La Lettre du Patrimoine religieux N°17

Pocket
Article pouvant être lu en 16 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

La Lettre du Patrimoine religieux N°17

20 mars 2011

Sachez-le

A propos d’une vente d’art sacré à Angoulème

Une grand vente d’objets de piété, de vaisselle liturgique, de reliquaires et de dalmatiques étaient proposés à la vente aux enchères à Angoulême (Charente) le 3 mars. Ainsi venait être dispersée plus de 200 pièces principalement issues de la collection privée d’un charentais décédé. Assez choqué par une vente précédente, à laquelle j’ai déjà fait écho sur Patrimoine en blog, j’ai décidé de me rendre sur place.

La veille au cours de l’exposition, j’avais pu vérifier que les reliques avaient été ôtées des reliquaires et confiées à un prêtre avant leur mise en vente. En revanche je trouve toujours discutable l’argument selon lequel les objets sacrés perdraient de facto leur « sacrement » dès lors qu’ils feraient l’objet d’une transaction commerciale. Cet argument est invariablement mis en avant par les experts et commissaires-priseurs qui pratiquent ce type de vente. A ce propos, une demande de précision est cours auprès du service juridique de la Conférence des évêques de France.

Toutefois, je voudrais pas avoir l’air d’accabler ici les experts à qui Vincent Gérard-Tasset, commissaire-priseur à Angoulême, avait appel pour le conseiller et préparer cette vente. En effet Jean-Michel Franc et Bénédicte de Saint-Salvy ont de toute évidence beaucoup travaillé que que plus de 90% des objets sensibles de cette vente reviennent dans le giron de l’église : institutions, congrégations, membres du clergé, musées d’art sacré, parents de séminaristes avaient été préalablement sollicités pour acquérir la majeure partie des objets à vendre. Les deux experts, qui sont mariés, ont notamment beaucoup vendu au téléphone.

Jean-Michel Franc et Bénédicte de Saint-Salvy m’ont également fait partager leur souci de préserver ce patrimoine religieux et d’éviter sa dispersion dans des mains profanes. Ils nourrissent un  projet en ce sens que j’espère pouvoir prochainement vous présenter s’il prend réellement forme. A suivre

Actualisation de la Liste des églises menacées

A ce jour, j’ai recensé 130 églises en danger et 11 récemment démolies.  3 églises sont sauvées de la démolition mais leur avenir n’est pas totalement assuré. Ont été récemment ajoutées :  l’église de Carresse (Pyrénées atlantiques), l’ église Saint-Martin d’Arenc à Marseille, les églises Saint-Bernard et du Bon-Pasteur à Lyon, l’église sainte-Thérèse à saint-Quentin (Aisne), l’église de Brassy (Nièvre)

Voir la liste par département

Cela vous a (peut-être) échappé…

Chapelle de l’hôpital Laennec : Rien ne va plus Patrimoine en blog 17 mars 2011 / Le torchon brûle entre  promoteurs (Cogedim et Allianz) de la réhabilitation en logements de l’ancien hôpital Laennec, aux confins des sixième et septième arrondissements de Paris, et  associations de riverains et descendants des hommes illustresinhumés dans la chapelle dudit hôpital. Objet du litige : l’avenir de la chapelle. (Lire la suite…)

Orthez Le temple protestant doit son salut à un organiste – Sud Ouest 17 mars 2011 / Si le feu s’était propagé dans l’édifice religieux, c’est une belle pièce du patrimoine orthézien qui aurait été gravement détériorée. Le temple de la rue du général Foy, qui appartient à l’Église réformée, a été inscrit au répertoire des monuments historiques, sous la municipalité Issartel, la même année que le château de Baure, de Sainte-Suzanne, en 2005. Le temple attend actuellement de passer devant une commission, pour être classé monument historique. Si l’Édit de tolérance de 1787 – qui assure aux protestants le droit d’exister dans le royaume sans y être troublés sous le prétexte de religion – évoque une décision des protestants de construire ce temple, l’édifice a été inauguré en 1794. « La façade est toutefois plus tardive, précise Michel Rodes. La grille du portail d’entrée a été offerte par le roi de France Louis-Philippe. » Lire la suite

Menaces sur la chapelle de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris – Patrimoine en blog 16 mars 2011 /  Architecte du patrimoine, Jean-Louis Hannebert alerte sur lesmenaces qui pèsent lourdement sur la chapelle de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris. L’hôpital fermera ses portes en 2011 avant d’être vendu avec sa chapelle. Une menace qui rappelle celle que subit actuellement la chapelle de l’hôpital Laennec (Lire la suite…)

Querelle de chapelle pour la tombe de Turgot – Libération 14 mars 2011 / C’est une intrigue qu’Agatha Christie n’aurait pas reniée : qui a bien pu recouvrir de béton la tombe de Turgot, homme de confiance de Louis XVI, qui repose depuis 1781 dans la chapelle Laennec, située dans le VIIe arrondissement de Paris ? La question intrigue depuis que, le 1er mars, la descendante du ministre, Ysabel de Naurois-Turgot, a pénétré dans l’édifice (fermé au public depuis 2002 et le rachat par l’assureur Allianz du site de l’ex- hôpital éponyme) et y a constaté «de scandaleuses dégradations». Pour celle-ci, nul doute : «J’ai visité l’édifice pour la dernière fois en 2002 et la tombe de mon ancêtre était visible. Aujourd’hui, outre de multiples dégradations, elle est recouverte par une chape fraîchement coulée. J’appelle cela du vandalisme patrimonial»,s’insurge-t-elle. Lire la suite

Valeurs Actuelles rend hommage aux anges gardiens du patrimoine religieux – Patrimoine en blog 11 mars 2011 / Dans un article titré Eglises en péril Comment les sauver, l’hebdomadaireValeurs Actuelles (N° 3876, daté du 10 au 16 mars 2011)  raconte, exemples à l’appui, comment nombre d’églises menacées « échappent à la destructiongrâce à l’action d’habitants soucieux de préserver leur mémoire religieuse« (Lire la suite…)

Corbeil-Essonnes (Essone) Une divine surprise au plafond de l’église – Le Parisien 10 mars 2011 / Un petit miracle ? A Corbeil-Essonnes, les travaux de rénovation de l’église Saint- Etienne viennent de mettre au jour une fabuleuse peinture datant du Moyen Age. Si seule une paire de personnages est aujourd’hui visible sur la voûte de la nef, l’œuvre pourrait s’étendre sur des centaines de mètres carrés. Les Monuments historiques évoquent déjà une « découverte exceptionnelle d’envergure nationale ». Lire la suite

Lyon: A l’île Barbe, il y a péril en la chapelle – 20 Minutes 9 mars 2011 / Elle est posée depuis un millénaire comme un phare à l’entrée nord de Lyon. En bord de Saône, le clocher dela chapelle Notre-Dame de l’île Barbe (9e) se détache de la verdure dans un décor de carte postale. Mais cette église romane est aujourd’hui en danger. Les voûtes s’affaissent, le clocher se fissure. «Je ne ramasse plus les gravats, juste pour montrer aux visiteurs à quel point les lieux se dégradent», raconte Chantal Jaillard, propriétaire de l’édifice et habitante de l’île. Lire la suite

« Garder vivant notre héritage » – Patrimoine en blog 9 mars 2011 /  « C’est en gardant vivant ce que nous avons hérité de savoir, de sagesse et de tradition que le tracé de nos chemins et de nos rues, les pierres de nos monuments et les formes de notre Art garderont pour nous une signification profonde » Nicolas Sarkozy, président de la République française. Discours au Puy-en-velay, le 3 mars 2011 (Lire la suite…)

Sarkozy pour les 800 ans de la cathédrale ? – L’Union 8  mars 2011 / Nicolas Sarkozy viendra-t-il le 6 mai à Reims à l’occasion du lancement des cérémonies célébrant les 800 ans de la cathédrale de Reims ? L’éventualité agite le petit monde local entre ceux qui savent, ceux qui croient savoir et ceux qui voudraient savoir. Lire la suite

Lannéanou ( Finistère) Le clocher de l’église sera restauré – Ouest France 8  mars 2011 / L’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, datant du XVIII e siècle, a mal à son clocher. Toute la partie supérieure est en piteux état. Aussi bien les dômes du clocher et de la tourelle sud que la main courante de la galerie. L’étanchéité n’est plus assurée, car les joints ont cédé au fil du temps. La municipalité a par conséquent décidé d’engager des travaux de restauration. Le cabinet d’architecte Bernard le Moen, spécialisé dans la restauration du patrimoine religieux, est chargé du dossier. Le montant des travaux et des honoraires est estimé à 66 320 €. Lire la suite

Europa Nostra s’inquiète de voir des éoliennes près du Mont Saint-Michel – Patrimoine en blog 8 mars 2011 / Le comité exécutif d’Europa Nostra s’est rendu au Mont Saint-Michel le 5 mars 2001pour y « apprécier le  risque de dégradation du site lié  au projet de développement d’installations éoliennes en co-visibilité ». L’occasion pour l’organisation européenne de sauvegarde du patrimoine de lancer un cri d’alarme face à un risque majeur de déclassement du site de la liste du patrimoine de l’humanité et de rappeler l’Etat à ses responsabilités. (Lire la suite…)

Artistes, la cathédrale de Reims s’offre à vous – L’Union 7 mars 2011 / .Peinture et sculpture, photo et enfin vidéo : la cathédrale devrait inspirer les artistes et donner du fil à retordre au jury des trois concours organisés par l’association du 8e centenaire Lire la suite

Saône-et-Loire Un toit pour la mairie et l’église – Le Journal de Saone-et-Loire 6 mars 2011 / La mairie annexe de Gourdon ouvre ses portes aux paroissiens une fois par mois. Un partage des locaux convenu entre évêché et municipalité en 1986. Lire la suite

Nord L’association des Amis du couvent des Clarisses rassurée par les projets de réhabilitation – La Voix du Nord 6 mars 2011 / Racheté par la ville il y a deux ans, l’ancien couvent des Clarisses, au coeur de l’Épeule, a fait l’objet de divers projets. Aujourd’hui, les choses se précisent : un foyer pour autistes devrait voir le jour dans l’enceinte sacrée, ainsi qu’un accueil de petite enfance. Des idées qui rassurent Xavier Lepoutre, président de l’association des Amis du couvent des Clarisses de Roubaix, dont l’assemblée générale s’est tenue hier au musée La Piscine. Lire la suite

Angoulême De l’art sacré et une sacrée vente – Sud Ouest 4 mars 2011 / Deux cents objets et vêtements religieux, issus d’une même collection privée, étaient proposés, hier, à la salle des ventes. Lire la suite

Polémique sur les tombes de l’hôpital Laennec – Le Parisien 3 mars 2011 / Etre obligé de demander l’autorisation à une entreprise pour pouvoir se recueillir sur la tombe d’un ancêtre… Les familles Turgot, La Rochefoucauld et Camus y sont aujourd’hui contraintes. En effet, les tombes de leurs prestigieux aïeux trônent dans la chapelle de l’ex-hôpital Laennec de la rue de Sèvres (VIIe). Plus précisément, l’édifice religieux accueille les restes du cardinal François de La Rochefoucauld (fondateur de l’hospice des incurables et homme d’Etat), de Jean-Pierre Camus (évêque de Belley et auteur) et quatre membres de la famille Turgot, dont Michel- Etienne (homme d’État sous Louis XV, ayant participé à l’embellissement de Paris) et Anne Robert Jacques (ministre sous Louis XVI, économiste de renom). Lire la suite

Eure : Des cannettes de bières à travers les vitraux de l’église – Parins-Normandie 3 mars 2011 / Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1 h du matin, des individus ont cassé deux vitraux de l’église Sainte-Foy de Conches-en-Ouche à coups de cannettes de bière. L’un dans la ruelle sur la face latérale de l’église et le second en façade. « Un pas a été franchi dans le vandalisme, s’insurge Alfred Recours, le maire. Il s’agit d’un acte aggravé. L’église Sainte-Foy est un monument historique Lire la suite

