Revue de presse Aout 2010Article pouvant être lu en 47 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL – REVUES DE PRESSE

Rubrique actualisée au fil des jours. Voici les principaux titres :

Événement Patrimoine mondial : et Toulouse ? ; La Réunion patrimoine mondial de l’humanité ; Albi et La Réunion inscrites au Patrimoine mondial; Patrimoine de l’Unesco L’une est classée, l’autre pas ; Être classé à l’Unesco, un sacre astreignant

Fait divers : Les manutentionnaires de Drouot mis en examen ; Un tableau américain volé au château de Rochefort-en-Terre ; Valenciennes : statues vandalisées à l’église Saint-Géry ; Vol et dégradations à la grotte de Tautavel (Pyrénées-Orientales), haut lieu de la préhistoire ; La hausse du vandalisme dans les églises s’explique difficilement

Classement : Un ancien camp d’internement de Tziganes inscrit comme monument historique

Châteaux : Isère Restauration du château de l’Arthaudière ; Pétition pour reconstruire le château de Saint-Cloud ; Gironde La si belle prison de Margot ; Un château vendu aux enchères sur internet ; Le château de Sault-de-Navailles retrouve une fière allure

Patrimoine religieux : Pyrénées orientales : Une convention signée pour sécuriser le patrimoine religieux ; Dans l’Aube, de jeunes chrétiens s’engagent au service de leur terroir ; Ile de La Réunion  Notre-Dame de la Délivrance à nouveau au sommet de la Redoute ; Cluny, cité romane ; La hausse du vandalisme dans les églises s’explique difficilement ; Janzé (Ille-et-Vilaine) La maison Saint-Pierre, de l’église romane au bar de nuit… ; Bayonne Synagogue bientôt classée

Musées La belle rénovation du Musée Fesch d’Ajaccio ; La guerre des musées aura-t-elle lieu ? Sarkozy aux portes de l’Histoire (Quel avenir pour le musée de l’Histoire de France ?) ; Le Musée de Montmartre en sursis ; Musées en danger : le Musée de l’Assistance PubliqueStéphane Bern dope les musées ; Le fabuleux destin du familistère de Guise (Aisne)

Economie Les touristes étrangers retrouvent la France

Technologies Le patrimoine dopé par la technologie ; Kérandraou (Côtes d’Armor) Une leçon d’histoire vivante ; Finistère La renaissance des calvaires bretons en couleurs ; Saint-Herblain (Loire-Atlantique) Le « wiki » s’invite aux journées du patrimoine

Archéologie La Rochelle (Charente maritime) Les fouilles archéologiques tiennent leurs promesses ; Une nécropole mérovingienne découverte à Charray (Eure-et-Loire) ; Découvertes inespérées sur le site des Touriès (Aveyron) ; Patrimoine bordelais : Le Palais Gallien livré aux archéologues ; CHARLEVILLE-MEZIERES (Ardennes) Des remparts du XVIIe mis au jour

Villes : Paris attire de nouveau les cinéastes étrangers ; Figeac. Un trésor du patrimoine dormait rue Caviale ; Nîmes « Les archives peuvent être réhabilitées » ; Débat béton au coeur des arènes de Fréjus

Lire aussi les revues de presse de juillet, juinmaiavrilmarsfévrierjanvier 2010 ; décembrenovembreoctobre 2009 et toutes les autres revues de presse antérieures depuis octobre 2006

31 aout

Saint-Herblain (Loire-Atlantique) Le « wiki » s’invite aux journées du patrimoine – Ouest-France 31 août 2010

Le wiki-patrimoine, encyclopédie collaborative du patrimoine herblinois, a été créé en octobre 2008. Depuis janvier, le site est de plus en plus prisé.  Qu’est ce que le wiki-patrimoine de Saint-Herblain ? « Une encyclopédie collaborative du patrimoine herblinois mise à disposition des habitants afin qu’ils s’expriment sur leur ville », selon Marc Denis, conseiller municipal en charge des technologies de l’information et de la communication et du dossier « wiki » à la mairie. Concrètement, il s’agit d’un site internet qui recense le patrimoine architectural, environnemental et humain de Saint-Herblain, par le biais de petites fiches. Ce site est participatif : c’est-à-dire que tout le monde, à partir du moment où il s’est inscrit, peut écrire à propos d’un monument, d’un arbre, d’une anecdote. Depuis janvier, il y a plus d’inscriptions sur le site que depuis la création en octobre 2008. « Grâce à Place publique », souligne Marc Denis. Lire la suite

29 août

La hausse du vandalisme dans les églises s’explique difficilement – La Croix 29 aout 2010

Le ministère de l’intérieur reconnaît une augmentation très nette des « atteintes aux lieux de culte », chrétiens notamment. Les chandeliers, la statue et le crucifix qui ornaient le tabernacle ont été renversés, les plaques de l’autel soulevées. Le 26 juillet, dans l’église Saint-Martin de Limoux (Aude), des boiseries ont été arrachées, les sujets de la crèche détruits. Le 7 août, c’était au tour de la sacristie de l’église Saint-Géry, dans le centre-ville de Valenciennes (Nord) : deux statues en bois ont été renversées de leur socle et gisaient à demi décapitées, lorsque les paroissiens les ont découvertes. D’autres dégradations ont aussi été constatées dans l’église. Deux jours plus tard, le cimetière d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) était lui aussi victime de vandales qui ont abîmé une quinzaine de tombes et brisé les portes de trois chapelles. Dernière en date, le 11 août, à quelques jours de la fête de l’Assomption, la Vierge qui surplombe le village de Perrigny (Jura) a été vandalisée, ses ongles peints en rouge, son visage et sa robe recouverts de peinture verte, et une croix gammée dessinée sur son socle. Pourquoi une telle succession ? Est-elle le fruit du hasard ou bien le signe d’une recrudescence de ce type bien particulier de vandalisme ?

