Vincent Berjot, nouveau directeur général des patrimoines Une nomination stratégique ?Article pouvant être lu en 4 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

MINISTERE DE LA CULTURE – DIRECTION DU PATRIMOINE

Sur proposition d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Vincent Berjot a été nommé en conseil des ministres du 24 octobre 2012 directeur général des patrimoines au ministère de la Culture et de la Communication.

Lire ci-dessous :

  • Son cv
  • Quand Vincent Berjot est confronté à la Culture
  • Mon avis : Une nomination stratégique ?
  • Les premières réactions (négatives) dans la presse

CV

(Communiqué du ministère de la Culture) Né en 1967, Vincent Berjot est diplômé de l’Ecole normale supérieure (rue d’Ulm), agrégé de sciences sociales, titulaire d’un DEA d’économie (université de Paris I-Panthéon Sorbonne) et statisticien économiste (École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique ENSAE).

Après avoir débuté sa carrière en 1994 au cabinet du Préfet d’Ile-de-France, Vincent Berjot entre en 1997 au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie où il a occupé de 2008 à 2010 les fonctions de chef de service, adjoint au directeur du budget.

Il était, depuis 2011, Directeur des finances de la Mairie de Paris.

Il succède à Philippe Bélaval, nommé président du Centre des monuments nationaux.

Quand Bercy se heurte à la Culture

aperçuEn 2010, Vincent Berjot, qui représentait à l’époque Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l’Etat avait été auditionné par le Sénat suite à l’enquête de la Cour des comptes sur le Centre des monuments nationaux (CMN)

Voir la vidéo

En 2007, alors qu’il était directeur du Budget, il avait aprouvé un rapport de l’inspection générale des finances dénonçant un mauvais usage des crédits du spectacle vivant. Voici ce qu’on pouvait alors lire dans Le Monde :

 »  En 2007, Annexée au rapport, une note du directeur du budget donne le coup de grâce. « Le constat dressé sur la relative absence de stratégie préalable à la distribution des crédits déconcentrés, sur l’inexistence fréquente des règles d’attribution des subventions, ou encore sur les fortes disparités entre régions rejoint l’analyse de la direction du budget », approuve Vincent Berjot. »  suite

Mon avis : une décision stratégique ?

Les réactions de mes confrères à cette nominations sont plutôt négatives (lire ci-dessous). Pour ma part, j’attends de voir. Non pas par excès de prudence, mais parce que j’espère que cette nomination réponde bien à une stratégie du ministère de la Culture. Qu’un ancien de Bercy défende les prochains budgets du patrimoine peut s’avérer utile. Il en connait la langue, les usages et les coutumes, et il peut être, à ce niveau, un précieux allié de la valorisation de notre patrimoine.

Peut-être saura-t-il, avec son ministère de tutelle, déjouer le sempiternel piège qu consiste à ne voir dans le ministère de la Culture et le programme « Patrimoines » qu’un poste de dépenses, un puits sans fond… et non un ministère de l’investissement (lire Patrimoine Une dépense rentable) utile à l’avenir de notre pays.

Je voudrais ne pas me tromper.

Les premières réactions dans la presse

Le Journal des Arts :Un financier à la direction générale des patrimoines

Vincent Berjot (45 ans) est le nouveau directeur général des patrimoines du ministère de la Culture. C’est plus un financier qu’un expert du patrimoine. Il a fallu attendre trois mois pour trouver un remplaçant à Philippe Bélaval, l’ancien directeur général du patrimoine au ministère de la Culture. La Ministre voulait une femme, dit- on. Ce sera finalement un homme, sans grande expérience dans le patrimoine. Qu’on en juge. suite

La Tribune de l’Art : Un fonctionnaire des Finances a bien été nommé directeur général des patrimoines…

Comme nous l’avions annoncé il y a deux semaines, c’est un ancien fonctionnaire du ministère du Budget, Vincent Berjot, 45 ans, depuis deux ans directeur des finances de la Ville de Paris, qui vient d’être nommé aujourd’hui en conseil des ministres à la direction générale des patrimoines (DGP), sur proposition de la ministre de la Culture. Suite

Lire aussi

Budget 2013Philippe Barbat

 Le budget du ministère de la Culture baissera de 2% et de 9,80 % pour le programme patrimoine en 2013

Philippe Barbat, nommé conseiller en charge du patrimoine auprès d’Aurélie Filippetti

Philippe Bélaval quitte la Direction des Patrimoines pour le Centre des Monuments Nationaux

Commentaires via facebbok
(1 889 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags:

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz