Revue de presse Septembre 2010

Pocket
Article pouvant être lu en 81 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL – REVUES DE PRESSE

Rubrique actualisée au fil des jours. Voici les principaux titres :

Evénement : Journées du Patrimoine : ce que coûtent les monuments en Provence ; Jack Lang regrette que le patrimoine de l’Etat soit « dilapidé petit à petit » ; Champagne-Ardennes Journées du patrimoine / Le patrimoine local, chef-d’œuvre en péril ; Le patrimoine français, une passion télévisuelle ; Pays basque Pas de la frime, de l’humain ; Faire vivre (et laisser mourir) le patrimoine ; Les Journées du Patrimoine: 15.000 lieux ouverts au public, 20.000 animationsMidi-Pyrénées Journées du patrimoine. Nos châteaux sont en péril ; Place des Vosges, Jeudi noir a fait visiter le patrimoine squatté

Polémiques : Lyon : la gargouille de la discorde ; Lot-et-Garonne Pétitions et appels à la mobilisation générale ; La Réunion « Cette destruction est une bavure culturelle » ; Le Maire de Lens veut détruire un monument historique ; COULOMMIERS Monument historique cherche mécène ; Rodez. 24 millions pour le musée Soulage : qui paye ? ; Aisne Le permis de construire de Blérancourt annulé par la justice ; La communication langue de bois de l’Assistance Publique sur son musée ; Fréjus: problématique béton autour de la rénovation des arènes antiques ; Ancenis : pas de conciliation autour du château ; ; Le groupe Beaulieu démolit un château vieux de 5 siècles dans le nord de la France

Les Archives nationales en grève contre l’arrivée du Musée d’histoire de France ; Péril en la demeure aux Archives nationales

Toulouse Va-t-on détruire la prison Saint-Michel ?Toulouse Prison Saint-Michel : mobilisation ce week-end ; La prison Saint- Michel face aux élus

Versailles Les anti-Murakami font leur cirque ; Aillagon : «La culture c’est le métissage, pas la ségrégation» ; Aillagon si Versailles m’était compté

Sauvons « la piste du petit Prince » Toulouse Montaudran en péril« Sauvons la piste du Petit Prince à Montaudran »

Faits Divers : Vol de Picasso : des peines de un à trois ans de prison ; Drouot : un rapport confidentiel et explosif ; Mitterrand veut faire évoluer Drouot

Une enquête est ouverte après l’incendie, cette nuit, du château de Saubade à BérenxLe mystère du château brûlé

Politique : Frédéric Mitterrand mobilise les préfets de région sur la protection du patrimoine ; Stabilité et opacité du budget de la Culture pour 2011 ; BUDGET 2011 – Frédéric Mitterrand obtient 154 millions d’euros supplémentaires ; Vers une culture durable

Archéologie : Gironde Le tumulus des Sables, une découverte majeure ; Un site pré-Néandertalien découvert près de Rouen ; Urville-Nacqueville (Manche) Un village gaulois immergé sous le littoral ; Nîmes (Gard) Une tour romaine, un trésor de vestige mis au jour ; Un foyer préhistorique découvert au parc d’activité de Peyrolebade (Aveyron)

La Réunion De nouveaux vestiges bientôt immergés ; Les vestiges de Gamède enfin immergés

Châteaux, palais et belles demeures : BOULOGNE Un projet pour sauver le château fantôme ; Un projet de réhabilitation pour le château de Magneux-Haute-Rive ; Dordogne Bayac ne veut pas d’un château abandonné ; Alençon Le château des Ducs est à vendre, qui en veut ? ; Le château de Lunéville entame sa deuxième vie ; Pontivy (Morbihan) 100.000 € pour consolider la courtine sud du château des Rohan ; Le docteur Jacques Méreau au chevet du fort d’Ambleteuse depuis 43 ans ; Des hôtels dans les monuments historiques ; Georges Frêche inaugure les façades du château de Castries du XVIIe ; Le château de la Star Academy à l’abandon ? ; Une Cité de la gastronomie dans l’Hôtel de la Marine ?

Patrimoine religieux : L’abbaye de Cluny boucle son chantier-cathédrale ; Délinquance : un été sombre pour les églises du Jura ; Gers : très chères églises… ; La Chapelle-Urée ( Manche) Un spectacle comique pour financer l’église ; Saint-André-de-Bohon (Manche) Le Manoir de l’Ange s’ouvre aux visiteurs ; Charente Maritime Une souscription pour l’église fortifiée ; S’approprier son église, une invitation à « un renouveau du catéchisme »; Colmar: les fresques restaurées de la chapelle Saint-Jean ; Côte d’Armor : les saints bretons en statue géante

Patrimoine industriel : Strasbourg : une démolition refusée ; Naissance et renaissance du « Patchiku » des Marin ; Plérin (Côtes d’Armor) La restauration du viaduc n’est pas du goût des amis d’Harel

MuséesLa Réunion Réhabilitation de Stella Matutina et de la Maison du Volcan ; Périgueux Le musée d’Art et d’Archéologie bénéficiera d’un coup de pouce de l’État ; Plan musées en régions 2011-2013 : 70 millions d’euros pour 79 projets ; Marne Il faut sauver le musée de la BA 112 ; Belmondo : «Mon père mérite ce musée» ; Charleville-Mézières Musée Rimbaud : l’Etat OK mais le projet est…«gelé» ; Mitterrand et Aubry inaugurent le musée d’art moderne de Villeneuve-d’Ascq ; Le LaM : trois musées en un pour la métropole lilloise

Innovations technologiques : Des églises en « réalité augmentée » ; Demain, lancement de l’application sur le patrimoine religieux lyonnais ; La Tour Eiffel s’offre sa version 2.0 ; Moulins: e-Cncs, future plate-forme numérique ; SURESNES passe en mode QR Codes ;

La numérisation du patrimoine avance à petits pas ; L’Etat précise son programme de numérisation de contenus culturels

CommémorationNicolas Sarkozy attendu à Lascaux ; Lascaux, un chef d’œuvre en péril

Médias : Changement de propriétaire en vue pour L’Histoire et Historia ; Des racines et des ailes passionne 3 millions de curieux

Archives : Les archives de l’Isère sont en ligne

Villes et sites : Unesco Rodez a toutes les qualités ; Rodez candidate au patrimoine mondial ; Marne La culture au service du patrimoine ; La reconversion d’un bâtiment historique :  l’hôpital Richaud à Versailles ; Pointe du Hoc : la restauration bientôt terminée ; Strasbourg : un tribunal réhabilité « en 2016 » ; Gers Un village à restaurer ; Rénovation en grande pompe pour l’Hôpital Royal de Versailles

Rubrique actualisée au fil des jours. Voici les principaux titres :

30 septembre

Béatrice de Andia : « Les ventes ou les destructions d’églises pourraient être évitées ! » – Famille chrétienne 30 septembre 2010

Tapez sur Google : « Église à vendre ». Une dizaine de réponses s’affichent. Ces ventes émeuvent les chrétiens. Pour Béatrice de Andia, présidente de l’Observatoire du patrimoine religieux, la véritable menace est l’abandon des églises. Lire la suite

Vers une culture durable – 20 minutes 30 septembre 2010

Le ministère de la Culture présente sa stratégie de développement durable… Une «ardente obligation». C’est ainsi que Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, a présenté ce jeudi la stratégie de développement durable de son ministère. Préservation du patrimoine naturel et culturel, diversité et mixité sociale, accès au savoir pour tous, le développement durable et la culture ont plus de points communs qu’il n’y paraît. Lire la suite

BUDGET 2011 – Frédéric Mitterrand obtient 154 millions d’euros supplémentaires – Le Point.fr 30 septembre 2010

Le budget du ministère de la Culture (7,5 milliards d’euros) ne connaît pas la crise. Frédéric Mitterrand a obtenu, auprès de François Fillon, que son enveloppe soit augmentée de 154 millions d’euros, soit + 2,1 %. L’effort financier est particulièrement porté sur la mission Médias, livre et industries culturelles, dont les crédits s’élèvent à 4,68 milliards d’euros (soit +2,8 %), incluant 3,22 milliards d’euros liés à la redevance audiovisuelle et 1,46 milliard d’euros de crédits budgétaires. Lire la suite

Des racines et des ailes passionne 3 millions de curieux – Toutelatélé 30 septembre 2010

Entre série sur TF1, téléfilm sur France 2 et docu-réalité sur M6, France 3 proposait, pour sa part, son incontournable magazine Des racines et des ailes. Dès 20h35, les téléspectateurs découvraient ainsi la « Passion patrimoine : le rêve d’une vie ». Ils faisaient ainsi la rencontre d’Axel Letellier, architecte, qui s’est offert un château niché dans la vallée de l’Aveyron, de Martine Halin, qui, elle, a jeté son dévolu sur le château de Bournazel, chef d’œuvre de la Renaissance, ou encore d’Erwin Schriever, qui a sauvé un moulin en bois en péril. De quoi passionner 2.98 millions de curieux, soit 12.1% du public présent devant son écran de télévision. La chaîne publique s’offre ainsi la seconde place des audiences de première partie de soirée Lire la suite

Stabilité et opacité du budget de la Culture pour 2011 – Artclair.com 30 septembre 2010

Le budget global de la Culture ne devrait pas trop souffrir en 2011. Mais l’opacité des documents fournis ne permet pas d’analyser finement les arbitrages consentis pour financer le MUCEM et le Palais de Tokyo. On s’y attendait depuis les annonces de François Baroin, à l’été : dans ses grandes masses le budget de la Culture en 2011 sera peu ou prou le même qu’en 2010. Il est ainsi prévu que les crédits de paiement (CP) de la mission Culture (2,81 milliards d’euros) augmentent de 1,06 %, soit une légère baisse si on tient compte de l’inflation. La mission Communication (Livre, presse et audiovisuel) est un peux mieux lotie, avec une croissance de 2,8 % des CP (4,67 milliards d’euros), ce qui permet d’afficher une hausse globale du budget du ministère de 2,1 % La stabilité du budget de la Culture est en ligne avec l’augmentation de 1,2 % du budget de l’Etat, dans le contexte de rigueur que l’on connaît. Il est cependant d’autant plus facile de « sanctuariser » le budget de la Culture que 1 % de ce budget pèse 28 millions d’euros quand 1 % du budget de l’enseignement scolaire, par exemple, pèse 620 millions. Lire la suite

29 septembre

Un foyer préhistorique découvert au parc d’activité de Peyrolebade – Midi Libre 29 septembre 2010

LE PROJET de la zone d’activité des Glèbes prévue sur cinq hectares en prolongement du parc de Peyrolebade disposera, au coeur de son implantation, d’un site préhistorique préservé et mis en valeur par une prochaine signalétique. Le service départemental d’archéologie créé l’an dernier pour réduire les délais, a oeuvré pendant deux semaines, sous l’autorité du service régional de la Drac, et en collaboration avec la municipalité d’Espalion, pour établir un diagnostic. « Cette opération est exemplaire car elle permet de libérer un projet économique important pour la commune, et de préserver un patrimoine par une volonté locale », lance, enthousiaste, Philippe Gruat, chef de service du Département de l’archéologie de l’Aveyron. D’autant que les recherches se sont avérées fructueuses avec la remise à jour 25 ans après d’un dolmen arasé par des travaux agricoles qui nécessitera de déplacer la voie initialement prévue du projet du parc d’activité, et par la découverte d’un foyer préhistorique à près de 4 mètres de profondeur. « Cet ensemble remonte vraisemblablement aux temps des derniers chasseurs-cueilleurs, entre 10 000 et 6 000 ans environ avant notre ère », révèle Philippe Gruat qui a remué pierre et terre avec son nouveau service comprenant quatre salariés et deux contractuels. Lire la suite

« Sauvons la piste du Petit Prince à Montaudran » – La depeche.fr 29 septembre 2010

Sous ce titre, Marie-Vincente Latécoère Présidente de la Fondation Latécoère, nous prie d’insérer : « La Fondation Latécoère dénonce la destruction par le promoteur immobilier Kaufman & Broad du Terrain historique de Toulouse Montaudran considéré comme un « jalon fondamental de l’histoire de l’aviation » dans l’arrêté portant son inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et le non-respect des procédures que cette inscription impliquait. La Fondation Latécoère juge inacceptable que le profit financier se substitue au devoir de mémoire sur cet aérodrome de Toulouse Montaudran d’où partit une des plus grandes épopées technique et humaine du XXe siècle, celle de « La Ligne » Latécoère Aéropostale à laquelle restent attachés les noms de Latécoère, Daurat, Mermoz, Saint-Exupéry, Guillaumet… et dont Air France est aujourd’hui l’héritière. La Fondation Latécoère s’associe aux familles des pionniers et aux nombreuses personnalités du monde aéronautique qui estiment scandaleux de compromettre ainsi le classement de Montaudran au Patrimoine de l’Humanité. Litre la suite

28 septembre

Le mystère du château brûlé – France3 28 septembre 2010

Le château de Saubade à Bérenx (64) a été dévasté par les flammes dans la nuit de dimanche à lundi. Il ne reste que des ruines de la batisse cossue du XVIIIe. La cause du sinistre reste encore inconnue et surtout, on est sans nouvelles du propriétaire, Philippe Lopez, connu localement sous le nom de Philippe Auberger (son pseudo dans le monde des affaires). Son véhicule était stationné devant le château brûlé et son portable ne répond pas… Lire la suite

Une Cité de la gastronomie dans l’Hôtel de la Marine ? – Artclair 28 septembre 2010

Jean-Robert Pitte, ancien Président de la Sorbonne, vient d’écrire une lettre à Nicolas Sarkozy dans laquelle il suggère de créer une Cité de la gastronomie dans l’Hôtel de la Marine. Jean-Robert Pitte, actuellement à la tête de la mission qui pilote la candidature de la gastronomie française au patrimoine immatériel de l’Unesco, souhaiterait créer « un grand lieu culturel dédié à la gastronomie » dans ce monument historique. Il a précisé à l’AFP que son projet inclurait non seulement des espaces de restauration mais également un cinéma et des « vitrines sur les produits et sur les métiers de bouche ». L’Hôtel de la Marine, prestigieux bâtiment du XVIIIe siècle situé sur la Place de la Concorde, est actuellement occupé par le ministère de la Défense. En 2014 tous les services du ministère, répartis aujourd’hui sur différents sites parisiens, devraient être rassemblés au sein d’un « Pentagone à la française ». Peu après l’annonce du départ du ministère, différents projets ont été évoqués. La possibilité de vendre ou de louer le bâtiment a provoqué l’émotion d’une partie du monde de l’art et le lancement d’une pétition afin qu’il reste propriété de la Nation. A ce jour la future affectation du bâtiment n’est pas arrêtée. Lire la suite

Rénovation en grande pompe pour l’Hôpital Royal de Versailles – La Vie Immo 28 septembre 2010

L’ancien Hôpital Royal de Versailles s’apprête à retrouver une seconde vie. Laissé à l’abandon depuis plusieurs années, cet édifice du 18ème siècle va être entièrement restauré par le promoteur Ogic. Outre la rénovation d’un ouvrage classé Monuments Historiques, le projet prévoit la construction de logements neufs. (LaVieImmo.com) – Le projet a été confié à l’architecte Jean-Michel Wilmotte qui travaille en association avec Frédéric Didier,architecte en chef des Monuments Historiques. Outre la réhabilitation du quadrilatère historique de l’hôpital, le programme prévoit la réalisation de 330 appartements dont 72 seront aménagés dans la partie classée Monument Historique(prix moyen de 8 500 euros/m² hors parking). Au programme également, la restauration de la chapelle existante, qui deviendra un espace culturel géré par la Ville de Versailles, la création d’une crèche, de locaux pour professions libérales et le siège de l’Académie de Versailles. Les espaces verts seront entièrement recréés, sur une surface de 10 000 m², et seront ouverts au public dans la journée. Lire la suite

27 septembre

Péril en la demeure aux Archives nationales – L’Humanité 27 septembre 2010

L’intersyndicale CFDT-CFTC-CGC-CGT a voté la grève pour empêcher l’implantation de la Maison de l’histoire de France sur le site des Archives nationales, qu’elle estime en grand danger.

Ce vendredi 25 septembre, Isabelle Fouchet, chargée d’études documentaires aux Archives nationales, où elle s’occupe des 18 000 cartons
du fonds d’archives judiciaires du Châtelet, bien rangés sous les combles de l’hôtel de Soubise, à Paris, en plein cœur du Marais, n’a ouvert aucun d’entre eux, n’a procédé à aucun inventaire, n’a écrit aucune fiche d’analyse… Comme l’écrasante majorité de ses quelque 340 collègues, elle s’est rendue à l’assemblée générale des personnels et a voté la grève reconductible avec occupation. « Je n’arrive pas, dit-elle, à m’enlever de la tête l’image d’un éléphant qui entre dans un magasin de porcelaine et va tout casser. » L’éléphant, c’est Nicolas Sarkozy. Ce qui risque de briser le projet de redéploiement des Archives nationales dans lequel ces fonctionnaires passionnés se sont tous énormément investis depuis 2004, c’est l’installation, sur 10 000 m2 pris sur leur lieu de travail, d’une Maison de l’histoire de France dont le concept muséal, qui met en colère les historiens, vient, en outre, heurter leur sens du service public. Car les Archives nationales, installées dans le Marais par Napoléon en 1808 mais créées sous la Révolution pour conserver la mémoire de l’Ancien Régime et permettre aux citoyens de suivre l’action de l’État et de ses représentants à l’Assemblée, ne sont pas qu’un lieu patrimonial fréquenté par quelque 130 000 visiteurs annuels. Ouvertes à tous, elles sont aussi un outil démocratique contemporain. Ainsi permettent-elles de faire valoir les droits à la retraite, à la succession, à la carrière, et aussi, en ces temps rudes pour les généalogies complexes, à la nationalité française… Lire la suite

Mitterrand veut faire évoluer Drouot – Figaro.fr AFP 27 septembre 2010

Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a estimé aujourd’hui que l’Hôtel des ventes Drouot « doit sans doute faire évoluer sa structure pour devenir un opérateur capable de rivaliser avec les principaux acteurs du marché de l’art ». 
A l’occasion d’une cérémonie de remise des diplômes de la nouvelle promotion des commissaires-priseurs, organisée au ministère de la Culture, M. Mitterrand a dit que Drouot, secoué par un scandale de détournement d’oeuvres d’art révélé fin 2009, est « un lieu unique et attachant ». « Son avenir est entre les mains de ses dirigeants et de ses actionnaires », a-t-il affirmé. L’Hôtel des ventes regroupe 73 sociétés de ventes volontaires (SVV). « Je veillerai à encourager toutes les initiatives qui permettront de renforcer l’institution », a déclaré le ministre. M. Mitterrand a également dit qu’il soutenait la poursuite de l’examen de la proposition de loi de modernisation des ventes aux enchères publiques, déjà passée au Sénat « qui doit démarrer à l’Assemblée nationale avant la fin de l’année ». Lire la suite

Ancenis : pas de conciliation autour du château – Ouest France  27 septembre 2010

À Ancenis, le maire, Jean-Michel Tobie, a rejeté le recours gracieux déposé par l’association pour la protection et la promotion du château d’Ancenis. L’A2PCA s’oppose à la construction, dans la cour du château médiéval, d’un bâtiment neuf pour abriter les services du conseil général. Elle a désormais deux mois pour faire, si elle le souhaite, un recours devant le tribunal administratif. Lire la suite

Une enquête est ouverte après l’incendie, cette nuit, du château de Saubade à Bérenx (64) – Sud Ouest 27 septembre 2010

Le sinistre a été maîtrisé à 5 heures ce matin. Une enquête pour déterminer les causes du feu est en cours. Le château accueillait depuis début août un club privé de rencontres. Lire la suite

Le château de la Star Academy à l’abandon ? – Stargora 27 septembre 2010

Ancien écrin prestigieux de la Star Academy, le château de la Star Academy est aujourd’hui laissé à l’abandon. Lire la suite

Gers Un village à restaurer – Sud Ouest 27 septembre 2010

Le maire de Cézan, Gauthier Datas, et les conseillers municipaux ont invité, vendredi dernier, le sous-préfet de Condom Dominique Gilles, le conseiller régional Bernard Lapeyrade et le sénateur maire Raymond Vall à visiter le village. Le but était de leur faire découvrir les travaux nécessaires à la réhabilitation et à la restauration des édifices communaux et des particuliers. En ef- fet, le Conseil municipal envisage d’acheter une aile de l’ancien château pour y installer la mairie, l’autre partie appartenant à un habitant. Ce bâtiment, qui est un lieu historique, possède un semblant de tour et les pierres qui composent les murs sont encore très belles. L’élu local a donc demandé aux invités les démarches à faire pour constituer les dossiers afin de bénéficier des aides de l’État, du Conseil régional ou du Département. Lire la suite

25 septembre

Les vestiges de Gamède enfin immergés – Clicanoo 25 septembre 2010

Après s’être longuement dégradés aux services techniques de Saint-Paul, trois ancres et trois canons, vestiges de Gamède, doivent rejoindre, la semaine prochaine, le jardin archéologique des Roches Noires. (…) « Les apprentis archéologues plongeurs vont pouvoir s’exercer dessus, en mesurant, dessinant, photographiant. C’est très important de disposer de réel pour apprendre. C’est indispensable pour la formation en archéologie », se félicite-t-il. L’historien Olivier Fontaine s’affiche également très satisfait d’un tel aboutissement. « Tous ces éléments vont retrouver la vie sous l’eau au lieu de pourrir ». Il devenait urgent d’agir, car le contact à l’air entraîne une rapide dégradation d’un métal auparavant sous l’eau. « En un an, ils ont beaucoup perdu ». Lire la suite

Les Archives nationales en grève contre l’arrivée du Musée d’histoire de France – Le Monde 25 septembre 2010

Les personnels des Archives nationales, à Paris, ont voté, vendredi 24 septembre, une grève reconductible, à la quasi-unanimité (5 abstentions sur 160 votants). Leur détermination semble forte et le front est uni : des représentants de l’intersyndicale (CFDT-CFTC-CGC-CGT) occupent nuit et jour, depuis le 16 septembre, l’hôtel de Soubise. Là même où Napoléon installa les Archives, en 1808, au coeur du quartier parisien du Marais. Le personnel est en ébullition depuis que Nicolas Sarkozy a annoncé, le 12 septembre, lors de sa visite à la grotte de Lascaux, que le futur Musée de l’histoire de France sera installé en 2015 aux Archives nationales. Une banderole accrochée au péristyle est sans équivoque : « Sauvons les Archives nationales. » Tout comme le tract distribué aux passants : « Non à la Maison de l’Histoire de France. » Jeudi 23 septembre, lors d’une rencontre avec le ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, les deux parties ont campé sur leurs positions : « Après des paroles élogieuses sur les archives comme « coeur battant » de l’histoire de France, le ministre de la culture a parlé du mariage naturel et nécessaire des deux institutions, en ajoutant : « c’est le projet de ma vie » », raconte Wladimir Susanj, de la CGT. Pour Michel Thibault, de la CFDT, la décision du président de la République est un « rapt de mémoire ». Lire la suite

24 septembre

L’Etat précise son programme de numérisation de contenus culturels – Artclair.com 24 septembre 2010

Le ministre de la Culture et la secrétaire d’Etat chargée de la prospective et du développement de l’économie numérique ont annoncé le 22 septembre 2010 quatre projets de numérisation de contenus culturels pour un budget de 100 millions d’euros chacun. Lire la suite

Côte d’Armor : les saints bretons en statue géante – Pelerin.info 24 septembre 2010

Une sorte d’île de Pâques bretonne, composée de mille sculptures monumentales en granit, à l’effigie des saints locaux qui fonde l’histoire de la Bretagne, tel est le projet fou de l’association « La Vallée des Saints », à Carnoët, dans les Côtes d’Armor. Lire la suite

Nîmes (Gard) Une tour romaine, un trésor de vestige mis au jour – Midi Libre 24 septembre 2010

Nîmes la romaine n’en finit pas de livrer ses trésors et cela n’atténue en rien l’émerveillement des amoureux du patrimoine à chaque découverte antique. Après les mosaïques remarquables exhumées de l’avenue Jean-Jaurès à l’occasion d’un important aménagement urbain public, voilà que le rempart antique dévoile quelques-uns de ses secrets les mieux enfouis lors d’un modeste chantier d’ordre privé. Ainsi va l’héritage dans la Rome française ! Pour autant, la ville de Nîmes, gardienne de cette enceinte que le monde romain lui envie, n’en fait pas grand cas. Chef-d’oeuvre certes, mais en péril. A l’exception des initiatives privées exemplaires… Sous les températures caniculaires, il rêvait de plonger le plus rapidement poss ible dans la piscine qu’il projetait d’implanter parallèlement aux vestiges du rempart romain traversant sa propriété. Mais Gilbert Bertrand, un Nîmois pur sucre, se doutait que son projet était susceptible d’évoluer. Et de fait, la mise au jour de nouveaux vestiges allait contrarier ses plans mais aussi combler de bonheur ce passionné d’Histoire. Lire la suite

Le LaM : trois musées en un pour la métropole lilloise – Le Figaro.fr 24 septembre 2010

Lille art moderne, Lille art muséum, Lille art métropole… Quel nom donner aunouveau LaM? Chacun s’autorise à décliner l’acronyme à sa manière, tant ce nouvel espace est tout cela à la fois. Niché au milieu de Villeneuve-d’Ascq, ville nouvelle et universitaire, il se situe aussi à un jet de pierre de la frontière belge, au carrefour de Londres, Paris et Bruxelles. Comme en témoigne la présence de cartels en trois langues français, anglais, néerlandais , le LaM se veut et est résolument européen. Autrefois, 100.000 visiteurs venaient chaque année dans l’ancien Musée d’art moderne de Villeneuve-d’Ascq. Après quatre années de fermeture, consacrées à la rénovation du bâtiment de Roland Simounet et de son parc de sculptures, ainsi qu’à sa restructuration et son extension par Manuelle Gautrand pour accueillir les collections d’art brut de l’Aracine, ce nombre devrait doubler. «Le mélange d’art brut, d’art moderne et d’art contemporain, au coeur d’un lieu de promenade, est unique», explique Sophie Lévy, directrice conservatrice du LaM, qui regroupe dans sa nouvelle configuration 4500 oeuvres sur 4000 m2 de surface d’exposition… Lire la suite

Drouot : un rapport confidentiel et explosif – Le Journal des Arts n° 331 24 septembre 2010

Le Journal des Arts a pu se procurer le rapport confidentiel commandé par la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, à la suite du scandale qui a éclaté il y a près d’un an à Drouot. Parmi les préconisations de ce document accablant pour la holding, un assainissement des pratiques professionnelles, la consolidation du pouvoir de régulation du Conseil des ventes volontaires, ainsi qu’une restructuration du capital de Drouot. « Drouot à l’heure des choix », tel est l’intitulé du rapport de 75 pages commandé par la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, à la suite du scandale des « cols rouges », à trois personnalités : Dominique Antoine, conseiller maître à la Cour des comptes ; Catherine Chadelat, conseiller d’État, et Jean-François de Canchy, inspecteur général des Affaires culturelles. Si le rapport qui a été remis à la fin avril 2010 à la garde des Sceaux n’a pas été rendu public, c’est qu’il n’a pas été rédigé dans cette optique. « On pourrait toutefois envisager d’en diffuser des passages contenant des recommandations destinées à la profession plutôt qu’aux pouvoirs publics », observent les rapporteurs. Et pour cause, car si le document est accablant pour Drouot, taxé d’immobilisme, il préconise des solutions musclées pour faire bouger les choses. « Puisque le caractère privé de Drouot interdit un interventionnisme direct, il sera utile de recenser très tôt les incitations et les moyens de pression dont les pouvoirs publics peuvent disposer pour négocier avec la profession et obtenir d’elle qu’elle se mette en mouvement selon les objectifs prédéfinis. » Lire la suite

23 septembre

Urville-Nacqueville (Manche) Un village gaulois immergé sous le littoral – Ouest France 23 septembre 2010

Un village gaulois datant de 120 à 80 avant J-C est immergé sous le littoral de la commune. Un groupe d’archéologues bénévoles, dirigé par Anthony Lefort, doctorant en archéologie, fouille depuis début septembre. « Nous quittons le chantier le 23 septembre. Nous y revenons en avril 2011 pour travailler sur une autre partie du village, le cimetière. Ce dernier nous révélera beaucoup d’informations » annonce-t-il. « Ce site a été découvert avec les tempêtes et les connaissances des érudits locaux. Néanmoins, nous connaissions mal ce site. Nous ne savions pas ce qui pouvait nous révéler. » Soutenus par la commune, la Communauté de communes de la Hague et le service régional d’archéologie, ce groupe de chercheurs bénévoles ont donc décidé d’en savoir plus. Lire la suite

22 septembre

Plérin (Côtes d’Armor) La restauration du viaduc n’est pas du goût des amis d’Harel – Ouest France 22 septembre 2010

Le viaduc du Parfond de Gouët est le premier ouvrage en maçonnerie d’Harel de la Noë dont le département a entrepris la réhabilitation. Enjambant la vallée qui sépare les communes de Plérin et Pordic, il sera utilisable par les piétons et les cyclistes, dans le cadre de la « Véloroute du littoral » qui s’étendra, à terme, sur 250 km, de Tréméreuc à Plestin-les-Grèves. « Nous attendions depuis quatre ans la réhabilitation de ce très bel ouvrage, le plus imposant des treize du même modèle réalisés par Harel de la Noë pour la ligne du petit train, exploitée de 1905 à 1956, indique François Lépine, président de l’association Ameno Harel. Mais les travaux réalisés en vue de la réouverture au public ne nous satisfont pas. (…)  Les garde-corps métalliques prévus formeront deux murs de poutres de béton, alourdissant l’aspect si léger du viaduc. Les 350 000 € consacrés à cette opération ont été bien mal utilisés ! » Lire la suite

La numérisation du patrimoine avance à petits pas – 20 Minutes 22 septembre 2010

Montrer que le projet avance, même doucement. Mercredi, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, et la secrétaire d’Etat à la Prospective et au Développement de l’économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, ont présenté un premier point d’étape sur la numérisation du patrimoine. Ce vaste chantier est l’une des cinq priorités listées par Nicolas Sarkozy lors de son discours sur le grand emprunt, le 14 décembre dernier. Il est doté de 750 millions d’euros. Lire la suite

Vol de Picasso : des peines de un à trois ans de prison – LeFigaro.fr 22 septembre 2010

Plus de trois ans après les faits, le spectaculaire cambriolage commis au domicile parisien de Diana Widmaier Ruiz Picasso n’a presque rien perdu de son mystère. Dans la nuit du 26 au 27 mars 2007, tandis que la petite-fille du peintre dormait à poings fermés, deux toiles et un dessin estimés à 50 millions d’euros y avaient été dérobés. Depuis, un «tuyau» a permis aux enquêteurs de retrouver les œuvres. Ce mardi, au tribunal correctionnel de Paris, le procès des trois receleurs présumés n’a cependant levé aucune des zones d’ombre qui continuent d’entourer le fric-frac. Lire la suite

L’église est restaurée… et même bénie – La Voix du Nord 22 septembre 2010

AUBENCHEUL-AU-BAC (Nord) Les travaux de restauration de l’église étant terminés, une bénédiction a eu lieu samedi soir, donnée par l’abbé Robert Meignotte. … Litre la suite

21 septembre

S’approprier son église, une invitation à « un renouveau du catéchisme » – La Voix du Nord 21 septembre 2010

Depuis 10 ans, Saint-Nicolas est source de bien des attentions. La rénovation des vitraux, le nettoyage de l’autel, les dorures et couleurs du maître-autel. L’année dernière, c’était au tour ce sont des statues qui ont été rénovées. L’église sert aussi régulièrement d’écrin à des concerts d’orgues ou de musique classique. À l’occasion des Journées du Patrimoine, le curé de la paroisse Fréderic Ozanam, le père Michel Veils a invité les curieux à regarder l’église de plus près. Après un petit rappel historique, il a emmené les visiteurs dans le choeur de l’église, classé monument historique. On y découvre des richesses insoupçonnées. De la multiplication des pains à la Cène, « si on prenait le temps, on pourrait expliquer tout le message biblique grâce à ces oeuvres, précise l’abbé Veils. Le rêve serait d’utiliser ces vitraux pour mieux rentrer dans les textes le dimanche ». Avec un vocabulaire simple, il détaille certaines pépites de l’église, le tableau de Van Oost, datant du XVIIe siècle ou l’autel finement sculpté. Lire la suite

Naissance et renaissance du « Patchiku » des Marin – Sud Ouest 21 septembre 2010

Le thonier-ligneur de 12 m a été construit ici par l’arrière grand-père et le grand-père Marin. Aujourd’hui, c’est le père et le fils qui sont chargés de le réanimer. Quelle histoire… Le père (Louis) et le fils (Julien) Marin qui rénovent le thonier-ligneur construit par l’arrière-grand-père (Grégoire) et le grand-père (Kuxto) en 1959, il y a de quoi s’émerveiller. Quatre générations pour un bateau « made in » Saint-Jean-de-Luz-Ciboure, classé monument historique et d’intérêt patrimonial. Il faudrait ajouter la mention « familiale ». Lire la suite

SURESNES passe en mode QR Codes – France matin 21 septembre 2010

La municipalité est pionnière dans l’application de cette technologie, héritière des codes barres, qui permet un accès nomade et immédiat à des informations enrichies et actualisées en photographiant un pictogramme avec son téléphone portable. Lire la suite

La prison Saint- Michel face aux élus – la depeche.fr 21 septembre 2010

Toulouse/Parmi les gros dossiers à l’ordre du jour vendredi 24 septembre au conseil municipal, celui de la prison Saint-Michel. Pierre Cohen veut réaffirmer son intention d’acquérir l’ancienne maison d’arrêt de la Grand-rue Saint-Michel, « au prix initialement fixé par le Service des Domaines, éventuellement actualisé, tenant compte de la conservation du bâti historique ainsi que de la préservation de ce lieu et de la mémoire historique ». Alors que le comité de quartier se démène pour obtenir le classement du site au titre de monument historique, l’avenir de la prison est suspendu à la décision que prendra l’État de céder ce bien à la ville à un prix « raisonnable » ou de le mettre sur le marché au plus offrant. La Préfecture a demandé aux Domaines de faire une nouvelle estimation des terrains et bâtiments. La somme de 750 000 € avancée en 2002 pourrait être revue à la hausse si l’État, propriétaire, veut faire monter les enchères. Lire la suite

Mitterrand et Aubry inaugurent le musée d’art moderne de Villeneuve-d’Ascq – Google news/ AFP 21 septembre 2010

Le musée d’art moderne de Villeneuve d’Ascq, près de Lille, rénové et agrandi pour accueillir une collection d’art brut unique en France aux côtés d’oeuvres de Modigliani, Picasso ou Buffet, a été inauguré mardi par Frédéric Mitterrand et Martine Aubry. Dans une ambiance chaleureuse, le ministre de la Culture et la présidente de la communauté urbaine de Lille ont visité ensemble les galeries de ce musée créé en 1983 dans un parc verdoyant jalonné de sculptures, de la proche banlieue de Lille. Après quatre ans de fermeture pour travaux, il sera rouvert au public samedi. Lire la suite

Les archives de l’Isère sont en ligne –  Geneanet 21 septembre 2010

Comme chaque année lors des journées du Patrimoine, certains départements choisissent pour l’occasion de lancer leur site web d’archives en Ligne. Cette année, c’est au tour de l’Isère. Les archives de l’Isère sont accessibles à l’adresse suivante : http://www.archives-isere.fr/ Lire la suite

20 septembre

L’abbaye cistercienne de Mortain est à vendre – Ouest france 20 septembre 2010

L’Abbaye Blanche cherche acquéreur. La communauté des Béatitudes va quitter les lieux d’ici la fin de l’année. Que vont devenir les expos réputées qui s’y tenaient ?

L’Abbaye Blanche de Mortain (Manche), une ancienne abbaye de moniales cisterciennes fondée au XIIe siècle, est à vendre depuis 2007. Son prix : trois millions d’euros. Le propriétaire, l’ordre des Spiritains (pères du Saint-Esprit), a quitté les lieux en 1984. La communauté catholique des Béatitudes (appelée autrefois Lion de Judas) s’y était alors installée. Très présente jusqu’au début des années 2000, elle ne compte plus qu’une petite dizaine de personnes à Mortain. Elle doit partir d’ici la fin de l’année. Cette communauté compte dans ses rangs un homme qui a fait parler de lui et de l’Abbaye Blanche : frère Didier Benesteau. Par l’entremise de son Atelier Saint-Bernard, il a, en 15 ans, transformé l’Abbaye Blanche en un lieu connu et reconnu d’expositions d’artistes du monde entier dont les vernissages étaient courus. On y a vu Michael Lonsdale, Boutros Boutros-Ghali…

« Ce lundi soir, ce sera terrible. On va fermer l’expo de l’été. Et peut-être rayer d’un trait de plume un vrai projet culturel qui nous fait courir le monde depuis 1997 », témoignent frère Didier et Hervé Desvaux, photographe. Ensemble, ils ont bâti un projet « pour le dialogue des cultures et des religions ». Et pour sauver l’abbaye. « Que va devenir ce joyau ? Depuis 2007, les bâtiments de l’ancien séminaire, en partie vide, se dégradent, la communauté des Béatitudes s’étant installée à côté, au moulin de la Porte. » Les Béatitudes vont quitter Mortain et frère Didier Benesteau, quitter les Béatitudes. Il veut s’installer, lui et son Atelier, à Saint-Pair-sur-Mer, près de Granville. « Je veux rester dans le coin pour sauver l’abbaye. » Lire la Suite

Colmar: les fresques restaurées de la chapelle Saint-Jean – L’Alsace 20 septembre 2010

Plusieurs centaines de visiteurs se sont pressés tout au long du week-end pour découvrir la chapelle Saint-Jean à Colmar, au sein de l’institution du même nom, qui ouvrait ses portes pour la première fois au public. Vestige de l’ancienne église des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, achevée en 1268, la chapelle a été acquise par la congrégation des sœurs de la Divine Providence en 1858, en même temps que le reste de la commanderie des chevaliers. (…) Restaurée par les sœurs entre 1906 et 1908, la chapelle a retrouvé une façade néogothique en grès jaune, un plafond aux poutres peintes, un retable dédié à Saint Jean-Baptiste et de splendides fresques polychromes qui mêlent motifs végétaux et bestiaire. Dégradées par l’humidité, ces fresques ont été restaurées l’an dernier, pour le 150e anniversaire de l’institution… Lire la suite

Strasbourg : un tribunal réhabilité « en 2016 » – Libé Strasbourg 20 septembre 2010

En visite à Strasbourg lundi, la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a officialisé la conclusion d’un dossier qui traîne depuis de longues années : la réhabilitation du palais de justice. L’actuel « date de 1898. La vétusté des locaux n’échappe semble-t-il à personne, tous les élus m’en ont parlé », a glissé la ministre en préambule. Sans faire languir l’assistance, elle a confirmé dans la foulée que « le bâtiment historique sera reconstruit à neuf ». Lire la suite

Georges Frêche inaugure les façades du château de Castries du XVIIe – Midi Libre 20 septembre 2010

Tout un chapelet d’officiels pour l’inauguration des façades du château de Castries du XVIIesiècle en ce samedi 18 septembre. A la tribune autour du président Georges Frêche président de la Région Languedoc-Roussillon, le duc et la duchesse de Castries, Gilbert Pastor maire de Castries, vice-président de Montpellier Agglomération, le député-maire de Castelnau Jean-Pierre Grand, de l’architecte en chef des Monuments historiques de l’Hérault Dominique Larpin. Deux ans de travaux furent nécessaires sur les façades par la Région pour rénover et animer ce site exceptionnel (coût total 1,75 M€, 1 086 000 € Région et 644 000 € par l’Etat direction régionale des affaires culturelles) permettant la restauration des parements en pierre de taille, la passivation des divers ouvrages métalliques scellés dans la pierre, la rénovation des menuiseries et leur mise en peinture, la mise en place d’ouvrages de protection métalliques sur certains entablements ainsi que la pose d’un sas vitré dans la salle des colonnes. Pour le Duc «Jadis ici j’étais chez moi, aujourd’hui je suis chez vous. Je suis très heureux de voir combien le Conseil Régional Languedoc Roussillon a pris possession de ce château à l’académie française dans la mesure où il restaure d’une manière tout à fait exceptionnelle. J’ai eu du mal à reconnaître le château, un changement véritablement extraordinaire». De féliciter le président Frêche de «vouloir s’intéresser de ci-près aux monuments historiques et aussi aux grandes familles qu’ils les ont habitées».

L’ambitieux programme de réhabilitation engagé par la Région va s’attaquer maintenant à la rénovation de l’intérieur du château pour permettre son ouverture au public, le château étant fermé depuis 1996. Classé aux Monuments Historiques l’objectif est d’en faire un lieu culturel incontournable du Languedoc Roussillon. Le parc est rouvert au public depuis 2009, prochaine étape le château. Lire la suite

19 septembre

Le docteur Jacques Méreau au chevet du fort d’Ambleteuse depuis 43 ans – La Voix du Nord 19 septembre 2010

Jacques Méreau, 88 ans, est président des Amis du fort d’Ambleteuse depuis 1967. La vie de ce médecin à la retraite, passionné d’histoire et de nature, est intimement liée à la sauvegarde de ce monument historique… et de son environnement. Lire la suite

Place des Vosges, Jeudi noir a fait visiter le patrimoine squatté – Libération 1er septembre 2010

Fait rare: le 11 bis rue de Birague, dans le Ive arrondissement de Paris, ouvrait ses portes hier, à l’occasion des Journées du patrimoine. Le somptueux bâtiment de 2300m2, avec vue sur la place des Vosges, fait d’autant plus parler de lui depuis un an qu’il est squatté par le collectifdéfendant le droit au logement Jeudi Noir, en pleine débâcle juridique. Mais l’on ignore plus souvent que le bâtiment est en partie classé monument historique. Construit au XVIIe siècle, il a vu naître la Marquise de Sévigné, et été habité, entre autres, par le géant de la machine à coudre: Paris Singer. De nombreux visiteurs ont afflué dans la journée, intrigués par l’affiche placardée sur la porte d’entrée, et ont ainsi pu profiter d’une visite guidée de Camille Bidoche, spécialiste du Marais et menant actuellement des recherches sur le bâtiment. «Plusieurs voisins, ou habitants du coin, sont venus nous voir, explique Christophe, membre du collectif. Ils semblaient ravis de voir enfin les portes ouvertes. Elles étaient fermées depuis plus de 45 ans.» Lire la suite

Midi-Pyrénées Journées du patrimoine. Nos châteaux sont en péril – Ladépeche.fr 19 septembre 2010

Il existe 564 immeubles inscrits ou classés aux monuments historiques en Haute-Garonne. Mais seuls 170 d’entre eux appartiennent à des propriétaires privés. Tous ne sont pas ouverts à la visite lors de ces 27e Journées européennes du patrimoine. Et pour cause : les entretenir est extrêmement onéreux. À l’image du propriétaire du château de La Salvetat Saint-Gilles (lire ci-dessous), beaucoup de ces propriétaires ne peuvent plus faire face aux dépenses. Et ce, malgré les aides de l’État, qui peuvent aller jusqu’à 50 % du montant des travaux, mais qui ont une forte tendance à diminuer en ces temps de rigueur budgétaire. « Il n’est pas rare de voir des subventions coupées alors que le programme de rénovation a été lancé », avance Jeanne-Marie de Palaminy, déléguée régionale de l’association La Demeure historique, qui rassemble 200 propriétaires privés en Midi-Pyrénées, dont 35 en Haute-Garonne. Propriétaire du château de Palaminy, commune voisine de Cazères, elle détaille les frais engagés tout au long de l’année : « Le plus cher, c’est la toiture. Ensuite, il y a les murs extérieurs, les jardins, le chauffage, et l’entretien intérieur et les aménagements pour que les jeunes générations aient envie d’y habiter. » Lire la suite

Moulins: e-Cncs, future plate-forme numérique – France 2 1ç septembre 2010

Le CNCS de Moulins a présenté dans le cadre des Journées du Patrimoine un nouveau service culturel numérique. Avec le e-CNCS, Costume numérique, Costume de scène, vous détenez « les clés » du musée et vous pouvez jouer avec les oeuvres des collections et les agencer. Via une approche interactive et ludique, cette plateforme virtuelle interactive 3D permet un accès aux collections du Centre National du Costume de Scène. (www.cncs.fr, rubrique « Les Collections »). Lire la suite

18 septembre

Charente Maritime Une souscription pour l’église fortifiée – Sud Ouest 18 septembre 2010

L’église Saint-Martin d’Esnandes est en péril, victime d’une toiture insuffisamment efficace Lire la suite

Toulouse Prison Saint-Michel : mobilisation ce week-end – Ladepeche.fr 18 septembre 2010

Pour la deuxième année consécutive, la prison Saint-Michel ne sera pas ouverte au public à l’occasion des Journées du patrimoine, qui se déroulent aujourd’hui et demain (1). Sa visite rencontrait un franc succès – 2 000 visiteurs sur un week-end – lors de son ouverture au public, entre 2004 et 2008. Mais depuis le départ des derniers détenus à l’automne 2009, la direction des services pénitentiaires ne l’ouvre plus. « L’eau et l’électricité sont coupées, et il n’y a plus d’entretien courant. S’ajoutent à cela des problèmes de sécurité », explique-t-on à la direction. Le comité de quartier Saint-Michel, et des associations d’anciens combattants en profiteront pour se réunir ce matin à 11 heures devant la prison. Ils réitéreront leur demande de voir la prison classée monument historique, et annonceront différentes actions de mobilisation pour la protection du site.L’État a mis en vente l’édifice de deux hectares, idéalement placé en centre-ville, et le maire de Toulouse s’est dit prêt à l’acheter au prix fixé par le service des Domaines : moins d’un million d’euros. Mais tant que l’édifice n’est pas classé monument historique, l’opportunité peut être laissée à des promoteurs de l’acheter pour la détruire, et construire des immeubles à sa place. L’occasion pourrait être belle pour l’État de vendre le site à un prix très élevé (on parle de plusieurs millions d’euros) pour renflouer ses caisses. Lire la suite

Fréjus: problématique béton autour de la rénovation des arènes antiques – AFP/Googlenews

A Fréjus, le béton divise: la réhabilitation de l’amphithéâtre romain du IIe siècle n’est pas du goût de tout le monde, alors que l’architecte en chef et la mairie plaident pour concilier « conservation » et « réutilisation » de ce patrimoine architectural. Classé Monument historique en 1840, l’édifice est depuis novembre 2009 réhabilité dans le cadre du plan Patrimoine antique pour un budget de 8 millions d’euros, en grande partie financé par l’Etat. En lieu et place des tribunes antiques se trouvent désormais des gradins de béton armé qui tranchent avec ce qui reste de murs de grès anciens ou reconstruits au XIXe siècle. En surplomb du site en travaux, les visiteurs interrogés sont quasi unanimes. « On pensait voir de vraies ruines, mais ça n’a plus l’air ancien. On est un peu déçus », déplore Patricia Verheyen, une touriste belge. « Ca a a l’air très moderne, en même temps on voit encore les vieux murs… Qu’est-ce que ça va devenir ? », s’interroge Martine Hindie, une vacancière tourangelle. Lire la suite

Charleville-Mézières Musée Rimbaud : l’Etat OK mais le projet est…«gelé» – L’Union 18 septembre 2010

Un pas en avant, deux pas en arrière. Si l’Etat a confirmé son aide à la rénovation du musée Rimbaud, les collectivités pour l’heure sont obligées de reporter le projet. Par temps de crise, c’est typiquement le genre de situation dont il conviendra vite de ne plus s’étonner. Lire la suite

Les Journées du Patrimoine: 15.000 lieux ouverts au public, 20.000 animations – AFP / Le Parisien 18 septembre 2010

Lire la suite

Aillagon si Versailles m’était compté – ParisMatch.com 18 septembre 2010

Une fois encore, l’art contemporain fait scandale ! Après Jeff Koons et Xavier Veilhan, les installations de l’artiste japonais Murakami vont-elles attirer les touristes, les séduire ou les exaspérer ? Le directeur du château répond avec conviction aux critiques. Lire la suite

17 septembre

Des hôtels dans les monuments historiques – Le Figaro 17 septembre 2010

Et si vous alliez dormir au château de Fontainebleau? Confronté à d’immenses dépendances vides qui se dégradent avec le temps, le président de l’ancienne demeure de François Ier a décidé de jouer la carte de l’hôtellerie de luxe. Bien entendu, Jean-François Hébert n’a pas l’intention de distribuer lui-même des clés de chambre à des clients, fussent-ils huppés. Il s’apprête à lancer un appel à projet pour qu’un groupe hôtelier transforme Les Héronnières, 10.000 m² construits aux XVIIIe et XIXe siècles, en résidence haut-de-gamme. Quartier dessiné par les Gabriel pour accueillir la Grande Écurie du roi Louis XV, devenu par la suite l’École spéciale d’artillerie et du génie, l’ensemble est très bien situé, le long du canal. Il possède une vue imprenable sur le château. Transformé, il ne manquera pas d’attirer les touristes. À quelques dizaines de kilomètres de là, un autre président de domaine, Jean-Jacques Aillagon, a fait le même calcul. Cette fois-ci, ce sont des dépendances du château de Versailles qui sont concernées, et plus particulièrement, l’hôtel du Grand Contrôle. Cet ancien hôtel particulier, construit par Hardouin-Mansart en 1684 pour y loger des membres de la famille de Colbert, va lui aussi devenir un hôtel haut de gamme. Lire la suite

Faire vivre (et laisser mourir) le patrimoine – Télérama 17 septembre 2010

Faut-il conserver les ruines, restituer à l’identique, laisser les vieilles pierres entre les mains de l’architecture contemporaine ? Un point sur la querelle des doctrines à la veille des “Journées du patrimoine”, qui se tiennent ce week-end. Lire la suite

Pays basque Pas de la frime, de l’humain – Sud Ouest 17 septembre 2010

Ils ont parcouru le patrimoine basque au plus près, pour la rédaction d’un guide spécial. Ils l’ont rencontré.

(…) Parmi les sites que vous avez vus, y a-t-il des chef-d’œuvre en péril ?

Oui, le château des sorcières à Saint-Pée-sur-Nivelle. Il est en ruines alors qu’il constitue un témoignage de l’histoire du Pays basque car c’est dans ce site que furent instruits les procès en sorcellerie à l’initiative de Pierre de Lancre. On peut aussi mentionner le château d’Ilbarritz que tous connaissent, mais aussi le château d’Ayherre.

Et des ressources cachées ?

Certaines, oui. Ainsi à Bayonne, les caves de la citadelle Vauban sont insuffisamment accessibles. Idem, pour le Mikvé. Il n’y a que trois bains juifs de ce type en France, et il mériterait que l’on puisse le visiter.

À Hasparren, il y a la stèle de la Novempopulanie, l’Aquitaine à la période romaine. La pierre qui est visible du public à l’extérieur de l’église est une copie. L’original est conservé à la mairie, soigneusement emballé et rangé dans un placard.

Il y a parfois un désintérêt des autorités pour les sites qui ne peuvent être réhabilités et réutilisés. Ce n’est pas forcément la priorité, comme souvent la culture… Lire la suite

Le patrimoine français, une passion télévisuelle – La Croix 17 septembre 2010

Ce week-end se tiennent les Journées européennes du patrimoine. L’occasion de passer en revue les émissions sur ce sujet, qui généralement rencontrent un succès d’audience. Journées spéciales, émissions, magazines, reportages, fictions de prestige, le patrimoine est une valeur sûre du petit écran, qui se décline sur tous les formats et tous les supports. Une omniprésence qui répond à un intérêt jamais démenti des téléspectateurs, comme l’a montré, en mars 2010, le sondage effectué par l’Ifop sur la possible création d’une chaîne dédiée au patrimoine : 93 % des sondés y sont favorables. Et 56 % accepteraient une augmentation de la redevance de 1,80 € pour la financer. Lire la suite

Journées du patrimoine / Le patrimoine local, chef-d’œuvre en péril – L’Union 17 septembre 2010

Le constat de Frédéric Murienne, conservateur régional des monuments historiques, est clair : l’état du patrimoine de la région Champagne-Ardenne est l’un des plus préoccupants de France.

MÉFIEZ-VOUS des idées reçues : le patrimoine constitué par les monuments historiques est tout sauf figé. D’abord parce que les constructions en question subissent les outrages du temps et bénéficient parfois, en contrepartie, de phases de restauration ; ensuite en raison des « petits nouveaux » qui viennent régulièrement grossir les listes des bâtiments remarquables.
« Nos études, ou parfois la demande de propriétaires, aboutissent assez souvent au classement de tel ou tel bâtiment », témoigne Frédéric Murienne, conservateur régional des monuments historiques et à ce titre chargé, entre autres, de répertorier l’ensemble du patrimoine champardennais.
« Mais il faut également compter sur l’évolution sociale : jusqu’aux années 70, on se souciait peu des constructions du XIXe siècle. De la même façon, aujourd’hui, on commence à regarder de près les monuments du XXe siècle. Pour nous, le dernier classement en date concerne une église de l’Aube construite en 1957, c’est tout dire… » 

Outre le travail de recensement, la principale mission de Frédéric Murienne consiste à protéger ce patrimoine. Or ce dernier « est vraiment en mauvais état, c’est même l’un des plus dégradés de France. Et ça ne date pas d’hier. » Dès 1914 en effet, Maurice Barrès s’inquiétait de « la grande pitié des églises de France », notamment celles de l’Aube, un département qualifié de sinistré.
Frédéric Murienne confirme : ce sont bien nos voisins aubois qui font chuter la moyenne régionale. « Dans l’Aube, les grands monuments ont souvent été construits avec des matériaux fragiles et sur de la craie. Les siècles passant, la situation empire… » Lire la suite

Journées du Patrimoine : ce que coûtent les monuments en Provence – La Provence 17 septembre 2010

43180 monuments historiques sont répertoriés en France en 2009, selon l’association La Demeure historique. 14367 « classés », 28813″inscrits », un niveau de protection moins important… et moins exigeant. Au plan national, 49,5% de ces monuments appartiennent à des privés.

Le ministère recense 2226 monuments en Paca dont 617 dans les Bouches-du-Rhônes, 13 499 dans le Vaucluse et 204 dans les Alpes-de-Haute-Provence. 1 million d’euros ont été versés l’an dernier par la Direction régionale des affaires culturelles au nom de l’État à des travaux d’entretien. Sur ce montant, 250000 euros aux privés. Budget « investissement » plus lourd: 7,9 millions dont 1,1 million à des privés comme le château de Villelaure (Vaucluse).

Aveu pudique de la Drac: « Tout le monde n’est pas satisfait », même si ce budget avait l’an dernier été dopé par le plan de relance. Lire la suite

16 septembre

La Tour Eiffel s’offre sa version 2.0 – Le Moniteur 16 septembre 2010

Vieille de 120 ans, la « Dame de Fer » symbole de Paris a été réduite en version numérique pour faciliter la gestion et la prise de décision sur les opérations de maintenance. Lire la suite

Jack Lang regrette que le patrimoine de l’Etat soit « dilapidé petit à petit » – Googne news AFP 16 septembre 2010

L’ancien ministre de la Culture, Jack Lang, a regretté jeudi que le patrimoine immobilier de l’Etat soit « petit à petit dilapidé » alors que les Français s’apprêtent à participer nombreux aux Journées du patrimoine ce week-end. Tous les ans, les Journées du patrimoine constituent « un plébiscite des citoyens » en faveur du patrimoine national, a déclaré à l’AFP Jack Lang, qui se désigne comme le « papa » de cette manifestation lancée en 1984. « Mais on assiste à une tendance générale à vendre les biens de l’Etat. Cela se fait petit à petit, mine de rien », déplore le député socialiste du Pas-de-Calais. « En cherchant à renflouer les caisses de l’Etat à court terme, on risque de provoquer des pertes irréparables », selon lui. Lire la suite

Pontivy (Morbihan) 100.000 € pour consolider la courtine sud du chateau des Rohan – Le Télégramme 16 septembre 2010

Le sol s’affaissant, la courtine sud, cemur de fortification, ainsi qu’un bâtiment du château des Rohan seront consolidés. Quatre mois de travaux sont prévus, pour un coût de 100.000€ hors taxes. Lire la suite

Le château de Lunéville entame sa deuxième vie – La Croix 16 septembre 2010

Après l’incendie de 2003, le plus grand chantier patrimonial d’Europe sera ouvert le week-end des 18 et 19 septembre au public qui découvrira l’avancée des travaux, menés par 360 compagnons

C’est le coup d’envoi d’une possible renaissance. Sept ans et demi après le terrible incendie qui le ravagea une nuit de janvier 2003, ne laissant quasiment que les murs, et causant la perte de milliers de livres et œuvres d’art, le château de Lunéville, surnommé le « Versailles lorrain », donne enfin à nouveau à voir, ne serait-ce qu’en aperçu, ce qu’il était au XVIIIe : la résidence des derniers ducs de Lorraine, dont le célèbre Stanislas, roi déchu de Pologne.

Plus grand chantier patrimonial d’Europe, ayant commencé en 2005 et devant s’achever en 2016, pour un coût total de 103 millions d’euros (pris en charge par les assurances, l’Europe, l’État, la région, le département, et des dons), il avait été très vite choisi, après les couvertures et les façades, de s’atteler à la partie la plus symbolique, là où est parti le feu : la chapelle royale.

Grâce au travail de plus de 360 compagnons – tailleurs de pierre, maçons, charpentiers, ferronniers, gypsiers, menuisiers – et un coût de près de 10 millions d’euros, elle est, à partir de ce week-end et à l’occasion des Journées du patrimoine, à nouveau ouverte au public, de même qu’une série de salles adjacentes et en sous-sol. Le résultat est impressionnant…. Lire la suite

Un site pré-Néandertalien découvert près de Rouen – La Croix 16 septembre 2010

L’homme de Neandertal n’a pas fini de nous étonner. Lui qui au XIXe siècle était considéré comme un idiot, avec son front bas, ses bourrelets osseux sus-orbitaires, son crâne étiré vers l’arrière comme un chignon et sa mâchoire inférieure sans menton apparaît, au fil des découvertes des archéologues, bien plus futé qu’on ne croyait. C’est ce qui ressort de la dernière découverte faite par des chercheurs de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) à Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime), dans une falaise bordant un méandre de la Seine et composée d’alluvions accumulées entre – 350 000 et – 130 000 ans. C’est là, dans une carrière de sables et de graviers, que les spécialistes ont mis au jour un site riche en restes osseux animaux mêlés à des outils en pierre : des silex sophistiqués forgés par la main de pré-Néandertaliens ou de Néandertaliens anciens. « Nous sommes dans une strate de sédiments datés de 200 000 ans, précise Jean-Philippe Faivre, responsable scientifique du chantier de fouilles de l’Inrap. C’est-à-dire à la fin d’une période interglaciaire, tempérée. » Lire la suite

15 septembre

Aillagon: «La culture c’est le métissage, pas la ségrégation» – Libération 15 septembre 2010

TCHAT L’artiste contemporain Takashi Murakami investit le château de Versailles avec ses oeuvres bariolées et crée la polémique. Le président du musée et du domaine national de Versailles a répondu à vos questions. Lire la suite

Changement de propriétaire en vue pour L’Histoire et Historia – Le blog de l’Histoire 15 septembre 2010

Le groupe Artémis, éditeurs des magazines L’Histoire et Historia, mais également du Magazine littéraire et de La Recherche, vient d’être mis en vente par son actuel propriétaire François Pinault. Selon le site Bibliobs, « deux raisons pourraient expliquer cette transaction en cours : la tourmente dans laquelle se trouve désormais l’ensemble du secteur de la presse écrite (baisse des revenus de la publicité, baisse du lectorat), mais aussi le moindre intérêt manifesté par François-Henri Pinault, devenu PDG d’Artémis en 2005, pour les journaux. Lire la suite

Versailles Les anti-Murakami font leur cirque – Le Parisien 15 septembre 2010

Fidèles à leur promesse, les anti-mangas ont manifesté hier devant les grilles du château. Fustigeant à nouveau l’art contemporain. Lire la suite

Belmondo : «Mon père mérite ce musée» – Figaro 15 septembre 2010

C’est dans les studios de Boulogne-Billancourt que Jean-Paul Belmondo a tourné 100.000 dollars au soleilLe Professionnel ou encore L’Inconnu dans la maison. Désormais, si «Bébel» aime cette ville, c’est parce qu’elle a créé un musée consacré à son père, le sculpteur Paul Belmondo (1898-1982). Visite guidée des lieux, un ancien château dans le parc Rothschild et à deux pas du Musée des années 30, où sont conservées des œuvres de Charles Despiau, maître de Paul et parrain de Jean-Paul. Lire la suite

Pointe du Hoc : la restauration bientôt terminée – France3 15 septembre 2010

Ce site emblématique du Débarquement du 6 juin 44 retrouve son aspect d’origine. Très attachés au souvenir du lieu d’assaut de leurs Rangers, les Etats-Unis ont dépensé 6 millions de dollars pour restaurer ce petit territoire qui leur appartient. Commencés en mars dernier, les travaux de réhabilitation s’achèveront en novembre, avec la réouverture du site. Lire la suite

14 septembre

Saint-André-de-Bohon (Manche) Le Manoir de l’Ange s’ouvre aux visiteurs – Ouest France 14 septembre 2010

Trois questions à… Élisabeth Marie, conservatrice déléguée au Manoir de l’Ange.

Qu’allez-vous proposer lors des journées du patrimoine les 18 et 19 septembre ?

Samedi 18 et dimanche 18 septembre, entre 14 h 30 et 18 h, nous allons proposer une visite de notre dépôt composé essentiellement de notre patrimoine religieux constitué comme une réserve de musée. 200 communes du département ont des objets entreposés ici. Ce sera aussi l’occasion de présenter et d’expliquer nos missions au service du patrimoine.

Qu’est-ce que les visiteurs pourront observer ?

Nous sommes actuellement en restructuration du dépôt avec le rapatriement d’une partie des objets d’arts du musée de Saint-Hilaire-du-Harcouet. Quelques pièces d’orfèvrerie pourront d’ailleurs être visibles. Sinon, au niveau textile, nous allons présenter les pièces les plus belles et les plus rares du point de vue des techniques de fabrication datant des XVII e et XVIII e siècle ainsi que la chasuble de Saint-Cöme-du-Mont qui a été fabriqué avec une toile de parachute. Au niveau des sculptures, il s’agira de pièces provenant de l’exposition qui s’est déroulée à Hambye sous le nom de Fragments d’histoires, sculptures médiévales restaurées. Du côté de la peinture, le conseil général a acquis deux tableaux de la famille de Denneville du Nord-Cotentin. Ils viennent juste d’être restaurés et nous donnerons des explications sur la restauration. Nous aimerions que cette visite puisse donner envie aux gens d’aller visiter les nombreuses églises et chapelles de notre département. Lire la suite

13 septembre

La Chapelle-Urée ( Manche) Un spectacle comique pour financer l’église – Ouest France 13 septembre 2010

eudi, le bureau de l’Association des amis bienfaiteurs de l’église de La Chapelle-Urée, présidée par Louis Pacilly, s’est réuni pour peaufiner l’organisation d’un spectacle humoristique qu’elle présentera à l’Espace culturel de Brécey les samedi 30 octobre à 20 h 30 et dimanche 31 à 14 h. Sur scène, un « paysan bien de chez nous » : Elian Rabine. « Les fonds récoltés seront utilisés pour restaurer l’intérieur de l’édifice religieux », précise le président. Et pour attirer le public, c’est le rire et l’autodérision qui ont été invités. En la personne du « Coluche des campagnes ». Né les pieds dans la glèbe, agriculteur lui-même, l’artiste Elian Rabine porte un oeil malicieux sur le monde qui l’entoure. Lire la suite

12 septembre

Strasbourg : une démolition refusée Lettre du Cilac 12 septembre 2010

Demandée par le propriétaire des lieux, la démolition de la cheminée de la manufacture des tabacs de Strasbourg a été refusée. Municipalité et architecte des bâtiments de France tiennent à la conservation d’un élément du patrimoine industriel. Lire la suite

Sauvons « la piste du petit Prince » Toulouse Montaudran en péril – Lettre du Cilac 12 septembre 2010

La Fondation Latécoère dénonce la destruction par le promoteur immobilier Kaufman & Broad du Terrain historique de Toulouse Montaudran considéré comme un « jalon fondamental de l’histoire de l’aviation » dans l’arrêté portant son inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et le non respect des procédures que cette inscription impliquait. La Fondation Latécoère juge inacceptable que le profit financier se substitue au devoir de mémoire sur cet aérodrome de Toulouse Montaudran d’où partit l\’une des plus grandes épopées technique et humaine du XXème siècle, celle de « La Ligne » Latécoère Aéropostale à laquelle restent attachés les noms de Latécoère, Daurat, Mermoz, Saint-Exupéry, Guillaumet…et dont Air France est aujourd’hui l’héritière. Lire la suite

Marne Il faut sauver le musée de la BA 112 – L’Union 12 septembre 2010

Que va devenir le musée de la BA 112 « commandant Marin-la-Meslée » ? Ce n’est pas la première fois que nous posons la question. Alors que la base ferme à l’été prochain et que son conservateur Frédéric Lafarge finalise sa participation aux journées européennes du patrimoine, on se demande si tout le travail accompli depuis dix ans pour disposer d’un pôle pédagogique sur l’histoire de l’aviation civile et militaire ne va pas être perdu. De nombreux objets inventoriés ont structuré des collections de grand intérêt pour comprendre en particulier l’évolution de l’armée de l’air. Lire la suite

11 septembre

Lascaux, un chef d’œuvre en péril – Le Monde 11 septembre 2010

L’invention » de la grotte de Lascaux, mot savant pour la découverte des fresques pariétales de la Vézère, en Dordogne, a-t-elle signé son arrêt de mort ? A l’heure de la visite de Nicolas Sarkozy, dimanche 12 septembre, dans la caverne fermée au public, pour fêter les 70 ans de cette « invention », la question est brûlante. Pendant 17 000 ans, les oeuvres sont demeurées intactes dans leur coffre-fort de calcaire. En moins d’un siècle, par sa seule présence, l’homme moderne risque d’avoir tout gâché. Lire la suite

Le groupe Beaulieu démolit un château vieux de 5 siècles dans le nord de la France – RTL 11 septembre 2010

Le groupe industriel belge Beaulieu a entrepris la démolition d’un château vieux de cinq siècles situé dans la commune frontalière de Bousbecque, dans le nord de la France, et ce au grand mécontentement des défenseurs locaux du patrimoine, rapporte samedi le journal « Nord Eclair ». Selon le quotidien, cette destruction, entamée il y a peu, vise à faciliter la vente par le groupe, propriétaire du site, de bâtiments industriels voisins, au mépris du patrimoine historique de la commune Lire la suite

Périgueux Le musée d’Art et d’Archéologie bénéficiera d’un coup de pouce de l’État – Sud ouest 11 septembre 2010

«C’est une très bonne nouvelle. » L’heure est à la satisfaction à la mairie de Périgueux. Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, vient d’annoncer un plan en faveur de 70 musées en région, débloquant près de 70 millions d’euros au cours des trois prochaines années (lire « Sud Ouest » d’hier). Le musée d’Art et d’Archéologie du Périgord (Maap) fera partie du lot. D’importants travaux de rénovation devraient y être réalisés. Lire la suite

10 septembre

Plan musées en régions 2011-2013 : 70 millions d’euros pour 79 projets – Localtis.info 10 septembre 2010

Frédéric Mitterrand a présenté, le 9 septembre, le nouveau « plan musées en régions 2011-2013 ». Le sujet n’est pas véritablement nouveau puisqu’en décembre dernier le ministre de la Culture avait déjà exposé en Conseil des ministres la politique muséale de l’Etat en régions (voir notre article ci-contre du 17 décembre 2009). Mais il s’agissait alors d’orientations à caractère général, alors que le plan d’investissement présenté ce mois-ci est beaucoup plus concret. Il va en effet mobiliser 70 millions d’euros « à destination des musées territoriaux et des petits musées nationaux » parmi plus de 1.200 établissements titulaires du label « musée de France ». Cette enveloppe permettra à l’Etat d’apporter, aux côtés des collectivités territoriales, « un effort soutenu » à 79 projets répartis sur l’ensemble du territoire, soit une moyenne de trois projets par région. Le taux de participation de l’Etat sera de l’ordre de 20% de la dépense d’investissement, mais il pourra être « modulé, adapté à chaque situation, à chaque contexte ». En pratique, dans les dernières opérations réalisées, le taux de participation de l’Etat variait de 15 à 35%. Lire la suite

8 septembre

Alençon Le château des Ducs est à vendre, qui en veut ? – Ouest France 8 septembre 2010

L’État se sépare de cette grosse bâtisse. La ville d’Alençon est sur les rangs, mais seulement pour un euro symbolique. Or l’estimation du ministère des Finances pourrait être plus élevée… C’était une prison, c’est un bâtiment vide depuis le mois de janvier. L’administration pénitentiaire n’est plus chargée du château des Ducs, en centre-ville ; on est encore très loin de savoir ce que cet énorme monument pourrait devenir. Lire la suite

La reconversion d’un bâtiment historique :  l’hôpital Richaud à Versailles – France BTP 8 septembre 2010

Classé au titre des Monuments Historiques, l’ancien hôpital Richaud de Versailles, édifié au XVIIIe siècle, va faire l’objet d’une réhabilitation lourde, confiée au cabinet d’architecture de Jean-Michel Wilmotte. Fermé en 1997 et laissé à l’abandon depuis, l’hôpital Richaud s’étend sur un terrain de 21 724 m². Le projet prévoit la réhabilitation de 60 appartements haut de gamme dans la partie monument historique classé. Les autres bâtiments seront quant eux entièrement démolis et remplacés par les bâtiments neufs permettant la construction de 109 logements et 82 logements sociaux, le tout représentant plus de 11 100 m² de logements (Monument Historique, 6 000m² ; les 109 logements neufs, 5 100 m²). Lire la suite

Aisne Le permis de construire de Blérancourt annulé par la justice – La tribune de l’Art 8 septembre 2010

On se rappelle (voir notamment cet article) que des éléments remarquables du château de Blérancourt de Salomon de Brosse avaient été découverts au début des travaux réalisés pour l’extension du Musée de la Coopération Franco-américaine. Des associations étaient alors intervenues pour demander l’arrêt des travaux et la conservation de ces vestiges. Alexandre Gady, vice-président de Momus, nous avait confirmé dans une interview (voir ici) que celle-ci avait porté l’affaire devant la justice, afin d’annuler le permis de construire délivré par le préfet.

