Lyon L’opposition conteste les choix du maire pour l’Hotel-Dieu

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HOSPTALIER

Dans un communiqué rendu public le 26 septembre les élus d’opposition au conseil municipal s’insurgent sur la gestion de l’avenir de l’Hotel-Dieu par le maire de Lyon (Rhône) Gérard Collomb. Ils contestent notamment l’aménagement des bâtiments en hôtel de luxe.

Communiqué du 26 septembre 2009 émis par Ensemble pour Lyon

 » L’ensemble des élus du groupe Ensemble pour Lyon condamne la légèreté avec laquelle Gérard COLLOMB envisage le devenir de l’Hôtel Dieu.
Alors que l’Hôtel Dieu est un bâtiment extraordinaire qui ne peut être traité comme un bâtiment ordinaire, nous assistons à un simulacre de concertation pour un projet sans ambition mené à la va-vite et qui renie toute une partie de son histoire.
Car comment appeler cela autrement, quand le choix demandé au comité de pilotage porte uniquement sur le nombre de chambres d’un hôtel ?
C’est la raison pour laquelle Denis BROLIQUIER, Maire du 2e arrondissement et membre du comité de pilotage, a voté contre la proposition faite vendredi après-midi.
Le 14 septembre dernier, dans son intervention au Conseil municipal, Laurence BALAS avait rappelé au Maire de Lyon la place emblématique d’un Hôtel-Dieu dans une ville, symbole de l’attention portée aux autres par la collectivité.
L’avenir de l’Hôtel-Dieu appartient aux Lyonnaises et aux Lyonnais. Une partie de l’histoire de notre Ville s’est construite dans ce lieu édifié grâce à leurs dons. Ils ne peuvent donc pas être absents du processus de décision sur l’avenir de ce lieu.
Or c’est ce qui est en train de se passer : tout est fait en catimini dans l’urgence car à l’instar de dossiers comme Gerland ou les prisons, le Maire de Lyon ne s’est absolument pas préoccupé d’anticiper l’avenir…
Il est temps que le Maire de Lyon comprenne qu’au XXIe siècle, on ne gouverne plus tout seul !
Après avoir bradé Grôlée aux spéculateurs et traders des fonds de pension américains, voilà maintenant qu’il liquide le cœur de la ville en se réfugiant derrière un bail emphytéotique.
 »

Lire sur le mêm sujet :
Une souscription pour restaurer la chapelle de l’Hôtel-Dieu de Lyon (8 octobre 2008)
Quel avenir pour l’Hotel-Dieu de Lyon ? (22 novembre 2007)

(41 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de