L’Etat acquiert trois oeuvres d’art médiéval de la collection Marquet de Vasselot

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

MUSEES – ACQUISITION – ART MEDIEVAL – ENCHERES – COLLECTION MARQUET DE VASSELOT

Frédéric Mitterrand, annonce l’acquisition, par l’Etat au profit du musée du Louvre et du musée de Cluny et de la BnF de trois oeuvres majeures de la collection Marquet de Vasselot qui sera vendue aux enchères le 16 novembre 2011 à Paris

(Communiqué) Ces acquisitions correspondent à la première partie d’une opération globale coordonnée par l’Etat portant sur six pièces de cette collection, choisies avec soin par le musée du Louvre, le musée de Cluny et la Bibliothèque nationale de France pour combler les lacunes des collections nationales.

La collection Marquet de Vasselot, principalement constituée par le grand collectionneur Victor Prosper Martin Le Roy entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle en France, représente un témoignage capital sur les arts du Moyen-Age et forme un ensemble exceptionnel. La base de la collection formée par Martin Le Roy a été complétée et étudiée par son gendre, Jean-Joseph Marquet de Vasselot, historien d’art, ancien conservateur au musée du Louvre et directeur du musée de Cluny. Ce-dernier a dirigé la publication, en 1906-1909, d’un catalogue complet de la collection, en cinq volumes. Tous deux se sont montrés très généreux envers les musées du Louvre et de Cluny à travers des dons, qui ont considérablement enrichi les collections nationales.

Une paire de figures en haut-relief en bronze doré représentant deux Apôtres (France deuxième quart du XIIème siècle), une figure en ivoire sculpté représentant le Christ à la colonne (Paris, vers 1300- 1310) sont acquises pour le Louvre ; un élément d’une croix de procession en cuivre doré et émaux champlevés polychromes représentant l’aigle de Saint Jean, est acquis pour le musée de Cluny. Ces trois oeuvres proviennent d’une partie de la collection Marquet de Vasselot, encore en mains privées, dont la vente aura lieu le mercredi 16 novembre chez Christie’s à Paris.

Le Ministre a également pris, après avis favorable de la Commission consultative des trésors nationaux, une mesure de refus du certificat d’exportation pour trois autres oeuvres issues de cette collection, qui pourront être acquises ultérieurement de gré à gré par l’Etat, en dehors de la vente publique du reste de la collection. Il s’agit d’un Livre d’heures de Jeanne de France, manuscrit enluminé sur vélin, France, milieu du XVème siècle, d’un Feuillet de diptyque byzantin, ivoire, Méditerranée orientale, première moitié du VIème siècle et d’une Plaque représentant les douze tribus d’Israël de l’Ancien Testament, ivoire, France, milieu du XIIème siècle.

En savoir plus

Commentaires via facebook
(91 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de