Aurélie Filippetti : Pourquoi je veux rénover nos lois patrimoniales

Partagez l'information

aperçuPOLITIQUE

 » Face à la crise économique, la France dispose d’un atout inestimable : la culture. Elle constitue un ferment de citoyenneté, un espoir pour l’avenir et un lien avec notre histoire, elle fait l’originalité de notre pays tout en étant universaliste, elle génère croissance économique et emplois, mais aussi espoir pour la jeunesse. La culture permet aux citoyens de s’approprier un espace public. C’est vrai évidemment du patrimoine – qu’il faut cesser d’assimiler à un esprit de classe, alors qu’il est au contraire le bien populaire par excellence. Protéger, restaurer, mais aussi donner à voir notre patrimoine, c’est s’occuper de l’espace dans lequel vivent nos concitoyens.

C’est pourquoi je veux proposer au Parlement de rénover nos lois patrimoniales pour mieux préserver ce bien commun et le rendre plus accessible…. »

Extrait de la Lettre d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, adressée à Libération et publiée le 28 octobre 2012 (Lire l’intégralité du document)

Dans cette lettre, la ministre aborde notamment les questions de  protection des territoires et des sites, d’urbanisme, d’architecture et des paysages, de patrimoine industriel, et de conquête de  » l’espace public numérique »…

Lire aussi

Philippe Barbat

Vincent Berjot, nouveau directeur général des patrimoines Une nomination stratégique ?

Philippe Barbat, nommé conseiller en charge du patrimoine auprès d’Aurélie Filippetti

Aurélie Filippetti : Le potentiel monumental et touristique de la France est considérable

Mercredi 31 octobre 2012

Laisser un commentaire


EmailEmail
Google Analytics Alternative