Le budget 2011 du ministère de la Culture

Pocket
Article pouvant être lu en 4 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

POLITIQUE DU PATRIMOINE

Le 29 septembre, Frédéric Mitterrand a présenté à la presse le budget 2011 du ministère de la Culture et de la Communication. Budget qui affiche selon le ministre une hausse de 2,1%

Par prudence, je ne ferai aucun commentaire immédiat sur ce qui est annoncé. Nous attendrons de connaitre plus précisément les affectations des différentes enveloppes pour dire si l’entretien et la valorisation du patrimoine sortent véritablement gagnants des arbitrages budgétaires…

Pour mes confrères d’Artclair;com, ce budget est présenté comme « stable et opaque »


Extrait du communiqué :

Avec près de 7,5 Md€, soit 154 M€ de plus qu’en 2010, le budget du ministère de la Culture et de la Communication pour 2011 est en hausse de 2,1 %. 
Il comprend : 
– les crédits de la mission Culture (Patrimoines, Création, Transmission des savoirs et démocratisation de la culture) : 2,70 Md€, soit +1,1 % ;
– les crédits de la mission Recherche culturelle: 121,55 M€ soit – 0,8 % ;
– les crédits de la mission Médias, livre et industries culturelles : 4,68 Md€ soit +2,8 % incluant 3,22 Md€ liés à la redevance audiovisuelle et 1,46 M€ de crédits budgétaires. « C’est la traduction d’engagements clairs et d’une ambition réaffirmée en faveur de notre patrimoine, de notre création et de nos médias », a déclaré Frédéric Mitterrand. 
A cette enveloppe s’ajoutent les taxes affectées aux établissements publics et en particulier au Centre National du Cinéma et de l’Image Animée qui bénéficiera en 2011 de près de 750 M€.

***

Parmi les 8 priorités de l’action du ministère, retenons celles qui intéressent ce blog :

Extrait du communiqué :

La mise en valeur du patrimoine, en particulier celui des régions. Le soutien de l’État au patrimoine est renouvelé avec une hausse 1,6% soit 868 M€. L’effort en faveur des régions se traduit notamment par le lancement du plan musée. 70 M€ sur 3 ans seront consacrés au rééquilibrage territorial, au renforcement de la conservation et de la mise en valeur des collections.

La poursuite des grands projets culturels et architecturaux. Le budget 2011 permettra d’achever la construction du centre des archives de Pierrefitte qui ouvrira fin 2012, de lancer la préfiguration de La Maison de l’histoire de France dans le quadrilatère des archives. La construction du musée des Civilisations d’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) se poursuivra pour Marseille 2013, capitale européenne de la culture tout comme la rénovation du musée Picasso et du quadrilatère Richelieu. Les espaces inférieurs du Palais de Tokyo seront aménagés et entièrement dédiés à la création contemporaine. Ce nouveau Palais de Tokyo présentera dès 2012 les travaux d’artistes émergents.
La transmission des savoirs. Les crédits du secteur de l’enseignement supérieur qu’il s’agisse des écoles d’architecture, des écoles d’art ou de l’enseignement en matière de spectacle vivant sont en hausse de 3%. De nouveaux moyens ont été dégagés pour accompagner les axes prioritaires de « la culture pour chacun » : le plan lecture, l’éducation artistique et culturelle, le plan rural, ou les actions en faveur des publics éloignés de la culture.

***

Stabilité et opacité du budget de la Culture pour 2011 – Artclair.com 30 septembre 2010

Le budget global de la Culture ne devrait pas trop souffrir en 2011. Mais l’opacité des documents fournis ne permet pas d’analyser finement les arbitrages consentis pour financer le MUCEM et le Palais de Tokyo. On s’y attendait depuis les annonces de François Baroin, à l’été : dans ses grandes masses le budget de la Culture en 2011 sera peu ou prou le même qu’en 2010. Il est ainsi prévu que les crédits de paiement (CP) de la mission Culture (2,81 milliards d’euros) augmentent de 1,06 %, soit une légère baisse si on tient compte de l’inflation. La mission Communication (Livre, presse et audiovisuel) est un peux mieux lotie, avec une croissance de 2,8 % des CP (4,67 milliards d’euros), ce qui permet d’afficher une hausse globale du budget du ministère de 2,1 % La stabilité du budget de la Culture est en ligne avec l’augmentation de 1,2 % du budget de l’Etat, dans le contexte de rigueur que l’on connaît. Il est cependant d’autant plus facile de « sanctuariser » le budget de la Culture que 1 % de ce budget pèse 28 millions d’euros quand 1 % du budget de l’enseignement scolaire, par exemple, pèse 620 millions. Lire la suite

Lire aussi

Rapport du sénat sur le volet culture du projet de finances 2010 Mercredi 25 novembre 2009

Frédéric Mitterrand présente son budget 2010 Jeudi 1er octobre  2009

Plan Relance : 100 millions d’euros pour la culture et le patrimoine historique Mercredi 4 février 2009

Le Sénat rétablit l’avantage fiscal sur les monuments historiques Mardi 9 décembre 2008

Le PS dénonce un budget en « trompe en l’oeil » Jeudi 9  octobre 2008

Budget patrimoine 2009 : des recettes perennes à l’expertise Mardi 30 septembre 2008

Christine Albanel satisfaite de son budget 2009 Lundi 29 septembre 2008

La fin d’une politique du patrimoine ? Mardi 9 septembre 2008

(39 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de