Sous-directeur de l’information générale (ex-renseignements généraux) au ministère de l’intérieur, Serge Guillen le constate : les atteintes aux lieux de culte, des bâtiments catholiques pour leur grande majorité (90 à 95 % des profanations), mais aussi israélites et musulmans, sont en hausse, et pas seulement l’été.« Depuis la création de notre service en 2008, nous avons systématisé leur recensement. En 2008, 275 lieux de culte chrétiens ont été vandalisés (146 cimetières et 129 églises, chapelles ou calvaires). L’année suivante, les chiffres ont grimpé de 42 % à respectivement 180 et 209. Et pour le premier semestre 2010, nous sommes déjà à 288 actes recensés, tous lieux de culte chrétiens compris. » Lire la suite

27 aout

Bayonne Synagogue bientôt classée – Sud Ouest 27 aout 2010

Le lieu de culte de Bayonne (Pyrénées Atlantiques) obtiendra prochainement le plus haut degré national de reconnaissance patrimoniale. L’État ouvre ainsi des possibilités nouvelles de financements. Le classement aux Monuments historiques de la synagogue de Bayonne ne tient plus qu’à un tampon. C’est une question de jours ou de semaines. « Nous attendons que le dossier redescende de Paris », indique Georges Dalmeyda, certainement le plus fin connaisseur du bâtiment et de son histoire. D’ici la fin de l’année, le ministère de la Culture devrait avoir validé ce classement. Lire la suite

26 aout

Janzé (Ille-et-Vilaine) La maison Saint-Pierre, de l’église romane au bar de nuit… – Ouest France 26 août 2010

Acquise par la municipalité en 2009, la maison Saint-Pierre est certainement la bâtisse la plus ancienne de la ville. (…) Cette église romane aux baies et à la nef étroites était très petite, de la taille d’une chapelle. Elle a été agrandie aux fils des siècles avant d’être désaffectée après la révolution française. (…) Après sa désaffection, le bâtiment est devenu une halle à grains avant d’être transformé en prison (les registres de l’état civil y ont d’ailleurs enregistré une naissance). La vieille bâtisse a hébergé une école de 1835 à 1911. Plusieurs négociants en grains se sont succédé ensuite. Plus récemment un bar de nuit s’y était installé. Et la commune a fini par acheter la bâtisse. « C’est un lieu historique, la commune ne devait pas la laisser s’échapper, » poursuit Jean-Claude Meuret. Lire la suite

23 aout

Les touristes étrangers retrouvent la France – Figaro 23 aout 2010

La clientèle internationale est avant tout composée d’Européens mais les Chinois arrivent en force. Le mois de juillet a été particulièrement faste pour l’hôtellerie.  Les stigmates de la crise s’estompent peu à peu. Après une saison 2009 morose, l’activité touristique a retrouvé des couleurs cet été dans l’Hexagone. De quoi réjouir le secrétaire d’État au Tourisme Hervé Novelli, qui a qualifié dimanche la saison estivale de «très satisfaisante». En témoigne la hausse de fréquentation générale de 4% par rapport à l’année dernière. Hausse principalement attribuée aux touristes étrangers, qui ont foulé le sol français en masse. Protourisme, un cabinet qui effectue régulièrement des enquêtes auprès des acteurs du secteur, estime même que «la clientèle étrangère a amélioré le solde de la balance des paiements de 2 milliards d’euros».

En attendant d’établir un bilan complet de l’été, Protourisme affiche une augmentation de 12% des nuitées étrangères pour les sept premières semaines. Ainsi, «la France retrouve le niveau de fréquentation qu’elle avait avant la crise avec une hausse de 5% à 10% des Européens et une croissance à deux chiffres des clientèles lointaines », avance Thierry Bouriat, consultant chez Protourisme. Lire la suite

Pyrénées atlantiques Le château retrouve une fière allure – Sud Ouest 23 aout 2010

Avec tous ces échafaudages, la tour du château de Sault-de-Navailles ressemble plutôt à une pagode chinoise.  « C’est la deuxième phase de mise en sécurisation, nous réparons les créneaux et les merlons de la tour, qui menacent de tomber », explique Alain Bouchecareilh, maire du village. « Il y a quatre ans, nous avions déjà renforcé les murs de courtine », ajoute Gilles Haget, son adjoint à la culture. (…) « La rénovation ne va pas coûter un centime à la commune », affirme le maire. Les travaux, qui s’élèvent à 54 000 €, sont financés par des subventions du ministère de la Culture, de la Région et du Conseil général. « L’association des Amis du patrimoine saultaux a été créée il y a quatre ans pour financer la première phase. Elle participe aussi en tant que mécène », ajoute Gilles Haget, qui est aussi son président Lire la suite

Voulgézac (Charente) Au chevet de l’église Notre-Dame – Sud Ouest 23 aout 2010

Les stigmates des intempéries et du temps qui passe sur l’église Notre-Dame bâtie au XIIe siècle, sont de plus en plus visibles. Au cours de la visite d’un été roman en Sud-Charente, le samedi 14 août, les participants ont pu le constater : toiture endommagée, tuiles tombées, murs intérieurs recouverts de moisissure… Des traces qui, cependant, n’enlèvent en rien à la beauté de l’édifice, classé parmi les plus beaux de la région au regard de son chevet et de sa fortification.

Consciente du problème, la municipalité a lancé des études. « Nous avons reçu une estimation des travaux à réaliser au début de l’été, indique le maire, Thierry Moteau. Près d’un million d’euros seraient nécessaires. C’est impossible pour une petite commune comme la nôtre d’aligner une telle somme. » Loin de lâcher l’affaire, l’élu et son équipe municipale envisagent une réhabilitation de l’église en plusieurs lots en commençant par une rénovation de la toiture. « La mise hors d’eau du bâtiment reste notre priorité. » Le chantier devrait s’ouvrir rapidement. Lire la suite

Une association de bonnes volontés pour récolter des fonds en vue de la restauration de l’église Saint-Martin – La Voix du Nord 23 aout 2010

BOUSSOIS Depuis que des pierres sont tombées sur le parvis de l’église en mai 2007, l’édifice religieux est fermé pour raison de sécurité. … Plus de trois ans ont passé et aujourd’hui l’association « sauvegarde de l’église Saint-Martin de Boussois » a été créée pour récolter des fonds afin de contribuer à la restauration de l’église. vegarde de l’église Saint-Martin de Boussois » a été créée pour récolter des fonds afin de contribuer à la restauration de l’église. Lire la suite

13 aout

Cluny, cité romane – Pelerin.info 13 aout 2010

L’abbaye de Cluny  fête en 2010 son onzième centenaire. Gros plan sur ce site religieux remarquable, qui a permis le rayonnement de la Bourgogne tant au niveau spirituel qu’architectural dans tout l’Occident chrétien pendant le Moyen Âge.

Pour célébrer cet anniversaire, l’abbaye de Cluny propose un nouveau parcours de visite permettant de mieux appréhender ce qui fut le plus grand centre monastique du Moyen Âge. L’occasion aussi de (re)découvrir l’influence exceptionnelle que l’art roman exerça sur chaque pierre de la ville comme en témoigne l’exposition, « Cluny, apogée de l’art roman ». Lire la suite

Un château vendu aux enchères sur internet – France 3 Auvergne 13 aout 2010

Celà s’appelle une vente notariale interactive, dans le Cantal un château est ainsi proposé à la vente. Vendre son bien immobilier sur appel d’offres et en ligne tout en bénéficiant de toutes les garanties juridiques est désormais possible avec la vente notariale interactive. Lire la suite

Finistère La renaissance des calvaires bretons en couleurs – Ouest France 13 août 2010

Le spectaculaire son et lumière du calvaire de Pleyben a redonné vie de manière éphémère au patrimoine religieux. Il y a 400 ans la polychromie l’illuminait déjà. « Maintenant qu’on l’a vu en couleur ça ne sera plus pareil. Il faudrait qu’il soit ainsi tous les jours », commentait dimanche soir, lors de la dernière séance, une habitante octogénaire de Pleyben. Le spectacle son et lumière, qui pour la première fois a révélé au public une autre vision du calvaire de Pleyben, sera étendu l’an prochain à celui de Plougastel-Daoulas. L’émerveillement du public, venu assister en masse à cette révélation quatre soirs durant, a laissé place à la frustration quand le calvaire a perdu son fard, une fois le spectacle terminé. Lire la suite

Patrimoine bordelais : Le Palais Gallien livré aux archéologues – Les échos judiciaires girondins 13 aout 2010

A l’heure où Bordeaux profite de ses nouveaux aménagements urbains, la  revalorisation du patrimoine est en perpétuelle innovation. Le  Palais Gallien, seul vestige actuellement visible du Burdigala gallo-romain, fait l’objet de fouilles, études et recherches en vue d’établir un historique précis et entamer une rénovation de ce monument bordelais.

Amphithéâtre romain de forme elliptique, mesurant 130 mètres sur 110, le Palais-Gallien est classé monument historique depuis 1840. On estime qu’il a été édifié entre le milieu et la fin du 1er siècle après Jésus-Christ. Il pouvait accueillir 22000 spectateurs.Abandonné vers la fin du IIIème siècle le monument s’est dégradé avec le temps jusqu’au début du XIXème siècle où une prise de conscience de sa valeur a permis d’en sauver les vestiges. Le programme d’étude, de restauration et de mise en valeur du site, défini pour une période de trois ans, bénéficie d’un financement de 135 000 euros pour l’année 2010 assuré à part égale par la ville de Bordeaux et l’État. Lire la suite

CHARLEVILLE-MEZIERES (Ardennes) Des remparts du XVIIe mis au jour – L’Union 13 août 2010

. Des remparts et une meurtrière du XVIIe, un élément du mur de Louis XIV : le diagnostic archéologique réserve de bonnes surprises sur le site  de l’ex-école normale.

CRÉÉE il y a tout juste un an, la Cellule départementale d’archéologie du conseil général a prouvé hier (s’il en était besoin) toute son utilité (et son efficacité !), en mettant au jour successivement un élément des remparts de Charleville qui furent érigés au début du XVIIe siècle, ce qui ressemble fort à une meurtrière au sein de ces mêmes éléments, mais également des traces très visibles du mur construit sur ordre de Louis XIV quelques décennies plus tard, en 1686, quand la cité « idéale » voulue par Charles de Gonzague perdit son statut de ville franche et fut donc rattachée au royaume. Lire la suite

Gironde La si belle prison de Margot – Sud Ouest 13 octobre 2010

Place forte transformée à la Renaissance, le site a abrité les amours d’Henri IV et de la reine Margot. Et leur séparation… En cette année vouée à Henri IV, assassiné en 1610 par Ravaillac, le comte Elzéar de Sabran-Pontevès, propriétaire du château de Cazeneuve à Préchac (Sud-Gironde) reçoit de nombreux appels de visiteurs potentiels, intéressés par le séjour du Vert Galant en son château de Cazeneuve. Lire la suite

Ile de La Réunion  Notre-Dame de la Délivrance à nouveau au sommet de la Redoute – zinfos974.com 13 aout 2010

La statue de Notre-Dame de la Délivrance, classée monument historique, a été remise à sa place originelle au sommet de l’Eglise de la Délivrance de Saint-Denis à l’aide d’une grue, tôt ce vendredi 13 août 2010. C’est par un bain de foule que le monument a été accueilli. Dominant la plaine de la Redoute, la Vierge est désormais de couleur bordeaux. Et c’est à nouveau d’une allure triomphale qu’elle piétine la tête de Satan représentée sous l’apparence d’un serpent avec des cornes. Les doigts manquant de Notre-Dame de la délivrance ont été restaurés, tout comme le serpent sous ses pieds qui commençait à perdre des bouts de sa tête. Cela faisait 112 ans que la statue n’avait pas bougé et avait subi l’usure du temps. Lire la suite

Le fabuleux destin du familistère de Guise – Figaro 13 aout 12010

Situé dans l’Aisne, ce système d’habitation sociale créé au XIX e siècle par l’industriel visionnaire Godin est patiemment restauré depuis près de dix ans. On ne peut pas vraiment imaginer ce que l’on va trouver lorsque l’on part visiter le ­familistère de Guise. Cité ouvrière à visée sociale construite au XIX e siècle par l’industriel Godin, elle porte un nom qui ne renvoie qu’à lui-même et fut au cœur d’un système aujourd’hui disparu. Mais le lieu, situé dans l’Aisne, a encore une âme et présente un intérêt historique indéniable. Le familistère est, à l’origine, un système d’habitation sociale né dans la tête d’un patron visionnaire. Organisé autour des fonderies et de la manufacture de poêles à chauffer Godin, il se proposait d’être un ensemble en autogestion dans lequel hygiène, participation sociale et valeurs éducatives faisaient bon ménage. Jusqu’à 2000 personnes, dont Godin, vécurent dans la cité, et profitèrent des écoles, du théâtre, de l’économat, du jardin d’agrément et de la buanderie-piscine. Lire la suite

12 aout

Pétition pour reconstruire le château de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) – Figaro 12 aout 2010

Une association rêve de ressusciter le «petit Versailles», dont les ruines furent rasées en 1891. En attendant, l’État se contente de restaurer le parc. Peut-on «ressusciter» le ­château de Saint-Cloud? Construit à la fin du XVIIe siècle par le duc d’Anjou, frère de Louis XIV, le château royal de Saint-Cloud était un véritable «petit Versailles». Il fut entièrement détruit par un incendie lors du conflit franco-prussien en 1870. Depuis cinq ans, la question de reconstruire cette fastueuse batisse taraude l’association Reconstruisons Saint-Cloud!, qui mène une âpre campagne en ce sens. Au départ, voilà une idée farfelue, mais qui a fini par se frayer un chemin dans la tête des riverains à force de convictions. Lire la suite

Vol et dégradations à la grotte de Tautavel (Pyrénées-Orientales), haut lieu de la préhistoire – AFP/Googlenews 12 aout 2010

TOULOUSE — La grotte de Tautavel (Pyrénées-Orientales), haut lieu de la préhistoire, a été le théâtre d’un vol et de dégradations commises par des individus qui ont emporté un moulage de la face de l’homme de Tautavel et brisé un crâne d’ours vieux de 560.000 ans, a-t-on appris jeudi auprès du site.

Le ou les auteurs semblent s’être introduits dans la grotte mardi après le départ, vers 19H30, des derniers fouilleurs qui y travaillaient, a indiqué Tony Chevalier, paléoanthropologue actuellement chef des fouilles. Ils seraient tout simplement passés par-dessus les grilles qui ferment la grotte.

Les fouilleurs ont découvert consternés à la reprise du travail mercredi que le moulage en silicone de la face de l’homme de Tautavel, placé dans une niche à flanc de paroi, avait disparu, a rapporté M. Chevalier.

Ils se sont aussi rendu compte que les voleurs avaient apparemment essayé d’extraire du sol un crâne d’ours fossilisé. Le vestige, que les fouilleurs avaient seulement partiellement dégagé des sédiments, s’est brisé à hauteur des naseaux et un peu à l’arrière du crâne, et les voleurs ne sont parvenus à repartir qu’avec une canine.

Tautavel, formidable gisement de fossiles humains et animaux, occupe une place toute particulière sur la carte mondiale de la préhistoire. C’est là qu’en 1971 l’équipe de Henry de Lumley a découvert un crâne vieux de 450.000 ans, restes d’un jeune homme d’une vingtaine d’années. Il a longtemps été le plus ancien vestige d’homo erectus européen jusqu’à de nouvelles découvertes plus récentes ailleurs. Mais, selon Tony Chevalier, l’homme de Tautavel reste le plus vieux visage d’homo erectus européen.

11 aout

Découvertes inespérées sur le site des Touriès (Aveyron) – Ladepeche.fr 11 aout 2010

(…) Philippe Gruat, chef du service départemental d’archéologie, présentera ce vendredi les premiers résultats de ces fouilles. « Des résultats inespérés et d’une importance scientifique de tout premier ordre », soulignent les archéologues qui ont organisation en avril 2009 une table ronde internationale qui a réuni les meilleurs spécialistes à Rodez. Ce site s’avère être un gisement protohistorique majeur afin d’appréhender le fonctionnement, l’organisation et l’évolution d’un probable sanctuaire héroïque archaïque guère sans équivalent probant en Europe celtique.

Pour la première fois en Gaule méridionale et ses marges, ces stèles ne sont pas de simples réemplois, plus ou moins symboliques, dans un cadre urbain ou domestique mais le résultat de manipulations particulières au sein de plusieurs aménagements successifs complexes relevant manifestement de la sphère cultuelle et/ou funéraire. Le site a déjà livré près de 7 000 fragments de stèles appartenant au moins à une trentaine de monolithes. Lire la suite

10 aout

Isère : Restauration du château de l’Arthaudière – France3 Alpes 10 aout 2010

A Saint-Bonnet de Chavagne, dans le pays sud-grésivaudan, se dresse le château de l’Arthaudière, il s’agit du plus important « vestige Renaissance de l’Isère ». Un patrimoine menacé qui fait l’objet d’une campagne de restauration. Lire la suite et voir la vidéo

9 aout

Valenciennes (Nord) : statues vandalisées à l’église Saint-Géry – La Voix du Nord

Les habitués du presbytère ont découvert que le couloir de la sacristie de l’église Saint-Géry, en centre-ville, avait été vandalisé, sans doute samedi. Sur place, deux statues en bois avaient été renversées de leur socle et gisaient à demi décapitées, peut-être sous l’effet de la chute. D’autres dégradations ont aussi été enregistrées, cette fois-ci dans l’église elle-même. Lire la suite

Vieussan (Hérault) Un repas traditionnel à Plaussenous pour mieux rénover le patrimoine – Midi Libre 9 août 2010

Comme chaque année, dans le petit Hameau de Plaussenous, s’est déroulé le repas champêtre dont les bénéfices sont destinés à la rénovation du patrimoine. L’église du hameau, à son tour, a été l’objet de travaux récents. Elle date seulement de 1870 et ne représente pas d’intérêt archéologique particulier, mais c’est un bâtiment à conserver, cher au coeur des habitants. La façade principale a été restaurée l’année dernière et, cette année, les trois fenêtres d’origine, totalement vermoulues, ont été remplacées. Lire la suite

8 aout

Paris attire de nouveau les cinéastes étrangers – La Croix 8 aout 2010

La Ville lumière, prisée par les réalisateurs pour son patrimoine exceptionnel, attire depuis quelques mois de grosses productions internationales, grâce à des incitations fiscales

En 2008, Woody Allen déclarait à Christine Albanel, alors ministre de la culture : « J’ai un scénario tout prêt pour Paris. Je voulais le tourner il y a quelques années, mais quand nous avons commencé la préparation, le projet sur place est devenu trop coûteux. » Outre les difficultés financières, son projet dépendait aussi des autorisations pour tourner dans la capitale. À l’inverse, Barcelone s’était démenée pour lui faciliter la tâche et l’accueillir intelligemment, ce qui lui permit de réaliser Vicky Cristina Barcelona . Depuis, les esprits ont évolué et Woody Allen tourne son nouveau film, cet été, dans les rues de la Ville lumière. Paris regroupe 90 % de la masse salariale de l’industrie cinématographique et la moitié des jours de tournage en France. Pour un film, deux autorisations sont nécessaires : celle de la Mission cinéma rattachée à la mairie de Paris, et celle de la préfecture de police. Effectuer des prises de vue dans les rues est gratuit, ce qui n’est pas le cas dans toutes les grandes villes européennes. Pour la location des lieux publics (jardins, cimetières, égouts, établissements scolaires, musées…), des grilles de tarifs sont élaborées par la Mission cinéma et votées au Conseil de Paris. Lire la suite

Figeac (Lot) Un trésor du patrimoine dormait rue Caviale – Ladepeche.fr 8 aout 2010

Le chantier de restauration de l’immeuble, rue Caviale, aura livré aux visiteurs, quelques secrets de sa déjà longue histoire. (…) Il faut préciser que cette maison, dont la façade rénovée sera sans conteste l’un des plus beaux fleurons du centre-ville, possède des éléments permettant de dater sa construction des environs de la première partie du XIIIe siècle. Lire la suite

7 aout

Nîmes « Les archives peuvent être réhabilitées » – Midi Libre 7 aout 2010

L’architecte gardois René Ventura faisait partie d’un projet non retenu par le conseil général du Gard

« Le bâtiment des archives départementales, rue Chassaintes, peut être réhabilité. Avant de démolir, il aurait fallu se poser la question de la pertinence d’un tel geste. » L’architecte de Marguerittes, René Ventura, n’a pas tardé à réagir aux propos du généalogiste Paul-Michel Gaultier qui s’est opposé au projet de destruction du bâtiment des archives (…) L’architecte estime que le site des archives de Nîmes comporte des éléments du XVIII e et en grande partie du XIX e siècle « avec des escaliers remarquables, des voûtes, des espaces verts, des arbres centenaires. Et on veut détruire tout ça ? Ce bâtiment a une typologie emblématique, avec cette cour centrale méditerranéenne, ce qui est assez peu représenté à Nîmes, hors hôtels particuliers. » Cette démolition désole en fait l’architecte, même s’il reconnaît que le bâtiment n’est pas inscrit à l’inventaire des monuments historiques. « Si on pouvait avoir une réhabilitation tous les dix ans, comme celle du Fort Vauban, devenu université », soupire l’architecte, qui juge la démolition du site des archives comme étant une faute sur le plan urbain. « La reconstruction entraînera une rupture d’alignement dans la rue. On n’aura plus l’harmonie de hauteur des bâtiments. » Une vision future qui le rend amer. Lire la suite

