Cergy accueille le Centre national de conservation du patrimoine

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE – CONSERVATION

Le site de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise) est choisi pour accueillir le futur Centre national de conservation, de restauration et de recherches patrimoniales en Île-de-France. C’est ce que vient d’annoncer aujourd’hui par communiqué, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et la communication.

Communiqué du 6 octobre 2009

Création d’un Centre national de conservation de restauration et de recherches patrimoniales
Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, a décidé de retenir le site de Cergy-Pontoise pour accueillir le futur Centre national de conservation, de restauration et de recherches patrimoniales en Île-de-France.
L’exigence de mettre en sécurité les collections des grands musées parisiens des bords de Seine est à l’origine de cet établissement unique en Europe. Le Centre doit offrir l’opportunité de rassembler en un seul lieu des œuvres exceptionnelles, et l’expertise artistique, scientifique et technique capables de les valoriser.
Après un premier appel à projet lancé en juillet 2008 auprès de l’ensemble des collectivités territoriales et des aménageurs privés et publics d’Île-de-France, seize sites avaient été identifiés.
Les critères de sélection au regard desquels le site de Cergy-Pontoise a été retenu ont été l’accessibilité, la facilité de construction des espaces nécessaires et l’implication, dans un cadre partenarial, des collectivités concernées, afin de pouvoir conférer à cet équipement, au-delà de sa vocation culturelle, un rôle structurant en matière éducative et sociale.
En outre, la proximité du département scientifique de l’Université de Cergy-Pontoise permettra au futur Centre de profiter du dynamisme du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur et de multiplier les liens avec les institutions de recherche et de formation qui y sont implantées, afin de renforcer son niveau d’excellence et de participer au rayonnement de la recherche patrimoniale.
.
Afin de placer l’établissement au service de tous les publics, une étroite collaboration sera très vite amorcée avec le Conseil général, avec la ville de Cergy-Pontoise et sa communauté d’agglomération, ainsi qu’avec les différents partenaires économiques et sociaux concernés.
Après Pierrefitte-sur-Seine pour accueillir les Archives nationales, le choix d’une commune d’Île de France dotée d’une population jeune, résolument engagée dans une dynamique de création urbaine, démontre une nouvelle fois l’ambition du ministère de la Culture et de la Communication en matière de culture sociale.

Commentaires via facebbok
(26 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: ,

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cergy accueille le Centre national de conservation du patrimoine"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
FBA
Invité
En théorie et sur papier ce centre est un beau projet mais on y regardant de plus près, la naissance de ce centre tuera les laboratoires, qui s’occupent du patrimoine en général et des monuments historiques en particulier, qui fonctionnent actuellement d’une façon excellente. La décision de situer ce centre à Cergy-Pontoise montre encore une fois l’effet du prince de notre président. Un comité technique a travaillé pendant un an pour étudier l’ensemble les sites et choisir celui qui convient le mieux pour les œuvres et pour les salariés qui sont majoritairement situés dans la région est. Ce choix a… Read more »