Hommage à André Châtelain, fondateur de REMPART

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Andre_ Chatelain_2005.jpg (jpg - 1495 Ko)HOMMAGE

Nous avons appris récemment le décès de André Châtelain, fondateur et président d’honneur de REMPART, survenu le 19 septembre dans sa soixante dix huitième année. Ses obsèques ont eu lieu, vendredi 23 septembre 2011 en l’église Saint Médard à Paris.

André Châtelain était, avec quelques autres, le fondateur de REMPART. Homme discret, il aimait l’histoire et le patrimoine et avait choisi de partager son savoir avec les autres.

Une vie engagée

André Châtelain, de 1959 à 1983 est Chef du département Activités culturelles du Touring Club de France. Puis, de 1983 à 1992, il est Attaché au Service départemental du patrimoine de Seine-et-Marne nouvellement créé.

C’est lorsqu’il est au Touring Club de France, qu’il fonde en 1966 l’Association des animateurs de chantiers de sauvegarde pour la réhabilitation et l’entretien des monuments et du patrimoine artistique – ACS REMPART qui deviendra deux ans plus tard l’Union REMPART.

De 1966 à 1975, il assume les fonctions de Secrétaire-général de REMPART et, à ce titre, assure le fonctionnement et le développement de l’Union nationale.

En 1977 il en devient Vice-Président, puis Président en 1979.

Il rédige la même année la Charte REMPART et la propose à l’adoption de l’assemblée générale de l’Union à Soissons.
C’est en 1983, qu’il crée la Collection Patrimoine vivant éditée par l’Union REMPART et en devient le directeur, à titre bénévole. Cette collection est composée aujourd’hui de vingt huit titres ayant pour objet de sensibiliser le grand public à la protection du patrimoine.

Le premier ouvrage de la collection sera son livre Châteaux forts, images de pierre des guerres médiévales, réédité huit fois et vendu à plus de 20 000 exemplaires. Pour la même collection, il rédigera en 1998 Patrimoine rural, reflet des terroirs.

En 1984, à l’occasion de l’assemblée générale de REMPART à Châtel-sur-Moselle, il choisit de passer le flambeau de la présidence du mouvement qui compte alors plus de 110 associations membres et accueille 3 à 4 000 bénévoles sur ses chantiers. Il devient alors Président d’honneur de l’Union REMPART.

Membre de la Commission nationale de l’inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France de 1985 à 1989, il siége également au sein de la COREPHAE d’Ile-de-France de 1989 à 1992.

Reconnu pour son parcours associatif et son action en faveur du patrimoine, il est officier dans l’Ordre national du Mérite et chevalier des Arts et des Lettres.

Infatigable conférencier dans le domaine du patrimoine, il est également administrateur de l’association de la Route historique des Plantagenêts.

(Source communiqué de REMPART du 21 septembre 2011)

Commentaires via facebbok
(495 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des