Pistillus, célèbre potier antique retrouvé à Autun

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

ARCHEOLOGIE

Une fouille archéologique menée au nord d’Autun dans le cadre d’un projet de logements sociaux, a révélé un îlot d’habitation antique. Les premiers états appartiennent au début du Ier siècle de notre ère, c’est-à-dire lors de la fondation de la ville.

Autun est édifiée à l’initiative du premier empereur romain, Auguste (27 avant notre ère – 14 de notre ère), dont elle porte le nom, Augustodunum. Cadeau de Rome à un peuple allié de longue date, elle remplace la capitale gauloise des Éduens, l’oppidum de Bibracte situé sur le mont Beuvray.

La ville d’Autun (Saône-et-Loire) devient l’une des plus importantes de Gaule du nord, forte de son artisanat, de son rayonnement culturel et de sa position de capitale de cité. La fouille de cet ilôt permet de voir l’évolution d’une partie de la cité, à la fois quartier d’artisanat et lieu d’habitation.

Entre le Ier et le IIIe siècle de notre ère, quantité de petites figurines sont produites et diffusées à travers la Gaule, voire au-delà.  Ces statuettes en terre blanche sont produites par moulage, à partir d’une argile très fine. Les deux faces, moulées séparément, sont collées à la barbotine puis cuites, avant d’être parfois peintes. En Gaule romaine, plusieurs ateliers ont fabriqué en masse ces images populaires, destinées à  une clientèle trop modeste pour acquérir des statuettes en bronze.
Commentaires via facebbok
(25 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz