Journées du patrimoine 2010 Quelques manifestations

Article pouvant être lu en 13 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

JOURNEES EUROPENNES DU PATRIMOINE 2010

Nouvelles propositions :

Au Palais Royal, ministère de la Culture (Paris)

Au Centre historique minier de Lewarde (Nord)

Au musée Dobrée à Nantes (Loire-Atlantiques)

Journées du Patrimoine à L’Abbatiale d’Essômes (Aisne)

Bach à Silvacane (Bouches-du-Rhöne)

A Lyon (Rhône) les inédits 2010

A Deauville (Calvados) qui célèbre ses 150 ans

A la Cité universitaire internationale de Paris

A L’Hôtel de Pomereu qui se dévoile en musique (Paris)

Au Musée d’Art et d’Histoire de Puisaye (Yonne)

A Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône)

Voir toutes les nouveautés 2010 par région

Au Palais Royal, ministère de la Culture (Paris)

Pendant les Journées européennes du Patrimoine, le ministère de la Culture et de la Communication propose au Palais Royal :

– la visite du ministère de la Culture et de la Communication, du Conseil d » Etat et du Conseil constitutionnel, les 18 et 19 septembre  de 9h00 à 18h00 ;

– une flânerie littéraire dans les jardins avec Coraly Zahonero et Alain Lenglet, sociétaires de la Comédie-Française, le 18 septembre de 10h30 à 13h30 ;

– la mise en service, dans les jardins, du petit canon qui tonnera à midi les 18 et 19 septembre, retrouvant ainsi sa fonction originelle ;

– une sélection spectaculaire de costumes des grands personnages de l’histoire du théâtre, de l’opéra et de la danse (du XVIIe au XXe s.) provenant des collections du Centre national des Costumes de scène (CNCS).

Pour la première fois, découvrez virtuellement le ministère de la Culture et de la Communication Grâce aux dernières technologies en matière de multimédia, le patrimoine architectural et artistique exceptionnel du ministère de la Culture et de la Communication ouvre ses portes !

Avec plus de 270 photographies, une heure de vidéos, les décors, les objets, le mobilier, le ministère de la Culture et de la communication livre ses secrets sur www.culture.gouv.fr et invite les internautes à une visite commentée par Frédéric Mitterrand de son bureau.

Téléchargez gratuitement l’application « CulturePocket » pour smartphone et vivez les Journées européennes du patrimoine 2010 en toute mobilité.

Au 182, rue Saint-Honoré, 75001 Paris, le ministère de la Culture et de la Communication propose une exposition numérique :  visites virtuelles de la grotte de Lascaux, du ministère de la Culture et de la Communication, des épaves corsaires de la Natière à Saint Malo et des salons de Marie-Antoinette au Petit Trianon de Versailles. L’exposition sera ouverte de 9h00 à 19h00 le samedi 18 septembre et de 9h00 à 17h00 le dimanche 19 septembre.

Des postes de consultation permettront de naviguer librement sur ces différents sites multimédias et de faire des requêtes approfondies grâce aux moteurs de recherche Généalogie et Collections qui donnent accès à 4 millions de documents et 2, 8 millions de photographies.

Une diffusion exclusive à la Cité de l’Architecture et du patrimoine : « L’envol : vol en relief au cœur de Notre-Dame de Paris » Pour la première fois et par des procédés novateurs de captation d’images aériennes de proximité, un film court d’une dizaine de minutes en 3D relief une vision inédite de Notre Dame de Paris. Projection gratuite dans l’auditorium de la Cité de l’architecture et du patrimoine – Palais de Chaillot – 1, place du Trocadéro et du 11 Novembre – 75016 Paris – Samedi et dimanche, toutes les 30 minutes, de 12h à 18h.

Au musée Dobrée à Nantes (Loire-Atlantiques)

A l’occasion des journées européennes du patrimoine 2010 et à la veille d’un grand programme de rénovation, le musée Dobrée fait le point sur son histoire et présente son projet d’avenir.

Le musée sera en accès gratuit le samedi de 14 h 30 à 17 h 30 et le dimanche de 10 h 30 à 17 h 30.

Accès libre sans réservation :

Panorama sur Nantes depuis la tour du palais Dobrée, la ville médiévale, moderne et contemporaine, son port et son île Samedi de 14 h 30 à 17 h 30 Dimanche de 10 h 30 à 12 h 30 puis de 13 h 30 à 17 h 30

Ensemble vocal EVA au palais Dobrée Ce choeur de femmes interprétera a cappella des chants de la Renaissance au XXe siècle. Samedi à 16 h 30

Du manoir de la Touche au palais Dobrée Visite guidée sur l’histoire de Jean de Malestroit, évêque de Nantes et bâtisseur du manoir au XVe siècle et de Thomas Dobrée (1818-1895), grand collectionneur nantais. Accès exceptionnel aux fouilles archéologiques du manoir de la Touche.

Durée : ½ h – Départ toutes les ½ h Samedi de 14 h 30 à 17 h 30 Dimanche de 10 h 30 à à 17 h 30

Aidez-nous à écrire l’histoire du musée Recherche des documents et de témoignages sur le musée Dobrée.


Visites sur réservation uniquement :

D’un musée à l’autre : histoire d’un quartier Présentation de l’architecture du muséum et du musée Dobrée, et de l’évolution urbaine du quartier Durée : 1 h – RDV autour du puits du musée Samedi et Dimanche à 11 h et à 14 h 30

Nantes au Moyen Âge au regard des collections Les visiteurs découvrent à travers des éléments d’architectures de nombreux monuments disparus de la Nantes médiévale. Durée : 1 h Samedi et Dimanche à 15 h

Nantes de l’Antiquité au Moyen Âge : parcours dans les réserves pour les malvoyants autour d’une sélection d’éléments en pierre provenant d’édifices antiques et médiévaux de Nantes. Durée : 1 h Samedi à 16 h pour les malvoyants et leurs accompagnateurs, Dimanche à 11 h

Activités en autonomie

Enquêtes en famille au musée !

Sur les pas d’Anne de Bretagne et d’autres personnages célèbres de Nantes.

– Autour du manoir de la Touche, du palais Dobrée et du futur musée.

Renseignements et réservations au 02.40.71.03.50

Au Centre historique minier de Lewarde (Nord)

A l’occasion des Journées du Patrimoine, le dimanche 19 septembre, des visites commentées de l’exposition « Héros ou martyrs » seront proposées aux visiteurs. Les médiateurs culturels du musée évoqueront notamment le rôle des patrons, des ouvriers, des syndicalistes et de l’Etat, qui ont fait évoluer les conditions sociales des mineurs selon les époques, les lieux et les métiers : Casimir Périer, Arthur Lamendin, Emile Basly, Charles De Gaulle ont ainsi construit l’histoire sociale de la mine.

Dimanche 19 septembre, visites commentées gratuites à 11h, 14h30, 15h30 et 16h30 (sur réservation). Visite guidée du circuit minier : 5,90 € au lieu de 11,50 €. En savoir plus

Journées du Patrimoine à L’Abbatiale d’Essômes (Aisne)

Vitrail du XVIème siècle représentant un évènement de la vie de Saint Augustin. Abbatiale d'Essômes-sur-Marne18 et 19 septembre 2010

Portes ouvertes de 10h à 18h

l’Association pour la Sauvegarde de l’Abbatiale d’Essômes,
le Maire et le conseil municipal d’Essômes-sur-Marne,
présentent
un ensemble exceptionnel de quinze vitraux
(1530 -1540) ayant orné l’Abbatiale

Vernissage le 18 septembre à 11h00

Pour en savoir plus sur les vitraux du XVIe siècle, cliquer ICI

et un concert de l’Ensemble Trecanum, « Le Jardin Mystique »
groupe vocal de Strasbourg, polyphonies du Moyen-Age et chants grégoriens

A l’occasion de ces Journées du Patrimoine, nous aurons le plaisir de vous accueillir aussi, au Temple de Monneaux, pour y admirer les vitraux récemment  restaurés : samedi 18 et dimanche 19 septembre de 14 h à 17 h.

Bach à Silvacane

Evénements incontournables à l’Abbaye de Silvacane pour les journées du patrimoine

Concerts organisés avec le soutien de la CPA.

Bach à Silvacane

Avec l’ensemble Café Zimmermann

Les 18 et 19 septembre 2010

Pendant les journées du patrimoine, par définition hors du temps, l’ensemble Café Zimmermann et la soprano Roberta Invernizzi ont souhaité faire résonner la musique de Jean-Sébastien Bach au sein des murs de l’Abbaye de Silvacane.

Visite de l’Abbaye et entrée au concert : 5€, gratuit moins de 12 ans.

Réservation par téléphone auprès de l’Abbaye de Silvacane à partir du 10 septembre au

04 42 50 41 69.

Les billets sont à retirer à l’Abbaye au plus tard 30mn avant le spectacle


A l’occasion de ces journées du patrimoine, des visites guidées sont proposées :

Samedi 18 : visites guidées à 10h30, 14h30, et 17h

Dimanche 19 : visites guidées à 10h, 14h30 et 17h

Tarif réduit Journées du Patrimoine : 5€/pers (pas de supplément pour les concerts)

A Lyon les inédits 2010

De nouveaux sites ouverts à la visite :

• le mémorial Jean Moulin à Caluire

• la Villa Bagatelle à Irigny (classée monument historique en novembre 2009)

• l’hôtel de Ville et le théâtre de la Renaissance à Oullins

• le sanctuaire Saint Bonaventure à Lyon

• le château de Vaulx en Velin

• la Mostra à Givors

• la crypte de Saint Pothin, située en sous-sol du cloître de l’ancienne chapelle de l’hôpital de l’Antiquaille

• le siège de LCL rue de la République à Lyon (sous réserve)

• les Studios 24 à Villeurbanne

Deux sites à retenir :

www.grandlyon.com/jep

www.culture.gouv.fr/rhone-alpes

Pendant la manifestation, un point d’information spécifique sera installé place Bellecour, face à l’office du tourisme. La centrale téléphonique Lyon en direct pourra également renseigner le public sur les festivités. 04 72 10 30 30.

A Deauville qui célèbre ses 150 ans

Ainsi durant deux jours, les visiteurs pourront découvrir exceptionnellement la villa Strassburger ou encore participer à des visites guidées comme celles de la chapelle Notre-Dame de la Pitié et de l’église Saint-Augustin ou celles sur le patrimoine balnéaire de Deauville et Trouville, mais également une exposition sur l’architecture balnéaire à Deauville(exposition visible au club 2010 de Deauville du 15 septembre au 3 octobre 2010 du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h)  ou une conférence sur le fameux Deauville Yacht Club.

A la Cité universitaire internationale de Paris

Un audio guide interactif et immersif propose aux visiteurs de créer des films non fictionnels au fil de leur déambulation dans la Cité internationale. Révélateur de la mémoire des lieux, HERITAGE EXPERIENCE convoque des images d’archives et actuelles qui (re)donnent vie aux concepteurs, aux architectes et résidents d’hier et d’aujourd’hui. Des smart Phones sont prêtés au public pour une première mise en oeuvre de ce projet expérimental. Une médiation patrimoniale d’un genre nouveau s’organise sur le territoire de la Cité internationale.
En partenariat avec Dédale et en présence de l’artiste Ulrich Fischer.

En savoir plus avec walking-the-edit.net

A L’Hôtel de Pomereu qui se dévoile en musique (Paris)

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, les 18 et 19 septembre prochains, le groupe Caisse des Dépôts ouvre au public les portes de l’Hôtel de Pomereu, situé rue de Lille, au coeur du 7ème arrondissement de Paris. Les visiteurs pourront découvrir en musique les différentes facettes de cet hôtel particulier, témoignage de l’histoire de Paris.

Inscrit à l’inventaire général du patrimoine et partiellement classé en 1979 notamment pour son escalier monumental et ses vestibules, l’Hôtel de Pomereu témoigne de l’essor du Faubourg Saint-Germain à partir de la fin du XVIIème siècle. Terrain de culture et de chasse jusqu’au XVIème siècle, le Faubourg Saint-Germain a vu s’édifier de 1690 à 1725 plus de 200 hôtels particuliers. Une cinquantaine d’entre eux subsistent encore, dont l’Hôtel de Pomereu.

En 1705 et 1706, deux hôtels particuliers furent édifiés à l’emplacement de l’actuel bâtiment. L’un d’eux fut détruit lors de l’incendie qui ravagea le quartier en 1871, sous la Commune. Le second, propriété du marquis de Pomereu d’Aligre resta intact. Le marquis fit l’acquisition des vestiges de l’hôtel particulier détruit et fit édifier en 1872 un bâtiment unique, conservant les parties anciennes préservées.

C’est David de Penanrun, architecte disciple de Victor Baltard, qui assura la réalisation de ce nouvel hôtel particulier, dans un style dit « éclectique ». Aussi se côtoient sous un même toit, les styles et le vocabulaire ornemental des siècles passés, adaptés aux exigences de la vie moderne et aux nouvelles techniques de construction en vigueur au XIXème siècle. Acquis en 1947 par la Caisse des Dépôts, l’Hôtel de Pomereu est aujourd’hui utilisé comme lieu d’activités professionnelles par le Groupe, qui veille à en préserver l’intérêt patrimonial et historique.

Ouverture au public : Samedi 18 septembre de 13h à 19h et Dimanche 19 septembre de 11h à 19h, Hôtel de Pomereu : 67, rue de Lille – 75007 Paris, Métro : Bac / Solferino – RER : Musée d’Orsay

Renseignements et programme : www.caissedesdepots.fr – Tél. : 01 58 50 13 90

Au Musée d’Art et d’Histoire de Puisaye (Yonne)

18 et 19 septembre JOURNEES du PATRIMOINE :

Visites guidées du musée par M.Poulet, artiste et M PELLET Historien
l’après-midi sur nos Grands Hommes : Georges MOREAU,Paul HUILLARD et Pierre LAROUSSE commenté par Madame GUILPAIN, présidente de
l’Association des Amis de Pierre LAROUSSE
Présence du photographe Germain PLOUVIER qui accueillera les visiteurs de son exposition METROPLOLIS

Musée d’Art et d’Histoire de Puisaye
Rue Paul HUILLARD
89130 Villiers Saint-Benoît
Tel/Fax: 03 86 45 73 05

A Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône)

Table Ronde consacrée à l’Histoire du monastère de Luxeuil et à son patrimoine colombanien.

Samedi 18 septembre 2010 à 16h à l’abbaye St Colomban.
Devant le succès de la première Table Ronde en 2009, lors des Journées européennes du Patrimoine, l’association des Amis de Saint Colomban de Luxeuil organise, le 18 septembre 2010, une Table Ronde consacrée au Patrimoine colombanien.

Pour la deuxième année consécutive, l’association renoue avec ce rendez vous culturel consacré au monastère de Luxeuil et à son fondateur saint Colomban. Ces rencontres culturelles sont issues d’une ancienne tradition, dés 1920 le curé de Luxeuil, Mgr Thiébaut, qui fut le restaurateur du culte à Saint Colomban, organisa une fête annuelle, en été, consacrée au grand saint. Chaque année un conférencier intervenait sur le thème du monachisme colombanien. Cette tradition fut reprise par le Docteur Gilles Cugnier et les conférences étaient publiées dans un petit fascicule « Les cahiers colombaniens ».

Nous vous proposons cette année de revenir aux origines de ce mouvement monastique qui trois siècle avant Cluny avait déjà essaimé une cinquantaine de monastère en Gaule.

Les conférenciers :

M. Jean Michel Picard, professeur à l’Université de Dublin (Irlande) et spécialiste du monachisme irlandais « Bangor et la formation irlandaise de Colomban »

Mme. Michèle Gaillard, professeur en histoire médiévale Université de Lille 3, spécialiste en Histoire religieuse du haut Moyen Âge occidental (Ve-IXe siècle), en particulier sur le Nord et l’Est de l’espace franc.

« La Gaule mérovingienne à l’arrivée de saint Colomban »

M. Flavio Nuvolone, Professeur de patristique à l’Université de Fribourg (Suisse). Directeur de la revue Archivum Bobbiense à Bobbio.

« Les débuts du monastère de Bobbio à l’époque mérovingienne »

M. Sébastien Bully, archéologue C.N.R.S., responsable du chantier de fouilles à Luxeuil-les-Bains. « Bilan des fouilles archéologiques de la place de la République – Projet de protection et de mise en valeur du site archéologique»

Première conférence à 16h à la salle du chapitre de l’abbaye de Luxeuil.

Entrée gratuite.

Ces conférences sont financées par la Fondation Gilles et Monique Cugnier abritée par la Fondation du Patrimoine.

http://www.amisaintcolomban.net/table_ronde_2010.html

Renseignements : association Les Amis de Saint Colomban : président Jean Coste 03 84 40 22 07

costejean@wanadoo.fr

Partages
(50 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *