La Faute-sur-Mer : des maisons pluricentenaires menacées par les bull-dozers

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PÉTITION

Une lectrice fidèle du blog me fait connaître l’association qui s’est créée, » suite à la catastrophe Xynthia, regroupant les sinistrés de l’Aiguillon-sur-Mer et la Faute sur Mer (Vendée) pour éviter qu’étant en « zone noire » nos maisons (certaines pluricentenaires !!!!) soient démolies de façon arbitraire par les bulldozers. »

Bien sûr il est possible d’apporter son soutien aux populations en signant la pétition, mais je vous recommande tout autant la visite du blog de la Faute-sur-Mer et surtout son historique où l’on apprend avec beaucoup d’intérêt l’histoire de la conquête de territoire sur les éléments…


(130 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , ,

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
MP de LEPINAY

Ma maison de famille a 2 siècles, elle est située à l’Aiguillon sur mer, en zone noire et donc menacée par les bulldozers si rien ne change….

En Vendée et Charente Maritime, sont aussi menacées de destruction des elements de notre patrimoine local et grand merci à Benoit de Sagazan de l’avoir signalé.

Loutron

Bonjour,

Il est regrettable que votre titre tombe dans un excès de sensationnalisme : La Faute-sur-Mer : des maisons « pluricentenaires » menacées par les bull-dozers ? Les maisons en question sont vieilles de quelques années (voire de quelques dizaines d’années tout au plus pour quelques unes) ; elles sont établies sur des terrains qui n’existaient tout simplement pas dans les temps anciens auxquels vous voulez vous référer : une flèche dunaire en constante modification, et des relais de mer qui n’avaient nulle vocation à être urbanisées ! Cf. les travaux de Fernand Verger, par exemple.