1945-1975 en Meurthe-et-Moselle : Églises en quête de modernité

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)
Eglise en quête de modernite DRAC LORRAINE STAP 54

EXPOSITION

Alertés par un certain nombre de « faits divers » patrimoniaux en Meurthe-et-Moselle (vente de l’église Saint François d’Assise à Vandoeuvre-les-Nancy à un promoteur immobilier, état sanitaire inquiétant d’un certain nombre d’édifices, etc.), le Service territorial d’architecture et du patrimoine de Meurthe-et-Moselle (DRAC Lorraine) et les Archives modernes d’architecture lorraine organisent une exposition sur les églises méconnues édifiées dans seconde moitié du XXè siècle.

A l’exception de quelques exemples emblématiques, les églises de la période des Trente Glorieuses sont aujourd’hui pour la plupart méconnues. Souvent implantées à l’écart des centres anciens, elles suscitent peu d’intérêt. Ces édifices composent pourtant un réel florilège de l’architecture de la seconde moitié du XXe siècle.

Laxou / St Paul Arch. P. Mazerand / Ph. A.Entzer

La diversité des expressions architecturales et le nombre d’édifices donnent à cette production artistique toute sa valeur. Aujourd’hui, cinquante ans après, ces églises arrivent à la croisée des chemins : désaffection, abandon ou encore mise en vente mettent leur avenir en question.

L’exposition s’accompagne d’un parcours à travers le département, à la découvert de ce patrimoine si proche, si loin.

En savoir plus sur l’exposition

1 Rue Louis Majorelle
54000 NANCY
Tél. : 03 83 41 68 68
Email : sdap.meurthe-et-moselle@culture.gouv.fr

Le patrimoine mal-aimé des églises des Trente Glorieuses

(La Croix 16 août 2012)

Contre les idées reçues, une exposition à Nancy démontre le foisonnement architectural qui a présidé à la construction des églises de Meurthe-et-Moselle. Elles sont méconnues, voire méprisées. Les églises construites pendant les années 1950 et 1960 ne sont souvent perçues que comme des amas de béton, sans histoire ni âme. À Vandœuvre-lès-Nancy, la vente promise de l’une d’entre elles à un fast-food a incité l’architecte des bâtiments de France de Meurthe-et-Moselle, choqué, à les réhabiliter. suite et photo

Lire aussi

Vitrail ancien : Personnage s'appuyant sur un baton
Expositions à voir sans tarderCollection de vitraux de Micheline Loire exposée à Chartres

Les patrimoines cachés au coeur des Journées du patrimoine

(112 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: ,

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments