La restitution d’éléments de fresques d’un tombeau égyptien à l’étude

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL – MUSEE

Dernière heure : Le Louvre restitue des fragments de fresques à l’Egypte – FRANCE INFO 10 octobre 2009

Le Conseil suprême des antiquités égyptiennes réclame au Louvre cinq fragments de fresque susceptible de provenir de tombeaux égyptiens.

Frédéric Mitterrand convoque, vendredi 9 octobre, la commission scientifique nationale des musées de France, afin que celle-ci émette un avis sur la provenance des fresques et leur sortie des collections du musée du Louvre. avis selon lequel il décalere se prononcer sur la restitution ou non de ces éléments.

Lire le communiqué du ministère de la Culture et de la Communication :


Communiqué du 7 octobre

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, favorable à la restitution de cinq fragments de fresques issus d’un tombeau égyptien

Le ministre rappelle que la France a ratifié, en 1997, la convention de l’UNESCO du 14 novembre 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. Depuis cette date, la France a scrupuleusement mis en oeuvre les stipulations de la convention et s’est, notamment, interdit d’intégrer aux collections nationales des oeuvres illégalement exportées de leurs pays d’origine.
En l’espèce, les cinq fragments de peinture murale d’un tombeau d’un prince de la XVIIIème dynastie égyptienne ont été acquis de bonne foi par le Louvre en 2000 et 2003. Ce n’est qu’en novembre 2008, à la suite de la redécouverte par les archéologues de la tombe dont ces fresques semblent provenir, que des doutes sérieux sont nés sur la légalité de leur sortie du territoire égyptien et que le Conseil suprême des antiquités égyptiennes a saisi le ministère de la Culture et de la Communication d’une demande de restitution.
Depuis lors, des échanges permanents et approfondis ont eu lieu entre le Conseil suprême des antiquités égyptiennes et le ministère de la Culture et de la Communication. Sur la base de ces éléments Frédéric Mitterrand convoque, vendredi 9 octobre, la commission scientifique nationale des musées de France, afin que celle-ci émette un avis sur la provenance des fresques et leur sortie des collections du musée du Louvre. Le ministre se déclare prêt, si la commission devait émettre un avis favorable, à mettre en oeuvre les stipulations de la convention de l’UNESCO en restituant sans délais les fresques aux autorités égyptiennes.

Sur un sujet voisin lire Faut-il restituer les têtes de Maoris ?

(65 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: ,

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments