150ème anniversaire de Notre-Dame de France au Puy-en-Velay

Article pouvant être lu en 7 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE RELIGIEUX ET CULTUREL

Le  14 août 2010 sera célébré le 150ème anniversaire de Notre-Dame de France au Puy-en-Velay

Depuis 150 ans la ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire) est dominée par une statue de la Vierge Marie, haute de 16 mètres. Cet anniversaire sera célébré par des manifestations culturelles et religieuses qui mettront en valeur cette statue comme élément incontournable du patrimoine de la ville du Puy-en-Velay et comme symbole religieux pour la communauté catholique.

Le site du Puy-en-Velay, et en particulier le « podium » du Rocher Corneille (ou Mont Anis) appelait presque naturellement l’édification d’un monument à son sommet. Longtemps, il y eut un calvaire. Mais ce n’est qu’au 19ème siècle que l’on envisagea sérieusement la construction d’un édifice à la dimension du site. En 1850, l’évêque du Puy, lance le projet de l’édification d’une statue monumentale de la Vierge Marie sur le Mont Anis. En 1853, un concours est lancé auquel participe 53 artistes. Dans le même temps, une souscription est lancée dans toute la France. Les 300 000 élèves des écoles des Frères des Ecoles Chrétiennes réunissent la somme nécessaire à l’édification du piédestal. Pour sa part, l’empereur Napoléon III offre les canons pris sur l’armée russe au cours de la guerre de Crimée. En 1859, les différents éléments de la statue sont fondus à Givors (Rhône) et seront acheminés jusqu’au Puy. L’inauguration officielle aura lieu le 12 septembre 1860, en présence d’une foule de 120 000 personnes et de 12 évêques. Depuis, la statue de Notre-Dame de France fait partie intégrante de l’image de la ville du Puy-en-Velay. Touristes et pèlerins gravissent le sentier et les marches qui conduisent au pied de la statue.




Extraits du dossier de presse :

Message d’une statue

La statue de Notre-Dame de France exprime en premier lieu la confiance des catholiques de France en la Vierge Marie. Pour les catholiques, Marie est celle qui montre quelle disponibilité de coeur il faut avoir pour accueillir Dieu dans sa vie et le donner au monde. Elle est donc un modèle. Sur la Croix, rapporte l’Evangile, le Christ s’est adressé à son disciple Jean et lui a dit « Voici ta mère » et à Marie en désignant Jean : « Voici ton Fils ». L’ÉGLISE catholique accueille ce texte comme indiquant que Marie exerce une certaine maternité auprès de tous les disciples du Christ. Les catholiques prient avec elle afin qu’elle les aide à être plus proche de Dieu. La statue de Notre-Dame de France, qui présente Jésus, et c’est lui qui bénit, exprime cette place de la Vierge Marie dans la foi catholique : elle aide à accueillir Jésus, mais c’est lui le seul Sauveur. Message de paix La statue de Notre-Dame de France a été réalisée grâce à la fonte de canons. Des instruments de mort sont devenus statue évoquant la paix et la réconciliation. La récupération des canons de l’armée russe a été, au départ, un moyen de récupérer à moindre coût la matière première pour la réalisation de la statue. Mais, ce faisant, la statue de Notre-Dame de France semble faire écho à la prophétie d’Isaïe dans la Bible « De leurs épées ils forgeront des socs et de leurs lances des serpes ; une nation ne lèvera pas l’épée contre une autre nation et on n’apprendra plus la guerre » (Isaïe, chapitre 2) Un message d’unité La construction de la monumentale statue n’a été possible que grâce à une extraordinaire mobilisation en Haute-Loire et dans toute la France. Adultes et enfants ont apporté leur contribution (Cf. plus haut la participation des élèves des Ecoles des Frères des Ecoles chrétiennes). La statue de Notre-Dame de France est un prolongement du Sanctuaire de Notre-Dame du Puy qui depuis des siècles attire riches et pauvres. Du pied de Notre-Dame de France partent aussi les pèlerins vers Saint-Jacques, qui par milliers, avec des convictions spirituelles fort diverses, se lancent sur un chemin où ils cherchent le meilleur d’eux même.

Des festivités

Le 14 août 2010 sera solennellement fêté le 150ème anniversaire de Notre-Dame de France. Au moins 15 000 personnes sont attendues sur les deux jours 14-15 août. Au plan religieux, il est proposé aux pèlerins de vivre un temps de rassemblement et de fête. Dix-neuf évêques ont répondu à l’appel de Mgr Brincard, évêque du Puy-en-Velay. Notons en particulier le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France. Programme
– Des Catéchèses du genre « JMJ » des évêques sur la Vierge Marie (chaque évêque rencontrera une catégorie de pèlerins : ados, jeunes, jeunes professionnels, familles…)
– Des messes dans les paroisses de la ville et la célébration solennelle des Vêpres
– Le Festival du 150ème anniversaire : des groupes musicaux investiront la ville. Mais aussi des découvertes du patrimoine du Puy : la cathédrale, de la ville, la chapelle Saint-Michel-d’Aiguilhe…
– La Commémoration officielle du 150ème anniversaire de Notre-Dame de France
– Un Grand spectacle marial avec Jean Piat et Laetitia Tremolet
– La Procession aux flambeaux dans les ruelles médiévales.
Le 15 août, les festivités de la fête de l’Assomption poursuivront celles de l’anniversaire de Notre-Dame de France (messes à la cathédrale du Puy, Messe solennelle présidée par le cardinal Vingt-Trois et procession de la Vierge Noire.) Renseignements pratiques Pour des raisons de logistique, il est demandé aux pèlerins qui désirent participer au grand pèlerinage national du 14 août de s’inscrire. Cette inscription est entièrement gratuite. On trouvera sur le site Internet de la cathédrale du Puy l’imprimé permettant cette inscription.
(http://www.cathedraledupuy.org/Notre-Dame-de-France_r48.html)

Des partenaires

Le Sanctuaire-Cathédrale Notre-Dame du Puy et le diocèse du Puy- en-Velay sont les organisateurs de la partie religieuse de la célébration des 150 ans de Notre-Dame de France. A leurs côtés, de nombreux partenaires :

  • La Mairie du Puy-en-Velay est bien sûr concernée au premier chef par cet anniversaire. Elle s’associe à la partie culturelle des festivités. Propriétaire de la statue, elle en assure la sauvegarde. Une grande campagne de travaux s’impose : une souscription est lancée pour en couvrir les frais en collaboration avec la Fondation du Patrimoine. Le diocèse du Puy-en-Velay encourage et recommande cette souscription. (plus d’info sur http://www.fondation-patrimoine.net)
  • Des accords de partenariat ont été conclus avec – le groupe Bayard Presse (La Croix, Le Pèlerin…)
  • La chaîne de télévision catholique KTO
  • Le réseau de radio RCF
  • Partenaires ecclésiaux Les organisateurs du 150ème anniversaire de Notre-Dame de France sont en lien avec la Conférence des évêques de France, l’Aumônerie des français de l’étranger, les aumôneries des antillais résidant en Métropole, les diocèses catholiques des Antilles et de la Réunion, les grands sanctuaires français dédiés à la Vierge Marie et de nombreuses autres instances de l’Eglise catholique.

Quelques données techniques sur la statue

– Hauteur : 16 mètres de haut

– Poids : 150 tonnes (sans compter les 650 tonnes du piédestal)

– 213 canons furent fondus

– Sculpteur : Jean Bonnassieux

– La statue est composée de 105 pièces boulonnées entre elles

– Plus de 200 000 visiteurs par an

Lire aussi

[googleMap name= »le Puy en velay » description= »le Puy en Velay »][/googleMap]

Commentaires via facebbok
(64 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , ,

3
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Reseau43 Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Reseau43
Invité

La rénovation récente de la statue lui a donné un sacré coup de jeune… mais c’est vraiment l’emblème du Puy, on ne peut la rater quand on visite la ville… 😉
Avec la cathédrale, détour obligé des pèlerins…
Cordialement.