Journées du patrimoine : Turgot honoré à Bercy, condamné à LaennecArticle pouvant être lu en 5 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Partages

JOURNEES DU PATRIMOINE

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le ministère du Budget, à Bercy, a choisi de rendre hommage à onze grands hommes qui ont construit l’économie et les finances de la France et de l’Europe. Sur le parcours des visiteurs, les grands hommes qui ont donné leur nom aux bâtiments et aux lieux prestigieux de Bercy ont vécu sous l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècles) et au XXe siècle. Parmi eux figure Turgot dont on exposera la célèbre lettre au roi louis XVI (1774).

Le ministère présente au public la lettre qu’écrit Turgot au roi Louis XVI en 1774 et que l’État a préemptée en mai dernier. «Point de banqueroute, point d’augmentation d’imposition, point d’emprunts. Pour remplir ces trois points, il n’y a qu’un moyen : réduire la dépense au-dessous de la recette. » Avec cette lettre, Turgot jette les fondements des finances publiques modernes.

Honoré à Bercy, Turgot reste condamné à Laennec. En effet sa sépulture, dans la chapelle de l’ancien Hotpital du même nom (ancien Hospice des incurables) reste inaccessible depuis la vente des batiments par l’APHP à la Cogedim. la Chapelle, qui n’a jamais été désaffectée, demeure close depuis près de dix ans. Le propriétaire acteul faisant la sourde oreille aux association de sauvegarde qui en demandent l’accès au public parisien.

Lire le communiqué du Comité laennec-Turgot

Le ministère de la culture a choisi comme thème, pour les journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre 2010 « les grands hommes : quand les femmes et les hommes construisent l’histoire. »

Le Comité Laennec-Turgot s’intéresse depuis 2006 au devenir du site Laennec, de sa chapelle et des sépultures des hommes d’exception qui y reposent. Notre action, notre combat sont clair :

– Réhabiliter la chapelle et les sépultures laissées à l’abandon et permettre au public d’y accéder.
– Circuler de la rue de Sèvres au jardin potager jouxtant le jardin Catherine Labouré.

Pour ce faire nous avons créé un site et sommes sur Facebook. Une pétition a été initiée, elle est toujours d’actualité, plus de 6500 signatures démontrent que le public s’intéresse au devenir de cette chapelle, un des joyaux parisiens. Le Comité a également un Comite de soutien avec Marc Fumaroli, académicien, Antoin Murphy économiste, Masami KOMEMUSHI philosophe, et d’autres personnalités remarquables et même un Comité de soutien au Brésil. Béatrice de Andia Présidente fondatrice de l’Observatoire du Patrimoine Religieux soutient également notre combat. Monsieur le Bâtonnier Alain de la Bretesche a présenté un plaidoyer remarquable concernant le devenir de la chapelle Laennec, en présence du Chef de cabinet de Madame la Ministre Rachida Dati, Maire du 7ème et de Béatrice de Andia. Le Bâtonnier a évoqué, entre autre, la Loi de 1905 – la séparation de l’Eglise et de l’Etat – « La chapelle peut passer du domaine public au domaine privé, mais son affectation est inaliénable et imprescriptible. »

Les hommes d’exception qui ont leurs sépultures dans la chapelle sont : François – Cardinal de La Rochefoucauld 1548 – 1645 – Cardinal et homme d’état. Fondateur de l’hospice des Incurables. Jean-Pierre Camus – Évêque de Belley – 1584 – 1652. Quatre générations de Turgot reposent également dans la chapelle : Antoine Turgot – 1626 -1713 et Jacques Turgot -1597-1653 – Michel Etienne Turgot – 1690 – 1751 – Prévôt des Marchands de la ville de Paris. Son nom reste attaché au fameux plan de la ville de Paris en perspective cavalière commandé à Louis Bretez en 1734, dit « plan Turgot ». Son fils, Anne Robert Jacques Turgot – 1727 – 1781 -Économiste, administrateur et homme d’état. Disciple de Vincent de Gournay, ami d’Adam Smith, des Encyclopédistes et des Physiocrates, il occupe une position unique parmi les économistes de son temps et à contribué à fonder la tradition économique française.

30 juillet 1914 – Inauguration du buste du ministre des lumières Anne-Robert-Jacques Turgot, par Gustave Schelle, vice-Président de la Société d’Economie Politique, remise de ce monument à l’Assistance publique. Monsieur Mesureur, Directeur de l’Assistance publique, a accepté ce dépôt et en a garantie la conservation. La Société des Amis de Turgot et la famille de Turgot souhaitent que le buste de Turgot reste à la place où il a été dressé et inauguré.

Ce buste de Turgot n’apparaît pas sur la maquette « Laennec Rive Gauche » et n’est pas présent sur le panneau exposé rue de Sèvres. Notre comité réclame avec insistance que le buste reprenne la place qui lui est due.

En 1878 – l’hospice des incurables a été baptisé l’hôpital Laennec. Le nom du projet de réhabilitation était depuis 2005 « Laennec Rive Gauche », nous contestons son abandon depuis juin 2010 au profit de « Paris 7 Rive Gauche » qui renie le contexte historique au profit du contexte commercial.

Pourquoi ne serait-il pas possible d’obtenir, au coeur de Paris une réalisation exemplaire, comme c’est le cas dans d’autres villes de France telles que à Avignon, Bourges, Dôle, Lille, Toulouse etc? Ces réalisations démontrent parfaitement qu’un patrimoine public peut cohabiter avec un programme immobilier privé au bénéfice de tous les citoyens.
.
La chapelle classée Monument historique – Rapport et conclusion de l’enquête publique, du 14 décembre 2005, page 8. « Le présent permis de construire ne prévoit que des travaux de sécurité incendie » et « Destinée à accueillir des manifestations culturelles grâce à une affectation en
équipement collectif privé.

Lire aussi

le dossier Sauver la mémoire de l’hôpital Laënnec-Turgot sur Patrimoine- en-blog

Journées du patrimoine 2010 : Quand femmes et hommes construisent l’Histoire



Commentaires via facebbok
Partages
(12 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags:

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Journées du patrimoine : Turgot honoré à Bercy, condamné à LaennecArticle pouvant être lu en 5 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Vidal-Naquet
Invité
Le comble de l’absurde comme l’a si bien souligné Benoit de Sagazan : Le ministre des lumières est honoré dans le monde entier. il a traversé es siècles et fait partie de ces « hommes illustres » qui ont forgé l’Histoire. Le ministre souhaitait demeurer dans la chapelle des Incurables. Il a été question qu’il soit déplacé au Panthéon. Sa famille a tenu à ce qu’il reste, selon ses recommandations, auprès des nécessiteux. Cet hospice des Incurables a été créé par François, Cardinal de La Rochefoucauld en 1634, il y a eu 88 donateurs et le cardinal a fait fondre… Read more »
wpDiscuz