Lisbonne insère des QR codes dans ses pavés

Partagez l'information

 

QR Code - scan to visit our mobile siteNOUVELLES TECHNOLOGIES

Découverte sur le site vagabondages.org :

La municipalité de Lisbonne essaie de lier contenus numériques et patrimoine culturel. Pour ce faire, elle a utilisé les pavés des rues bordants ses principaux monuments pour y installer des QR Codes. Le projet, d’autant plus innovant qu’il a été mis en œuvre par l’une des dernières compagnies d’ouvriers du genre, alliant de fait technologies numérique et artisanat urbain, fait sensation dans la capitale portugaise.

Ci dessous :

  • Qu’est-ce qu’un QR code ?
  • Voici par exemple celui qui mène à Patrimoine en blog
  • Explication en vidéo
  • Autre exemple à Saint-Jean-de-Luz

Qu’est-ce qu’un QR code ?

Le code QR ou “flash-code” est un type de code-barres en deux dimensions (ou code matriciel datamatrix) constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc. En anglais, QR est l’abréviation de Quick Response, signifiant que le contenu du code peut être décodé rapidement. Destiné à être lu par un lecteur de code-barres, un téléphone mobile, un smartphone, ou encore une webcam, il a l’avantage de pouvoir stocker plus d’informations qu’un code à barres1, et surtout des données directement reconnues par des applications, permettant ainsi de déclencher facilement des actions comme, par exemple naviguer vers un site internet, ou mettre l’adresse d’un site en marque-page… (source wikipédia)

Voici par exemple celui qui mène à Patrimoine en blog :

QR Code - scan to visit our mobile site

Explication en vidéo

Autre exemple à Saint-Jean-de-Luz


Focus : Saint-Jean-de-Luz : Flashcodes par parolesdelus

Lire aussi

Cathedrale 3D Le très séduisant projet de visite guidée B3D Bordeaux XVIIIème (Bordeaux 3 Dimensions)

Arte prépare un transmedia sur la construction de la cathédrale de Strasbourg

Les rues de Bordeaux bientôt accessibles en 3D

Google offre la visite virtuelle des merveilles du monde

Partagez l'information

mercredi 7 novembre 2012

Laisser un commentaire