Un tableau américain volé au château de Rochefort-en-Terre – Ouest-France 7 août 2010

En souvenir du peintre américain Klots qui au XIXe siècle a restauré le château de Rochefort-en-Terre, la demeure historique de ce typique bourg médiéval des Landes de Lanvaux (Morbihan) abrite chaque été une exposition de peintres américains de l’école de Baltimore. Cette saison, parmi les exposant figure Matt Klos (notre photo lors du vernissage à Rochefort-en-Terre) qui présente régulièrement ses oeuvres dans des galeries à New York. L’une d’elles vient particulièrement d’attirer un visiteur de Rochefort-en-Terre : elle a été volée ces jours derniers pendant les heures d’ouverture au public du château. Elle représente un paysage de cette commune. Son évaluation est en cours. Lire la suite

6 aout

Débat béton au coeur des arènes de Fréjus – L’Express 6 aout 2010

Depuis quelques semaines, une polémique gronde autour des travaux de restauration des arènes de Fréjus (Var). Le bétonnage des gradins, pourtant validé par les Monuments historiques, suscite l’indignation des défenseurs du patrimoine. Lire la suite

Être classé à l’Unesco, un sacre astreignant – Midi Libre 6 aout 2010

Mont-Louis, village du Roussillon (Pyrénées orientales). L’un des plus petits de France. Sa particularité : son centre national d’entraînement Commando, mais surtout, sa fortification, création du marquis de Vauban, à l’origine de la commune.
Membre du Réseau des sites majeurs pensés par l’architecte et ingénieur, Mont-Louis est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis le 7 juillet 2008 comme sa voisine Villefranche-de- Conflent. L’apothéose après le succès en 2007 des fêtes du tricentenaire de la mort de son père fondateur. « Un heureux concours de circonstance dignement fêté au champagne », avoue Sylvie Candau, responsable du patrimoine et rédactrice du dossier soumis à l’Unesco. Mais une fois la période d’allégresse passée, il a fallu s’activer pour tenir les engagements de conservation de ce patrimoine à présent mondialement reconnu. Pas une mince affaire pour un village de cette taille et ses modestes moyens, qui comme l’indique le premier adjoint, Robert Reynaud, doit essuyer « la baisse des subventions de l’Etat et des collectivités territoriales ». Des aménagements pour contenir les visiteurs et gérer les flux de circulation ont été engagés. Non sans faire grincer des dents.  La réfection des rues et le pavage des sols sont estimés à 1,5 M€ : « Nous ne sommes pas prêts à le faire sans aide », conclut l’élu qui rajoute que le titre obtenu est un honneur dont il ne faut « pas se plaindre ». Et Sylvie Candau d’opiner : « Il y a des contraintes mais c’est sans regret. Si c’était à refaire, on recommencerait ! ». Lire la suite

Kérandraou (Côtes d’Armor) Une leçon d’histoire vivante – Le Télégramme 6 aout 2010

Anne-Sophie Prigent et son époux ont racheté l’un des plus vieux manoirs de Bretagne, à Troguéry. Alors que la restauration de cette demeure a à peine commencé, ils souhaitent déjà enfaire un musée vivant, alliant histoire et technologie. Lire la suite

Une nécropole mérovingienne découverte à Charray (Eure-et-Loire) – Larep.com 6 aout 2010

Plusieurs centaines de sépultures viennent d’être mises au jour dans la commune. Les archéologues terminent les fouilles d’expertise de cette perle rare cette semaine. Les archéologues ne cachent pas leur plaisir. Ils parlent même de « vestiges magnifiques ». Une nécropole mérovingienne vient d’être mise au jour à Charray par les habitants, l’État et le service archéologique du conseil général. Jusqu’à la fin de la semaine et depuis dix jours, une équipe de huit archéologues cherchent à déterminer la densité des ossements trouvés, l’histoire et l’organisation du site. Lire la suite

Les manutentionnaires de Drouot mis en examen – Le parisien 6 aout 2010

L’enquête au sein de la célèbre salle des ventes s’est accélérée. La justice a interdit aux 110Cols rouges, appelés également Savoyards, d’exercer leur métier au sein de l’hôtel Drouot. C’est la fin d’un mythe, la fin d’une des plus célèbres « confréries » de la capitale, la fin des Cols rouges de Drouot. Ces hommes, également surnommés les Savoyards, qui font le transport et la manutention des œuvres d’art dans la plus grande et la plus prestigieuse salle des ventes aux enchères de France, sont sous le feu de la justice. L’UCHV (l’Union des commissionnaires de l’hôtel des ventes) a été discrètement mise en examen par le juge Jean-Louis Péries en tant que personne morale le 21 juillet. Depuis, la coopérative est sous contrôle judiciaire et les 110 manutentionnaires sont interdits d’exercice sous cette appellation à partir du 1e r septembre. L’UCHV est poursuivie pour « association de malfaiteurs en vue d’un ou plusieurs crimes », « complicité de vols en bande organisée » et « recel de vols en bande organisée ». En plus de l’entité UCHV, une vingtaine de commissionnaires ont déjà été personnellement mis en examen. « Une première vague », précise une source proche du dossier, qui ajoute que « d’autres têtes vont tomber ». Lire la suite

5 aout

Le Musée de Montmartre en sursis – Figaro 5 aout 2010

Il n’est pas encore sauvé. Mais «il y a une dynamique qui va dans le bon sens», se réjouit Daniel Rolland, président de la Société d’histoire et d’archéologie du «Vieux Montmarte» qui administre le musée de la rue Cortot, dans le XVIII e arrondissement de Paris. C’est la fin d’un long bras de fer avec l’Hôtel de ville, propriétaire de l’institution de la Butte, dont Danièle Pourtaud, adjointe au patrimoine, vient de lancer un appel d’offres pour lui trouver un nouveau locataire. Lire la suite

Pyrénées orientales : Villages de Céret Une convention signée pour sécuriser le patrimoine religieux – L’Indépendant 5 aout 2010

La semaine dernière, le président du conseil général, Christian Bourquin, et l’évêque du diocèse Perpignan-Elne, André Marceau, ont signé une convention destinée à permettre la sécurisation du patrimoine religieux de la vallée du Tech. Les Pyrénées-Orientales présentent un patrimoine religieux exceptionnel. Environ 65 000 oeuvres d’art sont actuellement conservées dans les églises du département. Et, suite aux vols commis en 2007 dans des lieux de culte à Perpignan, Osséja et Prats-de-Mollo, la nécessité de sécuriser ces richesses inestimables est apparue au grand jour. C’est la raison pour laquelle le conseil général a décidé, en novembre 2009, de lancer un plan départemental pour atteindre cet objectif. Lire la suite

Le « Clap patrimoine » de Marion – La depeche.fr 5 aout 2010

Marion Fourcayran, 23 ans, de Tarbes (Hautes-Pyrénées), titulaire d’un master 2 en recherche de l’histoire de l’art à l’université de Toulouse-Le Mirail, vient de participer au tournage d’un court-métrage sur l’église Saint-Ébons de Sarrancolin, dans le cadre de l’opération « Clap patrimoine ». Cette opération, organisée par la fondation du Crédit agricole Pyrénées-Gascogne, dédiée aux jeunes, fête ses 10 ans. Une aubaine pour cette passionnée du patrimoine religieux, qui effectue un stage au pays de l’art et de l’histoire des vallées d’Aure et du Louron. « Cliente du Crédit agricole, j’ai reçu une information par mail annonçant ce concours. J’ai aussitôt postulé pour valoriser l’église de Sarrancolin et le patrimoine religieux, et j’ai été retenue, indique la jeune fille qui se destine au métier de chargée d’inventaire du patrimoine, de préférence dans les Hautes-Pyrénées. Je savais également qu’il y avait une demande locale pour mettre en avant l’église de Sarrancolin. Aussi, j’ai effectué un travail de recherche pour le court-métrage », ajoute Marion Fourcayran qui a également écrit le texte du film et réfléchi aux différents plans et angles à réaliser. Lire la suite

Les Moutiers-en-Retz (Loire Atlantique) : il faut sauver un moulin du XII e siècle – Ouest France 5 août 2010


Ce mardi matin, en présence d’une vingtaine de personnes, des maires des Moutiers et de La Bernerie, Jean Guillot et Thierry Dupoué, s’est tenue l’assemblée générale de l’association Patrimoine marche de Bretagne Marais breton, présidée par Gérard de Cayeux. (…) L’association a un projet qui lui tient à coeur : sauver le moulin du Prieuré du XII e siècle. Il s’agit d’un bien privé. La première étape est l’achat dudit moulin par la communauté de communes. Cela sera examiné lors du prochain conseil municipal de Pornic. Lire la suite

4 aout

Musées en danger : le Musée de l’Assistance Publique – La Tribune de l’Art 4 aout 2010


Le 6 juin dernier, Frédéric Mitterrand devait visiter, dans le cadre de l’opération « Rendez-vous au jardin », le jardin de l’Hôtel Miramion (ill. 1), siège du Musée de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP). C’est en tout cas ce qu’indiquait le programme officiel. Car la venue du ministre de la Culture fut annulée à la dernière minute sur une demande expresse du cabinet du ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. Il aurait été peu diplomate d’attirer l’attention sur un établissement dont la fermeture était programmée quelques jours plus tard.

Car depuis le 4 juillet 2010, à la fin de sa dernière exposition : L’Humanisation de l’hôpital. Mode d’emploi, cet établissement, créé en 1931 pour recueillir et exposer les œuvres sauvées de la destruction de l’Hôpital de la Charité, est définitivement fermé au public. L’Association des amis du musée de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris a lancé depuis le début du mois de juillet une pétition (que nous engageons tous les lecteurs de La Tribune de l’Art à signer). Nous avons joint le ministère de la Santé qui nous a orienté vers l’Assistance Publique. La direction de la Communication de cette administration nous a expliqué1 : « Des travaux ont commencé dans le musée, pour assurer la mise aux normes, rénover les locaux et reconfigurer les espaces du rez-de-chaussée pour l’organisation de colloques et d’événements. Ils vont durer jusqu’au début de l’automne pour un coût de 472 000 € dont 100 000 pour le déménagement des collections. La vocation est toujours de conserver le patrimoine. Nous menons une réflexion sur la façon de rapprocher les collections des usagers et du personnel hospitalier. Le musée coûte 2 millions d’euros par an. La fermeture du musée n’est pas encore décidée, toutes les solutions sont envisagées. »
Un panneau sur la porte de l’Hôtel Miramion annonce une « fermeture exceptionnelle en raison de travaux » (ill. 2). Quant au ministère de la Culture, qui devrait avoir son mot à dire sur la fermeture d’un musée de France, il est une fois de plus aux abonnés absents. Lire la suite

Stéphane Bern dope les musées – TVMag 4 aout 2010

Stéphane Bern revient sur France 2 avec une nouvelle saison de Secrets d’Histoire, consacrée aux femmes qui ont marqué l’Histoire de France. Cette diffusion estivale tombe à pic pour les musées et les châteaux visités durant l’émission, qui connaissent, grâce à elle, un regain de fréquentation. Stéphane Bern souffre en silence dans son costume foncé, Sous le soleil de plomb qui écrase les jardins du château de Chenonceaux. L’animateur enregistre un épisode de Secrets d’Histoire évoquant la vie et les intrigues de Diane de Poitiers, favorite du roi Henri II. Comme toujours, il met toute sa conviction pour retracer les lieux et anecdotes du pan de l’Histoire qu’il va faire découvrir.







Si les scores d’audience sont plutôt satisfaisants, autour de 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne l’an dernier, le succès de l’émission ne s’arrête pas là. « Lorsque nous avons tourné un numéro intitulé « Napoléon et les femmes », au château de Compiègne, Emmanuel Starcky, le conservateur du musée, m’a expliqué que le taux de fréquentation avait bondi de 40%, immédiatement après l’émission », se réjouit l’animateur. Même scénario au château de Fontainebleau, qui a aussi servi de décor à l’émission. Beaucoup de libraires ont également affirmé à Stéphane Bern que les ventes de biographies historiques augmentaient dans les jours suivant la diffusion de l’émission. Les propriétaires de châteaux-musées privés aimeraient donc aussi profiter de cette « manne » et se manifestent auprès de l’animateur. « De très nombreux châtelains m’écrivent en me demandant de venir réaliser une émission chez eux », confirme-t-il. Lire la suite

Sarkozy aux portes de l’Histoire – L’Express 4 aout 2010

Maintes fois annoncé et sans cesse repoussé, le projet de Maison de l’histoire de France devient un serpent de mer. Et un feuilleton politique. Résumé des épisodes précédents. Pour réussir un rendez-vous avec l’Histoire, tout est affaire de date, bien sûr, mais aussi de climat. Regardez Eisenhower, qui retarda le jour du débarquement en Normandie afin que les cieux lui soient favorables. Nicolas Sarkozy se trouve un peu dans la même situation aujourd’hui avec son projet de Maison de l’histoire de France, annoncé lors d’un discours à Nîmes, en janvier 2009.

Passionné par le roman national et rêvant d’y trouver sa place, Nicolas Sarkozy cherche depuis des mois la bonne fenêtre de tir pour concrétiser cette idée. Déjà maintes fois repoussé, repensé, réexaminé, ce grand chantier finira-t-il aux oubliettes de l’Histoire? Le climat politique récent ne se prête évidemment pas à ce type d’annonce. Mais, au ministère de la Culture, rue de Valois, l’un des responsables du dossier est catégorique: « Ne croyez pas que le président ait baissé les bras! Il veut juste trouver le bon site et le bon moment. » Alors, une fois n’est pas coutume, Nicolas Sarkozy, à la manière de François Mitterrand, a décidé de « laisser du temps au temps ». Car, l’Elysée le sait : il ne sera pas facile de convaincre les Français de la nécessité de cette fameuse Maison dans un pays qui compte déjà plus de musées d’histoire que de sortes de fromages. Et cela même si l’actuel projet devrait justement permettre de fédérer l’action de ces établissements. lire la suite

Dans l’Aube, de jeunes chrétiens s’engagent au service de leur terroir – La Croix 4 aout 2010

Les mouvements ruraux d’Action catholique ont permis à 70 jeunes de travailler dans deux camps chantiers de restauration du patrimoine «La Jeannetterie », petite maison à colombages située dans le jardin du presbytère de Dienville, est une survivante. Typique de l’architecture auboise, elle aurait dû être rasée, si des jeunes de la région ne l’avaient pas « retapée » pendant trois étés de camp-chantier. C’était il y a vingt ans. 
Aujourd’hui, une vingtaine d’autres adolescents l’ont investie, du 18 juillet au 1er août, le temps d’un nouveau camp organisé conjointement par le MRJC (Mouvement rural de jeunesse chrétienne) et le CMR (Chrétiens dans le monde rural). Dans ce coin de campagne, loin des plages et des centres de loisirs, ces mouvements d’Action catholique ont relevé le défi de faire venir quelque 70 jeunes pendant quinze jours. À Dienville, il n’est plus question de retaper la maison, comme en 1990, mais de construire un four à pain, de rénover la chapelle du Tertre, à 300 mètres de là, et de défricher une « pelouse sèche », prairie traditionnelle de la campagne champenoise. Lire la suite

Aisne Patrimoine de l’Unesco L’une est classée, l’autre pas – L’Union 4 août 2010

UNE magnifique cathédrale, l’un des plus vastes secteurs sauvegardés de France, un ancien palais épiscopal, des sentiers de verdure en plein cœur de ville. Ca ne vous rappelle rien ? C’est Albi bien sûr, la ville qui vient d’obtenir son classement au patrimoine mondial de l’Unesco ! Une ville qui a tellement de points communs avec Laon qu’on se reprend à rêver d’une pareille consécration. Lire la suite

Un cadavre découvert près du château de Versailles – le Parisien 4 aout 2010

Le cadavre d’un homme âgé d’une cinquantaine d’année a été retrouvé ce mercredi soir dans un bois de Versailles lardé de coups de couteau. C’est un promeneur qui a effectué cette macabre découverte vers 18 heures. « Cet homme n’a pas pu être identifié, précise une source proche de l’affaire. Lire la suite

Le carla-de-roquefort (Ariège) Travaux au château – La depeche.fr 4 aout 2010

Le mur d’enceinte du château féodal du Carla-de-Roquefort menaçait la sécurité des biens et des personnes. Deux solutions s’offraient à la municipalité : soit le raser entièrement, soit le consolider. C’est la seconde qui a été privilégiée par les élus. Quand on sait que dans l’angle du mur se trouve la maison de la chasse, restaurée et aménagée par les chasseurs locaux, il était difficile d’envisager la première solution, qui aurait été bien plus onéreuse que la restauration. En préservant les restes du château des comtes de Lévis, c’est le patrimoine historique qui est préservé. Lire la suite

3 aout

Unesco : un processus d’inscription complexe – Figaro 3 aout 2010

Les États qui souhaitent déposer une demande d’inscription de biens sur la liste du patrimoine mondial doivent se plier à toute une série de démarches, visant tout d’abord à montrer leur détermination à protéger leurs richesses naturelles et culturelles. Lire la suite

Bordeaux garde son label UNESCO – Sud Ouest 3 aout 2010

Ceci à cause de la construction du Pont Bacalan-Bastide dont les travaux ont démarré avant l’été. Le comité du patrimoine mondial de l’UNESCO réuni à Brasilia a décidé de lever la procédure de suivi renforcé imposée il y a un an à la ville de Bordeaux. Lire la suite

Ni soutanes ni bannières au château de Nantes – Ouest France 3 août 2010

Samedi, les participants au pèlerinage breton du Tro Breiz n’auront pas le droit d’arborer de signes religieux dans l’enceinte du château des Ducs. « Pour respecter la neutralité du lieu », précise la direction du site. Lire la suite

Patrimoine mondial : et Toulouse ? La dépeche.fr 3 aout 2010

L’inscription de sa voisine Albigeoise au patrimoine mondial ne ferait pas de l’ombre à la Ville rose, qui profite déjà de la fréquentation des Grands Sites de Midi-Pyrénées.

Aujourd’hui, Albi savoure son classement au patrimoine mondial, et la cité épiscopale nouvellement consacrée espère multiplier rapidement par deux le nombre de ses visiteurs. Pendant ce temps, à quarante minutes de la cathédrale Sainte-Cécile, la Ville rose, qui n’était pas candidate au label de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), salue le succès de sa voisine. « Il n’y a pas de raison de jalouser Albi », assure en substance le directeur de l’office de tourisme de Toulouse, Philippe Verger. « La reconnaissance internationale d’Albi profitera de toute façon à Toulouse, car il existe un phénomène de convergence entre les grands sites de Midi-Pyrénées et la capitale régionale », ajoute-t-il. En d’autres termes, selon lui : « toutes les études récentes diligentées avant le lancement du label régional Grand Site (24 sites) montrent que Toulouse est la porte d’entrée et le porte-drapeau de toute la région, et qu’elle joue un rôle incontestable de locomotive dans l’économie touristique de Midi-Pyrénées ». « Toulouse est le point d’orgue de la destination grand Sud-Ouest, à l’étranger comme en France. C’est aussi la ville où l’on rêve de s’installer », précise-t-il encore. Lire la suite

2 aout

Un ancien camp d’internement de Tziganes inscrit comme monument historique – Google news AFP 2 aout 2010

