Pourquoi des défilés militaires le 14 juillet ?

Partagez l'information

HISTOIRE DE FRANCE

Le 14 juillet a t-elle toujours été une fête militaire ? A-t-elle toujours eu lieu sur les Champs Elysées ?

Évidemment non.

Redécouvrez l’étonnante histoire des défilés du 14 juillet…

Connaitre le programme du défilé 2011

 

 
La Fête de la Fédération : ce 14 juillet 1790 que notre fête nationale commémore chaque année

Une émission de Canal Académie avec Georges-Henri Soutou, de l’Académie des Sciences morales et politiques

Georges-Henri Soutou, de l’Académie des Sciences morales et politiques, nous évoque l’histoire du 14 juillet 1790. Une date historique : souvenir et symbole de la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et « journée fête nationale annuelle » de la République française depuis 1880.

A écouter sur son ordinateur : La Fête de la Fédération : ce 14 juillet 1790 que notre fête nationale commémore chaque année.

Voici quelques bribes de cette histoire :

À l’origine fête populaire, les réjouissances du 14 Juillet deviennent militaires pendant le Directoire (1797-1798). Sous Napoléon, la fête perd considérablement de son importance, et il faut attendre la fin du XIXe siècle et la IIIe République pour que le 14 Juillet revienne à l’honneur. En 1880, la fête de la Fédération devient fête nationale par adoption du Sénat le 28 juin, et un décret du 6 juillet y associe une manifestation militaire. Politiquement, il s’agit de montrer le redressement militaire de la France après la défaite de 1870. En 1880, un défilé militaire, réunissant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs et en présence du Président de la République Jules Grévy se déroule sur l’hippodrome de Longchamp. Jusqu’en 1914, la fête du 14 Juillet reste à Longchamp.

Après la Première Guerre mondiale, le défilé a lieu sur les Champs-Élysées. En 1919, le « Défilé de la Victoire » avec à cheval, à la tête des troupes, les maréchaux vainqueurs, Joffre, Foch et Pétain. Des unités de vétérans ayant combattu au sein des troupes alliées défilent également. Le défilé passe alors sous l’Arc de Triomphe (la tombe du Soldat inconnu ne sera installée sous l’Arc qu’en 1921).

De 1940 à 1944, pas de défilé militaire à Paris le 14 juillet pour cause d’occupation allemande. Le 14 juillet 1940, les premiers Français libres défilent dans les rues de Londreset en 1942, c’est une compagnie du futur commando Kieffer des Forces navales françaises libres qui assure le défilé.

En 1945, a lieu le premier défilé du 14 Juillet après la Libération. Il se déroule à la Bastille où se trouve la tribune officielle mais les troupes motorisées descendent les Champs-Élysées et traversent la capitale. Un autre grand défilé avait eu lieu un mois plus tôt, le 18 juin, sur les Champs-Élysées pour fêter l’anniversaire de l’appel du 18 juin 1940. En 1946, Hô Chi Minh, alors en visite en France pour participer à la conférence de Fontainebleau, est invité dans la tribune d’honneur. En 1971, des femmes défilent pour la première fois.

Sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, le lieu du défilé varie :

  • 1974 : Bastille à République
  • 1975 : Cours de Vincennes
  • 1976 : retour sur les Champs-Élysées
  • 1977 : École militaire
  • 1978 : Champs-Élysées
  • 1979 : République à Bastille
  • 1980 : Champs-Élysées.

Les présidents de la République suivants, François Mitterrand (1981 à 1994), Jacques Chirac (1995 à 2006) puis Nicolas Sarkozy (depuis 2007) ont maintenu depuis le défilé militaire sur les Champs-Élysées.

En savoir plus sur wikipedia    

Lire aussi : la fête nationale en France (sur herodote.net)

 

 

Découvrez le patrimoine militaire sur Patrimoine-en-blog

Mercredi 13 juillet 2011

Laisser un commentaire

  • Patrimoine-en-blog sur votre mobile

    QR Code - scan to visit our mobile site
  • 
    EmailEmail