Paris Chapelle Laennec : procès en vue – Paris-Tribune 3 mars 2011 / C’est la goutte de béton qui fait déborder l’urne funéraire.  »Ils » [les maîtres d’ouvrage et le propriétaire de la chapelle, Allianz et Alterea Cogedim] ont fait une grosse erreur », commente Armand de La Rochefoucauld :  »les escarmouches » (demande avec lettre avec accusé de réception pour se rendre dans la chapelle, liste de personnes, sécurité renforcée, journalistes interdits etc…) laissent la place à des  »tombes cimentées » :Ils ont l’intention de bétonner l’ensemble ». La consternation se lit sur les visages : le bétonnage du sol d’un bâtiment classé monument historique, et sous lequel reposent des sépultures, ne passe pas.  »Je vais voir avec mes sociétaires pour changer les statuts pour ester en justice ». Ysabel de Naurois-Turgot est encore sous le choc. Lire la suite

Saint-Privat- de-Vallongue (Lozère) Travaux à l’église – Midi libre  3 mars 2011 / Après plusieurs années de réunions et de demandes de subventions, avec les municipalités successives, la restauration de l’église, classée monument historique, est enfin commencée. Lire la suite

Nicolas Sarkozy évoque « l’héritage patrimonial » de la France – La Croix 3 mars 2011 / Au cours de sa visite, le 3 mars, au Puy-en-Velay, ville étape du pèlerinage catholique vers Saint-Jacques-de-Compostelle, le chef de l’État devrait évoquer les racines chrétiennes de la France. Le choix de Nicolas Sarkozy de se rendre au Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour évoquer le patrimoine de la France et l’importance de son « héritage culturel » n’est sans doute pas un hasard. Quelques jours après avoir lancé le débat sur la laïcité et, notamment, sur la place de l’islam dans la société française, le président de la République prend, avec ce déplacement d’aujourd’hui, le risque – calculé – de venir célébrer l’histoire de France dans un des hauts lieux du catholicisme français. Dans son entourage, on concède que, de fait, Nicolas Sarkozy, au Puy-en-Velay, « ne pourra faire autrement que d’évoquer les racines chrétiennes » de la France et « d’assumer l’héritage de civilisation que représente la chrétienté » pour notre pays. Lire la suite

Pont-Saint-Esprit Le ministère de la Culture étudie le classement du pont – Midi Libre 1er mars 2011 / Le pont de Pont-Saint-Esprit, c’est sa chapelle Saint-Nicolas, son tablier de béton et ses 919 mètres de bitume qui relient la commune de Lamotte-du-Rhône à la porte d’or de Provence. Rejoindra-t-il le panthéon des Monuments historiques ? Seul l’avenir le dira. Le pont médiéval de Pont-Saint-Esprit, c’est l’histoire d’un édifice aux secrets enfouis sous les dalles de béton de ses vingt-cinq arches. Une chronique des temps et des époques que les caprices du Rhône ont ensevelis sous les galets. Témoin toujours vivant, d’un passé douloureux, voire de meurtrissures répétitives, ce chef-d’œuvre d’architecture et imposant survivant des bombardements du 15 août 1944, restera longtemps le symbole de la spectaculaire renaissance d’une ville réduite en ruine. Lire la suite

Angoulême: une sacrée vente aux enchères – Charente Libre 1er mars 2011 / Soutanes, chasubles, statuettes, orfèvreries sacrées ou ornements liturgiques seront mis aux enchères jeudi à Angoulême. Une vente exceptionnelle qui est une première pour le commissaire-priseur. Lire la suite

Châteaugiron (Ille-et-vilaine) Restaurée, l’ancienne chapelle deviendra le joyau du château – Ouest France 1er mars 2011 / Depuis le mois de mars 2010, de petites équipes d’ouvriers spécialisés, charpentiers, maçons, couvreurs, menuisiers, vitraillistes, s’affairent à la restauration extérieure de l’édifice, dont la partie la plus ancienne date du XII e siècle. Un chantier délicat, mené sous le contrôle des Bâtiments de France, qui devrait s’achever en mai. « Cela fait huit ans que l’on réfléchissait à cette restauration, indique Jean-Claude Beline, premier adjoint au maire, chargé de l’urbanisme et des travaux. L’opportunité de la subvention du Plan de relance a été le déclencheur. » Il fallait bien ce coup de pouce de l’État pour régler la facture d’un million d’euros de cette première tranche de travaux. La Direction régionale des affaires culturelles y contribue à hauteur de 30 % ; le conseil régional apporte 25 %, sans oublier le conseil général, la communauté de communes et la ville de Châteaugiron. Lire la suite

A voir ou à écouter

En chemin vers Pâques, Narthex.fr vous propose de vous ressourcer en approfondissant les liens qui unissent l’art et la foi. Des conférences, festivals, expositions, concerts vous sont proposés partout en France et Narthex souhaite vous les faire découvrir par ce dossier thématique. Très belle route vers Pâques ! Le dossier va s’enrichir tout au long de ces prochaines semaines jusqu’à la Semaine Sainte et au jour de Pâques le dimanche 24 avril. En savoir plus

A lire

Saint-Germain d'Auxerre

Saint-Germain d’Auxerre

Ce qu’en dit l’éditeur : Né à Auxerre vers 378, mort à Ravenne à la cour de l’empereur en 448, il s’impose comme le grand évêque gaulois du Nie siècle, à une époque d’apocalypse et de transition : en 378, la bataille d’Andrinople voit les Goths anéantir l’armée de l’empereur Valens ; en 410, Alaric prend Rome et, en 451, trois ans après la mort de Germain, Attila envahit la Gaule. Germain vit donc dans toute son intensité le déclin de l’Empire romain et la montée en puissance de l’Église. Haut fonctionnaire impérial, il est nommé directement à la tête d’un diocèse. Imagine-t-on aujourd’hui le préfet de Bourgogne élu par acclamation évêque d’Auxerre ? Avec passion, Germain lutte pour la survie de l’Empire. Imprégné de culture romaine, il ne conçoit pas que Rome puisse disparaître, mais son ambition est de rassembler le monde romain et le monde celtique. Comme Ambroise de Milan et Augustin d’Hippone, il contribue à renforcer l’alliance entre l’Église et l’Empire, tout en réaffirmant la conception traditionnelle en Occident de l’autorité du pouvoir politique sur le pouvoir religieux. À travers une trajectoire singulière qui croise entre autres saint Geneviève et saint Patrick, Germain témoigne d’une période de continuités et de ruptures brutales, de choc des cultures. À sa manière, son destin rejoint le nôtre.

Ce que je peux en dire : L’ouvrage se lit aisément comme toute la prose de Jean-Pierre Soissons qui oeuvre ici de bonne vulgarition. Le fond a été relu et corrigé par l’universitaire Jean-Luc Voisin, spécialiste de l’histoire romaine ancienne. Ce qui nous rends assez confiant sur cette biographie d’une personnage trop méconnu.

En savoir plus

Tableau de bord du patrimoine religieux février 2011

Progression du recensement des églises en France

  • L‘Observatoire du patrimoine religieux recense 42 800 édifices cultuels sur 53 départements au 1er décembre 2010
  • Clochers de France recense  35 773 églises sur 25 440 communes au 17 mars 2011
  • 40 000 clochers recense  34 207 églises au 17 mars 2011
  • La base mérimée, établie par les services de l’Inventaire du ministère de la Culture, propose une liste de 25 372 églises d’intérêt patrimonial (basiliques, cathédrales, primatiale, chapelle, collégiales, églises paroissiales, temples protestants …), soit autant qu’au 14 janvier 2011

***

 

 

 

Vous êtes 213 personnes abonnées à cette lettre

Merci de votre lecture attentive et à bientôt sur Patrimoine-en-blog

 

(57 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de