Le tribunal administratif d’Amiens vient de donner raison, sur tous les points, à l’association. Non seulement celle-ci avait intérêt à agir, contrairement à ce que prétendait le préfet, mais le permis de construire était entaché de plusieurs vices qui justifient l’annulation. Lire la suite

Rodez candidate au patrimoine mondial – La dépêche 8 septembre 2010

Le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, se fise 10 années de travail pour que Rodez devienne une ville inscrite au patrimoine mondial de l’humanité. Le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, comme s’il était au sommet du prestigieux clocher de la cathédrale, joyau de sa ville, prend de la hauteur et se projette dans les 10 années à venir. Un laps de temps qu’il se fixe afin que Rodez soit inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, tout comme sa voisine Albi qui a obtenu cette précieuse labellisation il y a tout juste un an, après une quinzaine d’années d’efforts. Christian Teyssèdre a officialisé, hier, l’inscription de la ville de Rodez sur la liste indicative transmise au ministère de la Culture comme 35 autres sites. Lire la suite

L’abbaye de Cluny boucle son chantier-cathédrale – Le Monde 8 septembre 2010

Rassemblées dans le cellier et le farinier, intacts, de l’abbaye, une centaine de sculptures, mosaïques, manuscrits illustrent, jusqu’au 30 septembre, l’histoire de Cluny (tous les jours, de 9 h 30 à 12 heures et de 13 h 30 à 17 heures). Un ensemble pour la première fois réuni par Neil Stratford, conservateur général émérite du British Museum, spécialiste de l’art roman. Parmi ces merveilles, les vestiges sortis des décombres de l’église et jamais montrés : le pavage de marbre antique du sanctuaire – marguerites sur fond noir, losanges, damier – un morceau du tombeau de saint Hugues, les huit chapiteaux monumentaux de l’abside… Ou encore, la fameuse aquarelle de Jean-Baptiste Lallemand (1716-1803) et son agrandissement couvrant tout un pan de mur. Comme si on y était. Lire la suite

7 septembre

Demain, lancement de l’application sur le patrimoine religieux lyonnais – Le Progrès 7 septembre 2010

Demain, le Diocèse de Lyon et la Fondation Fourvière lanceront la première application smartphone (disponible sur iPhone, androïd phone et windows phone) consacrée à la visite d’un monument religieux. Gratuite… Lire la suite

La communication langue de bois de l’Assistance Publique sur son musée – La tribune de l’Art 7 septembre 2010

Face à la contestation toujours grandissante contre la fermeture de son musée1 (voir notre article), l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris a envoyé aux journalistes (à certains en tout cas puisque nous ne l’avons pas reçu…), un communiqué de presse que nous publions ici intégralement).

Il s’agit en effet d’un chef-d’œuvre de langue de bois, pour employer un euphémisme. On y apprend que L’AP-HP souhaite faire connaître son patrimoine au public, ce qui n’est pas sans saveur alors qu’elle vient de lui interdire l’accès au musée. Elle prétend ensuite « s’associer » à différents événements tels que les Journées du Patrimoine sans préciser qu’elle vient justement d’interdire au musée d’y participer sous prétexte des travaux en cours. Nous avons déjà révélé que ceux-ci n’étaient en rien réalisés pour faire connaître le patrimoine au public et qu’ils ne concernent qu’une partie du musée, le premier étage pouvant tout à fait ouvrir ses portes pour les journées du patrimoine. Lire la suite

Unesco Rodez a toutes les qualités – la Dépêche 7 septembre 2010

« Il faut être pleinement conscient de la richesse de l’histoire de Rodez. Notre patrimoine architectural est exceptionnel. Plus qu’un effet d’annonce, c’est une prise de conscience » a déclaré en préambule Christian Teyssèdre. Rodez qui n’a rien à envier à Albi avec son palais épiscopal, vrai nom de l’évêché, son musée Fenaille et ses statues menhirs, ou encore sa maison d’Armagnac. « L’importance et l’intérêt de l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco est de tirer Rodez vers le haut sans faire de l’élitisme. Il est logique de demander la meilleure labellisation pour sa ville. C’est comme les Jeux Olympiques, il faut être éligible au niveau national et passer sous les fourches caudines de l’état qui doit proposer 2 sites », insiste le maire Lire la suite

Lot-et-Garonne Pétitions et appels à la mobilisation générale – La dépêche 7 septembre 2010

(…) « Nous avons lancé une pétition tous azimuts, sur les marchés notamment. Nous voulons atteindre 10 000 signatures », rajoute le conseiller général. Un argumentaire a été élaboré par la Compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne : il met en avant l’enjeu de sécurité pour la prise d’eau potable, la valorisation touristique, la mise en valeur des berges et l’apport complémentaire d’eau pour la nappe phréatique. « Il ne faut pas que l’on nous empêche de vivre », ajoute le maire d’Agen. lire la suite

La Réunion Réhabilitation de Stella Matutina et de la Maison du Volcan : près de 1, 6 millions d’euros de chantiers – zinfos974.com 7 septembre 2010

La Région a fait le choix de donner un nouvel élan au développement culturel en valorisant les structures muséales grâce à un plan de réhabilitation. Ce chantier de réhabilitation intégrale des musées concernent leurs scénographies, l’aménagement des espaces extérieurs, les travaux des bâtiments annexes ainsi que l’aménagement d’une plateforme événementielle dans le parc paysager du musée Stella. Les études permettront d’établir une programmation précise des travaux en intégrant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ainsi que la mise en conformité et sécurité du musée. Lire la suite

Nicolas Sarkozy attendu à Lascaux – Sud Ouest 7 septembre 2010

La visite du président de la République se précise pour dimanche prochain De plus en plus évoquée ces derniers jours, la venue du président de la République en Dordogne pour le 70e anniversaire de la découverte de la grotte de Lascaux était encore hier incertaine. Prévue dans un premier temps vendredi 10 septembre, elle est désormais plutôt annoncée pour dimanche 12. lire la suite

6 septembre

Toulouse Va-t-on détruire la prison Saint-Michel ? – la dépêche 6 septembre 2010

Président du comité de quartier de Saint-Michel, Guillaume Drijard fait campagne pour la sauvegarde de l’ancienne maison d’arrêt, que l’État veut mettre en vente. Haut lieu de l’histoire de Toulouse, la prison Saint-Michel qui accueillit durant des décennies des prisonniers, mais aussi des résistants célèbres, va être vendue par l’État. Les Domaines procèdent à une nouvelle expertise pour fixer le prix de l’édifice convoité par la Ville de Toulouse qui souhaite l’acquérir et le réhabiliter. Les habitants du quartier s’interrogent sur l’avenir de ce patrimoine architectural. Certains commerçants, voisins de la maison d’arrêt ont vu leur activité baisser depuis la fermeture de la prison et verraient d’un bon œil le retour de prisonniers. D’autres, comme Guillaume Drijard qui pilote le comité de quartier, demandent que l’édifice soit classé.

Vous pensez vraiment que la prison Saint-Michel pourrait être rasée ? C’est un scénario possible si l’ensemble n’est pas classé monument historique. Ce classement était inscrit à l’ordre du jour de la commission du CRPS (commission régionale du patrimoine et des sites) le 23 juin, mais le préfet l’a fait ajourner. On est vraiment inquiets parce que parmi les scénarios possibles la destruction du bâtiment est vraiment envisagée. Si l’ensemble est classé la Ville pourra l’acheter comme elle en a l’intention à un prix raisonnable. Dans le cas contraire, ce site de deux hectares pourrait être vendu au prix du mètre carré à des promoteurs. lire la suite

La Réunion « Cette destruction est une bavure culturelle » – Témoignages 6 septembre 2010

Maître de Conférences en Histoire contemporaine, Jean-François Geraud revient sur les enseignements à tirer des dommages infligés au cimetière de Basse-Vallée à Saint-Philippe.

Quel regard portez-vous sur la destruction partielle de l’ancien cimetière de Basse-Vallée à Saint-Philippe ? — Cette destruction alerte à la fois l’opinion citoyenne et celle des scientifiques – ce qui est au fonds la même chose – et pose une question : comment de telles « bavures culturelles » peuvent-elles être possibles aujourd’hui dans un département/région français(e) (DROM) ? Reconnaissons d’abord que ce genre de bavure n’est pas le propre de La Réunion, et que chaque année, des lieux patrimoniaux archéologiques sont détruits sur les territoires français et européen, par ignorance ou intérêt. Cependant ce genre de bavure est peut-être facilité à La Réunion par l’absence, peu justifiable aujourd’hui, d’un service régional d’archéologie. Quelles que soient les raisons pour lesquelles il n’a pas été créé autrefois, en même temps que ceux de métropole ou celui des Antilles/Guyane, ces raisons ne sont plus aujourd’hui valides, sauf à vouloir faire des économies « de bout de chandelle », malvenues quand l’on sait le déficit archéologique dont souffre notre île, et combien le souci de poursuivre l’édification d’une histoire locale, comme celui de répondre aux questionnements identitaires de la société réunionnaise, exige sa mise en place.

Qu’entraîne l’absence de Service Régional Archéologique ? — Dès lors l’absence de toute possibilité de décider, à l’échelle régionale, des fouilles de sauvetage, la lenteur mise par les instances nationales à prendre en cause les demandes d’interventions archéologiques sur notre sol, ne peuvent que favoriser de telles bavures. Mais le plus grave demeure que l’absence d’un tel service empêche de désigner clairement les lieux de mémoire de notre île. Lire la suite

La Réunion De nouveaux vestiges bientôt immergés – Le quotidien de la Réunion 6 septembre 2010

SAINT-PAUL – Trois «nouveaux » canons, et trois ancres vont rejoindre le jardin archéologique sous-marin de Saint-Gilles à la fin du mois.

C’est la commission régionale d’archéologie de La Réunion, du Comité Régional d’Etude et des sports sous-marins qui a installé ce jardin archéologique, en face de la plage des roches noires, en 1998. Le but, former les futurs plongeurs archéologues et permettre à tous les plongeurs de l’île d’accéder à des vestiges maritimes, à peu de profondeur. Lire la suite

Gironde Le tumulus des Sables, une découverte majeure – Sud Ouest 6 septembre 2010

Un site, datant de l’âge du bronze, a été mis à jour à Saint-Laurent. (…) Aujourd’hui, la fouille vient de se terminer et le site jusque-là protégé a été rendu aux enfants. Place maintenant à l’étude en laboratoire. Elle va consister en des analyses biologiques visant à déterminer l’âge et le sexe des individus et leurs provenances. Des travaux ont d’ailleurs déjà débuté dans un laboratoire de Canderra en Australie.

L’Aquitaine recèle une trentaine de sites campaniformes. La découverte à Saint-Laurent -de-Médoc s’inscrit dans l’étude de l’occupation humaine du début de la protohistoire. En Médoc, la connaissance du campaniforme repose principalement sur la découverte de matériel en cuivre isolé sur la côte du Nord-Médoc et sur le site littoral de la Lède du Gurp. La connaissance de ces sites funéraires s’appuie sur des découvertes plus anciennes, comme le tumulus du Bernet à Saint-Sauveur, celui de Barbehère à Saint-Germain-d’Esteuil. De par sa conservation, le tumulus des Sables constitue un site majeur pour la compréhension des pratiques funéraires au campaniforme. Lire la suite

Lyon : la gargouille de la discorde – TF1 news 6 septembre 2010

Une gargouille à l’effigie d’un chef de chantier musulman sur la façade de la cathédrale Saint-Jean, au coeur du Vieux-Lyon fait grincer les dents d’une poignée d’extrémistes. La gargouille s’appelle Ahmed. Un hommage à Ahmed Benzizine nom d’un chef de chantier qui travaille à la restauration de la cathédrale Saint-Jean depuis près de trente ans. Sous la statue, sculptée dans la tradition médiévale, une inscription : « Dieu est grand », en français et en arabe. C’est ce qui a aussitôt suscité l’ire des Jeunesses identitaires lyonnaises. Elles dénoncent sur leur site internet le fait qu' »à Lyon, les musulmans se paient le luxe de s’approprier nos églises, en toute tranquillité et avec la complicité des autorités catholiques« .