ANGERS — Les vestiges de l’ancien camp d’internement de Tziganes de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire) viennent d’être inscrits comme monument historique, une première en France, a-t-on appris lundi auprès de la direction régionale des affaires culturelles des Pays-de-la-Loire. L’arrêté d’inscription, signé le 8 juillet, rappelle que ce « lieu de mémoire » abritait « le plus grand camp d’internement de Tziganes en France » et représente le « seul camp dont il subsiste encore des trace de bâti ». Le classement porte sur la prison, le réfectoire, l’école, l’infirmerie, les sanitaires collectifs et les logements du camp de plus de 5 hectares où 2.500 à 3.000 hommes, femmes et enfants furent enfermés entre novembre 1941 et janvier 1945, et dont il ne reste aujourd’hui que des murs en ruines. lire la suite

A Saint-Renan ( Finistère), un petit tour et puis s’en va – Ouest France 02 août 2010

(…) « On sait pourquoi on vient à Saint-Renan, on a un but », explique Chantal Sève, adjointe chargée du tourisme. Généralement, c’est le patrimoine et le fameux marché du samedi qui rencontrent le plus de succès auprès des touristes, qu’ils soient bretons, ou britanniques. Le problème, c’est qu’une fois le parcours de ville réalisé en une journée, le touriste s’en va. « Il ne fait que passer, il ne s’arrête pas », déplore Chantal Sève. De plus, l’absence d’un hôtel « haut de gamme », qui permettrait aux personnes de séjourner durablement, est à noter. Enfin, les dernières saisons peu ensoleillées ont fait fuir les vacanciers. Ces trois éléments font donc de Saint-Renan un lieu peu fréquenté cet été, pour un tourisme de longue durée. L’Hôtel des voyageurs, 30 chambres, affiche un taux de réservation de 65 %, pour des séjours de trois journées, en moyenne. « C’est assez faible pour la saison, trouve Marie-Laure Le Bot, la gérante. Les gens veulent du soleil, et la mer. Nous ne sommes pas une station balnéaire. » Lire la suite

La belle rénovation du Musée Fesch d’Ajaccio – La Croix 2 aout 2010

Il rouvre après deux ans de travaux, avec de nouveaux espaces climatisés, des œuvres rénovées et une section inédite de peintures corses Lire la suite

La Réunion patrimoine mondial de l’humanité – La Croix.com AFP 2 aout 2010

L’île de la Réunion, département français de l’océan Indien, a fait son entrée au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, qui y a inscrit dimanche 1er août son Parc national. La décision a été prise à Brasilia par le Comité du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture réuni depuis vendredi à Brasilia pour sa 34e session. Le Parc national de la Réunion, crée en 2007, abrite « des forêts subtropicales, des forêts tropicales humides et des landes constituant une remarquable mosaïque d’écosystèmes et de paysages visuellement séduisants », a déclaré l’Unesco dans un communiqué. Baptisée « l’île à grand spectacle », la Réunion tire sa réputation du caractère exceptionnel de ses paysages dominés par deux massifs volcaniques et trois cirques grandioses qui ont justifié sa candidature au patrimoine mondial. Lire la suite

Albi et La Réunion inscrites au Patrimoine mondial – lefigaro.fr 2 aout 2010

Vingt-quatre heures après avoir retenu la cité épiscopale de la «ville rouge», l’Unesco a rajouté à sa liste le parc national de l’île de l’océan indien, distingué pour «ses paysages et ses écosystèmes».

En 48 heures, la France compte deux sites de plus inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. Au lendemain de l’inscription de la cité épiscopale d’Albi, dans le Tarn, l’organisation des Nations-unies a ajouté à sa liste le Parc national de l’île de la Réunion. Créé en 2007, il abrite «des forêts subtropicales, des forêts tropicales humides et des landes constituant une remarquable mosaïque d’écosystèmes et de paysages visuellement séduisants», a justifié l’Unesco, lors de sa 34e session annuelle, qui se tient jusqu’à mardi au Brésil. Lire la suite

Arras (Pas-de-Calais) Une page se ferme, et du béton va couler sur les vestiges de la place des Héros – La Voix du Nord 2 aout 2010

Avec la fin de l’examen de la place des Héros avant le pavage final, une page se tourne. Les archéologues ont terminé leurs relevés. Il existait encore un doute sur la possibilité de trouver une extension de la Maison rouge, avec l’enlèvement des pavés de la chaussée entre la rue des Balances et de la Taillerie. Alain Jacques et son équipe n’ont rien trouvé : les fondations aperçues forment bien la limite du bâtiment qui servait de maison de police et de justice. Lire la suite

1er aout

Le patrimoine dopé par la technologie – Europe 1 1er aout 2010

Visualiser les sites disparus, c’est possible grâce à un écran plat ou à un smartphone. Retour dans le futur… Depuis peu, les professionnels du tourisme usent des nouvelles technologies pour recréer virtuellement un patrimoine disparu ou modifié. C’est le cas notamment de l’abbaye de Cluny (Saone-et-Loire). Au Moyen-Age, c’était la plus grande église de la chrétienté, avec sa nef de 187 mètres de long et son double transept. Mais l’édifice religieux a été presque totalement détruit après la Révolution française. Parce qu’aujourd’hui ne subsistent qu’une petite partie des bâtiments, l’administrateur du site a mis en place un écran plat orientable verticalement et horizontalement. Lire la suite

La guerre des musées aura-t-elle lieu ? TVmag 1er aout 2010

Capital enquête sur la délocalisation de Beaubourg à Metz, qui installe une antenne à Metz. Un sujet délicat, loin de faire l’unanimité chez les acteurs concernés par ces opérations… Lire la suite

La Rochelle (Charente maritime) Les fouilles archéologiques tiennent leurs promesses – Sud ouest 1er aout 2010

La première phase du chantier est terminée. Place aux découvertes. Depuis six jours, une équipe de l’Institut de recherches archéologiques préventives (Inrap) fouille une aire de 650 mètres carrés située rue du rempart Saint-Claude. Le travail de terrassement des engins mécaniques a mis à jour l’ancienne fortification de la ville. C’est maintenant au tour des truelles, pinceaux et spatules de prendre le relais. Les quatre archéologues ont jusqu’au 20 août pour faire des découvertes, après quoi, il sera trop tard. « Nous avons retrouvé le rempart qui protégeait la partie sud de la ville. Il était déjà bien connu des historiens, grâce aux plans anciens dont nous disposons », explique Guillaume Pouponnot, le responsable des opérations. « Mais la vraie découverte, c’est que nous sommes tombés sur plusieurs niveaux de circulation, ajoute-t-il. Les rues composées de galets de l’est sont récentes, mais celles faites de pavés calcaires pourraient bien nous surprendre. La datation exacte est en cours, mais les plus anciennes datent très probablement du XIIIe siècle. » En d’autres termes, en creusant, les archéologues ont découvert des rues, superposées les unes sur les autres, dont les plus vieilles remontent à l’époque médiévale. Lire la suite

Commentaires via facebbok
(25 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz