Découverte du patrimoine de Meudon (Hauts-de-seine)

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL – INSOLITE

 

Découverte du patrimoine de Meudon (Hauts-de-seine) en trois vidéos :

– L’histoire vue du toit de Meudon

– A la découverte des trésors secrets de l’histoire de la ville de Meudon

– Découverte du gigantesque bâtiment où a débuté la conquête de l’air avec le premier dirigeable en 1884.

L’histoire vue du toit de Meudon

A la découverte des trésors secrets de l’histoire de la ville de Meudon

Découverte du gigantesque bâtiment où a débuté la conquête de l’air avec le premier dirigeable en 1884.

Commentaires via facebook
(55 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , ,

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
GillesFabien Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Gilles
Invité

Bonjour, Pour faire contre poids à la communication municipale, je souhaiterai porter à votre connaissance le projet « La Fabrique » à Meudon. L’association La Fabrique s’est constituée en 2005 dans le but de réhabiliter des locaux industriels et techniques afin d’en faire des lieux d’animation culturelle et sociale dans le quartier du Bas-Meudon (Meudon-sur-Seine). Son action et son énergie sont principalement axées sur la sauvegarde et la réhabilitation de la Fabrique Gaupillat, sise au 43 bis route de Vaugirard à Meudon, construite en 1890 et devenue en 1928 la Société d’étampage et de précision Gaupillat, qui a fermé ses portes en… Lire la suite »

Fabien
Invité
Fabien

Et les carrières ? Et le blanc de Meudon ?

Et la soufflerie de l’Onera ?

Le funiculaire de Brimborion ?

Le hangar Y, c’est un bien bel alibi, puis l’entrée n’est pas si compliquée.