps rythmeront ce week-end :
La Veillée de prière : le vendredi 11 septembre à 19 h en l’église Saint-Piat de Tournai.
L’Office pontifical : le 13 septembre à 10 h dans la Cathédrale Notre-Dame de Tournai, suivi de la Grande Procession avec la Vierge Notre-Dame d’Alsemberg qui sera mise à l’honneur.
L’office pontifical sera présidé par l’évêque de Tournai, Mgr Guy Harpigny, à 10h à la cathédrale Notre-Dame. La Maîtrise interprètera la Missa brevis KV 140 de W-A Mozart ainsi que l’Ave Maria de Mervillie et le cantique Maître du Monde de Haëndel.
A l’issue de l’office, M. Christian Massy, bourgmestre de la Ville de Tournai, remettra les clés de la Ville à Mgr Harpigny lors de la cérémonie de remise des clefs vers 11h15 à la cathédrale. Cette cérémonie renoue avec la tradition selon laquelle durant tout le Moyen Age, la veille de la procession, le Magistrat communal, accompagné des doyens et sous-doyens des métiers, venaient déposer leur offrande à la cathédrale.
Sortie de la Grande Procession à 15h. Rentrée de la procession à la cathédrale vers 16h45 et bénédiction du Saint Sacrement.
Pour tout savoir sur la Grande procession de Tournai visitez le site du diocèse

Italie
Eric de Chassey remplace Frédéric Mitterrand à la Villa Médicis – Libération.fr 7 septembre 2009
Nicolas Sarkozy a nommé l’universitaire à la tête de l’académie de France à Rome
Son prédécesseur Frédéric Mitterrand avait eu à se faire un prénom, lui devra aussi se faire un nom. Nommé lundi par le président de la République sur proposition du désormais ministre de la Culture, Eric de Chassey est le nouveau directeur de l’académie de France à Rome, plus célèbre sous l’appellation Villa Médicis.
Les noms de Christine Albanel et d’Olivier Poivre d’Arvor avaient auparavant circulé pour ce poste prestigieux. Outre le neveu de l’ancien président socialiste, M. de Chassey succède à d’autres personnalités de renom, comme les peintres Ingres (1834-41) et Balthus (1960-77).
A seulement 44 ans, le professeur d’histoire de l’art de l’université de Tours, spécialiste de l’art contemporain et en particulier du modernisme américain, n’est pas connu du grand public. Seuls les plus érudits connaissent son oeuvre, une quinzaine d’ouvrages essentiellement consacrés aux grands peintres du XXe siècle, tels Henri Matisse, Eugène Leroy ou Arshile Gorky…

Manche
Le Scriptorial d’Avranches au patrimoine mondial? – La Manche Libre 7 septembre 2009
Avranches et son Scriptorial, où sont conservés les précieux manuscrits du Mont Saint Michel, sera-t-elle un jour inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco? C’est en tout cas le voeu exprimé par un comité scientifique composé d’experts et d’historiens qui a recensé 21 sites remarquables aux frontières de la Bretagne et de la Normandie, dont le Scriptorial. Les maires des communes concernées vont constituer au premier trimestre 2010 une structure juridique. Après quoi des études seront entreprises sur une durée de cinq ans. Un dossier sera alors étbli qui mettra en valeur le patrimoine des 21 sites, avant d’être soumis au comité de l’Unesco. …

Rhône
Musée des Confluences de Lyon: Vinci et Léon Grosse en concurrence – le Moniteur 7 septembre 209
Léon Grosse a proposé de terminer la construction pour un montant de 99,45 millions d’euros, et Vinci pour 118,98 millions d’euros. Le conseil général, qui a lancé en avril 2009 un nouvel appel d’offre, devrait faire son choix en octobre.
Les groupes Vinci et Léon Grosse sont candidats pour achever le musée des Confluences, dont le chantier à Lyon est à l’arrêt depuis un an après des différends entre le département du Rhône, commanditaire, et le constructeur initialement choisi, a annoncé le conseil général vendredi 4 septembre.
Léon Grosse a proposé de terminer la construction pour un montant de 99,45 millions d’euros, et Vinci pour 118,98 millions d’euros. Les deux groupes ont en outre proposé de remplacer les structures construites en aluminium par des structures en acier inxydables, à la demande du conseil général, respectivement pour un montant de 2,68 millions et 3,82 millions d’euros.
Le conseil général a revu à la hausse le budget alloué au projet, avec un montant total de 175,10 millions d’euros pour achever le musée des Confluences, dont 99,45 M EUR pour la seule construction.
Le département du Rhône projette depuis dix ans de construire entre Rhône et Saône un nouveau « musée des sciences et des sociétés » pour remplacer son muséum d’histoire naturelle. Lors du concours d’architecte en 2001, le coût prévu était de 60 millions d’euros….

Paris
Rénovation de l’Hôtel Lambert : retour à la case « tribunal » – Le Moniteur 7 septembre 2009
L’association Paris Historique avait saisi le tribunal administratif de Paris pour obtenir la suspension de la décision du 11 juin du ministère de la Culture (dirigé à l’époque par Christine Albanel) d’autoriser les travaux de restauration. La juge des référés a examiné le 21 août pendant plus de deux heures la requête de cette association. Elle a souhaité tenir une nouvelle audience, fixée mardi 8 septembre 15H00.
Situé à la pointe de l’île Saint-Louis, oeuvre de jeunesse de l’architecte Louis Le Vau, l’Hôtel Lambert, hôtel particulier du XVIIe siècle a été racheté en 2007 par le frère de l’émir du Qatar, qui entend le restaurer et le réaménager. L’ambitieux projet de restauration vise à rapprocher l’Hôtel de son style XVIIe siècle – et donc à supprimer des ajouts postérieurs notamment du XIXe, tout en ajoutant des éléments de confort. Il prévoit de creuser les sous-sols sous la cour d’honneur et une partie des jardins pour y installer le parking et des locaux techniques. Le mur donnant sur le quai doit être légèrement rehaussé. A l’intérieur, les parties historiques seront restaurées par des experts. L’aile Ouest, qui regroupe des appartements privés, sera réaménagée en profondeur…

Hautes- Pyrénées
Frédéric Mitterrand en visite privée à Tarbes – tarbesinfo.fr 6 septembre 2007
Nos confrères de La Dépêche du Midi dévoilent que le ministre de la Culture et de la Communication était en visite privée sur Tarbes, ce samedi 5 septembre 2009. Frédéric Mitterrand a profité de son passage à Seignosse (Landes) pour le Campus d’été de l’UMP (voir notre site www.landesinfo.fr) pour faire une halte en Bigorre. Après un déjeuner avec Gérard Trémège, le ministre a pu découvrir la Cathédrale de Tarbes, puis le chantier du Musée Massey et les archives du musée des Hussards sur le site de l’Arsenal. Pour le vicaire général du diocèse de Tarbes-Lourdes, cité par nos confrères, c’est la première fois qu’un ministre de la Culture visite la cathédrale de Tarbes….

Hautes-Pyrénées
Saint-Lary. Le secret des cloches difficile à percer – La Dépêche du Midi 6 septembre 2009
Saint-Lary. Deux instruments datant probablement du XVIe siècle ont été déterrés de l’ancienne propriété Ladrix, sise à côté de l’église paroissiale.
La deuxième cloche et son battant ont été retrouvés enterrés dans le terrain du chantier de la résidence de tourisme Les Fermes de Saint-Lary. Sur la cloche, des inscriptions en latin à nettoyer et, surtout, à déchiffrer, qui permettront peut-être de perc
Robert Lac-Fournier a fait une étonnante découverte, il y a quelques semaines, sur le chantier, de la résidence de tourisme Les Fermes de Saint-Lary, rue Soulan, un terrain sis à côté de l’église paroissiale et du presbytère. Au bout des griffes de sa pelle mécanique, l’entrepreneur de Loudenvielle a déterré une imposante cloche d’1 m de haut, pour environ 500 kg. Posée droite, elle était recouverte par 3 m de gravats et remplie de sable. Le battant de la cloche a également été retrouvé, copieusement rouillé. La cloche se trouvait derrière la maison Ladrix, près d’une grange. C’est la deuxième cloche que l’on retrouve ainsi enfouie dans la propriété Ladrix, une vieille famille de Saint-Lary aujourd’hui disparue….

Charente maritime
Patrimoine à louer – Sud Ouest 5 septembre 2009
LE SAVIEZ-VOUS ?. S’offrir fort Louvois ou une tour de La Rochelle pour se marier, c’est possible !
La tour Saint-Nicolas, à La Rochelle, rien que pour vous ? C’est possible. Et c’est même de plus en plus tendance. Il y a quelques années, le Centre des monuments nationaux s’est lancé dans la location de son patrimoine. Et malgré une publicité discrète, la demande est à la hausse. Pour 300 euros de l’heure (en présence d’un agent du personnel), n’importe qui peut, en effet, s’offrir la salle basse de la tour Saint-Nicolas. L’idée séduit de plus en plus de pros et d’organisateurs d’événements (Red Bull, Canal + ou encore Sunny Side of the Docs l’ont fait cette année). Quelle plus carte postale à offrir à ses clients qu’un cocktail sur la terrasse de la tour de la Chaîne, avec vue imprenable sur le chenal ?
Responsable de la location des salles de l’abbaye aux Dames, Marysia Pépé confirme la tendance. Son calendrier de réservations pour l’été prochain affiche déjà presque complet. Vous rêvez de vous y marier ? Il faudra s’y prendre deux ans à l’avance. Car au prix de 1 000 euros le week-end, les tarifs restent très attractifs. « Ça plaît énormément. Aux amoureux des vieilles pierres et d’art roman….

Haute-Vienne/ Creuse
Frédéric Mitterrand attendu en Limousin -La Montagne 4 septembre 2009
Ce n’est pas encore complètement officiel mais cela devrait être confirmé dans les jours qui viennent : Frédéric Mitterrand a prévu un déplacement en Limousin le 25 septembre prochain.
C’est la direction du Livre au ministère de la Culture qui aurait suggéré au nouveau ministre ce déplacement en Limousin où deux événements littéraires sont programmés en cette fin septembre : les Francophonies à Limoges et les 4es Rencontres de Chaminadour à Guéret.
La date retenue pour la venue de Frédéric Mitterrand, le vendredi 25 septembre, coïncide avec le deuxième jour des Francophonies dans la capitale régionale et avec l’inauguration des Rencontres creusoises qui accueillent cette année l’écrivain Jean Échenoz sur le thème de l’autofiction dans la droite ligne de l’?uvre de l’écrivain d’origine guérétoise Marcel Jouhandeau.
Au cabinet du ministre, on confirme que ce déplacement en Limousin est bien envisagé. Au passage, Frédéric Mitterrand profiterait de sa visite à Limoges pour poser la première pierre de l’extension du musée Adrien-Dubouché.
En pratique, le ministre se rendrait d’abord à Limoges avant de venir en fin d’après-midi à Guéret où cette visite serait la seconde en Creuse d’un ministre de la Culture en exercice après celle de Jack Lang en 1982 pour l’inauguration du musée de la tapisserie à Aubusson….

Essone
Des châteaux « en solde » – Le Parisien 2 septembre 2009
La crise immobilière en Essonne (le mètre carré a chuté de 7,9 % en un an) est encore plus spectaculaire pour les demeures prestigieuses. Exemples à Méréville ou Bouville…
Le monde du luxe ne connaît pas la crise ? Pas sûr. A regarder les prix affichés, la crise de l’immobilier égratigne aussi l’univers feutré des châteaux. Il y en a quelques-uns à vendre actuellement dans l’Essonne. Et grignoter le pourcentage, quand on compte en millions, cela fait des sommes considérables ! « Il y a des occasions pour des investisseurs prêts à acheter et retaper de tels lieux », assure Daniel Lefevre, de l’agence Dismark.
Aujourd’hui, les prix des maisons plongent. Selon les notaires, en Essonne, le mètre carré a baissé de 7,9 % en un an. De là à se faire un (énorme) plaisir en craquant pour un château ? Prisée des seigneurs d’antan, car à proximité de la capitale, l’Essonne regorge de demeures. On dégotte les offres sur les sites spécialisés comme celui de Prestige Realty, qui en compte trois dans son catalogue. Une demeure du XVIII e (photo) est par exemple à saisir à Méréville : 411 m 2 , 15 pièces, 8 ha de terrain et une vue imprenable sur la vallée, travaux à prévoir. Cette ancienne fabrique du domaine de Méréville, annoncée à 1,3 M€ jusqu’en septembre, est aujourd’hui proposée à 1,040 M€ , soit une baisse de 20 %. Avant négociation….

Drôme
PEYRINS Colère et indignation : les murs de l’église couverts de tags – Le Dauphiné Libéré 1 septembre 2009
Triste découverte et amers sentiments hier matin au réveil pour les Peyrinois. L’église, accrochée sur les hauteurs de la commune a en effet été la cible de de tags…

Bas-Rhin
Des outils de l’homme de Néandertal découverts à Mutzig – L’Alsace 1 septembre 2009
Un site exceptionnel est exploité à des fins scientifiques : il recèle des objets et des ossements du Paléolithique moyen extrêmement rares, voire uniques dans la vallée du Rhin.
Depuis quelques jours, les archéologues fouillent au bas d’une falaise de grès à la sortie de Mutzig : ils ont déjà mis au jour une côte d’un jeune mammouth, des molaires de cet animal préhistorique, des outils en pierre taillée, des phalanges des rennes ou de chevaux… Des traces qui confirment la présence de l’homme de Néandertal sur les rives de la Bruche, des découvertes qui se révèlent extrêmement précieuses pour les scientifiques, car ces exemples sont rares en Alsace….

Vaucluse
Vedène : une découverte archéologique majeure sur le chantier d’Ikea – La Provence 1 septembre 2009
Les archéologues ont mis au jour le plus grand four à chaux romain de Provence
À la mi-juin, à l’issue d’une campagne préventive, conduite par le service d’archéologie départemental sur le vaste chantier Ikea à Vedène, Patrick De Michel, archéologue, mettait au jour un four à chaux datant de la première moitié du Ier siècle après Jésus-Christ.
« Mais pas n’importe quel four, s’empresse-t-il d’ajouter. Il s’agit d’un ensemble industriel aux incroyables dimensions (un long couloir de 12 m de long et de 2,50 m de large débouchant sur une excavation de près de 8 m de diamètre) qui, jusqu’à maintenant, est le plus grand four à chaux de cette époque mis au jour en Provence. Sur un plan strictement historique, cette découverte est presque aussi importante que la mise au jour du buste de César dans les eaux du Rhône à Arles ! »…

Commentaires via facebbok
(111 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: ,

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Actualité du patrimoine du 1er au 30 septembre"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des