Silence, on fouille !

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

ARCHEOLOGIE – EXPOSITION

Archéa, musée d’archéologie en Pays de France, situé à Louvres dans le Val d’Oise, présente l’exposition Silence, on fouille ! L’archéologie entre science et fiction, du 13 avril au 23 décembre 2012

Casque colonial ou chapeau de feutre vissé sur la tête, l’archéologue passionné gratte inlassablement le sol au millimètre près, la plupart du temps sous un soleil de plomb, analyse et déchiffre des inscriptions étranges, identifie au premier coup d’œil des vestiges ou découvre des cités disparues… Nous l’avons rencontré au moins une fois au fil des pages ou confortablement assis devant un écran. Indéniablement présente dans l’imaginaire collectif, la figure de l’archéologue est souvent accompagnée de nombreux stéréotypes : de l’archéologue savant au profanateur de tombes, en passant par l’image de l’aventurier défricheur de sites inédits.

Avec Silence, on fouille ! L’archéologie entre science et fiction, ARCHÉA propose une exposition originale qui aborde de façon très documentée et ludique les différentes représentations de l’archéologue dans les œuvres de fiction (films, bandes dessinées, romans, etc).

Comment ces figures sont-elles apparues et quels sous-entendus véhiculent-elles ? Quel rapport entretiennent-elles avec la réalité de la pratique de l’archéologie ? Autant de questions que l’exposition se propose de traiter par le biais d’un parcours thématique en analysant la genèse, les évolutions et les significations de ces représentations. Seront ainsi évoqués l’archéologie scientifique et les figures qui y sont liées, l’archéologie fantasmée et enfin, l’archéologue et son rapport à la société.

Pour illustrer le propos de l’exposition, de nombreux extraits et affiches de films seront présentés, ainsi que des textes, dessins et photographies, en parallèle d’objets archéologiques et de documents graphiques témoignant de l’évolution de la discipline.

ARCHÉA bénéficie pour cette exposition du prêt de collections particulières et d’institutions publiques telles que la Cinémathèque française, la Bibliothèque nationale de France, le musée du Louvre ou encore le musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

De nombreux ateliers, des projec tions et des visites commentées viendront compléter le propos de l’exposition.

Voir l’agenda de Patrimoine en blog

(72 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de