Diadeis numérise les incunables de la Bibliothèque Sainte-GenevièveArticle pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Partages

TECHNOLOGIE – ARCHIVES – BIBLIOTHÈQUES – NUMÉRISATION

Selon un procédé innovant, spécialement mis au point par la société Diadeis, plus de 80 000 pages d’ouvrages rares et précieux remontant au XVème siècle, dont des incunables de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, sont actuellement numérisés.

(Extrait du communiqué de presse) Héritière des collections d’une des plus importantes abbayes de Paris qui lui a donné son nom, la Bibliothèque Sainte-Geneviève propose au public un fonds encyclopédique de deux millions d’ouvrages couvrant tous les domaines du savoir. Ce fonds est constitué de trois départements de conservation et de consultation : la Réserve, contenant principalement les fonds anciens, le Fonds général comprenant les documents publiés depuis 1811 et la Bibliothèque nordique, proposant un très riche fonds fenno-scandinave.

En savoir plus sur la bibliothèque numérique d’incunables à la BSG

Pouvoir préserver le patrimoine et le rendre accessible au plus grand nombre un programme de numérisation d’une partie des collections emblématiques de la Bibliothèque Sainte-Geneviève (incunables, ouvrages rares du 19e siècle, voyages nordiques) a été mis en place en 2010. Le programme de numérisation répond à un objectif double de diffusion et de préservation du patrimoine. La dématérialisation des oeuvres va permettre de les rendre accessibles en ligne aux chercheurs et au grand public, tout en limitant l’exposition des originaux. Elle permet également une conservation numérique pérenne.

Pour ce projet, la Bibliothèque Sainte-Geneviève a choisi Diadeis qui traite la numérisation, le contrôle, l’indexation et dans certains cas la conversion texte de 132 incunables de la Réserve et de 285 livres de voyage issus du fonds nordique et de 600 ouvrages du 19e siècle.

Toutes ces prestations sont réalisées par une équipe Diadeis, directement installée dans les locaux de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, place du Panthéon. Experte de la numérisation patrimoniale, la société a mis en place une chaîne de traitement spécifique qui tient compte de la particularité de ces ouvrages rares et précieux, en particulier les incunables du XVème siècle. Pour répondre aux enjeux de ce projet, Diadeis utilise un dispositif permettant de numériser les ouvrages à 45°. Son principe repose sur un miroir disposé de façon à ce que la page à numériser s’y reflète entièrement, même quand l’ouvrage n’est ouvert qu’à 45°. On photographie alors le reflet de la page, ce qui permet de numériser sans porter atteinte à l’intégrité du document.

La réussite du projet repose également sur l’ingéniosité et la méticulosité des scannéristes qui adaptent leurs techniques de numérisation à l’ouvrage numérisé. Ils peuvent ainsi être amenés à mettre au point des contreforts, des cales adaptées à chaque volume, qui respectent la géométrie particulière de chacun des ouvrages et permettent d’optimiser les prises de vue.

commentaires via facebbok
Partages
(74 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , ,

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz