Max Gallo : « Etre Français c’est d’abord aimer le paysage de la France »

Article pouvant être lu en 1 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

« Être Français, pour moi, c’est d’abord aimer le paysage de la France. J’entends tout ce qui est inscrit dans l’espace, aussi bien le paysage rural que le paysage urbain ou monumental : une église, un château fort, c’est un paysage. Nous sommes un pays qui a été façonné à la fois dans les sillons et dans les constructions par la main de l’homme depuis plus de deux millénaires. Être français c’est ensuite aimer la manière dont les hommes s’inscrivent dans ce paysage : comment ils le modèlent, le préservent, le prolongent. En d’autre termes, le patrimoine est un élément important du rapport à l’homme français avec le paysage de son pays. »

Max Gallo
académicien, écrivain et historien, ancien ministre de François Mitterrand, dans sa première réponse à la question « Qu’est-ce qu’être français ? », posée par l’hebdomadaire La Vie, le 5 novembre 2009

Lire les autres citations sur Patrimoine-en-blog

Partages
(9 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

2 réponses à Max Gallo : « Etre Français c’est d’abord aimer le paysage de la France »

  1. Ahhh , si tout le monde pouvait penser et dire ces vérités que malheureusement personne ne veut entendre.Et pourtant , il s’agit bien là de la véritable identité française qu’il est fou de vouloir nier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *