Le Parti Socialiste accuse le gouvernement brader le patrimoine historique

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL – POLITIQUE

Dans un communiqué daté du 24 novembre 2009, Sylvie Robert, secrétaire nationale à la culture accuse, au nom du Parti socialiste, le gouvernement de brader le patrimoine « sur l’autel d’une logique comptable à courte vue« .

A propos du Le projet de loi de finances pour 2010 qui prévoit un transfert possible des monuments historiques de l’Etat aux collectivités territoriales, « Il s’agit, en fait, dit le communiqué, d’organiser le dessaisissement de l’Etat sur les monuments nationaux et de mettre fin à une mission essentielle du Ministère de la culture depuis sa création, la protection et la mise en valeur du patrimoine national. »

Sylvie Robert déconce aussi une volonté de « réduire le ministère de la culture à une coquille vide et démanteler la politique culturelle. Un comble alors que le gouvernement se présente comme le chantre de « l’identité nationale ». »

Lire le communiqué dans son intégralité :



Le patrimoine national à l’encan
Le 24 novembre 2009

Le projet de loi de finances pour 2010 prévoit que tous les monuments historiques de l’Etat peuvent désormais être transférés aux collectivités territoriales. Il va ainsi bien au-delà de la loi de décentralisation de 2004 qui prévoyait la possibilité d’un tel transfert, mais limité à une liste de monuments fixés par décret.

Il s’agit, en fait, d’organiser le dessaisissement de l’Etat sur les monuments nationaux et de mettre fin à une mission essentielle du Ministère de la culture depuis sa création, la protection et la mise en valeur du patrimoine national.

Le Mont Saint-Michel, le château de Chambord, le Panthéon ou l’Arc de Triomphe ne méritent-ils plus l’attention de l’Etat ? En réalité, personne n’est dupe des intentions du gouvernement : transférer les compétences aux collectivités territoriales et les faire payer sans compenser ces nouvelles dépenses. Tout cela pour ensuite les accuser de dépenser plus…

Le Président de la République et son gouvernement poursuivent leur dessein : réduire le ministère de la culture à une coquille vide et démanteler la politique culturelle. Un comble alors que le gouvernement se présente comme le chantre de « l’identité nationale ». Alors que le patrimoine est une composante essentielle de notre identité, il est aujourd’hui bradé .

Communiqué de Sylvie ROBERT,
Secrétaire nationale à la culture

Commentaires via facebbok
(7 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: ,

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des