Colloque : Patrimoine et modernité, un couple sous haute tension

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

COLLOQUE

Ajout du 7 novembre 2011 : ce qu’en a dit Herodote.net

Patrimoine et modernité Un couple sous haute tension ? tel est le thème du débat organisé dans le cadre du Salon du Patrimoine par l’Association des Journalistes du Patrimoine et animé par Laurence Thiriat (France TV et ARTE) et Serge Van Den Broucke (Revue Atrium Construction)

Vendredi 4 novembre 2011 de 11h à 12h30 au Studio-Théâtre de la Comédie-Française au Carrousel du Louvre

Avec la participation de :

Jacques Ferrier : architecte, ingénieur diplômé de l’École centrale Paris. Concepteur de la « ville sensuelle » au
pavillon français de l’exposition Universelle de Shanghai.

François Loyer : historien de l’architecture contemporaine, ancien président de la Commission du Vieux Paris. Membre de l’AJP.

Pierre Yves Caillaut : architecte en chef des monuments historiques, responsable de la restauration du château de Lunéville.

Un débat qui posera clairement la question de la place du patrimoine dans la ville de demain et de son évolution face à la réglementation. Comment les communes feront-elles pour le préserver en résistant si possible aux tentations d’un urbanisme ravageur ? Face à la pression urbaine, quel choix faire qui nous engage pour l’avenir ? Doit-on tout préserver et que faire alors de ce patrimoine ? Les citoyens auront-ils leur mot à dire ?

Vision des architectes chargés de nos cadres de vie, paroles de citoyens, analyse de responsables du patrimoine, tous nous apporterons leur point de vue.

Un débat sans langue de bois, avec des personnalités de renom, qui nous permettra de mieux comprendre les enjeux qui se poseront à nous demain.

Entrée Libre

(114 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de