Lettre du Patrimoine religieux N°26

Article pouvant être lu en 56 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 La Lettre du Patrimoine religieux N°26

24 avril 2012

En guise d’excuse

Enfin la Lettre du Patrimoine religieux N°26 vous parvient. En effet, après un silence qui durait depuis le mois de février, je suis heureux de vous l’adresser. Une vie professionnelle au sein du groupe Bayard de plus en plus prenante et exigeante fait que ne peux plus tenir la régularité mensuelle de cette lettre. Pour la même raison, je rencontre de plus en plus de difficulté à tenir aussi bien à jour que dans le passé la revue de presse du blog. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur. En vous remerciant de votre lecture fidèle.

Sachez-le

Un héritage universel

Le 9 mars dernier, le P. Norbert Hennique, responsable du Département art sacré au Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, recevait aux Bernardins la décoration de commandeur des arts et lettres. Nous lui avons demandé la permission de publier la conclusion de sa magnifique allocution.

« Notre France est belle, non seulement par les hommes aux visages multiples, « ces pierres vivantes » qui la composent, que par la diversité des paysages qu’elle déploie du nord au sud, d’ouest en est mais aussi par la richesse de son patrimoine artistique ! Il suffit simplement de regarder l’histoire de notre pays pour constater de la Chrétienté a laissé un magnifique héritage de civilisation et de culture. cet héritage est une chance pour l’Etat comme pour l’Eglise mais cet héritage est aussi un devoir à transmettre aux générations futures…

Mon expérience de ces années m’amène à souligner  » l’énorme investissement » déployé sur le terrain tant par les membres des commissions diocésaines d’art sacré qui dans chaque diocèse se sentent responsables de l’aménagement, de la restauration, de l’entretien des lieux de culte existants et de la création d’églises nouvelles que par les maires et les élus des communes, par les Directions régionales des affaires culturelles, les Conservateurs des monuments historiques, les Architectes des Bâtiments de France, les Conservateurs des Antiquités et Objets d’Art et tant d’autres…

S’ajoutant à tous ces acteurs, je ne peux oublier la place essentielle de toutes les associations qui oeuvrent à la connaissance et à la protection de l’inestimable patrimoine culturel français, à tous ceux et celles qui permettent à notre pays d’accueillir en ces lieux, non seulement ses concitoyens mais aussi quelques 77 millions de touristes venus découvrir notre pays, comme ce fut le cas l’an passé…

Je ne voudrais pas terminer cet entretien sans insister sur une découverte liée à ma responsabilité actuelle de l’Art sacré dans le cadre du Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle.

Elle concerne tous les artisans d’art, ces professionnels d’excellence qui maîtrisent des techniques et des savoir-faire exceptionnels. Souvent inconnus, ils vivent dans leurs ateliers ou derrière les bâches des échafaudages. Ils sont les dépositaires d’un savoir-faire unique. ils permettent ainsi à cette intelligence de la main de se perpétuer et de se renouveler, et à une véritable école hors les murs de s’épanouir.

Non seulement ils restaurent, ils entretiennent mais ils participent par leurs créations à la vie artistique contemporaine grâce à leur capacité d’ouverture et de réinvention. ils forment un lien essentiel entre notre présent, notre mémoire intime et collective, et les nouveaux horizons qui s’ouvrent à nous.

Que serions-nous aujourd’hui, nous qui travaillons dans nos bureaux, si nous ne pouvions compter sur ceux qui, grâce à leur talent, ont la possibilité de parler au coeur de l’humanité, de toucher la sensibilité individuelle et collective, de susciter des rêves et des espérances, d’élargir les horizons de la connaissance t de l’engagement humain ?

je souhaite, comme nous le manifestons publiquement ce soir, que la remise de cette décoration, au-delà de ma personne, soit le signe de la collaboration entre l’Eglise catholique et l’Etat français, que cette collaboration se poursuive, s’approfondisse dans le domaine de la conservation, de l’enrichissment et de la présentation du patrimoine religieux ou d’origine religieuse.

Ce patrimoine cultuel est riche d’une histoire, d’un héritage commun non seulement français ou européen, mais véritablement universel, qu’il s’agisse de nos cathédrales, des abbayes, des églises, des chapelles, des plus humbles sanctuaires ruraux comme des temples et des synagogues. Qu’il s’agisse aussi aussi de de toutes les « images » proposées pour l’évocation de la transcendance, empreintes du talent d’artistes virtuoses ou de l’émotion des plus modestes artisans. Qu’il ‘agisse de la création des fabuleux instruments destinés à favoriser la prière et magnifier la liturgie ! Dans ce patrimoine culturel, je ne peux oublier les musées et les archives ainsi que les bibliothèques universitaires et les bibliothèques de recherche qui relèvent du ministère de l’Enseignement supérieur.

Je suis sur la route et plus le temps passe, plus je souhaite faire bon usage de mon emploi du temps pour aller de « découverte en découverte », de « commencement en commencement par des commencements qui n’ont jamais de fin », pour combler l’immense vide de mes connaissances, espérant « jouir un jour d’une vision jamais contemplée par les yeux, jamais entendue par les oreilles, jamais imaginée par la fantaisie ». (Saint Augustin). Une vision qui dépasse toutes les beautés terrestres dont le monde n’est pas loin, comme disait Paul Claudel :  » Juste de l’autre côté du chemin... ».

Un mécénat méconnu

Depuis 1979, la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France a soutenu la restauration de murs, toitures, vitraux, mobiliers dans : 
  • 9 cathédrales,
  • 7 basiliques,
  • 177 églises,
  • 48 abbayes et collégiales,
  • 4 couvents,
  • 14 prieurés,
  • 6 chartreuses,
  • 70 chapelles,
  • 5 temples,
  • 3 musées du protestantisme
Sans compter des dizaines d’orgues, quelques calvaires, croix, statues (ND de France au Puy-en-Velay…)

223 églises menacées 

A ce jour ma triste liste compte 223 églises menacées (dont 13 à Paris) et 14 récemment démolies figurent dans cette liste.

Parmi les denrières ajoutées :

  • Clinchamps-sur-Orne Ouest France 5 avril 2012
  • Eglise du hameau de TORP, commune de Villers Canivet (signalée par Jean Louis Hannebert le 31 mars 2012)
  • Courtonne-les-Deux-Églises : Église Saint-Paul en danger, la population se mobilise -Ouest France jeudi 22 mars 2012
  • A Villar-en-Val, l’église menace de s’écrouler La Depeche du Midi  13 février 2012
  • Epiais : l’église du village détruite par les flammes la Nouvelle république 5 février 2012

Eglises et chapelles à vendre

La liste se renouvelle et le nombre d’édifice religieux en vente ne recule pas malgré les transactions récemment conclues. Actuellement sont en vente 15 églises et 12 chapelles dont certaines transformées en habitation. Consulter la liste

Sur ce sujet des « églises à vendre », on écoutera également avec intérêt l’émission de France Culture diffusée le 25 janvier 2012 (qui s’est en partie inspirée du blog). Un documentaire qui donne matière à réflexion.

On trouvera également mon avis personnel sur toutes ces questions de l’avenir des églises dans les notes suivantes : De l’avenir de nos églises (14 février 2012), Eglises : les bonnes et les mauvaises nouvelles (23 décembre 2011) ; Un internaute : « Vous avez bien du courage de vous occuper des pierres alors que l’essentiel se trouve ailleurs… » (6 décembre 2011) ; Patrimoine : Tenir car le pire n’est pas toujours au rendez-vous (25 novembre 2011)…

Cela vous a (peut-être) échappé…

Les 2 vitraux restent en Alsace France3 20 avril 2012 Vendus aux enchères, la ville de Strasbourg acquiert deux vitraux médiévaux pour 385.500 euros; Le baiser de Judas et la crucifixion,les  deux vitraux du Moyen -Age, qui ornaient l’ancienne Eglise des Dominicains à Strasbourg, vont finalement rester en Alsace. C’était les deux premiers lots d’une vente aux enchères organisée  par la maison Sotheby’s à Paris suite, photo et vidéo

