Réouverture de la maison Bergès en Isère

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE INDUSTRIEL – MUSEE

Haut lieu patrimonial, témoin de l’aventure industrielle en Isère, la Maison Bergès – Musée de la Houille blanche ouvre à nouveau ses portes au public à partir du  10 juin 2011

Adossée au massif de Belledonne, au coeur des Alpes, la maison familiale de l’ingénieur-innovateur Aristide Bergès est installée à proximité de son usine qui a vu naître la « houille blanche » (l’hydroélectricité). Elle résume à elle seule tous les espoirs placés dans l’énergie électrique, comme pivot du progrès et de la modernité à l’aube du XXe siècle.

Propriété du Conseil général de l’Isère depuis 2000, fermé en 2001 pour raisons de sécurité, le site comprend la résidence patronale Bergès et l’ancien « laboratoire » des Papeteries de Lancey.

La réhabilitation et la mise en valeur de la maison Bergès proprement dite, curieuse demeure marquée par l’éclectisme et l’Art nouveau, est désormais aboutie. Elle constitue le premier grand volet d’une valorisation élargie de l’épopée industrielle et de la mémoire ouvrière en Isère.

En savoir plus sur le Musée de la Houille blanche

Lire aussi

Restauration de cinq véhicules anciens et emblématiques 27 mai 2011

57 métal à Boulogne-Billancourt bientôt classé MH 19 mai 2011

Frissons légendaires dans un monument historique 6 mai 2011

Connaître les entreprises centenaires 14 avril 2011

Le Musée Lalique ouvrira ses portes fin juin 2011 23 février 2011

Tout le patrimoine industriel sur Patrimoine-en-blog

Commentaires via facebbok
(18 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , , ,

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des