450e anniversaire du colloque de Poissy

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

ANNIVERSAIRE – EXPOSITION – COLLOQUE

Une exposition et un colloque commémoreront en septembre 2011 Le colloque de Poissy de 1561.

L’histoire : 

Dans le royaume de France catholique, émerge la Réforme protestante, objet d‘une vive et longue répression. La reine Catherine de Médicis (1519-1589) est soucieuse de maintenir la paix en France. Elle accepte l’idée d’un Colloque interconfessionnel, au Prieuré Saint-Louis de Poissy du 9 au 26 septembre 1561, entre représentants du clergé et ministres du culte protestant. C’est un échec.

Elle comprend alors la nécessité de réunir une assemblée de magistrats et non plus de théologiens. Un pas en avant est accompli ! Paraît le premier édit de tolérance de l’Histoire de France : l’édit de Saint-Germain-en-Laye du 17 janvier 1562, marquant la reconnaissance officielle de la diversité religieuse. Il faudra attendre pourtant de longues décennies de guerres de Religion, puis de guerres civiles, pour que puisse enfin émerger, dans la lignée de l’édit de Nantes de 1598, le principe d’une véritable tolérance durable.

Le colloque intitulé « Le Colloque de Poissy de 2011. Au cœur de la laïcité : dialogue et tolérance » se tiendra au les 10 et 11 septembre 2011, au théâtre de Poissy.

L’exposition présentée au musée du Jouet de Poissy du 9 septembre 2011 au 1er juillet 2012, privilégie un parcours abondamment illustré permettant de retracer le contexte politique et religieux de cette première moitié du XVIe siècle, avant de s’intéresser au colloque de 1561, puis aux grandes étapes d’évolution de la tolérance religieuse et de la laïcité, jusqu’à la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905. La fin du parcours évoque la vie des communautés catholiques et protestantes aux XIXe et XXe siècles, dans le contexte particulier du territoire de Poissy. Outre la trentaine de gravures, dessins et tableaux, l’exposition réunit de nombreux manuscrits et imprimés issus des collections du musée d’Art et d’Histoire de Poissy ou émanant de prêteurs tels que la Bibliothèque nationale de France, la Société d’histoire du protestantisme français, le musée Jean Calvin de Noyon, ou bien encore de collectionneurs privés.

En savoir plus sur le site de la Ville de Poissy

 

(36 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de