Le patrimoine religieux mobilise 74% des aides de la Fondation du Patrimoine Patrimoine en blog 19 avril 2012 La sauvegarde du patrimoine religieux mobilise plus de74% des interventions de Fondation du Patrimoine en faveur des projets publics. Entre 2002 et 2011, son action a permis de sauver près de 2 800 lieux de culte. En 2012, un fonds spécifique juif et protestant est doté. La sauvegarde du patrimoine religieux fait partie intégrante des missions de la Fondation du Patrimoine et représente plus de 74% de ses interventions en faveur des projets publics. La Fondation du Patrimoine apporte une aide aux porteurs de projets en organisant des souscriptions publiques qui mobilisent le mécénat populaire (particuliers et entreprises), et qui peuvent ensuite être abondées par des subventions. Sur la seule année 2011, 789 nouvelles souscriptions ont été lancées, dont plus de 580 concernent le patrimoine religieux. La prédominance de ce type d’action ne résulte pas d’un parti pris, mais bien de la demande des porteurs de projet, communes et associations. suite

Une exposition pour sauver l’église de La Palud sur Verdon Patrimoine en blog 18 avril 2012 L’association pour la sauvegarde du patrimoine de La Palud sur Verdon et StArt présentent Primus Tempus, expositions d’art au profit de la sauvegarde de l’église du village du 28 avril au 19 mai 201  Le Château accueillera 20 artistes du collectif niçois StArt qui illustrera à sa manière cette citation de Jean-Jacques Rousseau extraite des Confessions :  «Les climats, les saisons, les sons, les couleurs, l’obscurité, la lumière, les éléments, les aliments, le bruit, le silence, le mouvement, le repos, tout agit sur notre machine et sur notre âme.» L’Eglise accueillera dix sculpteurs de notre région. Ils viennent de Bargeme, Sisteron, Salon de Provence, Trigance, Sigonce, Moriez, Lurs, Carces,.. pour embellir l’Eglise de La Palud. suite

Le patrimoine religieux souffre de la crise Le Parisien 17 avril 2012 L’Observatoire du Patrimoine Religieux, association non-confessionnelle oeuvrant au rayonnement et à la préservation du patrimoine religieux français, dresse un état des lieux de la situation du patrimoine cultuel.suite

Patrimoine religieux. L’association Breiz Santel a 60ans le télégramme 16 avril 2012 Samedi, Breiz Santel a tenu son assemblée générale, à Vannes. Créée en 1962, l’association réunit près de 200adhérents sur toute la Bretagne. Le but: susciter la création d’associations ou de groupements locaux oeuvrant pour la sauvegarde du patrimoine religieux. suite

Conseil Général, Ville de Nice et Diocèse : ensemble pour la tutèle du patrimoine religieux Nice Premium 16 avril 2012 Le Conseil Général des Alpes-Maritimes, la Ville de Nice et le Diocèse de Nice s’engagent dans la protection, la sauvegarde et la restauration et l’étude des édifices religieux. Rappelons que les Alpes-Maritimes comptent plus de 430 monuments classés ou inscrits auxquels s’ajoutent les nombreux édifices qui ne bénéficient pas de protection mais présentent un intérêt architectural ou artistique. Parmi ces monuments remarquables, les édifices religieux tiennent une place prépondérante. Pour un département touristique que sont les Alpes-Maritimes cela n’est pas sans signification… En signant la « Charte relative à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine religieux », Eric Ciotti a déclaré :  » La préservation de ce patrimoine est une mission essentielle. Cette charte que nous signons traduit la volonté d’établir un partenariat fructueux et durable afin de favoriser les projets et démarches susceptibles d’en accroître la connaissance, la mise en valeur et la sécurité ». Pour conclure :  » Depuis 2008, le Conseil Général, en regroupant patrimoine public et privé, a investi près de 7 millions° pour le patrimoine religieux ». suite

Faudoas. Les fresques de Gaillard-Lala, trésor du patrimoine méconnu La Dépêche 15 avril 2012 L’église Saint Laurent de Faudoas, reconstruite en 1898 sur les ruines de l’ancienne église détruite par un gigantesque incendie, trône en plein centre du village. Pour mémoire, à l’époque de sa construction, cette église a coûté 42 917 francs or, financés par les Faudoassiens. L’église dédiée à Saint Laurent possède un véritable trésor du patrimoine grâce aux fresques du peintre Réné Gaillard-Llala qui, de 1934 à 1936, accompagné par son associé Guitard, a décoré et peint une véritable histoire religieuse de l’humanité de l’Ancien au nouveau Testament, dans le chœur, sur les murs latéraux, sur les voûtes dans les chapelles. René Gaillard- Lala est un peintre décorateur français, né le 5 mai 1893 à Vaïssac et décédé à Montauban le 6 janvier 1974. suite et photo

L’église Saint-Pierre inscrite aux Monuments historiques – Taden ouest france 12 avril 2012 Lors des voeux de la municipalité, début janvier, le secrétaire général, Loïc Ménard a expliqué que le projet de rénovation de l’église Saint-Pierre du bourg de Taden (XV e siècle) nécessite des travaux d’une certaine importance. « Des fresques et peintures murales d’une qualité architecturale et historique exceptionnelle y ont été découvertes, avait-il expliqué. Une demande de protection totale du bâtiment, ou partielle du mur concerné, a été sollicitée auprès des services de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac). »En attente de la réponse de la préfecture de région, le travail, débuté par l’architecte du patrimoine, Frédérique Le Bec, a donc été suspendu. C’est désormais officiel. La mairie a reçu un courrier du préfet de la région Bretagne stipulant le classement de l’église Saint-Pierre de Taden aux Monuments historiques. Dans le courrier il est mentionné que : « Considérant que l’église Saint-Pierre présente, au point de vue de l’histoire et de l’art, un intérêt suffisant pour en rendre désirable la préservation, en raison de la qualité iconographique et technique des peintures murales et du choeur et de leur ancienneté ; sur proposition du directeur des affaires culturelles, est inscrite au titre des Monuments historiques, l’église Saint-Pierre en totalité, figurant au cadastre de la commune (de 357 m 2 ). suite et photo
OISE Les voleurs ciblent les églises Courrier picard 11 avril 2012 En plein week-end de Pâques, des malfaiteurs n’ont pas hésité à pénétrer dans un lieu saint pour le cambrioler. Certains édifices sont maintenant sous vidéo-surveillance. suite et photo

Les Vierges dans les abbayes cisterciennes de France Patrimoine en blog 10 avril 2012 Après trois années de travail le  Centre d’Etude et de Recherche de l’Abbaye de Preuilly (CERAP), en Seine-et-Marne, vient d’achever une étude sur les statues de Vierges du Salve dans les abbayes vivantes de France. L’ouvrage est disponible en souscription. Préfacé par Jean François Leroux Dhuys, président de La charte des Abbayes et Sites Cisterciens d’Europe, et dirigé par Chantal Fouché-Husson, directrice du CERAP, il comportera environ 180 photos. En souscrivant avant la parution de l’ouvrage, bénéficiez d’un tarif préférentiel sur le prix de vente public et contribuez à la publication de cet ouvrage à 20 € l’exemplaire. A compter de sa parution le livre sera vendu à 25 € prix public. suite

Le sauvetage de l’église St Pierre du Puy sur un blog Patrimoine en blog 9 avril 2012 Voici un blog qui a pour but de faire connaître la grande aventure du sauvetage de l’église St Pierre du Puy sur la commune de Giroussens, dans le Tarn. En 2008, cette église aux origines médiévales, merveilleusement située à proximité d’un vieux chêne et dominant un panorama exceptionnel, était en état de ruine. Un groupe de bénévoles passionnés, soutenus par la population locale, décide alors de créer une association pour la restaurer et la sauver. suite

Cette cathédrale sonne « la Marseillaise » chaque midi Le Parisien 9 avril 2012 L’hymne national retentit chaque jour à la cathédrale Saint-Louis-Saint-Nicolas de Choisy, ville où est mort son auteur, Rouget de Lisle. Histoire mouvementée de ce bâtiment au carillon révolutionnaire. suite et photo

L’église d’Ardon sauvée: Encore du pain sur la planche L’Union 8 avril 2012 LAON (Aisne). De la mise hors eau de l’édifice à sa restauration intérieure, la réhabilitation de l’église d’Ardon a mobilisé bien des énergies. Ce n’est pas fini… suite et photos

BOULOGNE Encrassées, les vieilles pierres de la crypte partent se faire bichonner La Voix du Nord 8 avril 2012 Il y fait toujours aussi froid, l’ambiance y est lugubre. Mais petit à petit, le chantier de rénovation de la crypte avance. Dernier événement en date  : le dépôt des sculptures datant d’avant la Révolution. Ces vieilles pierres seront nettoyées et réparées pour être à nouveau exposées. suite et photo

Saint-Yaguen Les travaux de l’église s’achèvent Sud Ouest 7 avril 2012 C’est un partenariat exemplaire qu’ont noué la municipalité et l’association Lous Amics de le houn, s’agissant de la mise en valeur de l’église romane Saint-Jacques Le Majeur, du XIIe siècle, classée à l’inventaire des monuments historiques depuis 2004 (1) ; et les travaux de restauration des peintures de la nef centrale et d’une partie de l’absidiole nord en constituent la meilleure illustration suite et photo
La motte de l’église est en cours de renforcement – Saint-Michel-de-Livet Ouest France 6 avril 2012 Comme beaucoup d’édifice religieux voué à Saint-Michel, l’église est juchée sur un promontoire. Cette position dominante n’est pas sans poser de problème puisque l’instabilité du lieu provoque des fissures dans les murs. L’église est classée aux Monuments historiques depuis 1975 mais si rien n’est fait, c’est sa survie même qui est en jeu. « La partie la plus ancienne est le choeur du XII e siècle mais il est urgent de sauver cette église dont le côté sud menace de s’effondrer », expliquait, il y a quelques mois, Katherine Berté, la présidente de l’association Sauvegarde du patrimoine. suite et photo

La France séduit les adeptes du tourisme religieux figaro Economie 6 avril 2012 La France est déjà la «chouchoute» des touristes étrangers, avec 77 millions de visiteurs internationaux en 2010, selon l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT). Et pour le rester, elle peut compter sur ses quelque 50.000 édifices religieux (monastères, abbayes, cathédrales, églises, synagogues, mosquées, etc.…) qui attirent de plus en plus de touristes, en particulier lors des fêtes comme Pâques ou la Toussaint. Mais pas seulement. «Il y a indéniablement une tendance profonde en faveur du tourisme spirituel», constate Géraldine Ballot, présidente de l’association Villes-Sanctuaires en France, qui regroupe 15 sites de pèlerinages dont Lourdes, le Mont Saint-Michel, Chartres, Lisieux ou Vézelay (Yonne). La progression de la fréquentation de ces sanctuaires est stable depuis quelques années, de l’ordre de 5 à 10% par an selon les sites. Le contexte géopolitique au Moyen-Orient, notamment en Israël, pèse sur la demande en voyage en Terre Sainte, au profit des destinations européennes», observe-t-on à l’agence de voyage Route des Hommes à Paris, spécialisée dans l’organisation de séjours spirituels. Longtemps considéré comme une niche, le tourisme religieux est un marché en pleine expansion. A l’échelle mondiale, ce secteur pèse 18 milliards de dollars (près de 14 milliards d’euros), en incluant les déplacements, l’hébergement et les activités qui y sont rattachées, et brasse 300 millions de voyageurs dans le monde, selon les derniers chiffres de la World Religious Travel Association (WRTA) qui datent de 2007. En France, près de 51 millions de touristes fréquentent chaque année les sites religieux et de pèlerinage, selon Atout France, l’agence française de développement touristique. Dont près de 20 millions pour les seuls visiteurs venus de l’étranger! suite

Un village au chevet de son église menacée de démolition Figaro 6 avril 2012 REPORTAGE – Polémiques et procédures asphyxient Sainte-Gemmes-d’Andigné, en Anjou, symbole de la vague de «déconstruction» qui secoue le patrimoine français. À Sainte-Gemmes-d’Andigné, en Anjou, les querelles de clocher assourdissent la bourgade, autrefois paisible, de leurs carillons malsonnants. La mairie veut démolir l’église. La décision a été votée, entérinée, figée dans un calendrier de réalisation si soudain que, à tendre l’oreille,… suite payante

L’Association pour la sauvegarde de l’église est née – Clinchamps-sur-Orne Ouest France 5 avril 2012 (…) Cette Association pour la sauvegarde et la restauration de l’église de Clinchamps-sur-Orne a aussi pour objet la transmission du patrimoine aux générations futures. (…) « Notre but est de redonner vie à cet édifice communal, fermé au public depuis de nombreuses années, explique Hubert Picard, élu président. De mener des actions coordonnées avec la municipalité et le cabinet Héritage en charge du dossier pour que les travaux se fassent au juste coût après une expertise détaillée. »L’originalité du projet consiste à restaurer cet édifice en dédiant la nef du XIX e siècle à un espace culturel, et la partie plus ancienne (XI e et XII e siècles), au culte.  suite et photo

À qui appartient Jeanne d’Arc ? Patrimoine en blog 5 avril 2012 A l’occasion du 600e anniversaire de la naissance deJeanne d’Arc, le site d’Histoire Herodote.net propose un dossier exceptionnel sur cette figure exceptionnelle qui dépasse les frontières de notre histoire nationale; Née il y a 600 ans, la jeune paysanne est sortie de l’anonymat à 17 ans et son destin public s’est accompli en à peine plus de deux ans. En dépit de cette brièveté, elle demeure la figure la plus consensuelle de notre Histoire. Sa réputation transcende les classes sociales et dépasse très largement les frontières de l’Hexagone. Pour le 600e anniversaire de sa naissance, voici un dossier exceptionnel… suite

L’Unesco balaye les éoliennes au Mont-Saint-Michel Figaro 4 avril 2012 L’État et la société Epuron s’accordent pour retirer un projet de trois éoliennes prévues à Argouges, à 22 km du monument historique. L’État a pris une bonne décision, cela va dans le bon sens», se félicitait mardi 3 avril Junaid Sorosh-Wali, spécialiste du programme Europe au centre du patrimoine mondial de l’Unesco. Les autorités ont en effet décidé de retirer un permis de construire pour trois éoliennes à Argouges (Manche), à 22 km du Mont-Saint-Michelsuite

Huit sites en péril soutenus par la Fondation VMF Patrimoine en blog 2 avril 2012 En 2012, la Fondation VMF a choisi d’aider 8 sites « Patrimoine en péril » . Créée en 2009 sous l’égide de la Fondation du Patrimoine, la Fondation VMF pour la sauvegarde et le rayonnement du patrimoine défend, en France et dans le monde, le patrimoine français ou d’influence française. A ce titre, elle prolonge l’action de l’association Vielles Maisons Françaises, présente sur le terrain depuis 1958. suite

Stéphanie Guiraud-Chaumeil : « Le classement d’Albi à l’Unesco est un point de départ » La Croix 2 avril 2012 Stéphanie Guiraud-Chaumeil, adjointe au maire d’Albi, analyse les retombées de l’inscription de la cité épiscopale du Tarn au patrimoine de l’Unesco. Une dynamique initiée il y a dix ans, et adossée à l’idée que « l’innovation d’aujourd’hui est le patrimoine de demain ». suite

14 786 € de dons pour restaurer le patrimoine religieux – Le Quillio Ouest France 31 mars 2012 Née il y a un peu plus d’un an, l’association qui oeuvre pour la restauration du patrimoine religieux de la commune est déjà riche de 355 donateurs. Une somme de 14 786 € a été récupérée en 2011. Elle va servir à restaurer ou embellir des objets ou lieux religieux dans la commune. Pour Francis Le Pottier, président à l’initiative de cette association, « l’action prioritaire de la première année était de faire connaître le patrimoine religieux de la commune sous un nouveau regard, de prendre conscience de son histoire et de la beauté de certains chefs-d’oeuvre. » Pour cela le responsable a fait éditer un livre portant sur le patrimoine religieux du Quillio. L’ouvrage a connu un grand succès : 400 exemplaires ont été vendus. (…) Cette somme va servir à financer de futurs travaux car il y a urgence. « Notre patrimoine religieux est bien malade », a répété Francis le Pottier. suite

Loir-et-Cher Des églises à visiter tout au long de l’été La Nouvelle République 31 mars 2012 La pastorale diocésaine du tourisme entame une nouvelle saison de découverte du patrimoine religieux. 37 édifices figurent au programme sur 6 mois. Depuis plusieurs années, le service diocésain de la pastorale du tourisme et des loisirs organise des visites guidées d’églises remarquables du département. L’initiative vise à faire connaître un patrimoine de proximité, souvent méconnu, qui est aussi un lieu de mémoire collective. « La foi a laissé des traces matérielles », explique Jean-Paul Sauvage, responsable du service. « Elles sont visibles dans les ornements liturgiques, les vitraux, les décors des chapelles. Notre souci n’est pas seulement de mettre en évidence les mérites historiques, artistiques ou archéologiques des monuments, mais de rendre perceptible leur dimension d’espaces sacrés. »Sculptures, peintures, retables témoignent de l’évolution du sentiment religieux, des dévotions locales, des changements liturgiques et des prescriptions des conciles. suite

Pastorale du tourisme : le calendrier des marches  La Voix du Nord 31 mars 2012 À partir du printemps, la Pastorale du tourisme propose de nombreuses marches, pour les croyants ou les athées, à la découverte du patrimoine religieux de Flandre. Cette année, les responsables se sont greffés au label Village patrimoine, attribué à quatorze villages de Flandre. Des brochures, permettant aux personnes qui le désirent de se recueillir devant tel ou tel aspect (autel, vitrail, retable…) ont été élaborés et seront mises à la disposition des visiteurs ou des pèlerins. suite

La chapelle du Comte d’Hespel sera restaurée La Voix du Nord 27 mars 2012 SALOMÉ Une réunion s’est tenue dernièrement entre les élus et les riverains de la chapelle du Comte-d’Hespel, qui se trouve derrière l’église, sur laquelle couraient dans Salomé des rumeurs infondées. Certains lui prédisaient un classement aux Monuments historiques et ses conséquences pour les voisins qui se situent dans un rayon de cinq cents mètres (respect d’un cahier des charges contraignant), d’autres lui voyaient un avenir sombre étant donné son état avancé de délabrement. suite et photo

SENLIS L’espace Saint-Pierre bientôt consolidé Courrier Picard  25 mars 2012 – L’ancienne église n’accueille plus le public depuis plus de trois ans. En cause, ses fragilités qui nécessitent de lourds travaux de restauration et de sécurité, actuellement à l’étude. suite et photo
Rouillac: Saint-Pierre en travaux La Charente Libre 25 mars 2012 – « Nous ne sommes pas fâchés de voir que les travaux de restauration de notre église soient engagés » commente Jean-Claude Fortin, animateur de l’équipe d’animation pastorale de Rouillac. Les fidèles apprécient la restauration, mais pas que. A l’office de tourisme, Emmanuelle Brothier confirme « nombreux sont les touristes qui demandent à visiter l’église Saint-Pierre ». Plusieurs fois remaniée au cours des âges, classée monument historique en décembre 1910, Saint-Pierre attire les visiteurs par son abside semi-circulaire et son clocher octogonal, peu commun dans le Rouillacais. « Paradoxalement, Saint-Pierre doit être la dernière église du canton a être rénovée » remarque Jean-Claude Fortin. Le circuit des églises du Rouillacais démontre en effet que toutes les communes du Rouillacais ont restauré leur patrimoine religieuxsuite et photo

L’historial Jeanne d’Arc ouvrira ses portes en 2014 à Rouen tendance Ouest 23 mars 2012 – Quand Laurent Fabius a une idée, généralement, ça ne traîne pas. Le projet d’historial Jeanne d’Arc, évoqué depuis moins d’an an, verra bien le jour. Le président de la Crea l’a officiellement présenté ce vendredi 23 mars. Sur 950 m2, ce lieu dédié à la Pucelle d’Orléans s’étendra sur cinq niveaux (dont deux cryptes), dans une partie de l’Archevêché restée jusque-là secrète et inaccessible au grand public. suite et photo

Église Saint-Paul en danger : la population se mobilise – Courtonne-les-Deux-Églises Ouest France 22 mars 2012 – Soucieux du patrimoine de leur commune, certains habitants, à leur tête Françoise Christen, ont lancé l’idée de créer une association de sauvegarde. Une réunion d’information, dont le but était de sensibiliser la population, a eu lieu samedi. Une trentaine de personnes intéressées par le projet étaient présentes. Pour l’histoire, Courtonne-les-deux-Eglises est issue de la fusion, en 1972, des communes de Courtonne-la-Ville et de Saint-Paul-de-Courtonne et compte donc deux églises sur son territoire : Saint-Martin et Saint-Paul. Les habitants s’inquiètent en particulier du devenir de l’église Saint-Paul qui ne cesse de subir les affres du temps. Comme l’explique Georges Piel, le maire, « la municipalité n’est pas en mesure, financièrement, d’entretenir les deux édifices. Actuellement, la toiture de l’église Saint-Martin est en réfection. Nous avons obtenu 20 % de subventions. Le reste est à charge de la commune ». La visite de l’édifice datant du XV e siècle, pour sa partie la plus ancienne, a permis aux personnes présentes de constater l’état d’avancement des dommages causés par le temps : toiture du clocher en souffrance, pierres attaquées par les termites de pierre, effondrement d’une partie du plafond, problème d’aération.. suite et photo

Baillestavy L’église romane restaurée avec l’aide du Rotary L’Indépendant 19 mars 2012 – C’est par la remise d’un chèque à Christiane Taurinya, présidente de l’association Mémoria de Sant Andreu, et en présence Jacques Taurinya, maire de Baillestavy, que le club Rotary Perpignan Méditerranée a voulu marquer son aide et sa solidarité dans la restauration de l’église Saint-André. Rappelons que l’association s’est attachée à sauver de l’effondrement l’ancienne église romane en consolidant les murs et les voûtes, seule une partie du toit reste en chantier. Suite

Strasbourg L’étonnante modernité d’un sculpteur du XVe siècle Patrimoine en blog 15 mars 2012 – Le sculpteur Nicolas de Leyde (vers 1430 – 1473) est considéré comme l’un des artistes les plus importants de la fin du XVe siècle au Nord des Alpes, auteur d’innovations décisives tant sur le plan formel qu’iconographique. un exposition lui est consacrée au Musée de l’Œuvre Notre-Dame à Strasbourg du 30 mars au 8 juillet 2012. Cette première exposition monographique sur Nicolas de Leyde présente une partie de l’œuvre sur bois et sur pierre de cet artiste, dont le Musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg conserve quatre bustes d’hommes en grès dont le très célèbre Homme accoudé mélancolique. Lire la suite

Québec L’église Saint-Médard des Coteaux est enfin vendue Le Journal Saint-François 14 mars 2012 – Fermée depuis juin 2009, l’ancienne église Saint-Médard des Coteaux (Coteau-Station) a été vendue par les autorités du diocèse de Valleyfield à un couple de Saint-Lazare, Simon Bergeron et Harmony Hubert, qui compte en faire leur résidence familiale privée. suite et photo

A Paris, la future cathédrale russe inquiète Bertrand Delanoë la Croix 11 mars 2012 – La Fédération de Russie souhaite faire construire un centre culturel et spirituel sur l’ancien site de Météo France, qu’elle a acquis en 2010. Un permis de construire a été déposé auprès de la préfecture de Paris, qui devrait rendre sa décision avant juin. Peu convaincu par ce projet, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, fait appel à l’Unesco pour tenter d’en enrayer la mise en œuvre. suite payante et photo

Association Sainte-Anne en Thiérache Un patrimoine riche L’Aisne Nouvelle 9 mars 2012 – C’est dans la salle de réunion de la mairie, que ce samedi après-midi, l’A.S.A.T. (Association Sainte-Anne en Thiérache), a été reçue pour son assemblée générale annuelle. Harcigny n’a pas été choisie au hasard : c’était l’exemple parfait pour montrer le rôle que joue l’association dans les communes qui le désirent. Le but recherché par la structure : participer au financement pour la rénovation ou la mise en valeur du patrimoine religieux. Forte d’un millier de membres cotisants qui peut intervenir à la demande des communes, pour des travaux de menuiserie, d’éclairage, de chauffage… sur un rayon de 15 km autour de Vervins, un patrimoine riche de 27 églises. suite

Tourisme spirituel : 1 visiteur sur 2 en France et… Dieu reconnaîtra les siens ! Tourmag.com 9 mars 2012 – Avec 20 millions de voyageurs chaque année, le tourisme spirituel est un secteur très porteur en France. Une tendance sur laquelle veulent surfer certaines cités dotées d’un patrimoine religieux important, regroupées sous le label « Villes Sanctuaires en France ». suite

Loudun Nouvelle vie pour l’église du Martray la Nouvelle République 7 mars 2012 – Débuté en 2008, le chantier de restauration de l’église Saint-Hilaire du Martray est maintenant terminé. Il laisse place à un magnifique monument. Anciennement église du couvent des Carmes, l’église Saint-Hilaire du Martray, datée en grande partie du XVe siècle, a été classée monument historique en 1921. Mais l’état sanitaire de ce bel édifice devenait de plus en plus préoccupant, écaillages, désagrégations sableuses, érosions alvéolaires et surtout desquamations en profondeur provoquant des pertes de matières importantes et des fissurations de blocs. Du coup, la décision a été prise d’intervenir sur ce bel édifice gothique. suite et photo

« Quel avenir pour le patrimoine religieux en Belgique francophone ? » Belgicatho 7 mars 2012 – Comte-rendu non officiel d’une conférence organisée par la TIARE (foi, raison et société – www.latiare.be) et le kot-à-projet « l’Amandier » suite

Frédéric Mitterrand redonne vie au Comité du patrimoine cultuel patrimoine en blog 6 mars 2012 – Dans un discours prononcé à de Chartres le 5 mars 2012,Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, a (enfin !) annoncé de nouvelles nominations au Comité du patrimoine cultuel. En effet, ce renouvellement est attendu depuis juin 2009. Le comité du patrimoine cultuel a pour principale mission de soumettre au ministre de la Culture toutes propositions liées à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine religieux. Extrait du discours de Frédéric Mitterrand, le 5 mars 2012 : Lire la suite

Frédéric Mitterrand marque son soutien au patrimoine religieux patrimoine en blog 6 mars 2012 – A Chartres le 5 mars 2012, Frédéric Mitterrand, a présenté la politique du Gouvernement en faveur de la restauration et de la valorisation dupatrimoine religieux. Dans son discours, le ministre a évoqué l’importance du patrimoine religieux, l’investissement de l’Etat dans l’entretien des cathédrales et le Plan cathédrale en Région Centre, l’avenir du patrimoine religieux en milieu rural, de nouvelles nominations à la tête du comité du patrimoine cultuel, la question des éoliennes…. Lire la suite

Pour être sauvé un couvent de Rennes deviendra centre des congrès Patrimoine en blog 6 mars 2012 – Article sonorisé par pelerin.info : Pour être sauvé, le couvent des Jacobins à Rennes se transforme en centre des congrès Centre intellectuel et spirituel majeur du XIVe au XVIIe siècle, le couvent des Jacobins à Rennes va devenir, en 2016, un centre des Congrès. Depuis le 30 novembre 2011, il est le théâtre d’un vaste chantier de fouilles préventives destiné à mettre au jour les différentes strates historiques du bâtiment. » Bien sûr, on peut regretter que des lieux porteurs de spiritualité perdent leur vocation religieuse mais l’Eglise n’aurait de toute façon pas eu les moyens de supporter les frais de réhabilitation. Alors à tout prendre, je préfère que le couvent conserve au moins une vie patrimoniale et culturelle », dit le P. Roger-Louis Blot, responsable de la commission d’art sacré et du patrimoine religieux au diocèse de Rennes. Le Père Blot, dont l’avenir du patrimoine religieux est le cheval de bataille, estime que « le danger vient moins de la laïcisation des lieux de culte que de leur désaffection. Il est urgent que les chrétiens réapprennent à valoriser leurs églises comme des hauts lieux. » Lire la suite

Notre-Dame de Verdelais : un riche passé, un bel avenir CEF 6 mars 2012 – A Verdelais, on prie Marie, Consolatrice des affligés. En 2012, le sanctuaire marial du diocèse de Bordeaux et Bazas fête ses 900 ans. Une célébration saluée par le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, comme augurant un « bel avenir spirituel et pastoral ». Fascinante histoire que celle du « Sacré désert de Verdelais », ermitage en 1112, lieu de ralliement de 30.000 pèlerins en 1856, ancienne paroisse de François Mauriac et sanctuaire marial en pleine revitalisation. suite et photo

Une oeuvre niortaise unique définitivement sauvée la Nouvelle République  5 mars 2012 – Inspirée par la Shoah, l’œuvre monumentale créée pour l’ancien carmel, rue de Strasbourg, a échappé au pire. Elle retrouve vie cette semaine en Bourgogne. « Le Signe » a failli disparaître. En 2008, les carmélites quittent leur couvent, trop grand, trop cher à entretenir, pour s’installer à Bessines. Un promoteur rachète le site historique pour en faire une résidence immobilière haut de gamme. La chapelle est transformée en loft grand standing. Que faire du Y qu’on dit impossible à transporter ? Faute de mieux, un compromis se dessine : le laisser en place, mais masqué derrière une cloison. suite

Rouen Courant d’Art 2012 Patrimoine en blog 3 mars 2012 – Du 30 mars au 2 mai mai 2012, le diocèse de Rouen a choisi quatre églises et quatre artistes pour participer à cette septième édition de Courant d’Art. Ont été sélectionnés : la Cathédrale Notre-Dame de Rouen avec Pierre Buraglio,  la Collégiale Saint Hildevert de Gournay-en-Bray avec Alexis Congourdeau, l’Abbatiale Saint-Georges de Saint-Martin-de-Boscherville avec Macha Chmakoff et la Collégiale Notre-Dame-et-Saint-Laurent-d’Eu avec Stéphane Demarche Lire la suite

Meaux L’Eglise se sépare d’une chapelle vétuste… pour la sauver le Parisien 3 mars 2012 – C’est une jolie petite chapelle, aménagée dans une ancienne grange au cœur de Blunay, hameau principal de Melz-sur-Seine. Mais, depuis peu, ce lieu de culte est redevenu profane. Le diocèse de Meaux vient de désacraliser la chapelle afin de la sauvegarder. « Son toit est en très mauvais état, il y a de gros travaux à faire. Or, son propriétaire (NDLR : le diocèse) n’a pas de quoi les financer, explique Patrice Boudignat, le maire. D’où l’idée que l’Eglise la désacralise afin de la vendre 1 € symbolique à la commune. Ça nous donne le droit de payer les travaux. Sinon, la loi de séparation entre l’Eglise et l’Etat de 1905 nous interdit de subventionner le culte pour entretenir ses bâtiments. » La cession a été validée par le conseil municipal le 20 février. Il ne reste plus qu’à rédiger l’acte notarié. suite et photo

Les Vitraux de Notre Dame du Rosaire de Doha, Qatar Avona.org 1er mars 2012 – (…) Les vitraux de Notre Dame du Rosaire de Doha ont été achetés, restaurés, transportés et posés en toute légalité par l’Eglise Catholique et grâce aux dons des fidèles. Ils sont la réalisation du maître verrier bien connu en France, Emile Hirsch (1832-1904). La session des vitraux n’a porté que sur les sujets religieux. L’autorisation de sortie du territoire français a été fournie en accord par le Ministère français de la Culture. Suite et photo

Chapelle privée à vendre Patrimoine en blog 28 février – Un lecteur m’informe de la mise en vente d’une chapelle dont il a la propriété. Il s’agit bien d’une chapelle privée « en bon état (1930) de 70m2 environ, située tout au bord d’un superbe lac dans le Haut-Doubs ». C’est la chapelle du hameau de l’étang à Frasne (25560),  sur la route D9 de Frasne à Bonnevaux au bord d’un lac de 63 hectares. Le site est visible sur google earth à côté d’une maison de maitre et de son ancienne école… Lire la suite

Un thé dansant pour financer des travaux à l’église – Bavent Ouest France  28 février 2012 – L’Association pour la sauvegarde du patrimoine de Bavent a été spécialement créée pour s’attacher à la préservation du patrimoine de la commune. Dès sa création, elle a adhéré à la Fondation du patrimoine. L’église de Bavent, si elle n’est pas « en danger », présente des soucis d’humidité dans les murs. Suite

Les guides bénévoles CASA fêtent leur 45 ans ! Patrimoine en blog 23 février 2012 – Les Com­mu­nau­tés d’Accueil dans les Sites Artis­tiques (CASA) célèbrent en 2012 leur 45e anniversaire.Pour obtenir davantage de visibilité et recruter de nouveaux guides bénévoles, l’association a lancé un nouveau site internet. CASA regroupe des guides béné­voles âgés de 18 à 35 ans qui accueillent tout l’été les visi­teurs dans une ving­taine de sites artis­tiques et reli­gieux en France. Des com­mu­nau­tés inter­na­tio­nales viennent égale­ment ren­for­cer, l’été, le groupe de béné­voles de tous âges pré­sents toute l’année à Notre-Dame de Paris. Lire la suite

Notre-Dame de Paris Les cloches se taisent et annoncent le 850e anniversaire patrimoine en blog 22 février 2012 – La dépose des cloches lance les festivités du850e anniversaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Lundi 20 février, les quatre cloches de la cathédrale Notre-Dame de Paris, datant du XIXe s.,  ont été déposées. Première étape vers les festivités du 850e anniversaire de la cathédrale qui débuteront officiellement en décembre 2012. A cette occasion le site Pelerin.info a créé au reportage sonore… Lire la suite

SALIGNY (Yonne) L’église a besoin d’être rapidement rénovée Yonne.fr 22 février 2012 – Travaux de rénovation de l’église en prévision.. Lors de séance du conseil municipal, lundi soir, le maire Johan Bloem a informé les conseillers de l’importance et de la nécessité de faire des travaux de rénovation sur l’église. Le monument est classé patrimoine historique. Des dégradations naturelles pourraient mettre en danger les personnes, qui circulent à proximité de l’édifice. La réfection touchera les corniches en maçonnerie sur une longueur de 7 mètres, la toiture et certains éléments de charpente, ainsi que le portail en pierre, qui surplombe l’entrée et qui s’effrite Lire la suite

La restauration extérieure de l’église se termine – Potigny Ouest France 22 février 2012 – Lancé en 2009 par la municipalité, le programme de restauration de Notre-Dame-du-Rosaire, édifice communal classé monument historique, s’achèvera au cours du premier semestre de cette année 2012. lire la suite

Reportage sonore : La cathédrale de Jean Linard cherche acheteur Patrimoine en blog 21 février 2012 –  Le site Pelerin.info présente un reportage endiaporama sonore sur la cathédrale de Jean Linard, édifiée dans un village du Cher. « La plus haute du monde », disait-il, car le ciel était son toit. Une œuvre singulière menacée aujourd’hui de disparition. Potier, graveur, sculpteur, peintre, céramiste, Jean Linard s’installe à Neuvy-deux-Clochers en 1961. Il travaille la terre, le ciment, la mosaïque, le fer. Acquiert une solide réputation d’artiste dans la région. Lire la suite

La Nuit des églises sur Facebook Patrimoine en blog 21 février 2012 – Avec des informations intéressantes, telle celle-ci : samedi 7 juillet 2012 : Le réservoir d’idées pour organiser votre soirée est en ligne. Comme l’année précédente, Narthex propose aux églises participantes un réservoir d’idées pour les aider à organiser leur soirée du 7 juillet prochain. Cette liste n’est pas exhaustive mais reprend les principales propositions de l’édition 2011 ! Vous pouvez soutenir cette initiative en cliquant sur le bouton « J’aime », seulement si vous avez un compte Facebook, bien évidemment. Lire la suite

Réfection d’une chapelle / Un chantier remarquable L’Union  21 février 2012 – Rozoy-sur-Serre  (Aisne) Nous sommes entrés dans une époque où des collectivités peuvent mettre en vente une parcelle de leur patrimoine religieux, à défaut de moyens financiers pour les entretenir, devant les sommes astronomiques à débourser. Le canton de Rozoy-sur-Serre donne des illustrations opposées. Lire la suite

Pourquoi faut-il sauvegarder l’église Saint-Jean-Baptiste ?  Lézardrieux Ouest France 21 février 2012 – Entretien Robert Mouly, membre du Cercle d’histoire et d’archéologie de la presqu’île. La commune vient de lancer un appel aux dons pour restaurer l’église. Pourquoi faut-il sauvegarder cet édifice ? Lire la suite

Lannes Au chevet de Sainte-Marie Sud Ouest 21 février 2012 – Par la volonté des habitants de Lannes, une Association pour la promotion et la restauration de l’église Sainte-Marie de Lannes a vu le jour. (…) L’édifice inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historique, il a été nécessaire de créer une association pour soutenir financièrement le projet de restauration, avec l’appui de la municipalité. L’association ainsi créée a pour but d’entreprendre et d’élaborer des actions pour la promotion et la restauration de l’église (événements socioculturels et appels à dons). suite et photo

Le chœur de l’église romane de Melle revisité par un designer  patrimoine en blog 20 février 2012 – Le site Pelerin.info propose un article sonore sur le nouveau mobilier liturgique que le designer parisien Mathieu Lehanneur a créé pour le chœur de l’église paroissiale de Melle(Poitou-Charentes). Le P. Jacques Bréchoire, nouveau curé de Melle, explique le projet d’aménagement intérieur de l’église. La petite ville de Melle, près de Niort (Poitou-Charentes), est connue aussi bien par les pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, qui y font halte, que par les amoureux de l’art roman poitevin – les deux se confondant souvent. Elle possède trois clochers, dont deux sont désaffectés. C’est un joyau classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les bâtisseurs de la fin du XIe siècle l’ont sertie dans un coteau, dont elle épouse en partie la pente, en aplomb d’une rivière. Lire la suite

Les travaux de l’église, encore en haut de l’affiche jusqu’au mois d’avril La Voix du Nord 19 février 2012 – BLINGEL Le maire Eugène Poclet n’apas organisé de cérémoniede voeux pour l’annoncer mais la commune porte quand même un gros projet, celui de la rénovation de l’église. Entamée l’an dernier, elle devrait être achevée pour le mois d’avril. Un chantier important financièrement, qui nécessite subventions et emprûntsuite et photo

Hasparren Plan de sauvetage pour le monument Sud Ouest 18 février 2012 – D’importants travaux de remise en état de la chapelle du Sacré-Cœur, classée monument historique depuis janvier 2011, seront entrepris prochainement. suite et photo

De Kapelle dévoué au patrimoine religieux Nord Eclair 18 février 2012 – L’association De Kapelle, qui oeuvre pour le sauvegarde des chapelles a organisé son assemblée générale. L’occasion pour le président Jean-Pierre Polnecq de faire le bilan positif de l’année écoulée et d’annoncer les chantiers prévus en 2012. suite

Destructions d’églises : des victoires et de nouvelles menaces la Tribune de l’Art 17 février 2012 – Les craintes que l’on peut avoir pour plusieurs églises que des maires souhaitent détruire et dont nous avions parlé à de nombreuses reprises sont toujours d’actualité, mais les choses ont évolué favorablement pour certaines d’entre elles. Il est temps de faire le point en soulignant les victoires remportées, mais également en dénonçant d’autres menaces qui se font jour. Les premières montrent que le pire n’est pas inéluctable et que des solutions existent toujours, contrairement à ce que veulent faire croire les élus vandales Suite et photo

Lautrec. L’église Saint-Martin de Dauzat ne sera pas sauvée la dépêche du Midi 15 février 2012 – Lors du dernier conseil le maire a annoncé que «l’église Saint Martin de Dauzat (désaffectée depuis une dizaine d’années ndlr) est frappée d’un arrêté de péril ». Concrètement cela signifie que pour cette église qui n’a pas d’intérêt architectural, il ne sera pas fait appel aux deniers publics afin de le maintenir en état. Un particulier peut s’en porter acquéreur. Quant aux objets de culte (tabernacle, statues etc.) suite à l’accord de l’abbé Maynadier, ils seront sauvés et placés dans les différentes églises de la paroisse. Par ailleurs et concernant l’église Saint -Clément, la conservatrice en chef des archives départementales a souhaité que deux objets remarquables : chaise et croix du maître autel, soient inscrits aux archives départementales. Suite et photo

Histoire de France : 1 700 ans de relations tumultueuses entre l’Église et l’État  – Patrimoine en blog 15 février 2012 – Sur pelerin.info  découvrez la frise chronologique :  1 700 ans de relations tumultueuses entre l’Église et l’État Durant les trois premiers siècles, les chrétiens sont à l’écart de toute vie politique. Ce n’est qu’à partir de 312 que l’Église se tient aux côtés du pouvoir. Grâce à cette frise chronologique, découvrez 16 grandes dates dans l’Histoire sur les relations entre l’Église et l’État… Lire la suite

Gesté Le permis de démolir l’église est annulé Patrimoine en blog 15 février 2012 – L’Association mémoire vivante pour le patrimoine gestois peut se réjouir, la Cour administrative d’Appel de Nantes a annulé le permis de démolir de l’église de Gesté (Maine-et-Loire) et a condamné la commune à rembourser les frais d’expertise et de justice; Le tribunal rejette le critère « inintéressant » de l’église et d’état de péril de l’édifice, arguments avancés par la municipalité pour justifier la démolition  : Lire la suite…

Un legs accepté au conseil : à feue Jacqueline Pluchart la commune reconnaissante pour son patrimoine religieux La Voix du Nord 15 février 2012 – GOMMEGNIES Ce n’est pas le pactole, mais le legs accepté lundi soir par le conseil municipal va permettre d’entretenir le patrimoine religieux de la commune et soulager d’autant les finances locales. Trois maisons situées dans la commune et estimées à 400 000 E par les services des Domaines, une cinquantaine d’hectares de pâtures et terres exploitées (…) : c’est le patrimoine que Jacqueline Pluchart, décédée le 20 février 2011 à l’âge de 67 ans, a souhaité léguer à la commune, sous conditions, en vertu d’un testament rédigé en 1996. De quoi voter les yeux fermés ? Avant de se prononcer, les élus ont cependant souhaité peser le pour et le contre. (…) Jacqueline Pluchart était la fille unique d’une couple d’agriculteurs de la commune. Restée célibataire, sans héritier, elle a effectué des études de droit mais a finalement préféré travailler auprès de ses parents au cours d’une vie de piété autant filiale que religieuse, ce qui explique les orientations données à son testament. Suite et photo

De l’avenir de nos églises – Patrimoine en blog 14 février 2012 – Dans la lettre du patrimoine religieux N°24 je présentais l’état de mon analyse sur l’avenir de patrimoine religieux. Analyse que j’ai publié ensuite sur le blog. Cela m’a valu quelques réponses. Parmi mes contradicteurs, l’argument « la France n’est pas le Québec » est le plus souvent avancé. Lire la suite…

Saint-Aspais, monument majeur de Melun, enfin rouverte Atom77.com 14 février 2012 – Classée Monument Historique pour ses vitraux et son architecture gothique flamboyante exceptionnelle, l’ouverture de l’église Saint-Aspais après d’importants travaux de consolidation, était attendue ! Car outre le culte, ce monument majeur de Melun attire curieux, touristes et amateurs de calme : ce sont ainsi près de 40 000 personnes par an qui admirent les vitraux du début du 16e siècle ou les « piliers palmiers », dont la ligne fluide et élégante descend de la voûte jusqu’à la base sans chapiteau. suite et photo
Feu vert aux antennes-relais dans le clocher Ouest France 14 février 2012 / Le tribunal administratif a rejeté la requête de l’association diocésaine, qui protestait contredes antennes dans le clocher de l’église Saint-Melaine. La Ville avait donné son accord. suite et photo

A Villar-en-Val, l’église menace de s’écrouler La Depeche du Midi  13 février 2012 – L’église de Villar-en-Val bouge. Elle bouge tant qu’une lézarde s’est formée sur la façade, qui s’élargit un peu plus chaque jour que le ciel fait. C’est que cette mignonne église romane qui donne des airs de Toscane à la Corbière résiste mal aux quatre vents auxquels elle est offerte. Au point de menacer aujourd’hui de s’effondrer. À l’intérieur, le plafond menace de tomber, et les peintures crient misère. suite et photo

Comment nos régions attirent les touristes ? L’Union 12 février 2012 – Les premiers bilans 2011 montrent une évolution positive du nombre de touristes dans nos régions. Avec la crise, la clientèle française semble avoir privilégié le tourisme de proximité. Son nombre est en forte augmentation tandis que celui de la clientèle étrangère est en revanche à la baisse. Pour les conseils régionaux, en charge des comités de tourisme, le défi est de taille afin de faire venir à eux une clientèle qui n’a que l’embarras du choix. A Reims, le 800e anniversaire de la cathédrale a boosté la fréquentation en 2011. Sur la période touristique de mai à septembre, la cité des Sacres enregistre ainsi une progression de 42% des touristes français et 8 % des étrangers. suite

A Salers, l’église dédiée à Saint-Mathieu est en cours de restauration La Montagne 12 février 2012 – Les fresques du XIXsiècle découvertes sous les badigeons sont probablement uniques dans le Cantal. suite et photo

Monuments nationaux, personnel en péril ? le Monde 11 février 2012 – C’est un rapport accablant, « une bombe », qui illustre « le malaise d’une mauvaise administration », dit-on dans les rangs de la haute administration française. Ce rapport de l’inspection générale des affaires culturelles (IGAC) ferait état d’une situation «désolante», «invraisemblable», de souffrance des personnels au sein même du Centre des monuments nationaux (CMN). Cet établissement public de 1 400 personnes est en charge des cent plus prestigieux de nos monuments historiques, de l’Arc de triomphe au Mont-Saint-Michel, de l’abbaye de Cluny à la forteresse de Carcassonne, lesquels accueillent près de 9 millions de visiteurs par an. Le rapport de l’IGAC a été remis à Frédéric Mitterrand, qui l’avait commandé, au lendemain de la reconduite, en mai 2011, dans ses fonctions d’Isabelle Lemesle, présidente du CMN. Le ministre de la culture a décidé de ne pas le rendre public. Et il ne serait pas archivé. Suite

Église ou halle ? Les Gouarécains doivent choisir – Gouarec Ouest France  11 février 2012 –  Ce dimanche 12 février, la population gouarécaine va être consultée pour donner son avis ou sa préférence quant aux grands travaux envisagés par le conseil municipal. Les Gouarécains et Gouarécaines sont invités à se rendre à la mairie pour dire ce qu’ils préfèrent : une rénovation des halles ou des travaux de préservation sur l’église Notre-Dame de la Fosse. suite et photo

Le sanctuaire de Sainte-Anne d’Auray sera restauré Ouest France  11 février 2012 – Les bâtiments des pôles éducatif et culturel seront rénovés. Porté par l’Académie de musique et d’arts sacrés, le projet sera présenté aujourd’hui. Il coûtera 7 millions d’euros. Les travaux débuteront fin 2012.suite et photos

Ces maires gênés par leurs monuments historiques Figaro 10 février 2012 – Soumis à des règles jugées excessives, ils plaident pour le retrait de leurs églises de l’inventaire des monuments historiques. L’église de la petite commune de Lion-en-Sullias (Loiret) n’aurait pas eu de «caquetoire» la vie des habitants en aurait été totalement changée. (…) Depuis, ces derniers ne pourraient plus planter un clou, changer un volet, poser un nouvel enduit, installer un grillage sans en référer à l’architecte des bâtiments de France (ABF). La situation est telle qu’en mai dernier et avec l’assentiment de toute la population, le conseil municipal a, comme un seul homme, tapé du poing sur la table. À l’unanimité, il a décidé «de demander la radiation de l’église à l’inventaire des monuments historiques et a chargé monsieur le maire d’effectuer les démarches nécessaires». suite et photo

Les éoliennes du Mont Saint-Michel dans le collimateur de l’Elysée Ouest France  10 février 2012 – Le projet éolien d’Argouges, à 24km du Mont Saint-Michel, déjà pointé du doigt par l’Unesco, est dans le collimateur de Nicolas Sarkozy et du ministère de la Culture. Une communication de Frédéric Mitterrand sur « les politiques de protection du patrimoine » lors du Conseil des ministres de mercredi a été l’occasion d’évoquer le projet de construction d’éoliennes à 24 km du Mont Saint-Michel. Le ministre de la Culture aurait fait part de son inquiétude à ce sujet. Nicolas Sarkozy se serait engagé à cette occasion à préserver l’intégrité du Mont. En juin 2011, l’Unesco avait déjà interpellé l’État français sur ce projet de la commune d’Argouges d’implanter trois éoliennes. suite et photo

Le Loir-et-Cher a son site culturel officiel Patrimoine en blog 9 février 2012 –  On y apprend notamment « qu’outre les 23 églises à fresques de la vallée du Loir, le département ne compte pas moins de 280 autres églises paroissiales. Le site de la Pastorale du tourisme et des loisirs présente un descriptif, commune par commune, et un document Visiter les églises de Loir-et-Cher proposant les conditions d’ouverture et de visite de près de 80 édifices. Egalement : de mars à septembre, le service diocésain de la Pastorale du tourisme organise des visites dans 25 églises du Loir-et-Cher.  » Lire la suite…

Finistère Des conférences sur le patrimoine religieux du département Ouest France 7 février 2012 – À compter du samedi 25 février, le service de formation permanente du diocèse de Quimper et Léon propose des conférences sur le thème de la découverte du patrimoine religieux finistérien. Les rencontres auront lieu dans différentes communes du département : Fouesnant, Porspoder, Scaër, Saint-Thégonnec, Quéménéven ou encore Ploudiry. « On fait connaître aux gens des endroits méconnus et qui gagnent à l’être », précise Daniel Crouan, bénévole au service de formation permanente. suite

Québec Nos églises, des joyaux de nos milieux ruraux InfoDimanche 7 février 2012 – Rivière-du-Loup – Le reflet du paysage québécois, et ce,  principalement du milieu rural, se distingue de loin grâce à son église, édifice phare que l’on voit de loin. Bien souvent installée sur la colline, elle oriente, signale et constitue le point de repère de l’emplacement d’une ville, d’un village, d’une communauté par la présence de son clocher.  Considérée comme un objet de mémoire et d’identité, qu’arrivera-t-il à la société québécoise s’il y a perte ou destruction de leur église?  Depuis les dernières années, les ventes et fermetures d’églises sont devenues sujets du quotidien au Québec. Le nombre d’édifices excédentaires (qui n’ont plus de vocation ou qui se cherche un usage) ne cesse de croître et de faire réfléchir la population, et principalement, les fabriques. Ayant à vivre avec la baisse de la pratique religieuse, le vieillissement de la population et le faible taux de perception de la capitation, les fabriques peuvent difficilement survivre. En plus de tous ces phénomènes, Hydro-Québec a aboli en 2006 son tarif préférentiel pour les institutions, ce qui a apporté une augmentation considérable des coûts de chauffage pour ces bâtiments à grande superficie. De cette situation, des solutions temporaires ont émergées, telles que la vente de presbytères et de terrains afin d’aller chercher des liquidités. Ces ventes ne font que retarder et repousser la réflexion et la décision quant à l’avenir de ce patrimoine. (…) Face à l’état de la situation, plusieurs acteurs de la société se penchent sur l’enjeu de l’avenir de leur église. Plusieurs groupes de réflexion ou de travail prennent forme afin d’envisager un autre usage ou une autre vocation de ce bâtiment qu’ils ne veulent pas voir disparaître. Dans l’article de la semaine prochaine, il y aura une présentation d’exemples de conversion et de cohabitation qui se vivent au Québec. Suite et photo

La Ville de Paris vend un ancien couvent en Provence Figaro.fr 6 février 2012 – Le Conseil de Paris vote cette semaine la cession d’une propriété dans le Luberon, qui sera transformée en résidence pour seniors. Drôle d’histoire que celle de Notre-Dame-des-Prés, un ancien monastère situé sur la petite commune provençale de Reillanne, dont la vente figure au menu du Conseil de Paris d’aujourd’hui. Le bâtiment, construit sur les ruines d’un ancien couvent franciscain, abrita longtemps des religieuses cisterciennes. Puis, sous l’Occupation, la propriété, plus connue sous le nom de Mas des Prés, fut transformée en «centre d’hébergement d’étrangers». Une plaque de marbre noir, apposée sur un mur de l’ancien cloître, rappelle tristement que le 12 mai 1944, vers 21 heures, dix hommes de la police allemande ont procédé à l’arrestation de 54 hommes, femmes et enfants juifs qui furent conduits vers les trains en partance pour les camps de Dachau, Mauthausen et Auschwitz. Les lieux seront acquis en 1963 par le département de la Seine avant d’être transférés dans le giron de la Ville de Paris en 1970. Époque révolue, où la Ville achetait des propriétés en province pour les transformer en résidences de colonies de vacances.suite et photo

Epiais : l’église du village détruite par les flammes la Nouvelle république 5 février 2012 – Le feu s’est déclaré en Beauce dans le nord du Loir-et-Cher, vers 2h ce dimanche 5 février, dans une résidence secondaire de la petite comme d’Epiais. Il s’est propagé à l’église sans que les pompiers ne puissent la sauver. « C’est un énorme gâchis. Notre église dont les parties les plus anciennes sont du XIIe siècle venait juste d’être restaurée. Notamment le très beau retable… »Michel Peignant, maire du petit village d’Epiais, en Beauce près d’Oucques, fait ce constat amer face aux flammes qui finissent de dévorer ce qui reste de l’église. Il est 3h du matin ce dimanche 5 février et il n’y a déjà plus rien à faire. suite et photos

À Pluméliau, les travaux de la chapelle Saint-Nicodème réceptionnés Ouest France 3 février 2012 – À Pluméliau, la chapelle Saint-Nicodème, classée monument historique depuis octobre 2010, a fait durant presque trois ans l’objet d’un important chantier de restauration. suite

Archéologie: deux sarcophages en pierre mis au jour près de l’église de Blanzac La Charente Libre 2 février 2012 – Les travaux actuellement effectués le long des murs nord et nord-est de l’église de Blanzac, dont le but est l’assainissement d’une partie de l’abside et du transept, ont mis au jour des vestiges qui vont faire l’objet d’une étude de la part des services archéologiques. suite et photo

Allier Village sans église la Montagne 2 février 2012 – Pas d’église, pas de cimetière, plus d’école, mais des éleveurs qui cultivent leurs singularités, dans l’une des plus petites communes de la Com d’agglo de Moulins. (…)  Pas la peine de chercher le clocher : Chézy (*) n’a pas d’église (ni de cimetière). « Avec Gouise et Châtillon, c’est l’une des trois communes sans église, dans l’Allier », précise la première adjointe de Michel Borde. suite

Saint-Sulpice-de-Favières reçoit les Rubans du Patrimoine Telessonne 29 janvier 2012 – Le village de Saint-Sulpice-de-Favières reçoit le prix régional des Rubans du Patrimoine pour la restauration de son église, et le label remarquable pour son arboretum suite et vidéo

Un plan de financement pour réhabiliter les bâtiments abbatiaux – Saint-Pierre-sur-DivesOuest France 28 janvier 2012 – L’année 2012 verra débuter les travaux de la 1 re tranche de réhabilitation et de l’aménagement des bâtiments abbatiaux. Lors de la réunion du conseil municipal de jeudi soir, le plan de financement a été annoncé par Françoise François, maire-adjointe. Le montant total de l’opération est chiffré à près de 5,56 millions d’euros. Suite et photo

Alerte sur le patrimoine religieux de Versailles : les chapelles Richaud, Hoche et de la Providence-Saint-Louis dépouillées de leurs ornements ! versailles-patrimoine.fr 27 janvier 2012 – Relativement bien conservé jusque dans les années 1960, le patrimoine religieux de Versailles a subi, sous le zèle de Vatican II et d’élus épris de modernité, comme beaucoup d’endroits en France, une détérioration lente et sournoise au point que les Versaillais s’en sont à peine rendus compte : suite et photos

Tableau de bord du patrimoine religieux avril 2012

Progression du recensement des églises en France

  • L‘Observatoire du patrimoine religieux recense 43 933 édifices cultuels catholiques  sur 65 départements au 23 avril 2012 (42 865 en mai 2011) ;
  • Clochers de France recense 41 914 églises sur 29 383 communes au 23 avril 2012 (36 040 sur 25 585 communes en mai 2011)
  • 40 000 clochers recense 38 197 églises au au 23 avril 2012 ( 35 276 en mai 2011)
  • La base mérimée, établie par les services de l’Inventaire du ministère de la Culture, propose une liste de 25 594 églises d’intérêt patrimonial (basiliques, cathédrales, primatiale, chapelle, collégiales, églises paroissiales, temples protestants…), au 23 avril 2012 (25 424 en mai 2011)

***

Vous êtes 269 personnes abonnées à cette lettre

Merci de votre lecture attentive et à bientôt sur Patrimoine-en-blog

Commentaires via facebook
(75 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de