Le Cinéma Le Louxor réouvrira restauré en 2013

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE PARISIEN

Selon Paris.fr, Jeudi 22 avril 2010, Bertrand Delanoë a profité d’une visite de chantier au Louxor pour dévoiler les grandes lignes du projet de réhabilitation : « La renaissance du Louxor enchantera tous les cinéphiles et tous les amoureux de Paris, qui savent combien l’originalité et le style de cette salle mythique enrichissent le patrimoine de notre Ville. Le Louxor est, avec le Rex, la Cigale, la Pagode, un fragment de l’histoire culturelle de notre capitale, le souvenir vivant des années 1920, mais aussi une beauté rare… »

Visite du Louxor, futur cinéma de Barbès
envoyé par mairiedeparis



Concernant la rénovation architecturale, le parti pris adopté par Philippe Pumain est de respecter dans la grande salle la volonté de l’architecte concepteur du Louxor, André Zipcy. La bâtisse sera réhabilitée « au plus près du bâtiment d’origine », selon l’architecte. De grands mâts, tels qu’il en existait devant les temples égyptiens et qui ont figuré sur la façade originelle du Louxor, seront réinstallés. Des vitraux vont aussi être restitués. « Quand le cinéma est devenu parlant dans les années 30, le décor a été recouvert en se banalisant pour devenir une simple moquette sur les murs, comme dans beaucoup de cinémas. J’ai proposé de retrouver le décor d’origine et la cohérence entre les façades et l’intérieur », souligne encore M. Pumain.

Il s’agit avant tout de retrouver la cohérence esthétique entre les façades néo-égyptiennes et les parois intérieures de la salle. Le décor néo-égyptien, masqué depuis les années 1930 par un décor « néo-grec » puis par 2 décors superposés dans les années 1950 et 1980, a été partiellement dégagé et documenté. Il sera restitué sur les nouvelles parois de la grande salle. Dans le porche, le hall et l’escalier principal, le décor de 1921, encore partiellement présent sous les niveaux postérieurs, a été dégagé et sera restauré en place et complété quand cela sera nécessaire. L’ensemble des dégagements et consolidations des décors existants a été réalisé préalablement au chantier principal, par une entreprise spécialisée en restauration-conservation.

Commentaires via facebook
(27 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , ,

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Frédéric PAQUET Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Frédéric PAQUET
Invité

En 1987, j’ai peint deux peintures murales pour une boîte de nuit, « le Megatown » située à Barbes dans l’ancien cinéma « le Louxor ». Dans ce petit film, il y en a une qui passe vite fait à 00:20. J’en rigole encore de ce retour en début de ma gentillette carrière. Et ces peintures vont rejoindre une autre carrière, une vraie cette fois, pour la réhabilitation du lieu en cinéma. Arf !