Les jeunes identitaires « ne sont pas plus chrétiens que les autres », estime Pierre Durieux, chargé de communication à l’archevêché de Lyon, qui ne trouve rien à redire à ce « symbole d’oecuménisme ». »Il n’y a eu aucune interdiction, ni aucune autorisation de l’Eglise« , explique-t-il. « Dans l’histoire, les gargouilles ont toujours été des figures profanes laissant parfois la place à la satire ou l’ironie. En outre, elles ne sont pas dans l’église, mais à l’extérieur« . lire la suite

Des églises en « réalité augmentée » – CEF 6 septembre 2010

L’application « ZeVisit » permettra de visiter la basilique de Fourvière et la cathédrale Saint-Jean de Lyon « en réalité augmentée ». Disponible gratuitement dès le 8 septembre. Explications sur Narthex.fr Lire la suite

Frédéric Mitterrand mobilise les préfets de région sur la protection du patrimoine – Localtis.info 6 septembre 2010

Le 3 septembre 2010, Frédéric Mitterrand a reçu les préfets de région au ministère de la Culture et de la Communication afin d' »échanger […] sur les grands enjeux culturels de nos territoires ». Cette réunion inaugure une nouvelle configuration issue directement de la révision générale des politiques publiques et de la réorganisation des services extérieurs de l’Etat. En effet, dans le secteur culturel, ces services extérieurs sont désormais présents au seul échelon régional, au sein des directions régionales de l’action culturelle (Drac), qui regroupent également les services territoriaux de l’architecture et du patrimoine.

(…) A propos de la politique du patrimoine, le ministre a rappelé la prochaine disparition des zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager – instaurées par la loi de décentralisation du 7 janvier 1983 – au profit des aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine. Dans une formule frisant l’euphémisme, il a indiqué que le « ministère a consenti d’importants efforts pour limiter les conflits qui s’attachaient à certaines de ses politiques » et souligné que « les ABF [architectes des bâtiments de France, ndlr] ont vécu des moments difficiles lors de la préparation de cette loi […] ». Si l’avis de l’ABF a été maintenu, la procédure de recours auprès du préfet a été simplifiée et ses délais raccourcis. De plus, l’absence de réponse du préfet vaudra désormais annulation de l’avis de l’ABF. Une procédure similaire est prévue pour les recours sur les avis des ABF aux abords des monuments historiques et dans les secteurs sauvegardés. Frédéric Mitterrand a donc fortement insisté sur le fait que la protection du patrimoine en zone protégée reposera largement sur la « diligence » et l' »engagement » des préfets de région. Il les a donc invités à « ne pas hésiter, sur ces dossiers, à alerter les services de la direction générale du Patrimoine afin de travailler le plus en amont possible » et de « prévenir les situations conflictuelles » (voir notre article ci-contre du 27 août 2010).

Le ministre de la Culture a conclu son tour d’horizon par une série de dossiers « essentiels ». Sur l’archéologie préventive – également quelque peu malmenée ces derniers temps, comme les ABF -, il a affirmé qu’il s’agissait d’un « sujet sensible localement s’il en est et qui appelle à une conciliation souvent délicate, dont les préfets ont in fine la charge, entre intérêts scientifiques et intérêts économiques ». Il s’est dit « particulièrement attaché à cette politique de conciliation » et a vigoureusement défendu l’intérêt et les réalisations de l’archéologie préventive, tout en reconnaissant que ce dispositif récent « nécessite encore des ajustements ». Autre sujet sensible : la sécurité dans les musées labellisés « musées de France » (ce qui inclut ceux des collectivités), pour laquelle Frédéric Mitterrand compte sur l’appui du ministère de l’Intérieur Lire la suite

5 septembre

Délinquance : un été sombre pour les églises du Jura – Le progrès 5 septembre 2010

Le mois d’août s’est révélé extrêmement violent pour l’Église du Jura, entre profanations, vandalisme et vol. La densité des évènements ne doit pas pour autant faire perdre de vue leurs différences de nature Lire la suite

4 septembre

Gers : très chères églises… – France 3 4 septembre 2010

Indissociables du patrimoine architectural, les églises représentent aussi une charge économique pour les communes. Un coût souvent difficile à assumer, notamment pour les communes modestes. Et une charge qui crée parfois la polémique chez des habitants partagés entre leur respect du patrimoine et un esprit farouchement laïque. Bien des édifices religieux sont aujourd’hui en péril, faute de moyens. La petite commune de Montréal du Gers, par exemple, se trouve confrontée à d’importants investissements. Fondée au 13ème siècle, cette bastide gasconne a possédé jusqu’à trente paroisse. Sept d’entre elles, églises ou chapelles, ont survécu. Certaines ne sont plus aujourd’hui que des ruines, d’autres ont pu être quelque peu préservées malgré l’absence d’offices religieux depuis de nombreuses années. La collégiale de Montréal, elle, a récemment subi les foudres climatiques. Conséquences : 85 000 Euros de travaux de rénovation. Une facture conséquente pour une commune de 1200 habitants, qui ne dédaignerait pas le soutien généreux de quelques mécènes. Voir la vidéo

BOULOGNE Un projet pour sauver le château fantôme – Le parisien 4 septembre 2010

Abandonné depuis trente ans par son propriétaire, un riche Saoudien, le château Rothschild pourrait sortir de l’oubli.Une étude envisage de rénover le bâtiment et ses alentours. Lire la suite

3 septembre

Marne La culture au service du patrimoine – L’hebdo du vendredi 3 septembre 2010

Le festival Itinéraires en est aujourd’hui à sa 12ème édition. Créé par le Conseil Général de la Marne et l’Institut de France, il nourrit l’ambition de mêler activités culturelles et patrimoine départemental. « L’objectif est de mettre en valeur le patrimoine marnais, qu’il soit architectural, naturel, religieux ou même militaire, détaille Émilie Honnart, responsable de la communication de l’évènement. Le principe, c’est l’insolite. Le festival propose des spectacles atypiques dans des lieux tout aussi atypiques et des villages méconnus ». Le voyage réside donc autant dans la découverte des lieux que dans celles des œuvres. Lire la suite

Loire : Un projet de réhabilitation pour le château de Magneux-Haute-Rive – Zoom 42 3 septembre 2010

Chaque année, 40 à 50 manifestations sont organisées dans la salle de réception de l’aile sud du château de Magneux-Haute-Rive. Rénovée il y a 10 ans, elle peut accueillir jusqu’à 400 personnes assises. Si l’existence de cette salle est très appréciée dans la région, le reste du château menace dangereusement de s’effondrer. L’aile Nord et les corps de ferme paient aujourd’hui les ravages du temps. Des travaux doivent débuter début 2011.Le projet consiste à réhabiliter l’aile nord et le corps de ferme en 9 appartements haut de gamme. « Regroupant 27 chambres, cet hébergement pourra accueillir plus de 100 couchages. Au cœur du Forez, la réhabilitation de ce château s’inscrit dans le schéma de déploiement des activités touristiques prôné par la région, qui souhaite voir développer l’activité liée à des hébergements haut de gamme », explique la famille de Monteynard, propriétaire du château de Magneux-Haute-Rive. Lire la suite

2 septembre

COULOMMIERS Monument historique cherche mécène – Le Parisien 2 septembre 2010

Elle s’élève depuis plus de huit siècles sur les hauteurs de Coulommiers. La commanderie des Templiers, vestige de l’époque médiévale, risque pourtant de ne pas passer le prochain centenaire, faute de mécène pour rénover ses murs. « Tout est à faire, de l’électricité au maintien des murs. Seuls, nous n’arriverons jamais à tout faire et la région risque de perdre un patrimoine important », s’inquiète Pierre Hodbert, président d’Atagrif, l’actuel locataire de la commanderie en charge de la restauration. Entre les aides de la mairie (3500 €), de la région et du département, quelques centaines de milliers d’euros sont perçus chaque année, au compte-gouttes, pour la mise en place des chantiers bénévoles de réinsertion et des expositions. Une broutille, en comparaison des quelque 8 M€ nécessaires. Des difficultés financières accrues par les affaires liées à la liquidation juridique, prononcée par le tribunal il y a deux ans. Lire la suite

Le Maire de Lens veut détruire un monument historique – la Tribune de l’Art 2 septembre 2010

Lorsque l’Etat et le ministère de la Culture se décident, pour une fois exemplaires, à faire respecter la législation des monuments historiques, celle-ci prouve son utilité. Un élu local, Guy Delcourt, le maire de Lens, vient de montrer par l’exemple que la vigilance était plus que jamais nécessaire.

L’histoire est édifiante et a largement été contée, principalement dans la presse régionale1. Dans le cadre d’une proposition de classement au patrimoine de l’UNESCO2 des cités minières du Nord, plusieurs d’entre elles ont bénéficié de protections au titre des monuments historiques, tout à fait justifiées par l’intérêt que ce type d’habitat représente, notamment du point de vue urbanistique. En 2009, neuf bâtiments de Lens liés à la mine ont été inscrits.

Le 1er décembre 2009 le « groupe scolaire Jean Massé, ancienne habitation du directeur des écoles, et ancien patronage de la Cité n° 12 » a ainsi fait l’objet d’une inscription. La protection de l’habitation du directeur des écoles n’a pas eu l’heur de plaire au maire de la ville, Guy Delcourt. Celui-ci vient en effet de commencer à la détruire, osant dénoncer : « le diktat des fonctionnaires de l’Etat qui s’autorisent à décider à la place des élus locaux3 ». Lire la suite

1er septembre

Dordogne Bayac ne veut pas d’un château abandonné – Sud Ouest 1er septembre 2010

La Ville de Paris vend ce centre de vacances qu’elle possède depuis 50 ans. Bayac veille. Le château de Bayac est à vendre. Qui emportera cette ancienne châtellenie des archevêques de Bordeaux au XIVe siècle qui surplombe la jolie vallée de la Couze, avec ses deux tours circulaires, son donjon et tout un corps de logis façonnés dans la pierre blonde ? Mystère : les candidats seraient connus d’ici le mois de novembre. Lire la suite

Rodez. 24 millions pour le musée : qui paye ? – la Dépêche 1er septembre 2010

Sur le papier, la construction du musée Soulages doit coûter 24 millions d’euros TTC. Et selon le plan de financement préétabli, la somme sera payée, pour moitié (4 millions chacun), par la Région, l’État et le conseil général ; et par la communauté d’agglomération du grand Rodez (12 millions). Sachant qu’en cas de dépassement, c’est cette dernière qui devra mettre la main à la poche. Mais à moins de trois semaines du démarrage du chantier, cette question n’est pas entièrement réglée. Surtout au niveau des autres partenaires du grand Rodez que sont l’État et le département. « Seul le conseil régional de Midi-Pyrénées a acté sa part. L’État, lui, a sécurisé 3,4 millions et le conseil général n’a rien sécurisé du tout », annonce Christian Teyssèdre. Lire la suite

Commentaires via facebook
(101 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
sagazanEmeric Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Emeric
Invité
Emeric

Juste un petit détail technique:
lorsqu’on clique sur « lire la suite » sous une revue de presse d’un mois donné,
la même page se réaffiche, il faut penser à cliquer sur « revue de presse de (mois) » , qui est en général situé à la fin du dernier paragraphe pour que la vraie page détaillée s’affiche.. ce qui n’est pas très pratique!
cordialement.