Le chateau de Saulxures sera-t-il démoli ?

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE EN PERIL – CHATEAU

Ainsi que vous le découvrirez sur cette vidéo, le chateau de Saulxures-sur-Moselotte, dans les Vosges, est en triste état. Un chef-d’oeuvre en péril ! Abîmé, pillé et vandalisé…

Participez au sondage Pour ou contre la restauration du château de Saulxures ?

Lire le document édité par l’association Sauvons le château de Saulxures sur Moselotte le chateau de Saulxure sur Moselotte

Selon le site Histoire & Patrimoine Bleurvillois, « Il y a quelques années, la mairie avait dû prendre un arrêté de péril, contraignant le propriétaire à fermer l’accès au site. L’inévitable démolition est désormais une question de mois. Une paysagiste bressaude s’est mise en tête de récupérer une partie du monument pour le réédifier dans une carrière de Travexin, à Ventron. Elle prévoit le démontage au début de l’année prochaine. Cependant, elle n’est pas certaine de pouvoir conserver les fameuses cariatides et atlantes de la façade antérieure : il semblerait qu’ils soient mangés par le salpêtre… »

Ce projet de démolition ne se passe pas dans l’indifférence comme en témoigne le quotidien Vosges Matin du 3 septembre 2009Une pétition circule sur le net pour empêcher la démolition de ce qui était surnommé « le Versailles vosgien »


Commentaires via facebook
(527 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , ,

35
Poster un Commentaire

avatar
34 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
25 Auteurs du commentaire
OuvrezLes YeuxAmaurynadEdouardodile Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
OuvrezLes Yeux
Invité
OuvrezLes Yeux

Element de preuve sur google Earth : regardez la vue aérienne de la ruine et voyez ce qu’a fait l’héritier… Planter une grosse maison moderne-tennis-piscine dans le parc du chateau, maison collée au chateau (premières loges pour contempler le travail du temps sur la bête…), jardin entretenu et arbres ordonnés autour de la maison alors que les murs du château eux sont bousculés par des arbres en pagaille. Heu, il n’y a pas là une belle métaphore?! On peut « creuser » : ceux qui ont vu des photos d’avant les années 70, côté jardins du château (là où l’héritier a « creusé… Lire la suite »

Edouard
Invité

Soyons tous solidaires pour la restauration du château de Saulxures sur Moselotte

Amaury
Invité
Amaury

A l’attention de Franck (3ème commentaire dans la liste).

Vous faites un excellente historien, votre description des Vosges décrit la situation de 1980. Pour la géographie actuelle, laisser faire ceux qui ont pris la peine de mettre à jour leurs connaissances.

Les destructions d’usines textiles se sont multipliées (La Bresse, Gérardmer, Remiremont, Epinal…). D’autres part les 600 000 skieurs hivernaux, ce n’est pas du tourisme de masse ? Bref, vous racontez tout simplement n’importe quoi.

nad
Invité

Les Vosges pas touristiques ! Incroyable …
Bravo aux personnes qui se mobilisent

odile
Invité

Evoquer le drame de Lépange pour dévaloriser la région est une argumentation déplorable !On peut trouver dans toute la France des histoires aussi sordides. Les Hautes Vosges sont touristiques et ont leurs adeptes, tout le monde ne recherche pas forcèment la chaleur et la population massive de la Côte d’Azur. Quant au climat de la Bretagne ce n’est guère mieux. Heureusement que la conservation de notre patrimoine existe, quand on voit ce qu’est l’architecture actuelle, par rapport à toutes ces merveilles qui ont traversé les temps et qui sont l’oeuvre de talentueux artistes. Que ce soit écolo de raser me… Lire la suite »

franck
Invité
franck

Madame, je ne nie pas les attraits de la région mais vous n’en ferez jamais une nouvelle Bretagne ou une Provence miniature. Je comprends parfaitement que l’on aime le pays où l’on est né, et qu’il soit dans le coeur de chacun, le plus beau, le plus attractif, le meilleur, mais ce coin de l’Est, au risque de vous décevoir, c’est d’abord, au yeux du français moyen, la pluie, le froid, la compagnie plaisante mais lourde de l’ennui, dans un décor terne, plombé par la crise du textile et ses méchantes friches, que personne n’a jamais songé à raser. Les… Lire la suite »

Cervera Odile
Invité

Sauvons le château de Saulxures, vestige des années prospères de l’industrie textile, (née au pied du château Mériôme, je suis particulièrement attachée à ce patrimoine que l’on devrait protéger). L’UNESCO est entrain de classer les houillères du Nord et tout ce qui touche la vie qui les entourait, pourquoi ne pas mettre nous aussi à l’honneur ce qui nous reste de ce passé florissant où le textile n’était pas seulement produit par la Chine. Quelle était verte ma vallée ! dommage que nous ayons dû la quitter pour chercher du travail plus loin. Pas attrayante, pas touristique notre région, comment… Lire la suite »

Fouillée
Invité
Fouillée

Réponse à »Francis » (message du 21/12/2009 14 h 27).
Vous aurez tout loisir de venir exprimer votre position lors du débat public prévu le vednredi 29 janvier à 20 h en salle polyvalente de Saulxures-sur-Moselotte. Plutôt que de vous exprimer derrière un pseudo, vous aurez ainsi la possibilité de le faire de manière claire de la même façon que l’Association des Amis du Château est clairement identifiée à travers ses dirigeants auxquels la presse locale a fait écho par le texte et l’image.
Au plaisir de vous rencontrer le 29 janvier pour une riche confrontation d’idées.

Anthony Koenig
Invité

Je tiens à préciser, car certains semblent parfois lire les propos de manière déformée, que je ne disais pas que tout ce qui a été produit dans les années 1970 était de mauvais goût mais qu’une très grande partie de cette architecture de la consommation de masse a produit beaucoup de bâtiments de qualité moindre (mais oui il y a aussi de belles créations) et surtout trop souvent au détriment d’anciens trésors qu’il aurait été souhaitable de conserver même quand la construction nouvelle était audacieuse. Ce n’est pas en quelques dizaines de lignes que l’on peut expliquer une situation (on… Lire la suite »

Fouillée
Invité
Fouillée

Incroyable de lire que la région de Saulxures-sur-Moselotte n’est pas touristique quand on sait qu’elle est voisinée à 15 km par la plus grande station de ski de l’est de la France (La Bresse sans parler de Gérardmer, Ventron…), par les stations thermales (Plombières-lès-Bains…), par Gérardmer et son lac. Et qu’il y a, à Saulxures-sur-Moselotte, une base de loisirs avec 30 chalets qui font le plein pendant le mois de juillet et août ainsi qu’aux vacances de février, de Pâques, de la Toussaint et de Noël. Il faudrait peut-être réviser vos bases. Vous comprendriez que le château réhabilité se poserait… Lire la suite »

JEAN MARTIN
Invité
JEAN MARTIN

ENFIN je ne veux pas envenimer le débat, donc souhaitons qu’une solution soit trouvée et qu’elle satisfasse tout le monde, tant les habitants qui semblent assez partagé, que le propriétaire et les amateurs de patrimoine qui se font entendre avec force. Cher monsieur Koening, je suis allé sur votre site trés bien fait, et j’ignorais qu’il y avait autant de monuments en danger en Lorraine et notament d »édifices Renaissance (je suis du Val de Loire !) C’est édifiant ! Esperons que ces monuments trouveront des acquéreurs qui sauront les préserver. Ils viendront car il y a désormais en France bcp… Lire la suite »

Jean Martin
Invité
Jean Martin

Oui monsieur, je suis amateur de patrimoine, oui je connais, un peu, votre belle région, je suis passé à dix reprises, et je suis désolé de vous dire que vous mélangez tout : Vous attaquez ma sensibilté. Je préfére une ruine qui fasse travailler l’imaginaire à un chateau chinois remis à neuf, ou à une fantaisie à la WALT DYSNEY comme on en trouve en région parisienne. C’est ce que l’on trouvera bientôt à Saulxures si on se lance dans cette aventure, l’édifice ayant perdu bcp de son caractére initial. Il s’agira donc d’une reconstruction et non d’une restauration !… Lire la suite »

Anthony Koenig
Invité

Je fais partie des personnes qui pensent sincèrement qu’il est nécessaire de remettre ce château en état. Personne ne dit qu’il faut tout refaire à l’identique mais déjà sauver ce qu’il y a (ce qui ont visité Malbrouck à Manderen conviendront que l’intérieur du château n’a rien de très médiéval, son utilité est tout autre et c’était l’intelligence du projet que de ne pas pasticher mais sauver et mettre en culture et en tourisme). Cependant je ne jugerai personne dans l’affaire de Saulxures-sur-Moselotte car il difficile de savoir qui est le coupable que ce soit celui qui n’aurait rien fait… Lire la suite »

Francis
Invité
Francis

Le problème est que le palais de l’Elysée n’a jamais été laissé à l’abandon. Notre château, lui ,s’effondre depuis trois décennies faute de moyens. L’idée qui consiste à dire que, si cet édifice eut été classé, il aurait bénéficié de subventions est en fait, très éloignée de la vérité. Je tiens cette information d’un expert en la matière: il y aurait aujourd’hui un nombre important d’édifices classés qui n’obtiendraient aucune aide financière. Les critères d’obtention étant très sévères. Il faut reconnaitre que les personnes qui aujourd’hui vocifèrent après le propriétaire, la Municipalité, le CG….ont quand même bien mis du temps… Lire la suite »

cesaire
Invité

regardez bien ce chateau qui mobilise tant de signatures et ayez la curiosité de superposer une photo du palais de l’Elysée : la similitude est assez étonnante, bien que ce palais fut construit par louis xv plus de cent ans avant en l’honneur de sa maitresse. Viendrait-il à l’idée de quelque homme politique d’en envisager la déstruction pure et simple ???
mobilisons les, pour aider le patrimoine du fond des Vosges à perdurer autrement que sur de vieilles cartes postales.

Dominique
Invité
Dominique

Il faudrait un miracle pour que ce château soit sauvé tellement les remarques sont défaitistes avant d’avoir essayé.

Pour sauver ce château, il faut continuer à sensibiliser la population.
Il faut réaliser un projet pour qu’il trouve une utilité.
Ce château est historique, même s’il a été construit par des industriels, il est témoin rare de cet époque.
Dire que c’est une pale copie néo 18ieme est stupide, car combien de monuments « renaissance », ne sont que de pales copie des époques antiques.

Bonnes chance à l’association et au Vosgiens, il faut y croire et arrêter de se lamenter par des réactions pessimistes et défaitistes.

Gossé
Invité

Bonjour

Et bravo pour toutes ses signatures….

MULLER
Invité
MULLER

Bonjour,

Dur de faire bouger les gens rien que pour une signature, mais j’ai bon espoir
nous allons reussir il le faut, alors OUI pour la conservation du château

Fouillée
Invité
Fouillée

Chapeau à l’association des Amis du Château de Saulxures-sur-Moselotte ! En deux mois, elle a réussi à recueillir plus de 2000 signatures sur internet. Ce soutien provient de toute la France qui témoigne d’un très large intérêt pour cette bâtisse unique dans les Vosges.
Puisse cette mobilisation interpeller à la fois le propriétaire et les pouvoirs publics. Bien entendu qu’une reconstruction à l’identique serait pure utopie. En revanche, pourquoi ne pas imaginer une reconversion en salle de spectacle ou résidence d’artistes.

jean martin
Invité
jean martin

en tant que simple amateur de patrimoine, ne connaissant pas du tout la région, une région qui n’a rien de particuliérement attrayant, je me permets bien volontairement de rentrer dans cette polémique : 1_ Beaucoup de gens semblent aujourd’hui vouloir impérativement sauver cette ruine croulante, situé dans un coin assez peu touristique. L’honnêteté minimale devrait pourtant nous conduire à reconnaître que ce château est dans un état déplorable, et que les premiers responsables de cet état sont ses propriétaires actuels qui n’ont pas procédé aux travaux minimums d’entretien et de sauvegarde, nécessaire à sa préservation. Voilà où on l’en est… Lire la suite »