Le Val de Loire fête les 10 ans de son label UNESCO

Partagez l'information

CLASSEMENT UNESCO

Depuis le 30 novembre 2000, le Val de Loire est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre de paysages culturels vivants.

Cet anniversaire est l’occasion d’un bilan et d’une promotion.


(D’après le dossier de presse)

Coté bilan signalons :

Une fréquentation accrue des sites : Le Val de Loire concentre sur son parcours de nombreux sites et monuments, aux chiffres de fréquentation particulièrement importants. Ainsi, les 19 grands sites patrimoniaux engagés dans une démarche d’excellence, représentent près de 5 millions de visiteurs annuels s’acquittant d’un droit d’entrée. Ces sites après avoir vu pendant de nombreuses années, une érosion lente mais continue de leur fréquentation, ont enregistré depuis 2 à 3 ans une inversion de tendance. Ainsi en 2009, les 19 grands sites patrimoniaux du Val de Loire ont enregistré une hausse de fréquentation durant la saison touristique de 5 % supérieure à celle de 2008, qui avait été pourtant une bonne année.

Un impact économique certain : Ainsi, en région Centre, où l’essentiel de la fréquentation touristique est concentrée sur les 3 départements inclus dans le périmètre inscrit, 26 000 emplois salariés sont liés au secteur du tourisme, représentant 5 2,8% de l’emploi touristique en France métropolitaine et plaçant la région Centre au 11ème rang des régions françaises. Ils représentent 3,3% de l’emploi salarié de la région (la moyenne nationale atteint 4,4%) soit le 18ème rang des régions. Le Val de Loire concentre 56% de l’emploi salarié total, mais 61% de l’emploi touristique de la région Centre, soit 16 000 emplois salariés (Source INSEE Centre, 2007)

La région Centre accueille chaque année 9 millions de visiteurs, dépensant près de 900 millions d’euros pendant leurs séjours ou excursions, et enregistre près de 18,5 millions de nuitées. Ce sont des résidents français pour près de 87% des visiteurs (8 millions) représentant 78¨% du nombre de nuitées (14,4 millions)et des touristes étrangers pour 13% des visiteurs (1 million) représentant 22% des nuitées (4 millions). (Source: Ministère de l’Economie, de l’industrie et de l’Emploi, Direction du Tourisme et CRT Centre-­ « Les chiffres clés du Tourisme 2007  » )

Une source d’initatives bénéfiques :

« La Loire à vélo » est aujourd’hui la première destination française vélo vendue par les Tour Opérateurs. Atout touristique majeur du Val de Loire, elle est fréquentée par plus de 300 000 touristes à vélo / an ; cela représente pour l’année 2009, plus de 261.000 personnes sur l’itinéraire, qui ont généré 5,1 millions d’euros de consommation sur le territoire régional. L’idée d’un itinéraire cyclable longeant le cours de Loire remonte à 1995, à terme 800 km sécurisés et balisés relieront St Brévin les Pins (44) à Cuffy (Cher), ce projet étant lui-­même intégré à l’Eurovélo 6 qui reliera à terme la façade atlantique à la Mer Noire, soit 3 650 km.

La mise en valeur des berges du fleuve : reconquête des prairies alluviales du lit mineur, restauration et entretien des espaces naturels de Loire, notamment dans le cadre des directives « Oiseaux et habitats » du réseau européen « Natura 2000 » visant à sauvegarder la biodiversité, création de sentiers d’interprétation, cheminements piétonniers et cyclistes … Initiative portée par les régions Centre et Pays de la Loire, qui reconvertit, progressivement, les 600 kms de levées de Loire en véritables belvédères de découverte des paysages fluviaux.

La revitalisation de la navigation fluviale : Le schéma d’orientation « marines et ports de Loire » réalisé en 2007 a été efficacement accompagné par des dispositifs régionaux (Région Centre et Pays de la Loire) et départementaux (Loiret, Indre et Loire et Maine et Loire) de soutien à la batellerie de Loire, à l’aménagement des ports de Loire et au développement du tourisme fluvial. Au total, la Loire compte plus 150 bateaux traditionnels dont la moitié construite par des associations depuis ces 5 dernières années. 23 « bateaux à passagers » soit une capacité d’accueil touristique de 850 personnes proposent, aujourd’hui, des prestations d’écotourisme sur le site Val de Loire… Les collectivités se sont engagées dans la restauration et l’aménagement de leurs quais et cales pour les adapter aux nouvelles formes de navigation. L’agglomération orléanaise a choisi d’investir dans son « port de Loire » pour renouveler son image et renforcer son identité de ville de Loire. Chalonnes-­sur­‐Loire a fait le même choix. Des communes rurales comme la Possonnière ou la Ménitré privilégient la rénovation de leur port pour renouveler leur offre touristique. Depuis 2009, le Conseil général d’Indre et Loire s’investit dans une politique publique ambitieuse avec la réhabilitation, en 4 ans, d’une dizaine de ports de Loire. Six nouveaux projets sont en cours d’étude dont un associe deux communes (Jargeau et Saint Denis de l’Hôtel) et deux sont inclus dans la politique du Conseil Général d’Indre-‐et-­Loire.

Des politiques de protection et de mise en valeur des patrimoines et paysages remarquables. Ces actions se sont matérialisées par l’enfouissement de réseaux et la requalification de nombreux centres-­bourgs des villages de Loire, des politiques de réhabilitation des centres urbains historiques des villes (Angers, Saumur, Chinon, Tours, Amboise, Blois, Orléans), la création de grands parcs urbains de Loire dans les grandes agglomérations (Parc Balzac/Angers Loire Développement, Parc de la gloriette/ Agglomération Tours PLus, Parc de Mées/Agglopolis, Parc de la Source/Agglo d’Orléans). A noter des initiatives innovantes en matière de protection des espaces agricoles périurbains avec la mise en place de Zones Agricoles Protégées sur les aires d’AOC de Montlouis-­sur-­Loire et de Vouvray ou l’engagement de l’ensemble des collectivités du site dans une charte d’excellence en matière de maîtrise de l’affichage publicitaire. Le renouvellement de la Charte du Parc Naturel régional Loire Anjou Touraine, en 2008, a été l’occasion d’affirmer les priorités et les outils de développement durable des espaces ligériens. Le parc est plus que jamais, un territoire d’expérimentation des paysages de demain.

Coté promotion vous trouverez tout sur le site visaloire.com

Jeudi 9 décembre 2010

Laisser un commentaire

  • Patrimoine-en-blog sur votre mobile

    QR Code - scan to visit our mobile site
  • 
    EmailEmail